NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Meilleurs Logiciels PIM 2023 : Guide Complet de Gestion d’Informations Produits

Découvrez les logiciels PIM incontournables de 2023 ! Optimisez la gestion de vos informations produits et prenez une longueur d’avance sur la concurrence.

Indispensable pour centraliser la gestion des produits et faciliter leur diffusion sur les canaux de vente, le logiciel PIM (Product information management) se distingue par ses fonctionnalités complexes d’automatisation. Vous recherchez une solution PIM SaaS pour gagner du temps dans la gestion de votre catalogue en ligne ? Vous souhaitez mettre en place un système omnicanal pour optimiser l’expérience et la satisfaction client ? Suivez notre guide !
Les meilleurs logiciels PIM
Les meilleurs logiciels PIM

Qu’est-ce qu’un logiciel PIM ? 

Le terme « PIM » est l’acronyme de « Product Information Management ».

En français, cela se traduit par « Gestion de l’Information Produit ». Il s’agit d’un ensemble de processus, d’outils et de technologies conçus pour collecter, gérer, enrichir et diffuser des informations sur des produits à travers divers canaux de distribution.

Comment fonctionne un logiciel « Product information management » ?

La fonction principale d’un logiciel PIM est d’assurer que les données relatives aux produits sont cohérentes, précises et à jour. Examinons en détail le fonctionnement d’un tel système.

  1. Collecte de données :
    • Sources multiples : Le logiciel PIM récupère des informations provenant de diverses base de données, telles que les systèmes ERP (Enterprise Resource Planning), CRM (Customer Relationship Management), les fournisseurs, les bases de données produits existantes, etc.
    • Importation : La plupart des logiciels PIM offrent des outils d’importation qui automatisent la collecte de données en permettant l’intégration de fichiers au format CSV, Excel, XML, entre autres.
  2. Centralisation :
    • Référentiel unique : Une fois importées, les données sont stockées dans une base centrale, créant un référentiel unique pour toutes les informations produit.
    • Uniformisation : Le PIM harmonise les données en s’assurant qu’elles suivent un format ou une structure cohérente.
  3. Enrichissement des données :
    • Ajout d’informations : Les utilisateurs peuvent ajouter manuellement des informations complémentaires, des images, des vidéos, des fiches techniques, des traductions, etc.
    • Validation : Le système PIM peut être configuré pour valider les données afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Cette étape peut impliquer des contrôles automatisés, la détection d’incohérences ou des validations manuelles.
  4. Gestion des versions et historique :
    • Les modifications apportées aux informations produits sont souvent suivies et archivées. Ceci permet aux entreprises de revenir à des versions précédentes si nécessaire et offre une traçabilité des changements.
  5. Traduction et adaptation régionale :
    • Pour les entreprises opérant sur des marchés internationaux, le PIM facilite la traduction des informations produit et leur adaptation aux spécificités locales ou réglementaires de chaque marché.
  6. Diffusion :
    • Syndication : Les logiciels PIM permettent de syndiquer ou de distribuer les informations produit vers différents canaux de vente, tels que les sites e-commerce, les marketplaces, les catalogues papier, les systèmes POS (Point of Sale) en magasin, etc.
    • Exportation : Le PIM peut exporter des données dans différents formats pour répondre aux besoins spécifiques de chaque canal ou plateforme.
  7. Intégration avec d’autres systèmes :
    • Grâce à des API (interfaces de programmation d’applications) et des connecteurs, le PIM peut s’intégrer avec d’autres logiciels ou plateformes, assurant ainsi une fluidité de l’information au sein de l’écosystème technologique de l’entreprise.

Pourquoi utiliser un logiciel PIM dans votre entreprise ?

Utiliser un logiciel « Product Information Management » dans votre entreprise offre plusieurs avantages :

  • Il permet de rassembler toutes les informations produit en un seul endroit, facilitant ainsi leur gestion et mise à jour.
  • Assure une présentation uniforme des informations produit sur différents canaux de vente et de marketing. Minimise les incohérences et les erreurs en évitant la duplication d’informations.
  • Accélère la mise sur le marché de nouveaux produits en fluidifiant la circulation des informations.
  • Facilite la collaboration entre équipes en offrant un accès partagé aux données produit.

