Webmarketing

Google bientôt sanctionné pour mise en avant abusive de Google Shopping ?

Google shopping home

Google pourrait prochainement être sanctionné par Bruxelles pour la mise en avant abusive des annonces Google Shopping sur son moteur de recherche au détriment de la visibilité de ses concurrents.

Le comparateur Google Shopping est très apprécié par les e-commerçants du fait de la visibilité générée sur les résultats Google. Comme en témoigne l’impression écran ci-dessous, les résultats Google Shopping sont toujours placés au dessus de la ligne de flottaison et cachent quasi entièrement les résultats naturels pour peu qu’un encart Google Images soit disposé dans le top 3 des résultats naturels :

Google Shopping

C’est précisément cette visibilité jugée excessive par Bruxelles que la commission européenne souhaite contrôler. L’objectif est ici de permettre aux comparateurs concurrents de garder un soupçon de visibilité sur le moteur de recherche qui domine largement le marché Européen avec ses 92,3% de parts de marché au premier trimestre 2015.

Google devra donc modifier la mise en avant de ses résultats Google Shopping dans ses pages de résultats s’il ne souhaite pas recevoir de sanction de la part de la commission européenne.

La firme de mountain view a reçu un document à charge en Avril dernier comprenant plus de 100 pages à ce sujet (Source: WSJ) dans lequel Bruxelles ordonne à Google de ré-équilibrer ses résultats de recherche pour laisser la place à la concurrence.

19 société avaient saisies la commission européenne pour accuser Google d’abus de position dominante. Parmi ces sociétés, on retrouve de grandes entreprises comme Microsoft et TripAdvisor mais aussi des comparateurs comme Twenga.

Si Google ne se plie pas aux demandes de Bruxelles, la commission européenne pourrait lui infliger une amende au nom de la réglementation anti-trust. Le montant maximum de la pénalité pourrait s’élever à près de 6 milliards d’euros si Google ne réagissait pas face aux accusations de ses concurrents, ce montant représenterait la pénalité maximum que la commission européenne pourrait infliger à Google, cela représenterait environ 10% du chiffre d’affaires annuel de Google.

Google a de son côté réagit aux accusations de la commission européenne et va ainsi avancer de son côté pour modifier ses résultats de recherche en Europe.

Margrethe Vestager, en charge du dossier de la concurrence au sein de la commission européenne, pourrait bien s’attaquer à d’autres problèmes de concurrence liés à Google, notamment dans le secteur du voyage ou encore dans les services locaux.

Source : ITespresso

Google bientôt sanctionné pour mise en avant abusive de Google Shopping ?
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

Actualités Digitales


Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale dans votre boite email ? Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle en 2 clics.

haut