google https

Passage des URLs en HTTPS : perte d’autorité à prévoir ?

SEO

Suite à l’annonce de l’indexation en priorité des pages en HTTPS sur Google, le moteur de recherche, par l’intermédiaire de John Mueller, a fait savoir que le passage en HTTPS n’aurait aucun impact sur l’autorité d’un site internet et de ses pages !

Les pages d’un site qui passent en HTTPS seront ainsi considérées exactement comme leur version HTTP, sans perte d’autorité, même si aucunes redirections ne sont en place.

Nombreux sont les webmasters à s’inquiéter d’une perte de popularité et de « linkjuice » lors du passage d’un site en HTTP vers HTTPS. John Mueller a récemment confirmé sur Google Plus qu’il n’y avait aucunes pertes lors d’un passage en HTTPS, même si ce site en HTTPS ne dispose d’aucuns backlinks et que la version HTTP ne redirige pas automatiquement vers la version HTTPS.

john mueller https

En d’autres termes, Google est capable de détecter le duplicate content entre la version HTTP et HTTPS, il considérera alors la version HTTPS comme la plus pertinente et la fera remonter sur Google au moins à la même place que la version non HTTPS auparavant, même si cette version ne dispose d’aucuns liens en elle même.

john google https

John Mueller a par ailleurs confirmé qu’il n’était pas nécessaire et utile d’indiquer à Google le passage en HTTPS via Search Console (même si aucune fonctionnalité ne le permet pour l’instant dans tous les cas).

Si les redirections de la version HTTP à la version HTTPS sont correctement en place, Google sera parfaitement capable de comprendre que le site internet est passé en HTTPS et qu’il devra pas conséquent prendre en compte les backlinks issus de la version HTTP pour classer le site internet dans ses résultats naturels (en plus des facteurs de positionnement SEO on-site).

Ce principe est assez similaire avec les versions mobiles qui sont réalisées sur des sous-domaines. Dans ce cas précis, Google est capable de détecter grâce à une balise rel=alternate et rel=canonical que la version mobile n’est pas un duplicate de la version desktop. Lorsqu’il gère les résultats mobiles, il fera alors remonter la version mobile située sur un sous domaine au même emplacement (voir plus haut) que la version desktop sur une requête desktop, alors même que ce sous domaine ne dispose d’aucuns liens entrants externes.

Si vous hésitez encore à passer en HTTPS, hésitez encore, ne vous lancez pas trop vite et prenez bien le temps d’analyser toutes les conséquences possibles d’un tel passage. Faites en sorte également de bien consulter et comprendre les recommandations de Google sur le HTTPS avant de vous lancer.

Source : Google+

 

Passage des URLs en HTTPS : perte d’autorité à prévoir ?
5 - 1 vote

Vincent Brossas

Fondateur de LEPTIDIGITAL et responsable SEO, je suis passionné par le webmarketing, les réseaux sociaux, la photographie et les voyages !

Vous aimerez peut-être

RÉAGIR À CET ARTICLE

Revenir en haut

LEPTIDIGITAL est un blog webmarketing spécialisé dans l'actualité des Réseaux Sociaux, du Webmarketing et du SEO.

N'hésitez pas à nous rejoindre Twitter, Facebook et Google + !