Veille et Actualités Réseaux Sociaux

Sondage Ello : le nouveau réseau social déjà mort ?

Ello Mort Fini

Alors qu’Ello, le réseau social sans pub au design épuré a observé une croissance exponentielle de son nombre d’utilisateurs en quelques jours après son lancement, le buzz passé, l’intérêt des utilisateurs semble déjà s’essouffler…

Aucune application mobile Ello, une des raisons de l’essoufflement ?

Ello Application Mobile
Ello, ce tout jeune réseau social que nous vous présentions il y a quelques jours ne dispose d’aucune application mobile pour le moment, difficile donc de garder un lien avec Ello alors qu’aucunes notifications hors Email ne sont envoyées, à moins de passer sa vie connecté sur Ello… Ce que visiblement peu de personnes inscrites font.

Ello est accessible depuis un téléphone et une tablette par le biais d’un design responsive, s’adaptant à la taille de l’écran de l’appareil utilisé pour naviguer sur le site. Au delà du fait que pourra permettre à Ello d’être mis en avant avec un icone en forme de téléphone lorsque les utilisateurs de Google sur smartphone feront une recherche, l’absence d’application mobile est un réel handicap pour un réseau social qui se doit de garder un contact rapproché avec ses utilisateurs sur le long terme s’il veut pouvoir un jour réellement décoller.

Absence de notifications, seconde raison de l’abandon d’Ello ?

Notification Facebook

Ello, à l’instar de Facebook n’est pas un réseau social que l’on peut qualifier d’indispensable. Alors qu’il est, quoi que l’on puisse dire, difficile de se passer de réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, il est beaucoup plus facile de se détacher d’un réseau social nouvellement créé et de passage comme Ello, surtout si ce dernier ne dispose d’aucunes notifications emails ainsi que sur les profils pour prévenir des nouvelles publications et réactions de ses followers.

Ello n’apporte au final que peu de choses en plus comparé aux autres réseaux sociaux, cela semble être l’une des raisons principale de l’abandon progressif des utilisateurs inscrits sur ce nouveau réseau social qui a fait le buzz pendant quelques jours.

La baisse de fréquentation d’Ello est la preuve que l’absence de pub et un design épuré ne suffiront pas à détourner les utilisateurs de Facebook, le réseau social le plus populaire au monde !

Ello et Leptidigital, une histoire qui ne va pas durer ?

On avait tenté l’expérience Ello avec Leptidigital « pour voir », nous avons en quelques jours amassé 3 fois plus de followers que sur notre compte Google +, réseau social pourtant bien plus actif, quoi qu’en puisse dire de nombreux détracteurs. Les premiers jours sont donc apparus prometteurs, mais cela n’a pas duré…

Si la portée de nos publications sur Ello atteignait au maximum environ 600 personnes les premiers jours, les dernières publications, pourtant du même type, ne touchaient elles gère plus de 300 personnes environ, preuve qu’Ello, le réseau social anti-facebook, se vide peu à peu de ses utilisateurs ?

Malgré l’engouement de Pierre Legeay pour ce réseau social, je n’était personnellement pas particulièrement emballé, je n’ai d’ailleurs pas créé de compte malgré son invitation, chose que je ne regrette pas au vu de l’évolution du réseau social ELLO qui a mon avis ne va pas tarder à être complètement mort

EDIT : les recherches Ello en chute libre en France selon Google Trends en Octobre :

Ello Chute recherches Google Trends

Sondage : pensez-vous vraiment qu’Ello va durer dans le temps ?

Et vous, que pensez vous de Ello ? Pensez-vous qu’Ello a de l’avenir ? Ou est-ce juste un effet de mode en plus ? Ello est-il déjà mort ?

Sondage Ello : le nouveau réseau social déjà mort ?
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

3 Commentaires

3 Comments

  1. florentb

    5 octobre 2014 à 0 h 05 min

    C’est vraiment nul comme papier (et faux en plus) et voyez-vous, cela fait la première fois que j’écris cela à un rédacteur depuis que je suis sur le Web, depuis mai 2010. Je vais le noter quelque part.
    Cordialement.
    (ps bien entendu je cesse de vous suivre sur G+)

    • Vincent Brossas

      5 octobre 2014 à 18 h 03 min

      L’article ne vous plait pas, c’est votre droit, je donne ici mon avis, libre à vous de partager le votre, c’est le principe des commentaires.