Quels sont les meilleurs outils PIM ? Top 10

Voici un aperçu des meilleures solutions PIM pour propulser votre business vers de nouveaux sommets. N’hésitez pas à demander une démo gratuite auprès de plusieurs éditeurs pour trouver le logiciel qui répond à vos exigences.

1. Lengow

Le premier logiciel PIM de ce guide est une solution entièrement basée sur le cloud. Elle permet aux distributeurs et aux marques d’intégrer, d’organiser et d’optimiser leur contenu produits sur les comparateurs de prix, les marketplaces et les plateformes d’affiliation.

Lengow facilite le retargeting (reciblage publicitaire) et la publicité en ligne. Vous pouvez utiliser cette solution PIM pour automatiser votre processus de vente et développer votre activité à l’international.

Son principal avantage est le système d’Insights qui permet de détecter des opportunités commerciales. Lengow est toutefois difficile à prendre en main en raison de son interface peu intuitive. Le prix de l’abonnement est disponible sur devis.

2. inRiver

Le logiciel PIM par excellence pour les commerçants et les professionnels de l’e-commerce offre une solution complète pour centraliser et enrichir vos données marketing. Il est également idéal pour gérer les catalogues produits, notamment grâce à l’espace collaboratif disponible, l’outil d’optimisation des campagnes et les rapports d’analyse de performances.

Le principal point fort de inRiver ? Il s’agit d’une solution tout-en-un pour gérer tous les aspects de votre présence commerciale. La notion de « requêtes » pour les recherches sur cette plateforme est néanmoins difficile à comprendre au début. Le coût du logiciel est communiqué sur devis par l’éditeur.

3. Quable

Les options de diffusion sur Quable s’étendent aux tablettes vendeurs, aux catalogues papiers et aux bornes tactiles en magasins. Ce logiciel combine les fonctionnalités PIM et DAM (Digital Asset Management) pour vous aider à collecter, stocker, rechercher et distribuer les contenus relatifs à vos produits.

Les traitements de données sont automatisés pour ajuster les visuels à chaque canal de distribution. Le logiciel offre un référentiel produit unifié aux équipes marketing pour optimiser les fiches produits. Il s’agit aussi d’une solution qui s’intègre parfaitement au SI (Système d’Information) pour vous offrir une grande flexibilité dans votre stratégie commerciale.

L’éditeur propose 3 plans tarifaires :

  • la formule Essentiel à partir de 890 € par mois,
  • la formule Pro à partir de 1490 € par mois,
  • la formule Entreprise à partir de 2090 € par mois

Malgré la présence d’une équipe technique à l’écoute, la configuration des workflows peut parfois manquer de souplesse.

4. Amplifi.io

La solution PIM de cet éditeur californien facilite l’importation de vos données depuis un système PLM, ERP ou MDM, mais aussi à partir de fichiers « .XLS » ou « .CSV ». Elle permet d’ajouter tous vos médias et assure un tri automatique de leur indexation et de leur balisage.

Profitez des catalogues interactifs, du gestionnaire vidéo et des statistiques disponibles sur cette plateforme pour optimiser la diffusion de vos produits. L’éditeur propose par ailleurs une API pour connecter votre logiciel PIM à d’autres outils. Le prix de l’abonnement est communiqué sur devis.

Le principal atout de Amplifi.io est sa facilité d’utilisation. Son support client n’est néanmoins pas le meilleur de cette liste.

5. Afineo PIM

En plus des fonctionnalités de base liées à la centralisation, la standardisation et la diffusion des informations produits, les spécialistes du marketing, de l’édition et de la communication cherchent à améliorer la productivité de leurs clients.

Afineo PIM offre une solution pratique pour atteindre cet objectif grâce à ses nombreuses options pour accélérer le time-to-market. Générez un catalogue promotionnel et des fiches produits au format PDF en exploitant des milliers de données centralisées. Profitez aussi d’une mise à jour automatique pour accéder aux dernières options de l’éditeur.

Les principaux atouts de ce logiciel ? Il est modulaire, paramétrable et évolutif. Il ne convient cependant pas aux entreprises qui recherchent une solution PIM paramétrable dans les moindres détails.

6. Contentserv

Nous continuons ce guide avec l’un des meilleurs logiciels en matière d’expérience produits. S’il est possible d’utiliser ce système pour créer de multiples listes de diffusion en les contextualisant selon les pays ou les régions, le principal avantage de Contentserv est d’ordre collaboratif.

