Veille et Actualités SEO

Le contenu caché aux visiteurs désormais pénalisé par Google ?

Contenu caché penalisé par Google

Dans un récent hangout, John Muller a annoncé que les contenus cachés aux visiteurs ne seraient potentiellement plus indexés par les robots de Google, ils ne favoriseraient donc plus le positionnement SEO d’un site.

Le contenu dissimulé : rappel sur les anciennes techniques de black hat SEO à proscrire pour ne pas être pénalisé

Avant de rentrer dans le vive du sujet, voici un petit rappel concernant les anciennes techniques de dissimulation de contenu qu’il ne faut absolument plus pratiquer en 2014 !

Auparavant de nombreux SEOs utilisaient des techniques diverses et variées pour cacher du contenu aux utilisateurs mais le rendre accessible aux robots de Google. Désormais pénalisées, on vous propose ici un petit rappel des techniques à ne surtout plus utiliser en 2014 pour ne pas risquer de lourdes pénalités par Google :

  • disposer du texte blanc sur un fond blanc.
  • placement de contenu texte derrière une image.
  • l’utilisation du CSS pour positionner du texte en dehors de l’écran.
  • définir la taille de la police à 0 sur un paragraphe.
  • dissimuler des liens sur des caractères de très petite taille (un trait d’union au milieu d’un paragraphe, par exemple).

Pour retrouver l’ensemble des consignes de Google concernant le contenu dissimulé, rendez-vous sur la page dédiée du centre d’aide au webmasters.

Les contenus cachés : inutiles pour mieux se positionner sur Google selon John Muller ?

John Muller
John Muller a donc annoncé dans un récent hangout que tous les contenus cachés dans des onglets, ou simplement accessibles après un clic supplémentaire au sein d’une même page, ne seraient potentiellement plus indexés par les robots de Google !

Si le contenu d’une site est considéré comme « potentiellement visible » par Google, c’est à dire non visible dès l’arrivée du visiteur sur une page, Google pourrait ne plus le prendre en compte pour juger de la pertinence de cette page sur une requête donnée.

Cette annonce intervient alors que Google précise bien dans ses consignes aux webmasters qu’il ne faut surtout pas cacher à l’internaute du contenu pour le rendre uniquement accessible aux moteurs de recherche.

Le texte « potentiellement visible » via Toggle et Onglets désormais pénalisé ?

Le texte qui était accessible suite à un clic du visiteur n’était auparavant pas pénalisé, désormais, tout le contenu qui sera caché à l’internaute ou accessible uniquement après un clic ne sera plus pris en compte par Google. Si Google n’annonce pas de pénalités, ce contenu ne servira plus en tout cas pour favoriser le positionnement SEO d’un site.

Voici deux exemples d’éléments de sites ciblés par cette annonce de John Muller :

Onglets Toggle

Vous l’aurez compris, cette nouvelle annonce ne veut pas dire qu’il faut arrêter de placer du contenu dans des onglets ou des toggle, si vous jugez ceci utile pour vos utilisateurs, c’est donc très bien. En revanche, si vous vous serviez de ces techniques pour ajouter beaucoup de contenu imbuvable pour vos lecteurs mais uniquement dédié aux moteurs de recherche, cette technique ne sera désormais plus du tout efficace.

Quelles solutions contre cette nouvelle annonce de non prise en compte du contenu caché ?

Si vous utilisez un système d’onglets, il vous sera conseillé de mettre le maximum de contenu sur le premier onglet automatiquement ouvert lorsque l’internaute arrive sur votre page. Quitte à faire des pages à rallonge ou l’internaute devra scroller pour accéder à l’ensemble du contenu, si ce dernier est utile pour l’internaute comme pour le SEO, vous aurez donc désormais tout intérêt à le rendre accessible sur le premier onglet de votre page.

Si vous utilisez beaucoup le système de Toggle (système de + et -) ou autre type de technique rendant le contenu accessible uniquement au clic, il vous sera recommandé de laisser la plupart des éléments ouverts lorsque l’internaute visitera votre page web. Vous ne serez donc pas obliger de supprimer cette fonctionnalité de votre site, en lui donnant simplement la possibilité de masquer le contenu au clic, votre site sera conforme aux recommandations de Google. Libre à vous ensuite de sélectionner les blocs les plus importants en SEO qu’il faudrait maintenir ouverts en priorité.

Retrouvez l’intégralité du dernier Hangout (en Anglais) :

Si vous souhaitez accéder uniquement sur la partie relative au contenu caché, rendez-vous à partir de la minute 52.


Si vous avez quelques minutes à y consacrer, je vous conseille vivement ce hangout de John Muller qui offre des réponses à de nombreuses questions que les professionnels du SEO peuvent se poser.

Le contenu caché aux visiteurs désormais pénalisé par Google ?
4 - 1 vote

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Eric

    28 décembre 2014 à 13 h 41 min

    j’utilisait pas mal de techniques de ce genre, sans pour autant savoir que s’était interdit. Merci infiniment pour l’information. Un article de très grande utilité 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut