Internet

Les 7 étapes pour créer une vidéo explicative de qualité

créer vidéo explicative
La vidéo explicative se prête à de nombreux sujets : pitcher un projet, former des utilisateurs à un nouveau produit, présenter une nouvelle stratégie…

Quel que soit votre secteur d’activité, la vidéo explicative peut vous aider à communiquer plus simplement et avec plus d’efficacité.

Mais comment créer une vidéo explicative ? Dans cet article, nous vous expliquons les 7 étapes clés pour réaliser une vidéo de qualité.

Etape 1 : Définir son projet

En quoi c’est important de définir son projet au préalable ? Question d’organisation !

Prenez le temps d’établir un cahier des charges. Ce document de référence vous aidera à ne rien oublier et à toujours garder en tête les lignes directrices de votre projet pour ne pas vous en éloigner. Ce même document pourra également être transmis aux décisionnaires pour validation avant la production. C’est à la fois une base de travail et un support de communication.

Définir son projet suggère de se poser les bonnes questions : 

  1. Quel est le message que je souhaite communiquer ?
  2. Quel est l’objectif principal de ma vidéo explicative ?
  3. À quelle cible s’adresse-t-elle ?

Vous devez également définir les moyens de diffusion pour votre vidéo, c’est à dire si vous souhaitez la diffuser sur votre site web, vos réseaux sociaux, lors d’un événement ou encore sur une plateforme en interne. 

Selon les canaux de diffusion choisis, la vidéo aura besoin d’être adaptée (contrainte de format et de durée). Par exemple, on favorise un format horizontal pour une diffusion sur écran et un format vertical pour une diffusion sur les réseaux sociaux.

Il convient également d’établir un planning jusqu’à la date de diffusion finale souhaitée. La fixation de deadlines permet de s’organiser efficacement entre les différentes étapes de réalisation.

Enfin, vous allez également réfléchir au style de vidéo qui vous conviendrait le mieux : plutôt un motion design, une vidéo dessinée, filmée … ?


Le style de vidéo va fortement dépendre des éléments précédemment définis. 

Etape 2 : Ecrire un bon script ou scénario

Cette étape consiste à définir le déroulé de votre vidéo à travers un script ou un scénario.

1- Le script en cas de voix off

Si vous prévoyez d’intégrer une voix off à votre vidéo, alors vous devez rédiger un script. Il s’agit du texte qui va être prononcé par l’acteur ou actrice.

Vous pouvez le rédiger vous-même ou le confier à un rédacteur qui saura utiliser des formules de phrase adaptées. Il est important d’employer un style “parlé” et de faire simple. Le message doit être entièrement compris et ce, dès la première écoute.

Il convient également d’employer un vocabulaire adapté. Si vous utilisez un vocabulaire trop simple auprès d’une cible d’experts, vous risquez de l’ennuyer. En revanche, si vous utilisez des termes trop techniques auprès d’une cible d’amateurs, vous risquez de créer de la confusion.

Enfin, les informations que vous souhaitez diffuser ne doivent pas toutes êtres prononcées par la voix off. La voix off servira de support de l’image. On le dit souvent, “une image vaut mille mots”.

Petit + : une touche d’humour dans le script permet à vos messages d’être encore mieux mémorisés ! Attention toutefois, tous les sujets ne s’y prêtent pas.

2- Le scénario si vous ne souhaitez pas de voix off

En revanche, si vous ne prévoyez pas d’intégrer de voix off, on parlera plutôt du scénario de la vidéo à cette étape. Il s’agit de l’ossature de la vidéo, l’histoire que vous souhaitez raconter.

Il n’est pas toujours pertinent d’ajouter une voix off pour plusieurs raisons :

  • Dans le cadre d’interviews, ajouter une voix off contribuerait à donner trop d’informations. Il faut justement profiter des moments non parlés entre les séquences pour reposer l’auditeur.
  • Si vous souhaitez diffuser votre vidéo en salon, il est très probable que votre audience ne perçoive pas le son. Une voix off ne sera pas nécessaire.

3- La structure type d’un script ou d’un scénario

En cas de script ou de scénario, il convient de respecter une certaine structure :

1ère étape : Vous devez attirer l’attention de votre audience. Pour cela, pensez à poser un contexte particulier, familier pour la cible. Une forte accroche incitera votre audience à regarder la vidéo dans son intégralité. 

Vous pouvez par exemple citer un fait marquant ou interpeller votre audience par une question. Entrer dans le vif du sujet dès les premières secondes est primordial.

2ème étape : Vous devez ensuite mettre en scène un problème rencontré par vos prospects ou clients. C’est la “tension”. Mettez-vous à leur place et identifiez le fait le plus problématique qu’ils sont amenés à rencontrer. Vous pouvez aussi évoquer une solution que l’audience a déjà essayé mais qui n’a pas fonctionné (c’est dans cette partie qu’il est simple d’ajouter un peu d’humour);

3ème étape : Vous annoncez ensuite que vous êtes la solution pour résoudre ce problème. On parle alors de “résolution”. Votre audience est rassurée, elle a enfin une réponse à son problème.

4ème étape : Vous devez apporter la preuve que votre entreprise détient la solution. Présentez également les bénéfices que votre audience va en tirer. C’est à ce stade que vous donnez les arguments qui vous différencient. Soyez toutefois brefs et concis.

5ème étape : Pensez à intégrer un call to action à la fin de votre vidéo pour inciter votre audience à agir. Invitez-la à visiter votre site internet, à télécharger votre application, à vous contacter ou guidez-la vers une fiche produit… Le call to action dépendra de votre objectif de communication, défini à l’étape 1.

Etape 3 : Le storyboard

À vos crayons, c’est le moment de réaliser votre storyboard. Il s’agit de plusieurs croquis correspondant à chacun des plans de votre vidéo.

En cas de voix off, les dessins doivent venir illustrer ses propos ou les compléter. En règle générale, il est plus pratique d’accompagner les planches avec votre script. Cela permet de vérifier que la voix off et les visuels vont bien ensemble.

Si vous avez fait le choix de ne pas inclure de voix off, assurez-vous que vos dessins soient suffisamment clairs pour transmettre le message voulu.

C’est également à cette étape que vous commencerez à penser à l’animation. Vous pouvez pour cela réaliser une animatique. Cela consiste à animer grossièrement les croquis afin d’avoir une vision d’ensemble sur le rendu final de la vidéo et l’enchaînement logique et compréhensible de tous les plans.

Etape 4 : L’illustration

Dans cette étape, vous allez définir le style visuel de votre vidéo.

Pour cela, pensez à l’image que vous souhaitez véhiculer, à votre message, à votre cible mais également à vos concurrents.

Souhaitez-vous un style minimaliste pour que votre audience soit focalisée sur le message ? Ou préférez-vous véhiculer une image dynamique avec une vidéo qui soit poussée au niveau de l’animation ? Ou vous voulez peut-être transporter votre audience au coeur de votre marque à travers la création d’un univers dessiné ?

Pour réaliser cette étape, plusieurs solutions s’offrent à vous : 

  • Soit vous utilisez une banque d’images telle que gettyimages, mais dans ce cas, une autre entreprise, voire un concurrent risque d’avoir le même style que vous.
  • Soit vous favorisez les dessins/graphistes sur mesure pour y ajouter de la personnalité. Ils pourront reprendre votre charte graphique : les couleurs, la police, le style… C’est ce que nous vous recommandons. Votre vidéo sera cohérente avec votre univers de marque, plus reconnaissable et donc, mieux mémorisable.

Etape 5 : La voix off

Une fois les illustrations terminées, vous devez enregistrer la voix off (si vous en avez prévue une). L’enregistrement doit être effectué avec du bon matériel pour ne pas altérer la qualité de rendu de votre vidéo.

Vous pouvez, au choix, l’enregistrer vous-même dans un studio ou faire appel à des acteurs spécialisés. Les acteurs voix off ont des voix charismatiques et savent adopter un bon rythme et une bonne respiration pour transmettre des messages efficacement. Ils savent également adapter leur ton pour donner du sens aux mots qu’ils prononcent. Attention toutefois, si votre script comporte des mots complexes ou propres au champ lexical de votre activité, veillez à les briefez sur la prononciation et le sens de ces mots techniques.

Etape 6 : l’animation

La production de votre vidéo touche à sa fin, il ne reste plus qu’à l’animer. Vous allez pouvoir ajouter du dynamisme à celle-ci. C’est à cette étape que vous allez mettre en mouvement vos personnages et leur ajouter des émotions.

Vous allez également pouvoir créer une ambiance sonore à partir de l’ajout d’une musique, de bruitages ou d’effets sonores comme le souffle du vent, le froissement d’une feuille de papier ou l’aboiement d’un chien par exemple.

Tous ces ajouts vont contribuer à donner vie à votre vidéo et la rendre agréable à regarder.

Etape 7 : La diffusion

Last but not least… La diffusion !

Votre vidéo doit maintenant être vue. Vous devez donc mettre en place une stratégie de diffusion pour optimiser sa visibilité. Votre vidéo peut être diffusée sur votre site internet, vos réseaux sociaux, YouTube, en interne…

Pour tous les supports externes vous pouvez mettre en place de nombreuses astuces afin de placer votre vidéo en haut des résultats de recherche. 

Quelques exemples : 

  • Choisissez un titre bref et fidèle au contenu
  • Travaillez votre miniature pour la rendre attrayante
  • Ajoutez-y des tags et une description (notamment sur YouTube)
  • Incrustez des sous-titres pour optimiser sa lecture sur les réseaux sociaux…

La vidéo explicative permet de communiquer simplement, de capter l’attention et améliorer la compréhension et la mémorisation des messages. 

En communication externe, elle booste votre visibilité sur le web, permet de vous différencier et dynamise votre communication.

En interne, elle permet de faire adhérer au contenu plus facilement, communiquer rapidement tout en rendant attractive la communication interne, ce qui n’est pas toujours chose aisée.

La vidéo explicative présente donc de nombreux avantages, à condition d’être bien réalisée. Sa création nécessite de suivre ces 7 étapes à la lettre. 

Vous pouvez prendre le parti de réaliser votre vidéo en interne si vous avez les ressources et compétences nécessaires. Sinon, certaines de ces étapes peuvent s’avérer fastidieuses. Vous pouvez également faire appel à des freelances spécialisés dans une ou plusieurs de ces étapes, ou encore collaborer avec des agences expertes dans la production de vidéos comme TopoVideo. Vous pouvez ainsi confier votre projet de A à Z et bénéficier d’un accompagnement personnalisé. Il ne vous reste plus qu’à choisir, selon vos besoins et vos moyens ;).

Cet article a été rédigé par un partenaire invité dans le cadre d’un partenariat sponsorisé

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

To Top