NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Mesurer (enfin) ses performances netlinking : la méthode Develink

Tu t’intéresses au SEO et te demandes comment tu peux évaluer les performances de tes campagnes de netlinking ? Voici quelques conseils avisés issus des experts de Develink.

Agence experte en netlinking, Develink nous livre sa vision inédite du ROI. L’objectif ? Donner à la data une dimension plus stratégique. S’il est toujours question de mesurer la performance pour mieux piloter ses campagnes de backlinks, le véritable intérêt de sa méthode réside dans sa capacité à transformer la data en un véritable outil d’aide à la décision.

La stratégie de segmentation par page

En netlinking, le ROI peut être abordé de deux manières : en regardant les statistiques du site au global ou bien, au contraire, en faisant le choix d’isoler les pages ciblées par les actions de netlinking.

Chez Develink, c’est cette seconde optique qui nous intéresse car elle nous permet de filtrer les données mais surtout de mesurer plus finement les performances de ces pages.

La mise en place d’un connecteur Data Studio nous permet de révéler l’ensemble des données liées à une campagne de netlinking, dans le détail (la page concernée, l’ancre utilisée, le nombre de liens, etc.) et de les croiser via un dashboard.

Les performances d’une campagne de netlinking vont ensuite se traduire par différentes metrics :

  • Le volume de clics sur les résultats de Google qui mènent vers les pages concernées par la campagne
  • Le volume d’impressions de ces pages dans les résultats de Google
  • Les mots-clés qui ont généré ces clics et ces impressions (on parle alors de couple mots-clés/page)
Mesurer les performances du netlinking
Analyse de KPIs SEO pour suivre la performance des campagnes de netlinking

Mieux comprendre les performances de ses campagnes

Pour aller plus loin dans l’interprétation des résultats, il est intéressant d’observer le positionnement moyen des mots-clés dans la SERP.

Cela est possible grâce à la Search Console.

Au lieu d’interroger le positionnement des mots-clés à un instant donné (qui plus est, via une configuration qui est propre à chaque utilisation), Google nous délivre ici la réalité du comportement utilisateur sur le site internet.

mesurer performances netlinking search console
Mesurer les performances du netlinking avec la Search Console

En activant le CTR et la position moyenne, on obtient alors jusqu’à 4 courbes qui se chevauchent :

  • Les clics
  • Les impressions
  • Le taux de clic (CTR)
  • La position moyenne

Grâce à notre connecteur Data Studio, nous sommes capables d’observer ces metrics pour chaque page et chaque mot-clé ciblés par l’action de netlinking.

Il faut savoir qu’une page peut générer des impressions sur un volume de mots-clés assez variable (des dizaines voire des centaines). Et c’est précisément le détail de ces expressions qui nous intéresse.

D’une part, pour mieux comprendre les performances d’une page : qu’est-ce qui génère le trafic de la page ? Grâce à quels mots-clés ?

D’autre part, pour révéler de nouvelles pistes d’optimisation et déterminer dans quelle mesure la visibilité d’une page ainsi que son positionnement peuvent être améliorés pour obtenir davantage de clics.

Plus qu’un reporting, une aide à la décision

En plus de nous offrir une meilleure compréhension des performances de nos campagnes de netlinking, l’utilisation du dashboard Datastudio tel que nous l’avons mis en place chez Develink nous permet de réorienter nos optimisations en identifiant les mots-clés qui ont le plus de potentiel.

Un mot-clé peut enregistrer un certain volume d’impressions sans que celles-ci ne génèrent forcément des clics.

De la même manière, la Search Console se révèle être un bon outil pour observer les effets de cannibalisation entre certaines pages (c’est ce qui arrive lorsqu’un même mot-clé est porté par plusieurs pages).

C’est une donnée importante à prendre en compte car cela peut entraîner un effet de dispersion, c’est pourquoi on préfère généralement concentrer un mot-clé par page pour mieux en maîtriser le positionnement.

Ces informations très factuelles nous permettent de nous assurer que les mots-clés sont ventilés sur les bonnes pages, ou, qu’au contraire, il serait plus pertinent de les ventiler sur d’autres pages du site.

Ce qui est intéressant avec le dashboard Data Studio, contrairement à la Search Console, c’est que l’on obtient des données inédites, qui permettent une meilleure interprétation des campagnes de netlinking.

Sur la Search Console, il n’est pas possible de configurer l’interface pour interpréter la data comme on le souhaiterait, ce qui est tout à fait faisable via le Google Data Studio.

Évaluer les backlinks qui ont le plus d’impact

Datastudio nous permet aussi d’évaluer les backlinks qui ont plus d’impact que d’autres, grâce, notamment, à la courbe d’évolution du volume de mots-clés (queries).

mesurer performances netlinking datastudio
Mesurer les performances du netlinking avec DataStudio

Certains génèrent un pic assez significatif, alors que d’autres non.

Cette analyse permet de confirmer – ou d’infirmer – l’intérêt de faire des liens sur une certaine catégorie de sites éditeurs par rapport à d’autres sites qui ne génèrent pas d’impact aussi significatif.

Le détail des queries peut aussi être observé dans la Search Console mais sans cette notion d’évolution du volume par page et dans le temps.

C’est pourquoi nous avons choisi de recréer cette courbe via Data Studio afin d’analyser la capacité d’une page à être visible sur une grappe de mots-clés pertinente.

En parallèle, cette grappe de mots-clés nous permet d’identifier plus facilement les prochaines ancres à travailler; celles qui vont permettre d’optimiser les mots-clés porteurs et celles qui répondront plutôt à une logique de diversification.

Mesurer plus efficacement l’évolution des pages

La courbe d’évolution du nombre de requêtes par page nous permet de savoir comment évoluent ces pages par rapport aux actions de netlinking ainsi que les metrics au moment où la campagne a été menée (tout du moins, dans les semaines ou jours qui suivent).

Nous nous sommes en effet rendus compte que les “bons” liens agissent rapidement sur l’évolution des queries : lorsqu’il capte le signal d’un nouveau backlink, Google se met à reconsidérer la page cible du lien, ce qui a pour effet de lui donner un “coup de fraîcheur”.

En clair, Google va tester la page sur de nouvelles requêtes pour voir si celle-ci réagit face aux clics : un coup de boost significatif qui contribue à améliorer le volume de mots-clés de cette page, et donc, à lui donner plus de chance d’être visible.

Si le test s’avère concluant, cela aura pour effet de renforcer la page sur les mots-clés pertinents et d’augmenter ses metrics (position moyenne, impressions, clics).

Analyser plus finement sa stratégie pyramidale de liens

Autre intérêt du reporting Data Studio : analyser plus finement l’organisation de ses liens de premier et second niveau.

Comme il nous est impossible d’agir sur le maillage interne des sites éditeurs (essentiellement des sites média), il s’agit de créer des liens externes, via d’autres sites, pour renforcer la popularité de ces médias.

Dans le jargon, c’est ce qu’on appelle une « stratégie pyramidale » de liens à travers des liens de type tiers2 (qui ciblent des liens de premier niveau) voire tiers3 (qui ciblent des liens de second niveau).

Et à nouveau, le pilotage de données via Data Studio va nous permettre de déterminer quels liens de premier niveau renforcer et vers quels sites pointer en priorité.

Pour conclure…

La vision du ROI que nous avons développée chez Develink nous permet d’être toujours plus pertinents dans la mesure de nos actions de netlinking et dans notre rôle d’agence conseil auprès de nos clients.

Finalement, nous avons constaté que d’autres outils existaient déjà mais ne permettaient pas de visualiser aussi rapidement et finement l’impact d’une campagne (plusieurs mois sont nécessaires pour interpréter l’évolution du Page Rank et contrôler le positionnement d’une page).

Grâce à notre méthode, nous sommes aujourd’hui en capacité d’établir un lien direct entre la progression de pages spécifiques et une action de netlinking.

Rappelons enfin que de tels résultats ne sont possibles qu’à partir du moment où les pages ciblées par les actions de netlinking ont fait l’objet d’optimisations on-site.

4/5 - (5 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.