Veille et Actualités Réseaux Sociaux

Engagement Bait : Facebook va pénaliser les pages et publications qui incitent à la génération d’engagement artificiel

facebook engagement bait

Facebook a annoncé avoir déployé une nouvelle mise à jour s’attaquant à 5 types de publications « engagement bait ». Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

En 2016, Facebook annonçait s’attaquer automatiquement aux publications clickbait grâce au machine learning, aujourd’hui, le réseau social le plus utilisé au monde a annoncé avoir déployé une nouvelle mise à jour s’attaquant aux publications de type « engagement bait ». Voici tout ce que vous devez savoir à ce sujet.

L’engagement bait : qu’est-ce que c’est ?

Pour faire simple, l’engagement bait consiste à demander aux internautes d’effectuer une action d’engagement sur les publications d’une page pour X ou Y raisons afin de booster artificiellement le reach organique de la publication.

En effet, l’algorithme de Facebook, qui décide quelles publications afficher aux internautes dans leur fil d’actualité, est très sensible à l’engagement généré sur les publications (réactions, commentaires, partages, ….). De manière très simplifiée, plus une publication d’une page dispose d’un taux d’engagement et d’un volume important d’engagements, plus elle aura de chances d’être visible dans le fil d’actualité des internautes qui ont aimé la page à un moment donné.

Les administrateurs de pages et community managers l’ont bien entendu compris et ont donc testé de nombreux types de publications pour maximiser leur portée organique sans avoir à payer pour un boost de visibilité. C’est ainsi que les publications de type « engagement bait » ont vu le jour sur Facebook.

Quels sont les types de publications ciblés par la mise à jour anti « engagement bait » ?

Avec cette nouvelle mise à jour en cours de déploiement depuis le 18 Décembre 2017, Facebook compte s’attaquer à 5 pratiques fréquentes qui incitent les internautes à réaliser une action d’engagement sur une publication :

  • Le Vote Baiting : les publications qui partagent un visuel et incitent les internautes à voter en réalisant une action d’engagement (réaction Facebook ou commentaire).
  • Le React Baiting : les publications qui incitent les utilisteurs de Facebook à réagir aux publications en utilisant X ou Y réaction Facebook.
  • Le Share Baiting : les publications qui incitent les internautes à partager la publication pour participer à un concours ou tout autre raison.
  • Le Tag Baiting : les publications qui incitent les utilisateurs de Facebook à taguer un ou plusieurs amis.
  • Le Comment Baiting : les posts qui invitent les utilisateurs à commenter une publication.
engagement baiting facebook

React Baiting, Vote Baiting, Share Baiting : ces types de posts seront à proscrire en 2018 pour éviter toute pénalisation

types engagement bait facebook

Lutte contre l’engagement bait : comment Facebook va procéder ?

Toutes ces pratiques d’engagement bait, qui génèraient ainsi un engagement artificiel qui aidait jusqu’à présent les publications à obtenir un reach organique plus important, seront désormais pénalisées par Facebook grâce au machine learning.

Concrètement, les équipes de Facebook ont catégorisé des milliers de publications dans différentes catégories afin d’apprendre à une intelligence artificielle à détecter les publications considérées comme de l’engagement bait.

Ainsi, lorsqu’une publication de ce type sera automatiquement détectée à l’avenir grâce au modèle de machine learning, Facebook bridera automatiquement son reach organique.

Des pénalisations prévues également pour les pages !

Si la mise à jour a pour objectif principal et initial de s’attaquer aux publications en limitant leur portée organique dans le fil d’actualité, Facebook a également annoncé que les pages qui auront trop souvent, ou systématiquement, recours à des publications engagement bait pourront se voir pénalisées au cours des prochaines semaines.

Cette seconde étape de pénalisation ne sera déployée que dans un second temps, dans « quelques semaines », le temps pour les pages de s’adapter à ces nouvelles bonnes pratiques.

Certaines publications épargnées par cette nouvelle mise à jour de Facebook

Si ces pénalisations anti engagement bait se feront automatiquement grâce au machine learning, Facebook a toutefois prévu des exceptions. Ainsi, les publications qui demanderont aux internautes leur aide, leur avis ou des recommandations ne devraient pas être impactées.

Concrètement, Facebook a cité 3 exemples de publications qui ne seront pas impactées par cette mise à jour contre l’engagement baiting :

  • Les publications qui incitent les internautes à partager une publication suite à la disparition d’un enfant
  • Les publications qui ont pour objectif de collecter des fonds pour une ONG
  • Les publications qui demandent des conseils de voyage et des recommandations

Source

Engagement Bait : Facebook va pénaliser les pages et publications qui incitent à la génération d’engagement artificiel
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut