E-réputation

5 conseils pour maîtriser son e-réputation en télémarketing

e réputation
L’e-réputation, ou réputation en ligne, est une problématique commune à toutes les entreprises mais aussi tous les individus. Peu importe si vous êtes une société, un particulier, un étudiant, ou simplement à la recherche d’un emploi, votre image en ligne est souvent très importante et lourde de conséquence. Effectuer une recherche sur une société ou un individu est devenu automatique.

Cependant, même s’il faut du temps pour développer une réputation positive, quelques minutes suffisent désormais pour la détruire. Avec une telle réactivité du web, il faut obligatoirement apprendre à contrôler et maintenir son e-reputation. Visitez le site de la CNIL pour vérifier votre e-reputation.

Face à un tel enjeu, nous nous focalisons sur un univers en particulier : le télémarketing. Ce secteur d’activité a souvent une mauvaise image, principalement développée par des téléopérateurs agressifs, insistants, monotones, et donnant l’image d’individus presque automatisés et déshumanisés. De plus, le fait de rentrer dans l’intimité des gens est toujours délicat, que cela soit de la téléprospection, de la qualification de fichiers, ou encore la réalisation d’enquête de satisfaction ou de sondages.

Cet article vous présente donc 5 conseils pour maîtriser son e-reputation quand on évolue dans ce domaine d’activité. Si vous souhaitez en savoir plus à ce sujet, nous vous invitons à consulter le site de la startup JobPhoning spécialisée dans ce secteur.

Conseil n°1 : faire une recherche globale pour dresser un premier bilan

On a tous le réflexe de passer par Google (ou autre moteur de recherche) pour se faire une idée sur une offre produit ou un individu. Dans ce cas précis, c’est le nom de votre société qu’il va falloir rechercher.

Avant de se lancer dans une stratégie pour manager son e-reputation, il faut avant tout se rendre compte de l’état des lieux de toutes les informations accumulées par Google et les plateformes social media concernant l’entreprise. Il faut donc examiner l’ensemble des informations en lien avec elle, et commencer à supprimer ce qui peut éventuellement être problématique à sa réputation.

De plus, cela permettra d’adapter la stratégie en fonction de ces résultats, afin que ces actions soient plus précises et pertinentes. Par exemple, on pourra notamment isoler les points forts qui appuient une image positive, et les points négatifs qui au contraire la descendent.

Conseil n°2 : sélectionner les médias les plus pertinents à travailler en termes d’image

On a beau vouloir se concentrer sur le référencement Google, l’enjeu reste tout de même d’apparaître réellement avec pertinence sur les premiers résultats.

De ce fait, pour être sûr que l’e-reputation soit cohérente avec l’image que l’entreprise souhaite pousser, il faut avant tout isoler la meilleure méthode pour la mettre en avant, et notamment les bons médias.

Conseil n°3 : faire une veille constante

Vos actions de veille doivent être suffisamment planifiée et définie précisément pour éviter de partir dans tous les sens et de prendre en considération une trop grande quantité d’informations, ou pire, de mauvaises. On vous conseille donc de vous fixer un créneau quotidien, ou bi-hebdomadaire si ce n’est pas envisageable, pour réaliser cette veille.

Il faut garder en tête que la plupart des internautes bâtissent leur avis en fonction de l’e-reputation des entreprises. Il ne faut donc pas oublier que les avis présents sur le web sont importants. Sur ce point, on ne peut que vous conseiller de mettre en place une alerte Google sur le nom de votre entreprise afin de rester proactif dès qu’un avis est émis.

Conseil n°4 : gérer son e-reputation

Avant tout chose, il est très important de connaître votre cible et votre segment client qui bâti votre réputation. Une fois isolé, vous n’avez plus qu’à lui présenter du contenu visant à diriger leur opinion dans la bonne direction. Pensez au storytelling et construisez une histoire autour de votre nom ou de votre produit pour créer un fort lien émotionnel.

Dans le domaine du télémarketing, il s’agira donc de se concentrer sur des médias et réseaux professionnels (LinkedIn par exemple), ou encore de voir sa propre plateforme comme le média idéal en mettant en place une stratégie de création de contenu (Inbound Marketing) fiable et puissante. Cela permettra de pousser les différents contenus développés à la fois sur les réseaux sociaux mais également en référencement Google pur et dur, en traitant les différentes problématiques auxquelles pourraient être confrontés les clients professionnels potentiels.

Conseil n°5 : réaliser des bilans et/ou rapports mensuels pour suivre l’évolution de votre e-reputation

Face à la quantité phénoménale de données à analyser, il faut que vous vous concentriez sur les informations les plus pertinentes et représentatives en parallèle de leur diffusion afin de réaliser des rapports de suivis mensuels.

Avec ce type de bilans, vous serez ainsi en mesure d’isoler des tendances, d’adapter votre stratégie en fonction des nouveaux avis, ou bien de totalement anticiper l’évolution des attentes de votre clientèle cible.

Cet article a été rédigé par JobPhoning dans le cadre d’un partenariat avec LEPTIDIGITAL

Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top