L’éditeur propose une plateforme pensée pour garantir la fluidité des échanges entre vos équipes. Tout est mis en œuvre pour obtenir une qualité optimale de données avant chaque publication. Il en résulte un taux de retours réduit, une meilleure cohérence de l’expérience multicanal et une plus grande productivité au sein de votre entreprise.

Le logiciel propose une interface conviviale et simple à utiliser avec des workflows automatisés. Il s’agit toutefois d’une énorme plateforme qui combine PIM et DAM qui ne convient pas forcément aux marchands inexpérimentés.

7. Plytix

Intuitif et axé sur l’optimisation des performances de vente, le logiciel Plytix s’adresse aux PME qui commercialisent plus de 100 produits. Il propose une plateforme collaborative pour permettre à vos équipes de travailler en simultanée sur les campagnes.

La mise à jour des données relatives à un produit entraîne une actualisation automatique sur tous vos flux. Vous pouvez également créer des portails interactifs. L’objectif est de fluidifier les échanges avec vos clients en proposant des catalogues totalement personnalisables.

Plytix propose 3 types d’abonnement :

  • le forfait Starter à 450 € par mois,
  • l’offre Custom à 900 € par mois,
  • la formule Unlimited à 1650 € par mois.

Le logiciel est facile à paramétrer et à utiliser. Cependant, la personnalisation du portail interactif n’est pas optimale.

8. A3 PIM Industry

Gérez vos informations produits en les centralisant sur une plateforme collaborative et intuitive. La diffusion omnicanale est facile à mettre en œuvre. Il suffit de saisir une fois les données logistiques, techniques, tarifaires et marketing de votre catalogue pour le proposer sur tous les canaux Web et Print de votre choix.

Le logiciel PIM s’adresse aux marchands spécialisés dans la mode, la santé, le bricolage ou encore la parfumerie sélective. Il intègre un service de contrôle de la data très utile pour détecter les problèmes de conformité.

Si A3 PIM Industry offre tous les outils nécessaires à l’optimisation de vos ventes, ses formules d’abonnement sont plutôt chères.

9. Pimalion

Plateforme « full cloud » par excellence, Pimalion améliore vos processus d’acquisition et de publication avec des fonctionnalités bien calibrées. Le logiciel collecte et intègre plusieurs types de données relatives à votre catalogue et à votre référentiel de produits. Il facilite ensuite leur organisation et leur standardisation en masse pour créer une offre commerciale en lien avec vos nomenclatures.

Il s’agit d’une solution SaaS multilingue, multilabels et multicanal permettant d’industrialiser au maximum la conception et l’actualisation de vos supports de communication. Cependant, elle s’adresse principalement aux entreprises ayant un très grand catalogue de produits ou de services numériques. Le coût de l’abonnement est d’ailleurs disponible sur devis.

10. Solidpepper

La dernière solution PIM de ce classement est particulièrement adaptée aux équipes qui utilisent Adobe InDesign. En plus de faciliter la centralisation des données et la diffusion omnicanale des produits, Solidpepper propose un espace collaboratif simplifié.

Cette plateforme favorise les interactions entre les utilisateurs internes de votre entreprise et vos partenaires (fournisseurs, distributeurs…). Il est aussi possible d’importer et de personnaliser toutes les caractéristiques de vos fiches techniques, images et dessins à l’aide du système PIM ou d’un simple fichier Excel.

L’éditeur propose 3 formules d’abonnement :

  • l’offre Start à 250 € par mois,
  • l’offre Open à 400 € par mois,
  • l’offre Vision sur devis.

Le principal avantage de cette solution PIM est la simplification de la circulation des informations possible grâce à sa plateforme collaborative. Il reste néanmoins une option chère.

3 solutions PIM gratuites et open source

Vous souhaitez utiliser un logiciel gratuit avec des fonctionnalités adaptées à la taille de votre entreprise ? Les logiciels open source offrent une liberté de personnalisation impressionnante.

1. Pimcore

La solution PIM open source la plus populaire réunit en un seul logiciel des modules DAM, CDP (Customer Data Platform) et CMS (Content Management System). L’API de Pimcore facilite l’interopérabilité de votre gestion globale des données et des autres éléments de votre écosystème IT.

