FORMATION BLOGGING : Gagnez de l'Argent Grâce à Votre Passion  En savoir plus → 

Google Images et SEO : Comment bien référencer et optimiser ses images en 2023 ?

Tu veux référencer tes images dans Google Images ? Voici nos 11 meilleurs conseils pour optimiser le référencement SEO des images dans Google.

Depuis la mise à jour de Google Images qui redirige directement les internautes vers le site internet source, on constate un regain d’intérêt pour l’optimisation du référencement des images dans Google Images. Voici un récapitulatif des bases pour bien référencer ses images sur Google mais aussi un focus sur ce qui a récemment changé du côté des facteurs de positionnement associés au niveau de Google.

Optimiser le référencement naturel de ses images peut paraitre secondaire pour certains référenceurs mais le trafic Google Images ne doit jamais être négligé, notamment pour les boutiques en ligne, qui peuvent observer des ventes additionnelles qu’ils n’auraient jamais pu espérer s’ils n’avaient pas correctement optimisé leurs photos pour le référencement naturel.

Si certains secteurs d’activité sont plus susceptibles que d’autres de tirer profits du trafic issu de Google Images, la plupart des sites internet négligent encore trop l’intérêt d’avoir des images bien optimisées pour le SEO.

Dans cet article, on vous propose un résumé des bonnes pratiques à mettre en place pour correctement optimiser ses images pour le référencement et le positionnement sur Google Images.

Combien bien référencer des images sur Google Images en 2023 ? Retour sur les 8 bases.

Bien référencer une image sur Google Images n’est pas si compliqué que cela pour peu qu’on accepte de faire quelques petites manipulations essentielles qui prendront forcément plus de temps que l’intégration classique d’une image sur un site web :

1- Commencez par la base, créez vos propres images

Ceci est très important car Google n’aime pas le duplicate d’images dans ses résultats de recherche et arrive de mieux en mieux à reconnaitre les images. Tout comme il est fortement recommandé de ne pas copier-coller du texte pour le republier sur son site web, il est fortement recommandé de ne pas reprendre une image déjà indexée sur un site tiers pour la republier sur son propre site.

S’il n’est pas toujours possible de créer ses propres images pour des raisons budgétaires, une astuce qui marche consiste à recadrer des images existantes pour qu’elles apparaissent distinctes aux yeux de Google car dans des formats différents et avec un focus différent.

2- Optimisez les dimensions et le poids de vos images

Google a tendance à préférer les images assez grandes (> 800px de large) mais dont le poids reste raisonnable. En fonction des dimensions de vos images, essayez de cibler moins de 500 ko max pour les plus grandes et moins de 100 ko dans l’idéal pour celles de taille plus modeste (celle à la une de cet article fait 10 ko par exemple), votre temps de chargement mobile et desktop n’en sera que meilleur.

Vous Souhaitez Recevoir Nos Meilleurs Articles ?

(Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.)


3- Renommez votre image

Evitez les noms d’images de type « sdv225832555.jpg », préférez un nom court mais descriptif : ex: « referencement-google-images.jpg« .

Plus les noms d’images seront optimisés, plus le travail de Google sera facilité et plus l’image aura des chances de remonter dans les résultats de recherche de Google Images.

4- Ajoutez systématiquement un attribut alt à vos images lors de leur intégration sur un site web

Cette règle est uniquement valable pour les images que vous souhaitez référencer, inutile de s’embêter pour les autres.

Voici un exemple de balise alt avec un texte alternatif correctement renseigné : « Référencer Images sur Google« .

Pour rappel, les attributs alt sont utiles pour Google mais également pour les malvoyants, évitez donc les balises alt de type « referencer-images-google » qui sont inutiles et ne seront pas bien interprêtées par les logiciel dictant les contenus d’une page.

Pour les images avec aucuns objectifs de positionnement, vous pouvez laisser la balise alt vide.

5- Optimisez le texte situé autour de votre image et ajoutez une légende si possible

L’ajout de légende avec des mots-clés proches des requêtes ciblées est très efficace et aide Google à comprendre de quoi parle l’image ainsi que son contexte.

6- Balisez vos images à l’aide des données structurées de schema.org

En fonction du type de page (fiche produit, article, recette, …), préférez le balisage adapté au format JSON ou directement en html avec les éléments itemprop.

