NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Fake News Sur Google : 3 Améliorations Majeures (Août 2022)

Pour aider les internautes à éviter les fausses informations dans les SERP, Google a ajouté 3 fonctionnalités majeures.

Google travaille toujours dans l’objectif d’améliorer les résultats de recherche pour fournir des réponses toujours plus qualitatives à nos requêtes. C’est un travail continu qui dure depuis des années et qui ne s’arrêtera sûrement jamais. À ce titre, Google nous a doté en ce mois d’août 2022 de plusieurs nouvelles fonctionnalités, qui ont pour but de rendre les SERP plus sûres, notamment en ce qui concerne les informations.

Amélioration des Featured Snippets

Les Featured Snippets, ce sont des affichages optimisés de contenus que l’on peut voir dans les résultats de recherche. Ils permettent de mettre en avant une réponse à une requête, sous une forme plus propice à la transmission de l’information.

Par exemple, lorsque vous voyez une page en position 0 avec une liste à puces qui s’affiche, c’est un Featured Snippets. Même chose lorsque Google vous sort un tableau de classement quand vous recherchez le nom d’une ligue sportive. Ces différents affichages sont générés par Google et sont donc « indépendants » de la volonté des créateurs de site.

Les résultats qui ont le plus de chance d’être exploités pour les Featured Snippets sont bien sûr ceux qui se classent en haut des SERP. L’algorithme de classement aide déjà à favoriser des résultats fiables et de qualité à cet endroit.

L’ajout de Google à ce niveau concerne un « cran de sécurité » supplémentaire, pour garantir la véracité des informations transmises au travers des Featured Snippets. Il en joue de la réputation de Google, puisque c’est lui qui choisit de mettre an avant telle ou telle page.

L'amélioration des Featured Snippets Google grâce au consensus
L’amélioration des Featured Snippets Google grâce au consensus

Leur dernière intelligence artificielle, MUM, a désormais les capacités de comprendre le « consensus ». Concrètement, cela signifie qu’avant de mettre en avant une information dans les SERP, l’IA va vérifier si plusieurs sources d’informations font consensus en son sens. Bien entendu, MUM se tournera autant que possible vers des sites web fiables et autoritaires aux yeux de Google.

Au-delà de la qualité, cela sert à améliorer l’utilité des Featured Snippets, puisqu’il n’est pas toujours pertinent de les afficher. Pour cela, l’IA a été améliorée pour ne plus afficher des affichages optimisés sur des questions qui n’ont pas de réponses ou autre. Jusque-là, Google pouvait mettre en avant la réponse à une question proche.

Arrivée de la fonctionnalité « à propos de ce résultat » en France

Pour permettre aux internautes de ne consulter que les meilleurs résultats, Google va étendre l’usage de sa fonctionnalité « About this result » ou « à propos de ce résultat » en français.

Le fonctionnement est simple, lorsque vous effectuez une recherche sur Google, vous pourrez observer 3 petits points juste à droite du titre. En cliquant dessus, vous pourrez voir différentes informations sur le contenu, comme des avis, l’ancienneté du site, quelques mots sur le site, et des résultats d’actualités liés à la source d’information.

Le bouton pour afficher l'onglet "about this result" sur Google (surligné en jaune)
Le bouton pour afficher l’onglet « about this result » sur Google (surligné en jaune)

Toutes ces informations sont pertinentes pour juger de la qualité des informations transmises par un site et éviter les fake news.

En plus de cela, Google rajoute dans cet onglet des informations avec plus de contexte, comme le niveau de diffusion de la source, les avis en ligne ou encore si l’entreprise appartient à une autre entité.

Un aperçu de l'onglet About This Result de Google
Un aperçu de l’onglet About This Result de Google

Jusqu’à aujourd’hui, on ne retrouvait cette fonctionnalité que pour les pays anglophones. Depuis l’année dernière et son lancement, Google estime à 2,4 milliards le nombre d’utilisations de cette fonctionnalité. En plus d’ajouter quelques informations supplémentaires, le géant américain annonce étendre cet outil à 8 langues de plus :

  • Le français.
  • Le portugais.
  • L’italien.
  • L’allemand.
  • Le néerlandais.
  • L’espagnol.
  • Le japonais.
  • L’indonésien.

Il sera aussi possible d’en profiter directement en naviguant sur les sites pour l’application Google sur mobile. Jusqu’à maintenant, on ne pouvait y accéder que via les SERP. Sur mobile, il suffira de swiper la barre de navigation vers le haut pour y accéder.

Une analyse plus approfondie des avis de contenus

Google souhaite lutter contre les « data voids » ou « vides de données ». Il s’agit du moment, lorsqu’une information fait le buzz, durant lequel il n’y a pas vraiment de faits alors que tout le monde en parle. Le nombre d’exemples de médias / sites qui ont pu diffuser des informations fausses ou infondées de cette situation est trop grand.

Google ne souhaite pas interdire ces contenus, ce serait trop difficile car quasiment invérifiable. Néanmoins, lorsqu’il le peut, il va maintenant avertir les utilisateurs qu’il faudrait se méfier de la véracité des informations sur le sujet recherché, et qu’il faudrait refaire cette requête plus tard.

Lorsque vous vous trouvez dans cette situation, le message est très clairement indiqué en haut des résultats de recherche, vous ne pourrez pas le louper.

Les avis de contenus Google
Les avis de contenus Google

Il faut tout de même nuancer le principe de cette fonctionnalité. Lorsque ce message vous sera présenté, cela ne voudra pas dire qu’aucune information est crédible ou vraie. Cela voudra juste dire que Google n’a pas confiance en la qualité globale des résultats.

En plus de ces différentes fonctionnalités, Google a aussi annoncé un partenariat avec MediaWise, un organisme américain qui lutte contre la désinformation en ligne. Dans le cadre de cette collaboration, un cours de maîtrise de l’information sera développé. Des sondages ont également été lancés pour comprendre la manière selon laquelle les internautes vérifient leurs informations.

Ce n’est un secret pour personne, la recherche sur Google n’est pas au beau fixe. Les moyens de s’informer en ligne évoluent et Google n’apparaît plus toujours comme la solution préférentielle. En effet, si on prend l’exemple de TikTok, les jeunes générations se sentent plus à l’aise à chercher des recommandations dessus que sur Google. Le côté humain et « fast food » (puisque l’information arrive directement sans avoir besoin de lire ou rechercher dans une page) fonctionne bien. Cet ajout de fonctionnalité de la part de Google est aussi un moyen de montrer qu’ils vont de l’avant et qu’ils peuvent assurer des résultats de qualité dans les SERP.

Un avis ? post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.