Cette suite logicielle unifie les données marketing de son utilisateur, les enrichit puis s’en sert pour alimenter des portails, sites internet, intranets et extranets personnalisés. Le code est gratuitement accessible à tous les développeurs.

Le principal avantage de Pimcore est la possibilité qu’il offre aux entreprises de faire évoluer leur solution PIM pour s’adapter aux défis qu’elles rencontrent. Cependant, il n’y a pas d’espace collaboratif, ce qui entraîne parfois des modifications simultanées.

2. Akeneo PIM

Application métier entièrement dédiée aux informations et aux catalogues de produits, Akeneo PIM bénéficie d’un écosystème impressionnant de partenaires. Ses utilisateurs ont donc accès à de nombreux connecteurs et extensions pour optimiser leur stratégie de vente omnicanale.

Le système permet aux commerçants B2B et B2C de créer et de proposer une expérience attrayante sur les plans local et international. Il s’agit d’un logiciel open source facile à utiliser pour automatiser vos process, améliorer vos workflows et augmenter la productivité de vos équipes.

La version communautaire gratuite présente des limites de fonctionnalités. Il est toutefois possible de souscrire une offre payante et personnalisée après une démo gratuite.

3. AtroPIM

Ce logiciel entièrement gratuit et open source est un véritable couteau suisse. Vous pouvez l’utiliser pour consolider, stocker, traiter, enrichir et distribuer les données relatives à vos produits. AtroPIM promet un contrôle total sur l’ensemble de vos catalogues en proposant un modèle de mise en page et de données personnalisables.

La particularité de cette solution PIM réside dans la réactivité de ses interfaces utilisateurs. Elle est également basée sur le Web, ce qui facilite son utilisation sur les smartphones, tablettes et ordinateurs de bureau sans installation préalable. Bien que flexible, ce logiciel nécessite un accompagnement payant si vous n’êtes pas familier avec l’univers du développement Web.

Comment choisir le bon logiciel PIM ? 

Le choix d’un logiciel PIM (Product Information Management) est crucial pour les entreprises qui souhaitent garantir la précision, la cohérence et la pertinence de leurs informations produit à travers différents canaux. Mais avec la multitude de solutions disponibles sur le marché, la décision peut être complexe.

Voici un guide pour vous aider à choisir le bon logiciel PIM selon vos besoins :

  • Évaluation des besoins de l’entreprise :
    • Taille et complexité de la gamme de produits : Une entreprise avec une large gamme de produits ou des produits complexes nécessitera probablement un PIM plus avancé.
    • Marchés cibles : Pour les entreprises qui vendent à l’international, la capacité de traduction et d’adaptation régionale est primordiale.
    • Nombre de canaux de distribution : Si vous vendez à travers de multiples plateformes ou canaux, assurez-vous que le PIM puisse gérer et syndiquer l’information de manière adéquate.
  • Caractéristiques et fonctionnalités :
    • Intégrations : Examinez les intégrations possibles avec les autres systèmes existants (ERP, CRM, e-commerce, etc.).
    • Scalabilité : Assurez-vous que le PIM peut évoluer en fonction de la croissance de votre entreprise.
    • Fonctions d’enrichissement : Évaluez les outils disponibles pour ajouter, modifier ou améliorer les données produit.
    • Gestion des médias : Si vos produits nécessitent de nombreuses images, vidéos ou documents, assurez-vous que le PIM propose une gestion de médias efficace.
    • Flux de travail : Vérifiez si le logiciel permet de définir des processus et des validations personnalisés.
  • Facilité d’utilisation :
    • La prise en main doit être intuitive pour permettre à vos équipes de l’adopter rapidement.
    • Considérez une démo ou un essai pour évaluer l’interface utilisateur et les fonctionnalités clés.
  • Coût :
    • Étudiez le modèle tarifaire du PIM. Certains ont des coûts initiaux élevés, tandis que d’autres adoptent un modèle d’abonnement mensuel ou annuel.
    • N’oubliez pas de prendre en compte les coûts indirects tels que la formation, l’intégration ou les éventuelles personnalisation.
  • Références et avis :
    • Recherchez des études de cas ou des témoignages de clients pour évaluer la performance du logiciel.
    • Consultez les avis en ligne ou demandez des recommandations dans votre réseau professionnel.
  • Support et formation :
    • Assurez-vous que le fournisseur propose une formation adéquate à votre équipe.
    • Le support technique doit être réactif et compétent pour résoudre rapidement d’éventuels problèmes.
  • Sécurité et conformité :
    • La solution PIM doit offrir des garanties en termes de sécurité des données.
    • Si vous opérez dans des secteurs réglementés, vérifiez que le logiciel répond aux normes de conformité requises.
  • Perspective future :
    • Considérez la feuille de route du fournisseur. Il est essentiel que le produit continue d’évoluer pour répondre aux besoins changeants du marché.

