4 Conseils pour se Protéger des Attaques de Pirates et Spamwares

Les virus et les logiciels espions sont de plus en plus nombreux et peuvent avoir des conséquences graves sur votre ordinateur. Il est donc important de se protéger contre ces attaques. Voici 4 conseils pour vous aider à vous protéger contre les virus et les logiciels espions.

Quels sont les principaux types d’attaques pratiquées par les pirates informatiques ?

Les pirates informatiques utilisent différents types d’attaques pour pénétrer dans un ordinateur ou un réseau informatique. Il est important de connaître ces différents types d’attaques afin de pouvoir les prévenir. Voici quelques-uns des différents types d’attaques pratiquées par les pirates informatiques :

  • Phishing : Le hameçonnage est une pratique qui consiste à tromper l’internaute (le pirate se fait passer pour une entreprise ou une personne qu’il n’est pas) pour l’inviter à communiquer ses données personnelles (identifiants, mots de passe, coordonnées bancaires, …).
  • Cheval de troie : Un cheval de Troie est un type de logiciel malveillant qui n’est pas un virus en tant que tel. Le principe du cheval de troie est d’intégrer une fonctionnalité malveillante (donnant au hacker l’accès à l’ordinateur par exemple) dans un logiciel qui semble légitime au premier abord.
  • Ransomware : Un ransomware est un type de logiciel malveillant qui bloque l’accès aux fichiers de l’utilisateur et/ou l’utilisation de l’ordinateur, et exige une rançon pour la restauration de l’accès. Les rançons sont généralement demandées en Bitcoin, car elles sont difficiles à retracer.
  • Keyloggers : les keyloggers sont des logiciels espions qui analysent tout ce qui est tapé via le clavier de l’ordinateur pour espérer récupérer des coordonnées bancaires, des données personnelles et des identifiants et mots de passe.
  • Malware : Les virus informatiques de type « malware » sont des programmes malveillants conçus pour corrompre ou détruire les données d’un ordinateur. Ils se propagent généralement en s’attachant à d’autres programmes ou fichiers, ce qui leur permet de s’exécuter automatiquement lorsque ces programmes ou fichiers sont ouverts. Les virus informatiques peuvent également se propager par le biais de fichiers joints à des e-mails ou des messages instantanés, ou en téléchargeant et en installant des logiciels malveillants.

Maintenant que nous avons vu les différents types d’attaques dont l’on peut être victime sur un ordinateur, voyons 4 conseils pour mieux se protéger contre les pirates informatiques et les spamwares.

4 conseils pour mieux protéger son ordinateur des hackers

1- Installer un anti-virus fiable

Pour bon nombre d’internautes, les antivirus sont des outils indispensables pour se protéger des menaces en ligne. Toutefois, trop nombreux sont encore les utilisateurs d’ordinateurs à ne pas être dotés d’un antivirus fiable comme Avira pour les protéger des logiciels malveillants et virus.

Un bon antivirus assure une protection quotidienne de l’ordinateur et le protégera davantage contre tous les types d’attaques informatiques listés précédemment (cheval de troie, ransomware, keylogger, malware…).

Grâce à ce type de logiciel, même un logiciel apparemment sans problème qui intègre une fonctionnalité malveillante peut être découvert.

2- Utiliser un VPN pour sécuriser sa connexion aux réseaux WIFI publics

Utiliser un VPN (Virtual Private Network) a de nombreux avantages en matière de sécurité. Le premier réside dans le fait qu’un VPN va anonymiser l’intégralité de votre navigation sur le web. Le second est qu’un VPN comme celui proposé gratuitement par Avira chiffrera votre trafic web.

3- Utiliser un outil pour recevoir une alerte sur un site non fiable

Détecter si un site internet est fiable n’est pas à la portée de tout le monde. Heureusement, certains outils peuvent nous aider dans cette tâche.

Si l’on prend l’exemple du logiciel antivirus préalablement cité, ce dernier propose la fonctionnalité Avira Browser Safety qui avertit automatiquement ses utilisateurs lorsqu’ils naviguent sur des sites douteux.

4- Ne pas cliquer trop vite sur des liens reçus par email

Que ce soit par email ou par n’importe quel autre service de messagerie (Facebook, WhatsApp, Instagram, …), il faut toujours réfléchir à deux fois avant de cliquer sur un lien envoyé par un tiers que l’on ne connait pas.

Bien que la plupart des pirates informatiques tentent de se faire passer pour des entreprises ou personnes qu’ils ne sont pas, ce qui rend leur détection moins aisée, il est vivement recommandé pour chaque email douteux de consulter l’adresse email à l’origine de l’envoie de l’email. Si cette adresse ne ressemble pas du tout au domaine associé à l’entreprise présentée, il y aura de fortes chances qu’il s’agisse d’un email frauduleux. Il en va de même pour les URLs des liens intégrés dans l’email, s’ils ne correspondent pas au domaine du site web officiel, il est recommandé de les traiter avec la plus grande attention.

Cet article a été rédigé par leptidigital dans le cadre d’un partenariat sponsorisé avec Avira

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.