google mauvaises publicités

Gestion des mauvaises publicités Google en 2015 : les chiffres clés !

Webmarketing

Les publicités, bien que peu appréciées par les internautes, sont encore très souvent pour les éditeurs de site web le moyen le plus rentable de monétiser leur site internet en 2016. Ces mêmes publicités permettent également à ces mêmes éditeurs de maintenir l’accès gratuit à leurs sites internet. Google vient de publier un article présentant comment ils ont lutté contre les mauvaises publicités en 2015.

Google, avec sa régie Google Adsense, propose à des millions d’éditeurs de sites internet de monétiser leur audience grâce à des annonces display et textuelles issues de Google Adwords. Si Google impose à tous les annonceurs des règles bien précises quant aux publicités acceptées sur sa plateforme, tous ne respectent pas ces consignes de qualité.

règles adwords publicités

Ainsi, que ce soit des annonces qui font la promotion de contrefaçons, de contenus qui contiennent des malware ou qui permettent le phishing, Google a mis en place nombre important de dispositifs en 2015 pour tenter de lutter le plus efficacement possible contre ces publicités qui détériorent l’expérience utilisateur.

La lutte de Google contre les mauvaises publicités en quelques chiffres clés :

Dans le monde, ce sont plus de 1000 personnes qui travaillent pour Google dans le but de détecter et désactiver ces mauvaises publicités.

Google a par ailleurs investi dans des millions d’euros dans des technologies très sophistiquées qui sont en mesure, dans la plupart des cas, de détecter des publicités qui enfreignent les règles de Google Adwords.

En 2015, Google a désactivé plus de 780 millions de publicités qui violaient les conditions d’Adwords !

Pour vous donner une idée de la quantité de publicités que cela représente, Google indique qui si vous deviez regarder 1 seconde chacune de ces publicités, il vous faudrait pas moins de 25 ans pour toutes les voir !

Lutte contre les mauvaises publicités : voici les principales préoccupations de Google en 2015 :

bad ads google

Google a beaucoup lutté en 2015 contre les publicités mensongères comme celles qui assurent pouvoir faire perdre du poids rapidement à n’importe quelle personne en quelques semaines sans régime. Les publicités qui incitent les internautes à donner leurs informations personnelles ont elles aussi été très ciblées par Google en 2015.

Pour lutter contre ce type de publicités, Google dispose de nombreux algorithmes qui peuvent les détecter automatiquement. Des centaines d’employés de Google sont aussi dédiés à l’analyse des publicités.

Voici les principaux types de publicités que Google a principalement ciblé en 2015 :

Les publicités qui font la promotion de contrefaçons :

Google a suspendu pas moins de 10 000 sites et 18 000 comptes Google Adwords qui essayaient de vendre de contrefaçons via sa plateforme publicitaire. Google donne l’exemple d’annonces qui concernent des montres contrefaites.

Les publicités pour des produits pharmaceutiques :

Google a bloqué en 2015 plus de 12,5 millions de publicités qui violaient les règles Adwords en matière de santé et de médicaments. Ces annonces ont été bloquées car les produits commercialisés n’étaient par exemple pas autorisés.

Les publicités trompeuses sur la perte de poids :

Plus de 30 000 sites qui faisaient la promotion de remèdes miracles pour perdre du poids sans exercice ou régime ont été suspendus en 2015 par Google !

Les publicités à l’origine de Phishing

Plus de 7000 sites à l’origine de Phishing ont été détectés puis bloqués par Google en 2015.

Les publicités intégrant des logiciels non souhaités :

Les logiciels non souhaités peuvent considérablement ralentir votre ordinateur ou modifier des éléments sur ce dernier. Google a désactivé plus de 10 000 sites qui proposaient des logiciels de ce type via les publicités Adwords en 2015 !

Les publicités Trick to click :

Plus de 17 millions de publicités trick to click ont été désactivées en 2015 ! Ces annonces prennent la forme de fausses fenêtres Facebook ou de fausses alertes qui vous indiquent que vous êtes l’heureux gagnant d’une grosse somme d’argent.

Google de plus en plus sélectif dans le choix de ses partenaires !

En 2015, Google a arrêté d’afficher des publicités sur plus de 25 000 applications mobiles qui ne respectaient pas les consignes de qualité de Google.

Google a au total, sur 2015, rejeté plus de 1,4 millions de demandes d’intégration dans sa régie Google Adsense.

Google travaille sur les clics accidentels pour les décomptés !

Cliquer malencontreusement sur une publicité lorsque l’on est sur un smartphone peut très vite arriver. Google travaille actuellement sur une technologie permettant de détecter ces clics accidentels, c’est un des gros projets 2016 pour la firme de Mountain View.

Ce nouveau système ne facturera pas l’annonceur et permettra à l’internaute de rester sur la page qu’il consultait avant de réaliser son clic accidentel.

Comment Google luttera contre les mauvaises publicités en 2016 ?

En 2016, Google continuera d’investir dans ses technologies de détection de mauvaises publicités. Le moteur de recherche compte aussi également sur les utilisateurs pour lui remonter les mauvaises publicités lorsque certaines passent entre les mailles du filet.

Google souhaite également rendre ses règles Adwords plus strictes envers certains domaines, comme celui de la perte de poids, qui est un domaine à l’origine de nombreuses mauvaises publicités.

Source : Inside Adwords

Si vous souhaitez consulter notre article sur les mauvaises publicités Google Adwords en 2014, c’est par ici.

Gestion des mauvaises publicités Google en 2015 : les chiffres clés !
5 - 3 votes

Vincent Brossas

Fondateur de LEPTIDIGITAL et responsable SEO, je suis passionné par le webmarketing, les réseaux sociaux, la photographie et les voyages !

Vous aimerez peut-être

RÉAGIR À CET ARTICLE

Revenir en haut

LEPTIDIGITAL est un blog webmarketing spécialisé dans l'actualité des Réseaux Sociaux, du Webmarketing et du SEO.

N'hésitez pas à nous rejoindre Twitter, Facebook et Google + !