Comment mettre en place un PIM ?

La mise en place d’un PIM nécessite une planification minutieuse. Cette étape comprend la définition des rôles et responsabilités au sein de l’équipe de mise en œuvre, l’établissement d’un calendrier réaliste et la création d’un plan détaillé pour la migration des données existantes vers le nouveau système. La conception de la structure du PIM, y compris les catégories de produits, les attributs et les règles de gestion des données, est également cruciale à cette étape.

La migration des données depuis les systèmes existants vers le PIM nécessite une grande attention. Il est essentiel de nettoyer et normaliser les données pour garantir leur précision et leur cohérence. Les processus automatisés peuvent être utilisés pour transférer les données, mais une validation manuelle est nécessaire pour s’assurer que les informations sont correctement intégrées dans le PIM.

Chaque entreprise a des exigences uniques en matière de gestion de l’information produit. À cette étape, il convient de personnaliser le PIM en fonction des besoins spécifiques de l’entreprise. L’intégration du PIM avec d’autres systèmes tels que les systèmes de gestion de l’inventaire, les plateformes de commerce électronique et les outils de marketing est essentielle pour garantir un flux fluide des données à travers l’ensemble de l’écosystème d’entreprise.

 La réussite d’un PIM dépend en grande partie de l’adoption par les utilisateurs finaux. Offrir une formation adéquate aux équipes sur la manière d’utiliser efficacement le PIM est crucial. Il est important de démontrer comment le PIM peut faciliter leurs tâches quotidiennes et améliorer leurs performances.

FAQ : Que devez-vous savoir sur les logiciels PIM ? 

Quel type de PIM choisir (Saas ou On-remise) ?

Lorsqu’une entreprise entreprend la mise en place d’un système de gestion de l’information produit (PIM), l’un des choix cruciaux qu’elle doit faire concerne le type d’architecture à adopter : Software as a Service (SaaS) ou On-Premise. Chacune de ces options présente des avantages et des inconvénients spécifiques, et la décision doit être prise en fonction des besoins, des objectifs et des contraintes propres à l’entreprise. 

PIM en Mode SaaS : Le modèle SaaS offre un système de PIM hébergé sur le cloud par un fournisseur tiers, accessible via une connexion Internet. Les avantages de cette approche comprennent :

  • Facilité de Déploiement : Les solutions SaaS sont rapides à mettre en place, ne nécessitant pas d’infrastructures matérielles ni de ressources informatiques importantes de la part de l’entreprise. Cela réduit les délais de déploiement et les coûts initiaux.
  • Mises à Jour Automatiques : Les mises à jour logicielles et les correctifs de sécurité sont gérés par le fournisseur, ce qui garantit que l’entreprise dispose toujours de la version la plus récente du PIM.
  • Évolutivité : Les solutions SaaS sont souvent évolutives, permettant à l’entreprise de s’adapter facilement à la croissance de ses besoins en matière de gestion de l’information produit.
  • Coût Prévisible : Les frais de licence, d’hébergement et de maintenance sont généralement regroupés en un seul paiement mensuel ou annuel, ce qui facilite la prévision des coûts.

PIM en Mode On-Premise : Dans ce modèle, l’entreprise installe et gère le PIM sur ses propres serveurs internes. Les avantages de cette approche comprennent :

  • Contrôle Total : L’entreprise a un contrôle total sur l’infrastructure, la sécurité et la personnalisation du PIM pour répondre à ses besoins spécifiques.
  • Sécurité : Certaines entreprises préfèrent héberger leurs données en interne pour des raisons de sécurité et de conformité aux réglementations.
  • Personnalisation : Un PIM en mode On-Premise offre souvent plus de flexibilité pour personnaliser l’application en fonction des besoins particuliers de l’entreprise.
  • Coûts à Long Terme : Bien que les coûts initiaux puissent être plus élevés en raison de l’achat d’infrastructures, les coûts à long terme peuvent être inférieurs à ceux d’un modèle SaaS.

Le choix entre un PIM en mode SaaS et un PIM en mode On-Premise dépend des priorités et des circonstances uniques de chaque entreprise :

  • Les entreprises axées sur la rapidité de mise en œuvre, l’évolutivité et les coûts prévisibles pourraient opter pour un modèle SaaS.
  • En revanche, celles qui recherchent un contrôle absolu, des personnalisations approfondies et une sécurité interne pourraient pencher vers un modèle On-Premise

Qu’est-ce qu’un logiciel PLM ? 

Un logiciel PLM, pour « Product Lifecycle Management », est un outil de gestion qui accompagne un produit depuis sa conception initiale jusqu’à son retrait du marché.

Il centralise les données, processus et informations liées au produit, facilitant ainsi la collaboration entre équipes, la standardisation des méthodes et l’optimisation des ressources. Utilisé principalement dans le secteur industriel, il permet d’améliorer l’efficacité opérationnelle et de réduire les coûts.

Qu’est-ce qu’un logiciel PXM ? 

Un logiciel PXM, pour « Product Experience Management », est une solution dédiée à la gestion et à l’optimisation de l’expérience produit sur l’ensemble des canaux de vente et de communication.

Il facilite la centralisation, l’enrichissement et la diffusion cohérente des informations produit, garantissant ainsi une présentation uniforme et attrayante pour le consommateur. Concrètement, le PXM améliore la qualité des données produit et adapte leur présentation en fonction du contexte et du canal de distribution

Qu’est-ce qu’une solution DAM ?

Une solution DAM, pour « Digital Asset Management », est un système centralisé de gestion, d’archivage et de diffusion des ressources numériques d’une organisation, comme les photos, vidéos, documents ou graphiques.

Elle facilite la recherche, l’accès et le partage de ces actifs tout en garantissant leur sécurité et leur conformité. En optimisant l’utilisation des ressources numériques, le DAM permet d’améliorer l’efficacité opérationnelle et d’assurer une cohérence de marque sur l’ensemble des canaux de communication.

Comment choisir entre un logiciel PIM, DAM, PXM et PLM ?

Le choix du bon type de logiciel dépend essentiellement des besoins spécifiques de l’entreprise :

  • PIM (Product Information Management) : Idéal pour les entreprises cherchant à centraliser, gérer et diffuser des informations produit sur différents canaux de vente.
  • DAM (Digital Asset Management) : Recommandé pour les organisations ayant besoin de stocker, organiser et partager efficacement des ressources numériques telles que photos, vidéos et documents.
  • PXM (Product Experience Management) : Conçu pour les entreprises souhaitant optimiser la présentation et l’expérience produit sur tous les points de contact avec le client.
  • PLM (Product Lifecycle Management) : Adapté pour les entreprises industrielles cherchant à gérer l’ensemble du cycle de vie d’un produit, de sa conception à sa mise hors service.

Chaque solution répond à des enjeux spécifiques, et il est parfois pertinent de les combiner pour une gestion intégrale des informations et des actifs produits.

Avant de se quitter…

Si cet article sur Ies meilleurs logiciels PIM vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à vous abonner à notre newsletter digitale pour recevoir nos prochains articles.

Vous pouvez également suivre nos meilleurs articles via notre flux RSS : https://www.leptidigital.fr/tag/newsletter-digitale/feed/ (il vous suffit de l’insérer dans votre lecteur de flux RSS préféré (ex : Feedly)).

Nous sommes aussi actifs sur LinkedIn, Twitter, Facebook et YouTube. On s’y retrouve ?

Pour toute question associée à cet article, n’hésitez pas à utiliser la section « commentaires » pour nous faire part de votre remarque, nous vous répondrons dans les meilleurs délais (avec plaisir). 

4.5/5 - (2 votes)

One Reply to “Meilleurs Logiciels PIM 2023 : Guide Complet de Gestion d’Informations Produits”

  • Martial a dit :

    Afin de compléter cet article et d’apporter une vision plus précise, il est nécessaire d’indiquer OneBase Solutions comme éditeur de PIM et MDM.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *