Marketing

Campagne « Words can kill » : quand les mots blessent autant que les gestes !

Words can kill

La campagne « Words Can Kill » a été imaginée par l’agence Italienne Armando Testa. Montrer l’impact des violences verbales sur les personnes, c’est l’objectif de cette nouvelle campagne de communication choc !

Words can kill : la campagne de communication d’Armando Testa qui dénonce les violences verbales !

Le racisme, les préjugés et les insultes mis en scène en 4 visuels chocs pour dénoncer l’impact de certains mots sur les personnes ciblées. Ces mots peuvent avoir plus d’effets négatifs que certains gestes sur les personnes qui en sont victimes.

Nous le savons tous, la violence ne s’arrête pas à la violence physique, la violence verbale peut parfois faire plus de mal que la violence physique, c’est exactement ce qu’a voulu retranscrire l’agence Armando Testa dans cette nouvelle campagne de communication.

Quel est l’objectif de cette nouvelle campagne de communication choc ?

L’objectif principal de la campagne « Words can kill » de l’agence Armando Testa est de sensibiliser l’opinion publique la portée et à l’impact de leurs mots. Les jeunes sont l’une des cibles principale de cette campagne de communication choc.

« Dites non au racisme, à la discrimination, aux préjugés et aux insultes gratuites ! »

La campagne print « Word scan kill » illustre brillamment l’impact du racisme, des injures et des préjugés sur les personnes qui en sont victimes !

Words can kill : “Nigger” (Négro – Nègre) !

Words can kill Négro

L’agence Armando Testa souhaite ici faire réfléchir les personnes qui prononcent des propos racistes face à des personnes de couleurs. Traité une personne de couleur de Négro peut la blesser plus profondément qu’une agression physique, l’illustration parle d’elle-même…

Le slogn « Dites non à la discrimination, nous sommes tous pareils » accompagne l’affiche.

Words can kill : “Terrorist” (Terroriste) !

Words can kill Terroriste

Les préjugés sont aussi l’une des cibles de cette campagne de communication. Il ne faut pas assimiler l’aspect physique d’une communauté entière avec les mauvaises actions d’une minorité de personnes qui leur ressemblent physiquement.

Words can kill : “Thief” (Voleur) !

Words can kill Voleur

Sur ce print, l’agence Italienne s’attaque une nouvelle fois à un préjugé, celui que les personnes d’origine Rom commettent plus de vols que les autres.

Words can kill : “Fatty” (Gros) !

Words can kill Gros

Sur cette affiche, Armando Testa s’attaque aux insultes gratuites, traiter quelqu’un de “Gros” peut le blesser très profondément, parfois plus qu’une agression purement physique !

Source : Armando Testa

Campagne « Words can kill » : quand les mots blessent autant que les gestes !
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut