Tout Savoir Sur Les Keyloggers : Logiciels, Risque & Utilisation

C’est quoi un keylogger ? À quoi sert un keylogger ? Est-ce légal ? Les logiciels sont-ils gratuits ? Peut-on en être victime ?

Les keyloggers sont pratiques dans certains cas, notamment si tu l’utilises sur toi-même si par exemple, tu ne retiens pas tes identifiants, mots de passe, etc. Dans cet article, nous allons voir ce que sont exactement les keyloggers et comment on télécharge ce genre de logiciel.

Qu’est-ce qu’un keylogger ?

Un enregistreur de frappe peut être un logiciel ou un dispositif matériel capable de capturer les frappes effectuées sur le clavier de l’ordinateur. Un keylogger logiciel peut être exécuté en arrière-plan et ne pas être remarqué par les utilisateurs moyens, débutants. Ces derniers devront compter sur des logiciels de sécurité tels que les anti-keyloggers ou les antivirus pour les informer de la présence d’un keylogger sur le système, sans quoi ils n’auront aucune idée que ce qu’ils font sur l’ordinateur est surveillé.

Il existe de nombreuses utilisations légitimes d’un keylogger, comme la surveillance de tes enfants, pour s’assurer qu’ils sont en sécurité sur Internet, notamment lorsqu’ils discutent et se lient d’amitié avec des inconnus. Ou peut-être même pour surveiller un employé en s’assurant qu’il ne copie pas ou ne divulgue pas de fichiers confidentiels. Cependant, il peut également être utilisé à des fins illégales ou contraires à l’éthique, comme le vol de mots de passe, la lecture de données privées, etc.

Il existe de nombreux logiciels enregistreurs de frappe, certains sont gratuits tandis que d’autres nécessitent une licence payante pour être utilisés. Les keyloggers gratuits sont souvent plus limités en termes de fonctionnalités et de discrétion.

Le keylogger est-il légal ? Si oui, dans quelles circonstances ?

Les keyloggers sont-ils légaux ? Le keylogger est illégal s’il est installé sur un ordinateur qui ne t’appartient pas, surtout si l’intention est de voler des cartes de crédit, des mots de passe et des informations privées. Les logiciels de keylogger sont idéales pour :

  • Les parents préoccupés par le type de programmes que leurs enfants pourraient exécuter et les sites qu’ils pourraient visiter sur Internet.
  • Les administrateurs de systèmes qui veulent savoir exactement ce qui s’est passé sur le système.
  • Les PDG qui vérifient le temps passé par les employés sur des tâches non professionnelles ou autres.
  • Les professeurs d’informatique et les propriétaires de cybercafés qui souhaitent avoir un meilleur aperçu de ce que font leurs utilisateurs.

Remarque : Dans certains pays comme l’Allemagne, la loi impose d’informer l’employé qu’un logiciel de surveillance est installé. Le Keylogger peut-il être installé à distance ? Non, tu dois avoir un accès physique à l’ordinateur.

Comment fonctionnent les keyloggers, logiciel espion ?

Les enregistreurs de frappe collectent des informations et les renvoient à un tiers, qu’il s’agisse d’un service pénal, d’application de la loi ou informatique.

La quantité d’informations collectées par un logiciel keylogger varie. Le formulaire le plus simple ne peut collecter que les informations saisies dans un seul site Web ou application. Certains logiciels peuvent enregistrer tout ce que tu entres dans l’application, y compris les informations à copier et coller.

Certaines variantes des keyloggers, en particulier les enregistreurs de frappe mobiles, vont encore plus loin, avec des informations telles que les appels (à la fois l’historique des appels et la voix), les informations des applications de messagerie, la localisation GPS, les captures d’écran et même les enregistrements du microphone et de la caméra.

Les enregistreurs de frappe peuvent être matériels ou logiciels. Les enregistreurs de frappe matériels peuvent être facilement déplacés entre les ports du clavier et de l’ordinateur. Les keyloggers versions logicielles peuvent être des logiciels malveillants qui infectent ton appareil dans son ensemble, des applications ou des outils utilisés ou téléchargés intentionnellement, ou sans le savoir.

Les données capturées par le keylogger peuvent être renvoyées à l’attaquant par e-mail ou en téléchargeant les données du journal sur un site Web, une base de données ou un serveur FTP prédéfini. Si le keylogger fait partie d’une attaque plus importante, l’attaquant peut simplement se connecter à l’ordinateur à distance pour télécharger les données de frappe.

Top 12 des meilleurs enregistreurs de frappes

Quel keylogger est gratuit ?

1) Best Free Keylogger Lite

C’est l’un des meilleurs programmes d’enregistrement de frappe gratuit du moment. Best Free Keylogger Lite est à la hauteur de son nom. L’ensemble des fonctionnalités est assez impressionnant et il dispose de toutes les fonctions d’enregistrement standard pour les frappes au clavier, le presse-papiers, l’activité des applications, les sites Web visités et les captures d’écran. La version gratuite est limitée à 10 captures d’écran par jour. Les autres fonctions premium non disponibles sont la livraison de rapports et le support premium.

Lors de l’installation, il te sera rappelé d’ajouter une exclusion antivirus et il te sera demandé de définir un mot de passe de sécurité. La combinaison de touches par défaut est Ctrl+Shift+Alt+K ou tapes « unhide » dans la boîte de dialogue Exécuter. Cliques sur « Charger le rapport » pour remplir la fenêtre avec l’activité. Il n’y a pas d’entrées dans le menu Démarrer ou dans la liste des programmes installés, le dossier du programme est caché et il n’y a pas d’icône dans la barre d’état système ou de raccourci sur le bureau. Un processus est visible dans le « Gestionnaire des tâches« , mais son nom est suffisamment obscur pour passer inaperçu aux yeux de nombreux utilisateurs.

Best Free Keylogger Lite comporte un certain nombre d’autres fonctions potentiellement intéressantes. Il s’agit notamment de la programmation de la surveillance, de la limitation de la surveillance par utilisateur ou par application, du filtrage du contenu Web (avec des exclusions), des listes de sites Web à bloquer ou à autoriser, du blocage des applications et des limites de temps pour l’accès au Web.

2) Windows Keylogger

Ce keylogger semble en fait assez proche de l’outil numéro un de notre liste. Son interface utilisateur est légèrement différente et il lui manque certaines de ses fonctions les plus avancées, mais la fonctionnalité de base est pratiquement la même. Windows Keylogger est capable de surveiller les frappes au clavier, le presse-papiers, l’activité Internet et l’activité des processus. L’envoi de rapports et les captures d’écran sont les seules fonctionnalités notables réservées à la version payante.

Un mot de passe doit être créé lors de l’installation. L’interface principale s’ouvre avec Ctrl+Shift+Alt+K ou en tapant « wkshow » dans la boîte d’exécution. Cliques sur Load Report pour afficher l’activité de journalisation. Le programme a un processus visible dans le Gestionnaire des tâches, mais il est caché à peu près partout ailleurs, y compris dans la liste des programmes installés, dans le menu Démarrer, dans les icônes du bureau/de la tablette et dans le dossier du programme. Une surveillance planifiée et une désinstallation automatique silencieuse sont disponibles.

3) Iwantsoft Free Keylogger

Ce keylogger (Iwantsoft Free Keylogger) gratuit est capable d’enregistrer les frappes au clavier, les accès aux applications/fichiers/USB, les données du presse-papiers, les messageries instantanées, les adresses de sites Web, les réseaux sociaux et des dossiers spécifiques. Les fonctionnalités telles que la capture d’écran/webcam, l’enregistrement audio, les installations furtives à distance et les rapports ne sont pas disponibles dans la version gratuite. Il existe quelques paramètres d’invisibilité tels que le raccourci du mode caché (Ctrl+Shift+Alt+U), la suppression des raccourcis du menu Démarrer et de la liste de désinstallation.

Une option de mot de passe est proposée au démarrage afin que tu ne puisses pas ouvrir le programme si tu ne le connais pas. Free Keylogger ne s’affiche pas dans la barre d’état système, cependant, le dossier d’installation est clairement visible dans Program Files, il pourrait donc être supprimé. De même, son processus emsvc.exe est affiché dans le Gestionnaire des tâches et peut être supprimé. Heureusement, le nom du processus n’est pas flagrant et a donc de bonnes chances d’échapper à la détection de l’utilisateur moyen. Parmi les fonctions supplémentaires utiles, citons le blocage de certains sites Web et programmes, ainsi que des alertes en cas de saisie de mots-clés spécifiques.

4) Spyrix Free Keylogger

Spyrix Free Keylogger est la version gratuite du logiciel payant Spyrix Personal Monitor. Il est capable de capturer les frappes au clavier, le texte du presse-papiers et de faire des captures d’écran, mais les fonctions avancées comme la capture des réseaux sociaux et des messages instantanés, l’enregistrement des pages Web visitées, les instantanés de webcam, l’enregistrement sonore et les alertes ne sont pas disponibles. Spyrix peut être lancé à l’aide d’un raccourci clavier (Ctrl+Alt+A) ou d’une commande d’exécution (runkey) et peut être protégé par un mot de passe.

Le processus est visible dans le Gestionnaire des tâches et le dossier d’installation n’est pas caché. Ce keylogger gratuit a été gâché par le fait qu’il est si facile à identifier et à supprimer par les utilisateurs.

5) Actual Keylogger

Actual Keylogger est un autre logiciel à la fois puissant et convivial. Il suit les frappes au clavier, les captures d’écran, les pages Web visitées, les tâches d’impression, les applications en cours d’exécution et bien plus encore. Le programme peut également évaluer le temps d’activité et d’inactivité et surveiller l’activité de l’utilisateur dans les médias sociaux.

N’aie pas peur de te perdre dans la masse d’informations collectées. Actual Keylogger présente les journaux dans un ordre chronologique pratique et peut les filtrer par type d’activité (frappes au clavier, sites Web visités, etc.) ainsi que par heure de l’événement. Outre une visionneuse des informations intégrée, Actual Keylogger dispose d’autres moyens de livraison des données, tels que par e-mail, FTP et autres, qui sont plutôt utiles lorsque tu n’as pas accès à l’ordinateur surveillé.

Une fonction différente très pratique est le mode caché. Le programme fonctionne en arrière-plan et ne se révèle donc pas visible pour l’utilisateur. De plus, il est protégé par un mot de passe, de sorte que tu n’aies pas à t’inquiéter d’un accès indésirable aux informations collectées.

6) Clever Control

Clever Control est un système avancé basé sur le cloud et doté de fonctionnalités de pointe, conçu pour la surveillance.

Le programme peut capturer et stocker des données sur l’activité de l’utilisateur et diffuser en direct la webcam ou l’écran de l’ordinateur. Tu sauras ce que l’utilisateur tape, ce qu’il recherche sur Internet, ce qu’il copie ou imprime, quels programmes il installe et exécute. Le logiciel suit presque tous les aspects de l’activité de l’ordinateur. En outre, tu pourras surveiller les actions de l’utilisateur en dehors de l’ordinateur. Clever Control peut diffuser en direct ou faire des enregistrements vidéo et sonores à partir de la webcam de l’utilisateur.

Tu n’as pas besoin d’accéder à l’ordinateur que tu surveilles ou d’installer quoi que ce soit sur ton propre appareil pour vérifier les rapports de données. Toutes les données sont disponibles sur le tableau de bord en ligne par catégorie (« événements clavier », « captures d’écran », « activité de l’utilisateur », etc.) ou toutes ensemble par ordre chronologique. Tu peux même filtrer les journaux par jour ou par heure de la journée, ce qui rend l’affichage des données aussi facile et pratique que possible.

Bien sûr, Clever Control n’est pas limité aux objectifs de l’entreprise – il peut aussi être facilement utilisé comme keylogger à des fins personnelles. Cependant, il est plutôt coûteux et donc moins disponible. Mais si tu souhaites dépenser quelques dollars supplémentaires pour une fonctionnalité aussi riche, tu ne seras pas déçu.

7) Kidinspector

Kidinspector est créé en particulier pour la surveillance parentale, mais, comme pour Clever Control, son potentiel va bien au-delà. Le programme possède toutes les fonctions de base d’un keylogger, telles que l’enregistrement des frappes, la capture d’écran, le suivi des applications en cours d’exécution et de l’activité Internet, la surveillance des imprimantes, etc.

Ajoute à cela des fonctions de pointe telles que le streaming d’écran et de webcam, l’enregistrement sonore et vidéo, et tu obtiendras un excellent outil pour la surveillance totale d’un ordinateur.

Même si la licence de base est déjà remplie de fonctionnalités intéressantes, il y en a quelques-unes encore plus intéressantes que tu peux obtenir en payant un supplément. Kidinspector peut enregistrer les appels effectués dans les messageries les plus populaires, telles que WhatsApp, Facebook Messenger, Zoom, Discord et plus encore. Tu pourras également configurer le programme pour qu’il enregistre l’écran de l’ordinateur en permanence lorsque l’appareil est allumé.

Kidinspector rapporte toutes les données sur le tableau de bord en ligne auquel tu pourras accéder où que tu sois. Le programme fonctionne en arrière-plan, de manière invisible pour l’utilisateur.

8) All In One Keylogger

All In One Keylogger est vraiment l’un des plus complets sur le marché aujourd’hui. Il fonctionne comme un ninja invisible, collectant les frappes au clavier, les captures d’écran, les sites Web visités, les messages envoyés et reçus dans les discussions sur les réseaux sociaux, les fichiers d’impression, les modifications de fichiers et de répertoires dans les dossiers, etc. Il bloque également les sites Web et les applications indésirables, un gros plus pour les parents inquiets et les employeurs axés sur la productivité.

Si l’ordinateur que tu surveilles à une webcam, All In One Keylogger peut l’utiliser pour enregistrer les sons de la pièce ou prendre des photos, transformant ton ordinateur en un simple système de sécurité. Le programme propose plusieurs moyens pratiques de fournir des journaux : par e-mail, FTP, LAN ou en copiant les données collectées sur une clé USB.

Le programme est protégé par un mot de passe et tu peux crypter les journaux collectés afin que tu n’aies pas à te soucier de la confidentialité. Un avantage supplémentaire pour les administrateurs système est une installation en un clic ou préconfigurée. Cela fait gagner beaucoup de temps aux grandes entreprises avec de nombreux employés.

9) Kidlogger Free

Grâce à Kidlogger Free tu auras un contrôle parental de qualité. Avec ce logiciel, assure la sécurité de tes enfants sur internet. Découvres à qui ton enfant parle au téléphone ou ce qu’il fait sur internet. Tu peux également faire un suivi et contrôle en temps réel de tes employés. Voici quelques fonctionnalités du logiciel.

  • Enregistrer les frappes au clavier
  • Fait des captures d’écran
  • Surveillance de l’historique Web
  • Enregistrement des voix (pour Windows)
  • Suivi du temps
  • Surveillance du chat (Windows et MAC)
  • Suivi de la localisation du téléphone (Android, iOS, BlackBerry, macOS) enregistre la navigation point par point au cours de la journée, par coordonnées GPS ou Wifi
  • SMS (Android, Nokia, BlackBerry) Enregistre tous les messages SMS entrants/sortants avec le numéro de téléphone et le nom du destinataire.

10) Revealer Keylogger Free

Revealer Keylogger Free est un enregistreur de frappe compétent, mais sans particularité pour Windows. Il peut s’exécuter au démarrage, se cacher des utilisateurs et protéger l’accès par un mot de passe. Mais les fonctions de base telles que les captures d’écran et les notifications par e-mail ne sont pas disponibles dans la version gratuite et le programme n’enregistre pas les adresses IP.

  • Surveillance des conversations pour Skype, Facebook, etc.
  • Enregistreur de frappe Enregistre le texte, les mots de passe et les conversations.
  • Protection par mot de passe, empêche une autre personne d’ouvrir le programme
  • Capture de captures d’écran (version pro)

Revealer Keylogger PRO offre une fonction d’enregistrement de frappe bien développée qui peut intercepter les frappes dans toutes les applications, y compris les mots de passe et les messages de chat. De plus, Revealer Keylogger PRO fait des captures d’écran chaque fois que l’utilisateur tape du texte ou clique sur la souris.

Toutes les informations recueillies sont disponibles à distance, car le programme peut les livrer par e-mail, Dropbox ou LAN. Tu pourras définir une fréquence d’envoi de données pratique allant d’une à plusieurs fois par jour.

Le programme dispose d’un mode invisible qui lui permet de ne pas être détecté dans l’Explorateur, le Gestionnaire des tâches et le registre.

Comment installer revealer keylogger ?

Comme pour tous les logiciels présentés, il faudra se rendre sur le site officiel et de le télécharger depuis le site et ainsi suivre la procédure d’installation.

11) Refog Personal Monitor

Refog Free Keylogger est un très bon logiciel de keylogger car il est simple à utiliser et il est gratuit. Il est facile à installer et à utiliser, et il ne coûte rien. Les logiciels proposent beaucoup de fonctionnalités intéressantes.

  • Toutes les frappes au clavier effectuées dans toutes les fenêtres, y compris les mots de passe, sont enregistrées
  • Les messages de chat envoyés et reçus
  • Les sites Web visités
  • Les événements de connexion et de déconnexion
  • Les chats et les conversations vocales sur Skype
  • Lancement de programmes et de jeux
  • Captures d’écran de ce qui s’affiche à l’écran

12) Spytector

Spytector est le keylogger (enregistreur de frappes) furtif par excellence qui répond entièrement à tes exigences en matière de contrôle et de surveillance de l’ordinateur. Spytector fonctionne de manière totalement furtive, indétectable même pour les utilisateurs les plus avertis. C’est le keylogger parfait pour tout surveiller.

Spytector est largement considéré comme le keylogger parfait pour les particuliers et les entreprises. Toutes les activités surveillées sont stockées dans des fichiers journaux cryptés de manière sécurisée. Les journaux sont reçus par courrier électronique ou par FTP (la procédure d’envoi des journaux est invisible et indétectable pour de nombreux pare-feu locaux) et peuvent ensuite être convertis en rapports grâce à la visionneuse de journaux intégrée.

  • Frappes, sites Web, chat, applications, filtre d’enregistrement des touches, surveillance du presse-papiers, événements de démarrage, mots de passe et historique des URL.
  • Transmission des journaux par FTP et par mail
  • Récupère les mots de passe stockés sur Google Chrome, Firefox, Internet Explorer, Opera, Safari, Outlook
  • Techniques avancées de contournement des pare-feu (le logiciel de surveillance est indétectable par de nombreux pare-feux)
  • Envoi rapide des rapports (par email et FTP)
  • Il y a une possibilité de restreindre l’accès à des sites Web et des applications spécifiques.

Comment utiliser keylogger ?

Pour utiliser un keylogger rien de plus simple, après l’installation il faudra que tu suives les instructions du logiciel pour savoir comment il fonctionne et pour le paramétrer par la suite.

Comment se protéger contre les keylogger ?

Bien que les enregistreurs de frappe soient l’un des types de logiciels malveillants les plus dangereux, ils nécessitent les mêmes mesures préventives que les autres virus afin de réduire considérablement les risques d’infection. Voici comment éviter et se protéger d’un keylogger :

Méfie-toi de ce sur quoi tu cliques

Tu devras être capable de faire la différence entre un domaine de confiance et un site rempli d’infections, virus, etc. Les fenêtres pop-up, les détournements d’URL et les demandes soudaines de téléchargement doivent être des signaux d’alarme importants. Tu devras également éviter d’ouvrir des e-mails ou des fichiers provenant d’expéditeurs inconnus.

Évites les domaines à haut risque

Certains sites Web sont plus susceptibles d’héberger plus de virus que d’autres. Les domaines à éviter sont les sites de partage de fichiers P2P (téléchargement de torrents), les sites pornographiques, les sites de streamings et les sites de jeux d’argent. Si tu décides d’utiliser ces sites, choisis au moins des options fiables et bien évaluées par exemple.

Mets en place une authentification à deux facteurs

Il est difficile d’identifier les keyloggers, mais tu peux prendre des mesures pour les neutraliser. Active l’authentification à deux facteurs (méthode selon laquelle un utilisateur ne se voit accorder l’accès qu’après avoir réussi à réunir au moins deux éléments de preuve d’un mécanisme d’authentification).

En bref, l’authentification à deux facteurs sur tous tes comptes signifie que tes mots de passe ne suffisent plus pour entrer. Souvent, le numéro de téléphone est la deuxième sécurité.

Utilises un clavier à l’écran

Utilise autant que possible des logiciels ou des claviers à l’écran pour saisir tes coordonnées bancaires. Si tu as un keylogger, il ne pourra pas reconnaître tes informations sensibles. La plupart des ordinateurs sont livrés avec une option de clavier à l’écran déjà installée, que tu trouveras dans la liste des accessoires de programme du menu Démarrer.

Choisis un antivirus puissant

Les programmes antivirus de qualité supérieure sont idéaux pour signaler les infections. Les services Premium se tiennent au courant des nouvelles menaces, ce qui augmente considérablement les chances de repérer les keyloggers. Ces programmes te protégeront non seulement des keyloggers, mais aussi de la plupart des autres types de logiciels malveillants.

Comment repérer un enregistreur de frappe ?

Une fois qu’ils sont dans ton ordinateur, les enregistreurs de frappe sont difficiles à détecter : ce sont des programmes minuscules et légers. Certains d’entre eux infectent ton navigateur en se déguisant en extensions de navigateur ordinaires. D’autres se cachent dans les profondeurs de ton ordinateur, parfois dans son micrologiciel. Comme le micrologiciel de ton ordinateur ne fait pas partie du système d’exploitation normal, de nombreux programmes antivirus ne peuvent pas les détecter.

En l’absence de symptômes évidents d’infection de l’ordinateur, tu devras être à l’affût de modifications plus subtiles, telles que :

  • Une réduction générale des performances de l’appareil, notamment en termes de vitesse, de bugs, de décalages et de pannes.
  • Un retard lors de la saisie : il faut quelques secondes pour que la frappe s’affiche, ou bien elle n’est pas enregistrée du tout.
  • Écrans d’erreur ou échec du chargement des pilotes graphiques
  • Des processus inconnus apparaissent lorsque tu consultes ton moniteur d’activité ou ton gestionnaire de tâches.
  • Ton logiciel de sécurité, antivirus signale un problème

Si tu connais d’autres keyloggers que nous n’avons pas cités, n’hésite pas à nous le faire savoir dans l’espace commentaire.

Un avis ? post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.