7- Optimisez le <title> (balise titre) de la page où l’image est intégrée

Plus le title de la page sur laquelle l’image est intégrée est lié à l’image que vous souhaitez référencer, mieux c’est pour son positionnement.

8- Dopez l’autorité de la page et du domaine

Plus une image provient d’une source fiable et d’autorité, plus elle a de chances de se positionner facilement dans Google Images.

Ainsi, pour optimiser le positionnement dans Google Images d’une photo, il faut que la page qui l’héberge dispose du plus de backlinks de qualité possible. Une stratégie de netlinking globale permet de booster le domaine dans son ensemble et donc le référencement de toutes les images qui seront ajoutées sur le site mais il sera souvent nécessaire de mettre en place des actions ciblées sur certaines pages pour doper le référencement des photos sur Google Images.

9- Définissez les width et height de chaque image dans le code html

Dans le code HTML de vos images, il est important de déclarer les dimensions dans lesquelles l’image doit s’afficher sur la page.

Ainsi, intégrer et renseigner les attributs width et height pour chaque image dans le code source est une bonne pratique à adopter.

10- Faites en sorte que les images soient responsive

Vous n’êtes pas sans savoir que les internautes sont toujours plus nombreux à consulter les pages web depuis leurs smartphones. Pour que les images soient bien référencées, il est également important qu’elles soient adaptées pour un rendu sur tous les devices, qu’il s’agisse d’un écran d’ordinateur ou d’un écran de tablette ou smartphone.

Pour cela, différentes approches sont possibles mais il vous faudra souvent avoir recours à la méthode d’intégration html des images adaptatives avec les attributs html srcset, sizes et max-width.

Les 3 derniers critères et facteurs pour bien optimiser les images pour le SEO en2023

Les bases rappelées, quels sont les nouveaux critères et facteurs introduits par Google pour bien référencer vos images sur Google Images en2023 ?

Le 24 Septembre 2018, Google a annoncé avoir mis à jour son algorithme dédié à Google Images pour ajouter 3 facteurs importants impactant le référencement des images sur son moteur de recherche.

A partir de maintenant, outre les facteurs de base cités plus haut, Google prendra davantage en compte :

1- La « fraicheur » du contenu dans lequel une image est publiée

Plus le contenu associé à une image est récent, mieux ce sera pour son référencement (la mise à jour d’anciens contenus reste donc toujours intéressante).

2- Le placement de l’image dans la page

En d’autres termes, plus une page sera placée haut dans le contenu, plus elle sera valorisée par Google.

Préférez donc le placement de vos images stratégiques au-dessus de la ligne de flottaison ou juste en dessous.

3- L’autorité de la page sur laquelle l’image est placée

Si ce critère était jusqu’à présent déjà important pour Google, le moteur de recherche indique qu’il sera désormais plus important qu’avant.

Vous savez donc désormais ce qu’il vous reste à faire pour tirer le meilleur de Google Images et du trafic organique qui peut en découler pour quelques efforts supplémentaires à chaque intégration d’une nouvelle image sur votre site internet.

Quel format d’image choisir pour le SEO ?

Il n’existe officiellement pas un format d’image préféré par Google toutefois ce dernier recommande fortement l’usage des formats d’images compressées dernière génération que sont le format WebP et le format Jpeg 2000.

Pour des raisons de compatibilité avec tous les navigateurs web, nous vous recommandons en revanche plutôt l’utilisation du format WebP, Jpeg ou PNG.

Ces trois formats sont les plus supportés à travers le web et vous permettront de bien compresser vos images pour que ces dernières chargent rapidement sur votre site web.

4.9/5 - (28 votes)

Vous Souhaitez Recevoir Nos Meilleurs Articles ?

(Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.)


One Reply to “Google Images et SEO : Comment bien référencer et optimiser ses images en 2023 ?”

  • Mai-Anne a dit :

    Bonjour,

    Lors de mes recherches sur le référencement organique par image, je suis tombée sur votre page et votre blogue. J’ai apprécié vos réflexions sur comment Optimiser le Référencement D’image sur Google Images. De nos jours, il est plus que primordial d’optimiser le référencement organique par images. J’ai d’ailleurs écrit un article sur Comment se Classer Premier sur Une Recherche Google par Image qui rappelle les points que vous soulevez.

    Parlons-en !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *