SEO

SEO On-Site et Technique : les 40 Erreurs les Plus Fréquentes en 2017 ! [INFOGRAPHIE]

erreurs fréquentes SEO technique

Découvrez les 40 erreurs SEO on-site les plus fréquentes sur les sites web ainsi que notre top 10 des plus impactantes en 2017 !

Quelles sont les erreurs SEO on-site et techniques les plus courantes sur les sites internet en 2017 ? Les équipes de SEMrush, via leur outil d’audit de site, ont analysé 100 000 sites et 450 millions de pages et nous proposent les résultats de leur analyse sous la forme d’une infographie revenant sur les 40 erreurs les plus couramment recontrées.

En 2016, SEMrush a partagé une infographie revenant sur les 11 erreurs SEO on-site les plus fréquemment rencontrées sur les sites internet.

Cette année, l’outil a analysé beaucoup plus d’éléments pour arriver à un échantillon d’un total de 40 problèmes fréquemment recontrés sur les sites web.

Autre différence notable avec l’infographie de l’année passée, SEMrush associe désormais un degré de gravité estimé à chaque élément mentionné dans l’infographie.

Les 10 erreurs SEO on-site et technique les plus importantes selon nous

Si les 40 erreurs présentées par SEMrush sont toutes intéressantes à analyser, nous vous proposons ici une sélection des 10 erreurs les plus impactantes pour le SEO selon nous en 2017 (parmi celles listées par SEMrush) :

  • 1- Erreur de format dans le robots.txt (3,69% des sites concernés) : cette erreur peut avoir des répercution dramatiques sur de gros sites, il faut vraiment veiller à ce que le robots.txt soit correctement configuré et maintenu dans le temps pour ne pas affecter le crawl et potentiellement l’indexation de nombreuses pages
  • 2- Nombre de mots faible sur la page (73,47%) : hors pour des articles publiés avec objectif de positionnement dans Google Actualités, la règle des 300 mots par page est clairement obsolète pour ranker correctement en 2017.
  • 3- Balises Title dupliquées (53,23%) : peut être très problématique si l’erreur se répète sur un volume de pages business très important, beaucoup moins si seulement sur des pages avec peu de valeur ajoutée.
  • 4- Balises H1 manquantes (63,25%) : même remarque que précédemment, dépend si l’erreur est présente sur un type de page business ou non (ex: s’il n’y a pas de H1 sur la page « Mentions légales », on s’en… 😉 )
  • 5- Chargement de page trop lent (plus de 2 secondes) (23,16%) : là encore tout dépend des proportions, il est parfaitement possible de bien se positionner avec un site qui dispose d’un temps de chargement de 5 secondes comme il est parfaitement possible de ne pas être positionné avec un site qui charge en 1 seconde. Si le site ne se charge pas en plus de 5 secondes, vous n’avez pas trop de soucis à vous faire.
  • 6- Contenu dupliqué internet sans balise canonical correctement configurée (65,88%) : le contenu dupliqué interne à grande échelle peut réellement impacter un site même si Google indique pouvoir le détecter sans la mise en place de canonical. Attention : nous parlons bien ici de duplicate interne et non d’un site à un autre, d’où son classement en 6ème position et non dans le top 3.
  • 7- Chaines et boucles de redirections (5,49%) et trop de 301 en interne : les chaines de redirection et les 301 internes ne sont pas bonnes pour la transmission de page rank entre pages internes et l’optimisation de votre budget de crawl, il faut donc les limiter au maximum.
  • 8- Trop d’erreurs 5xx (erreurs serveur) (10,01%) : très problématique si en nombre très important, RAS si seulement quelques unes.
  • 9- Trop d’erreurs 4xx suite au crawl de liens internes (80,17%) : même commentaire que précédemment. Il faut corrriger un maximum d’erreurs 404 internes pour éviter la mauvaise transmission de page rank, l’effet déceptif sur l’internaute mais également l’impact négatif sur le crawl de GoogleBot.
  • 10- Attribut alt manquant sur les images (65,53%) : cette balise est selon nous l’une des plus importantes pour pouvoir positionner des images sur Google Images (avec les dimensions, le poids, la légende et le nom de l’image)

A lire aussi : [INFOGRAPHIE] : Les 10 erreurs fréquentes dans la mise en place de l’HTTPS !

L’infographie complète de SEMrush sur les erreurs SEO on-site et techniques les plus courantes en 2017

Attention : le pourcentage de sites concerné par une erreur peut ne pas reflèter le volume de pages concernées au total. Il aurait été selon nous intéressant d’associé le pourcentage de pages affecté également pour pouvoir identifier des erreurs qui apparaissent sur peu de pages mais qui suffisent à faire passer un site d’un côté à un autre dans cette analyse (avec erreur VS sans erreur).

infographie 40 erreurs techniques SEO 2017

Méthodologie de l’étude :

  • Utilisation de l’outil SEMrush audit,
  • 100 000 sites internet analysés,
  • 450 millions de pages analysées.
  • Un niveau de gravité à 5 indique que le problème est très grave.
  • Les pourcentages exprimés indiquent la part des 100 000 sites analysés impactés par l’erreur détectée.

Dommage que SEMrush n’indique pas la typologie des sites analysés, leur volume de trafic mensuel estimé et la répartition de secteurs. Il aurait été intéressant d’obtenir plus de détails sur ces éléments pour déterminer si l’échantillon analysé est réellement représentatif pour tous les sites où si l’outil s’est uniquement focalisé sur des petits sites d’une moyenne de 450 pages uniquement.

Source

SEO On-Site et Technique : les 40 Erreurs les Plus Fréquentes en 2017 ! [INFOGRAPHIE]
3 - 2 votes

Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale ? 👇

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

LA NEWSLETTER LEPTIDIGITAL

Recevez nos meilleurs articles en 1 clic !

UN PETIT LIKE ?

leptidigital facebook
haut