Réseaux sociaux

Décryptage : cette mise à jour de Facebook qui baisse le reach des pages de 65% !

Certaines pages Facebook ont vu leur reach organique chuter de plus de 65% depuis cette mise à jour / nouveauté ! Voici tout ce que l’on en sait à date !

Alors que Facebook met régulièrement à jour son EdgeRank, algorithme participant au classement organique des publications des pages dans le fil d’actualité des utilisateurs, le réseau social numéro 1 dans le monde teste actuellement une nouveauté qui fait baisser le reach organique des pages Facebook de près de 65% !

Fil Explorer : la nouvelle section de Facebook qui fait trembler les social media manager du monde entier !

Testée à la fois sur mobile et désormais également sur la version Desktop de Facebook, le nouvel onglet « Explore » ou « Fil Explorer » en Français est la dernière nouveauté en date de Facebook qui inquiète le secteur du community management !

Si la nouveauté est plutôt perçue, en France, comme une opportunité d’obtenir un reach organique supérieur, dans 6 pays, une autre version de cette nouveauté est actuellement testée avec des effets beaucoup plus dévastateurs sur le reach organique et les engagements enregistrés sur les publications.

fill explorer facebook

Aperçu du nouveau fil explorer de Facebook

Une mise à jour de Facebook actuellement testée différemment dans 6 pays qui impacte sévèrement le reach organique des pages !

Si Facebook a officialisé le déploiement mondial de cette nouveauté depuis le 17 – 18 Octobre 2017, cette dernière est testée différement dans 6 plus petits marchés que sont :

  • La Bolivie,
  • Le Guatemala,
  • La Serbie,
  • La Slovaquie,
  • Le Cambodge,
  • Le Sri Lanka.

Dans ces pays, le fil d’actualité traditionnel n’affiche plus que des publications d’amis et des publications sponsorisées de pages.

En d’autres termes, plus aucunes publications organiques de pages suivies ne sont affichées dans le fil d’actualité historique, toutes se retrouvent ainsi dans la nouvelle section « Explore », en concurrence avec les publications organiques d’autres pages non suivies par l’internaute.

Quels impacts observés suite à cette mise à jour en Slovaquie ?

baisse reach organique Facebook

Voici un aperçu de la baisse de reach organique observée sur 60 pages Facebook de médias Slovaques influents suite à la mise à jour de Facebook

Sur le marché Slovaque, après analyse des 60 pages de média les plus influentes par CrowdTangle, les impacts sont frappants :

  • 2/3 (66%) de reach organique en moins sur les publications
  • 4 fois moins d’interactions sur les publications organiques (commentaires, likes, partages)

Qu’en est-il pour les autres pays comme le Cambodge et le Guatemala ?

Si l’on pourrait croire que la Slovaquie est le seul pays des 6 testés à être impacté sévèrement par cette mise à jour de Facebook, les données de CrowdTangle nous prouvent que le Guatemala et le Cambodge, intégrés dans la même version du test, subissent le même sort :

baisse reach facebook guatemala

Voici un graphique représentant la baisse des interactions organiques sur les pages du Guatemala depuis l’annonce de la mise à jour par Facebook

 

baisse reach organique Facebook Cambodge

Voici un graphique représentant la baisse des interactions organiques sur les pages du Cambodge depuis l’annonce de la mise à jour par Facebook

Quelle durée pour ce test ?

Dans un récent Tweet, Adam Mosseri, un représentant de Facebook responsable de la partie fil d’actualité a annoncé que pour que les résultats soient correctement analysables, le test va courrir sur plusieurs mois, le temps que les utilisateurs puissent s’approprier cette nouveauté.

Les pages Facebook de ces 6 pays vont donc devoir s’adapter entre temps même si ce même interlocuteur indique que d’autres mises à jour (qui pourraient cette fois être bénéfiques) seront apportées à la fonctionnalité au fur et à mesure !

Suite à la pression médiatique liée à cette mise à jour, Facebook a essayé de rassurer les community managers et acteurs très dépendants du trafic organique Facebook en indiquant dans un récent article que ce test n’en était qu’un et qu’il n’était pas prévu qu’il soit déployé à d’autres marchés pour le moment.

Les community managers Français doivent-ils s’inquiéter ?

Pas pour l’instant. En France, pour le moment, rien ne change si ce n’est l’arrivée du nouveau « Fil Explorer » à la fois sur l’application mobile et la version ordinateur de Facebook.

Pour le marché Français, cette nouvelle fonctionnalité aura plutôt un impact positif puisqu’elle fait remonter une sélection personnalisée de publications de pages non suivies par l’internaute mais qui pourraient l’intéresser.

Le reach organique des pages mises en avant pourrait donc légèrement augmenter bien que la fonctionnalité soit actuellement difficilement accessible par les utilisateurs.

Si Facebook venait en revanche à déployer en France la version testée dans les 6 pays cités précédemment, ce serait bien entendu une autre histoire…

Comment accéder au nouveau Fil Explorer sur Desktop et l’application ?

Pour tester cette nouveauté depuis un ordinateur, il vous suffit de vous rendre à cet endroit : https://www.facebook.com/explore

Depuis un smartphone, cette nouveauté « Fil Explorer » est accessible en suivant cette procédure :

  1. Cliquez sur le menu burger en bas à droite de votre écran une fois sur l’application
  2. Scroller vers le bas et rendez-vous dans la section « Explorer« 
  3. Cliquez sur le lien « Fil Explorer« 
  4. Voilà, vous pouvez désormais consulter les publications sélectionnées pour vous par Facebook en provenance de pages que vous ne suivez pas
Décryptage : cette mise à jour de Facebook qui baisse le reach des pages de 65% !
5 - 1 vote

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

Actualités Digitales


Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale dans votre boite email ? Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle en 2 clics.

haut