SEO

Codes 404 et 410 : lequel choisir et comment les traiter ?

code 404 410

Une question qui se pose régulièrement en SEO est la question du choix du code lorsqu’une page est inexistante. Le 404 indique à Google que la page n’existe pas (Not Found), alors que le 410 précise que la page n’existe plus. Alors, lequel choisir ? Et surtout, que faut-il faire de ces pages inexistantes ? L’agence Digistart nous donne des explications.

DÉFINITIONS

Lorsqu’un internaute ou un bot tente d’atteindre une URL qui n’existe pas (ou plus), le serveur renvoie au navigateur un code http de votre choix :

  • Le code 404 (Not Found), qui indique au navigateur que la page n’existe pas et qu’il n’y a, a priori, jamais rien eu à cette adresse.
  • Le code 410 (Gone), lui, indique au navigateur que la page a bel et bien existé, mais que la ressource n’est plus disponible.

MAIS QUELLE DIFFÉRENCE ALORS ?

Comme nous l’explique l’agence Digistart, ces deux codes sont très proches dans leurs fonctionnement et ne présentent, a priori, que très peu de différences. La seule nuance, très légère, expliquée par Matt Cutts dans l’une de ses vidéos, est le temps de réaction du moteur face à ces deux codes : le 404 prendra environ 24h a être pris en compte par le moteur, qui décidera ensuite de l’action à effectuer (suppression de la page de l’index par exemple), alors que le 410 sera pris en compte immédiatement.

Il précise toutefois que cela ne fait aucune différence pour les webmasters et qu’ils n’ont pas a en tenir compte et qu’ils devraient tout simplement choisir le code le plus pertinent à la situation. Dans sa vidéo à ce sujet, Olivier Andrieu, l’un des plus grands experts français en référencement, confirme que de toute son expérience, il n’a jamais vu aucune différence entre les deux.

QUE FAIRE DE CES PAGES INEXISTANTES ?

Là où les webmasters peuvent se mobiliser, c’est plutôt dans la gestion de ces pages inexistantes que dans le choix du code en lui-même. Il faut savoir que des outils comme Google Webmaster Tools peuvent vous donner la liste des URLs erronés de votre sites. N’importe quelle agence web vous conseillera de les traiter rapidement. Pourquoi ? Deux raisons : d’une part, vous améliorerez l’expérience de vos utilisateurs et des robots et, d’autre part, vous pouvez aussi récupérer des backlinks et augmenter votre popularité aux yeux de Google !

Effectivement, si l’outil trouve des URLs erronées, cela veut dire qu’un lien, interne ou externe, pointe vers elles, information également fournie par l’outil. Dans le cas des liens internes, il vous suffira de corriger le lien. Quant aux liens externes, vous n’aurez qu’à les rediriger définitivement grâce au code 301, vers des pages cohérentes par rapport à leur contenu respectif sur votre site. Et qui dit meilleure pertinence, dit meilleur taux de confiance et de popularité.

Sachant que le gain de backlinks est sans doute la tâche la plus difficile en SEO, autant en profiter !

Cet article a été rédigé par Digistart dans le cadre d’un partenariat

Codes 404 et 410 : lequel choisir et comment les traiter ?
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

Actualités Digitales


Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale dans votre boite email ? Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle en 2 clics.

haut