      Si vous voulez obtenir des arguments sur ce qui m’a poussé à avancer « la mort d’Ello », je vous invite à consulter ces données :

      1- Volume de recherche « Ello » en France en chute libre sur Google Trends : https://www.google.fr/trends/explore#q=ello&geo=FR&date=today%201-m&cmpt=geo

      2- Les statistiques RJMetrics : 36% des inscrits sur Ello n’ont jamais posté sur le réseau social, 27% ont posté plus de 3 publications,
      6 jours après l’inscription, 20% des membres sont toujours actifs.

      Cet article avait pour but principal de susciter la discussion et le partage d’avis autour de ce nouveau réseau social et son avenir, je vois qu’il a atteint son but avec votre commentaire, bien qu’il soit négatif, c’est intéressant. Et vous, pourquoi pensez-vous qu’Ello ne finira pas comme tous les autres réseaux sociaux qui ont essayés de détrôner Facebook ?

      Je suis curieux de voir ce que va donner ce réseau social à l’avenir, d’ailleurs, avec Leptiweb, on y ait toujours présent et pour l’instant on aime bien ( https://ello.co/leptiweb ).

  2. florentb

    5 octobre 2014 à 18 h 57 min

    Vincent. Je suis fortement agacé, vous vous en êtes aperçu. Le problème n’est pas tant la pérennité de Ello que ce qui se passe dans une certaine presse. Vous serez heureux d’apprendre qu’un article de l’Observer (le Guardian du dimanche) va dans le même sens que vous (avec le même type d’arguments, ce qui m’étonne du Guardian- ils reçoivent donc aussi mes remarques, sur ma page Ello et ce n’est pas LePtiWeb qui m’a donné une invitation même si c’est grâce à lui que j’ai découvert Ello), quand au Blog du Modérateur, c’est limite (un titre accrocheur, un texte qui ne se rapporte pas au titre, des chiffres). Je suis heureux d’avoir pu lire cette semaine le Financial Times et Forbes, ça me rassure un peu.
    Je lis votre réponse et croyez-moi, ce matin j’avais deviné qu’en écrivant votre papier vous n’aviez considéré que la France, ce que vous me confirmez ici. Quant aux chiffres, on sait bien que l’on peut leur faire dire ce que l’on veut. On pourrait déjà retirer des statistiques tous les sites d’info dont le but n’a été que de faire acte de présence ou de poster quelques liens épars, non ? Et il en est de même pour beaucoup qui viennent uniquement pour avoir du SEO.
    Vous écrivez que Ello est mort (ça doit faire à peine une semaine que le site est connu et comment ? Juste par quelques articles de presse (je n’ai pas Twitter) alors que les demandes d’inscription continuent d’affluer. Effectivement, d’ici peu on pourra mesurer l’activité mais là c’est carrément se moquer du monde. On n’est pas dans l’ouverture d’un magasin sur les Champs où l’essentiel du CA se fait les premiers jours (il serait intéressant de connaître les chiffres du PtiWeb) Quant à savoir le futur d’Ello j’ai déjà un pronostic (vous pouvez vous en servir pour un article si vous envisagez d’en faire un autre-meilleur), à vue de nez le site sera racheté par Google lorsqu’il commencera à tourner correctement (croyez bien qu’à Mountain view on doit scruter Ello de près) pour le fusionner avec une nouvelle formule de Google Plus ou devenir Ello Google. Ils s’engageront à ne pas faire de pub sur le site (ce qui ne pose pas de problème) et je n’ai jamais vu personne refuser un ou deux millions de dollars. Je fini sur les invitations : oui on peut rentrer sur Ello très facilement, sans forcément connaître quelqu’un, mais ça c’est du journalisme d’investigation. Cordialement. Florent.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut