Smartphones

Google vend Motorola Mobility à Lenovo. Pourquoi?

Personne l’avait vu arriver. Le 29 janvier, lors d’un communiqué surprise, Google annonce la cession de l’entier département de Motorola Mobility à Lenovo en échange de 2,91 milliards de dollars.
Google avait acquis Motorola en 2012 pour 12,5 milliards de dollars. Seulement un an et demi plus tard, les dirigeants décident d’effectuer une drastique marche arrière et abandonner le rêve de construire une propre ligne de smartphones.

La question qui naît spontanément est une seule: pourquoi?
Les réponses les plus réalistes sont essentiellement deux: la rentabilité négative de Motorola et les pressions opérées par les autres fabricants de smartphones (autrement dits OEMs), comme Samsung et HTC.

Motorola nouveau Logo

Plusieurs analystes avaient déjà avancé l’hypothèse que le vrai but de l’acquisition de Motorola par Google en 2012 n’était pas l’entreprise en soi, qui était au contraire en profonde crise commerciale, mais plutôt l’énorme portefeuille de brevets dont elle disposait, évalué 5,5 milliards de dollars. En effet, malgré les énormes efforts de marketing effectués par Google, la division Motorola Mobility a produit 250 millions de dollars de pertes par trimestre (soit 1 milliard en une année). Rentabiliser l’entreprise s’annonçait être une mission bien plus compliquée que prévu. De là, la décision de vendre la division à un acquéreur motivé à pénétrer avec force dans le marché américain, tout en maintenant le contrôle de la plupart des brevets acquis en 2012.

La deuxième réponse voit Google renoncer à Motorola suite aux pressions effectuées par les autres fabricants de smartphones Android, Samsung en premier. Si Google avait poursuivi sa carrière de concurrent direct avec ses propres partenaires, les rapports de confiance mutuelle établis pendant toutes ces années auraient pu se détériorer irrémédiablement. Cependant, les récents signaux de collaboration entre Google et Samsung ont annoncé au monde que leurs rapports s’étaient rapidement amélioré. Google peut donc avoir accepté de perdre le contrôle de Motorola Mobility en échange d’un nouvel élan commercial avec le fabricant coréen.

Des deux, quelle est la bonne réponse? Comme c’est souvent le cas, la vérité se cache avec toute probabilité au milieu. Sûrement, si une nouvelle alliance commerciale est née, on devra attendre quelque temps avant de voir les résultats, mais en connaissant Google, on peut être sûrs que ça en vaudra le coup!
Google vend Motorola Mobility à Lenovo. Pourquoi?
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

Actualités Digitales


Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale dans votre boite email ? Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle en 2 clics.

haut