Qu’est-ce que le User Generated Content ?

La communication des entreprises se complexifie. Aujourd’hui, il n’a jamais été aussi simple et compliqué à la fois de communiquer.

Le nombre de canaux disponibles a explosé et la production de contenu s’est démocratisée.

Cela signifie deux choses :

  1. Les marques peuvent être présentes sur plusieurs plateformes pour présenter leur offre et créer du lien avec leur audience.
  2. Cette audience peut, elle aussi, créer du contenu très facilement.

Les marques doivent y prêter attention. Parce que le contenu que leur audience va publier peut construire ou détruire leur réputation.

Dans cet article, on va voir :

  • Ce qu’est le User Generated Content,
  • Comment il peut impacter la communication digitale d’une entreprise,
  • Et 3 exemples de marques qui utilisent le UGC à la perfection.

Définition du User Generated Content

Le User Generated Content correspond au contenu que les utilisateurs d’un produit (ou les clients d’une marque) vont créer et partager sur Internet.

Aujourd’hui, toute personne qui dispose d’un smartphone peut très facilement produire du contenu. Que ce soit de la photo, de la vidéo, ou de l’écrit : il n’a jamais été aussi simple et aussi peu cher de créer du contenu.

Cela permet à tout un chacun de partager ouvertement son avis quant aux produits, aux services, et aux expériences qu’il achète.

Et ce phénomène peut faire ou défaire la communication digitale des entreprises.

Impact du User Generated Content sur la Communication Digitale

Concrètement, 90% des consommateurs ayant consulté des avis clients en ligne déclarent que ces avis ont influencé leur décision d’achat.


Par conséquent, si les clients d’une marque partagent du contenu positif sur celle-ci, sa réputation va s’améliorer. Cette réputation lui permettra de fidéliser ses clients existants et d’en attirer de nouveaux plus facilement.

À contrario, si des clients insatisfaits créent du contenu négatif suite à leur achat, la réputation de la marque va se dégrader. Cela risque de complexifier la fidélisation des clients et le coût d’acquisition va augmenter.

Ce que ça veut dire, c’est qu’au moment de créer une stratégie de communication digitale, il faut nécessairement prendre en compte le User Generated Content :

  • Comment s’assurer que celui-ci sera positif ?
  • Quelle stratégie mettre en place pour en tirer parti ?
  • Comment gérer les contenus négatifs afin de diminuer leur impact ?

De manière générale, tout l’enjeu est de proposer une expérience utilisateur positive et d’encourager vos clients à produire du contenu.

3 exemples de User Generated Content

Le User Generated Content concerne toutes les marques, de toutes les industries, toutes plateformes confondues.

Voyons plusieurs exemples d’entreprises qui utilisent le UGC à leur avantage.

John Deere

John Deere (oui, la marque de tracteurs) utilise parfaitement le contenu de ses clients sur TikTok et Instagram.

Aujourd’hui, cette marque en est arrivée au point où la majorité de sa stratégie de communication digitale sur les réseaux sociaux est basée sur le contenu que sa communauté de clients va créer :

  • On retrouve majoritairement du contenu de clients sur le compte Instagram de la marque.
  • Le #johndeere capitalise 3.5 milliards de vues sur TikTok (+25% entre juin et août 2021) sans que la marque y publie le moindre contenu.

Selon Jen Hartmann, directrice des RP et des réseaux sociaux chez John Deere, cela s’explique par le fait que leurs clients sont particulièrement fiers de posséder un produit John Deere.

exemple ugc johndeere

Sur Facebook, la marque a mis au point JohnDeereStories, pour pouvoir recueillir et centraliser tous les contenus que ses clients souhaitent lui partager et publier sur son compte.

exemple ugc johndeere

Les clients peuvent également partager leur contenu à la marque en lui envoyant un message direct sur Instagram, accompagné du #okdeere.

La marque peut ensuite réutiliser le contenu et le partager sur son compte.

Ensuite, sur TikTok, on peut retrouver des vidéos qui suscitent plusieurs émotions différentes :

Tous ces contenus participent à construire la marque de John Deere et à établir sa présence sur les réseaux sociaux.

Pour une marque qui veut créer du contenu, l’un des plus gros challenges est de trouver des idées, les produire, et garder un rythme de publication constant. Le UGC peut aider à résoudre ce challenge, et John Deere en est un excellent exemple.

Shanty Biscuits

Le deuxième exemple de marque qui utilise le User Generated Content est celui de Shanty Biscuits.

Cette marque permet de créer des biscuits personnalisés. On va sur son site web, on choisit le goût du biscuit, et on peut y écrire un message personnalisé.

Tout est possible, du moment que l’on respecte le nombre maximum de caractères imposés.

Pour démarrer, et se faire connaître, Shanty Biscuits a misé sur Instagram. Ce réseau permet de montrer le produit visuellement et d’inspirer sa communauté de clients :

exemple ugc shantybiscuits

Rapidement, la marque a commencé à se baser sur les idées de ses clients pour créer de nouveaux messages, avoir de nouvelles idées, et alimenter son compte Instagram.

Une belle manière de créer de l’engagement et de co-construire la marque avec ses clients.

Au-delà de son compte Instagram, Shanty Biscuits mise également sur Trustpilot pour construire sa réputation et sa communication digitale.

exemple ugc shantybiscuits

Cela va lui permettre de rassurer les clients qui n’ont pas encore passé une commande et qui chercheraient à connaître l’avis de ceux qui l’ont déjà fait.

On en revient à l’impact des avis clients, que l’on mentionnait plus tôt et que l’on va voir dans le troisième exemple de cet article. 

Dernier exemple : bars, cafés, restaurants, hôtels, etc…

Enfin, dernier exemple que l’on peut utiliser pour appuyer sur l’importance du User Generated Content : tous les établissements qui proposent une expérience de consommation à leurs clients.

Aujourd’hui, l’écrasante majorité des consommateurs consultent les avis clients avant de prendre une décision d’achat. Et cela est plus particulièrement le cas pour les bars, les cafés, les restaurants, les hôtels et même les Airbnb.

Ici, les plateformes principales sur lesquelles il faut miser, c’est Google My Business et Google Maps.

Une entreprise doit faire en sorte que ses clients lui laissent des avis positifs, afin qu’ils apparaissent sur ces deux plateformes et renforcent la réputation de l’entreprise en question.

Cet exemple illustre à quel point le User Generated Content concerne tous les types de structures, et ce sur énormément de plateformes de communication digitale différentes.

Conclusion

Dans cet article, nous avons vu quelle était la définition du User Generated Content, et pourquoi il a pris une importance de plus en plus primordiale ces dernières années.

Que ce soit grâce à la multitude de plateformes disponibles, la facilité de créer du contenu, ou encore le besoin d’information avant de prendre une décision d’achat, le UGC est devenu capital pour la réputation et la communication digitale des marques.

Et comme nous l’avons illustré, celle-ci sont toutes concernées : peu importe l’industrie, peu importe la taille, et peu importe la plateforme.

Un article de Tancrède d’Aspremont Lynden

trancrede sortlist

Content Manager @ Sortlist

Tu souhaites recevoir nos meilleurs articles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *