NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Terminal de carte bancaire : comment le choisir ?

Quel que soit le secteur d’activité dans lequel on exerce, il est fréquent que les clients souhaitent payer en carte bancaire. Cette méthode de paiement présente divers avantages, à la fois pour le consommateur et le vendeur. Mais alors, comment choisir un terminal de carte bancaire ? Explications dans cet article.

Le fonctionnement d’un TPE

La carte bancaire est un moyen de paiement rapide et facile à utiliser. Depuis le compte bancaire d’un client jusqu’à celui d’un commerce, il est possible de distinguer quatre étapes. L’encaissement, tout d’abord. Vient ensuite la demande d’autorisation, qui a pour objectif de renforcer la sécurité d’une liée à un paiement. Une fois l’autorisation accordée, les transactions sont stockées et l’argent n’est pas transféré tout de suite sur le compte bancaire d’une entreprise. C’est seulement après que les paiements accumulés seront envoyés. Lorsque le transfert est validé, les serveurs bancaires redistribuent l’argent. Cette étape est un gage de sécurité. Mais attention, le passage par la passerelle monétique ne se fait pas pour les TPE connectés via une ligne téléphonique analogique RTC. Il faut alors prévoir un abonnement spécial.

Les différents types de TPE

Par ailleurs, trois types de TPE existent :

  • Le TPE fixe. Comme son nom l’indique, ce système de terminal est branché sur secteur et les encaissements doivent donc être réalisés depuis un même endroit. Les clients doivent donc passer par la caisse pour réaliser un paiement.
  • Le TPE portable. Il s’agit ici d’un système sans fil, fonctionnant en réseau grâce au Wi-Fi ou au Bluetooth. Étant relié à Internet, ce genre de TPE ne doit pas aller au-delà d’un certain périmètre. Dans le cas contraire, la connexion risquerait de se perdre.
  • Le TPE mobile. Ce type de terminal présente de nombreux avantages. Il est totalement autonome et peut être transporté partout, à l’exemple du TPE de carte bancaire Sumup.

Une fois le type de TPE déterminé, il est nécessaire de se pencher sur la question de l’abonnement.

Quid des abonnements 

Bien sûr, qui dit TPE dit abonnement. On retrouve, parmi les différentes options, celui relatif à une carte de domiciliation. Un contrat monétique est dans ce cas passé avec la banque partenaire. Cette dernière détermine alors un taux de commission. Attention, il faut savoir que ce type d’abonnement est totalement indépendant de l’achat du terminal de carte bancaire. L’autre abonnement à prévoir lorsqu’on utilise un TPE est celui lié à la connectivité. Il est indispensable pour que l’outil puisse être relié à Internet. 

Qu’en est-il des modes de connexion ?

Pour ce qui est des modes de connexion, il est possible d’en distinguer trois. La technologie IP, qui permet de relier directement le terminal à une box et donc à Internet. Il faut généralement compter entre deux et cinq secondes pour qu’une autorisation de paiement soit accordée. Autre possibilité, la technologie RTC, qui se réfère au réseau téléphonique. Il faut savoir que ce système est de moins en moins utilisé, notamment en raison de la diminution du réseau téléphonique classique. La dernière option utilise le système General Packet Radio Service (GPRS). Concrètement, il est ici nécessaire de se connecter via un réseau mobile et une carte SIM. L’atout de cette technologie reste qu’elle offre une autonomie totale au terminal de carte bancaire. Elle peut donc être utilisée pour tous les types de TPE. Mais alors, quelle machine choisir en fonction de son activité ?

Quelle machine pour quelle activité ?

Le choix d’un TPE dépendra grandement de la structure. Par exemple, les terminaux de carte bancaire portables est idéal dans la restauration. Les clients peuvent ainsi être encaissés sans avoir à se lever de leur table. Quant aux commerces et boutiques ayant un point d’encaissement qui reste unique, le TPE fixe peut tout à fait faire l’affaire. Les terminaux de carte bancaire mobiles, enfin, peuvent être utilisés par les commerçants se situant sur les marchés. Ils sont aussi adaptés aux taxis, à certains événements ou encore à un point de restauration mobile comme un Foodtruck. 

Choisir en fonction de ses besoins

Le choix d’un TPE se fera en fonction de ses besoins. L’idée restant de choisir la solution la plus adaptée à son activité et à ses clients. Mieux vaut donc prendre le temps de comparer les diverses offres avant de souscrire à un type de terminal de carte bancaire. Pour cela, il est nécessaire de faire le point sur les fonctionnalités et le volume de paiement. Il faut aussi savoir que de plus en plus d’entreprises utilisent des moyens de paiement dématérialisés. Par ailleurs, il faut désormais prendre en compte le fait que les smartphones peuvent remplacer les cartes bancaires. Aujourd’hui, refuser un paiement par carte est un risque sur le plan de l’attractivité et du volume des ventes pour un commerçant. La question sera, enfin, de savoir s’il vaut mieux acheter ou louer son matériel.

Cet article a été rédigé par un partenaire invité dans le cadre d’un partenariat sponsorisé

Un avis ? post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.