Veille et Actualités SEO

Nouvelles extensions de nom de domaine : quel impact SEO ?

extension nom de domaine

Les nouvelles extensions de nom de domaine ont-elles un intérêt pour booster son référencement SEO ? Voici quelques éléments de réponse.

Les nouvelles extensions de nom de domaine ont elles un impact bénéfique sur le référencement d’un site ? John Mueller vient de répondre très clairement à ce sujet.

Lancé en 2008 par l’Icann, le programme mondial d’élargissement du système des noms de domaine a permis l’arrivée de nombreuses nouvelles extensions sur le marché. Du .paris au .voyage en passant par le .bzh, nombreuses sont les entreprises à avoir été séduites par ces nouvelles extensions.

Mais voilà, dans un récent article sponsorisé publié sur le site Search Engine Land, l’auteur indiquait que le passage sur une nouvelle extension (.attorney) avait boosté le trafic SEO de son site. L’article indiquait que le webmaster avait basculé du .com au .attorney en réalisant donc une migration. Cet article ayant fait le tour de la communauté SEO anglophone, la question a très vite été reposée à John Mueller lors d’un récent hangout. John avait pourtant déjà annoncé en 2014 que les nouvelles extensions n’offriraient pas de boost de ranking SEO.

nouvelles extensions de nom de domaine

Migrer son site actuel vers un nouveau TLD a-t-il un intérêt SEO ?

A la suite de cet article, John Mueller et Gary Illyes ont rapidement mis en garde les webmasters qui souhaiteraient bénéficier d’un coup de boost en migrant leurs sites vers de nouvelles extensions en quête d’un boost de trafic SEO. Les webmaster trends analyst ont indiqué que les mots présents dans l’extension de nom de domaine sont complètement ignorés par Google.

Basculer d’un actuel .com ou .fr à un .paris ou encore .voyage n’a donc aucun intérêt SEO selon eux. En réalité, vous aurez donc potentiellement plus à perdre qu’à y gagner en engageant ce type de migration uniquement pour le SEO.

Soit dit en passant, même quand Google annonce officiellement qu’un élément de l’URL donne un boost aux sites (le cas de l’HTTPS), les réels impacts positifs peinent à se faire sentir… La migration vers l’une de ces nouvelles extensions a donc très peu de chances d’impacter positivement le trafic SEO et le positionnement d’un site sur Google.

Choisir une nouvelle extension de nom de domaine lors de la création de son site a-t-il un intérêt SEO ?

Nous vous avons présenté il y a peu une infographie sur l’optimisation des URLs pour le SEO qui revenait justement sur le choix des extensions de nom de domaine (TLD) lors de la création d’un site internet. Cette infographie ne revenait en revanche pas sur l’impact SEO des nouvelles extensions de nom de domaine. Se précipiter sur ces nouvelles extensions a t-il donc un intérêt SEO ?

A en croire la récente précision de John Mueller sur la question, Google ignorerait entièrement les mots présents dans le TLD. Au delà du simple intérêt marketing, il y a donc de fortes chances que ces nouvelles extensions n’aient clairement aucun impact SEO actuellement.

Dans tous les cas, le choix du nom de domaine ne permettant pas à lui seul de s’assurer un bon positionnement sur Google, même si ces nouvelles extensions avaient un intérêt SEO, cela ne serait qu’un petit facteur parmi de nombreux autres plus importants comme les liens et le contenu.

Vous l’aurez donc compris, le choix d’une nouvelle extension de nom de domaine X ou Y ne changera pas grand chose à votre référencement, inutile donc de s’embêter (et se risquer) avec une migration inutile.

Nouvelles extensions de nom de domaine : quel impact SEO ?
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

5 Commentaires

5 Comments

  1. Smart

    16 juin 2016 à 9 h 16 min

    Je partage l’avis de cet article.
    Et ce type d’extension (celles déjà sorties) ne s’imposent pas vraiment.

  2. Loïc GAUTHEY

    21 juin 2016 à 18 h 03 min

    Pour ce qui est du SEO, d’accord.
    Cependant, ayant travaillé avec un client sur la refonte de son site internet, la migration d’un .com vers un .bio s’est justifiée sur une logique d’image de marque pour afficher dès l’URL l’ancrage dans la bio plutôt que par un potentiel gain en référencement.

    En espérant que l’idée n’ait pas un impact négatif sur le référencement… car s’il est aussi bon que l’actuel (on ne demande pas forcément mieux sur ce coup), ce sera très bien !

    Donc, si ces TLD ne présentent pas de grands risques pour une marque et lui permet de se relier à son domaine d’activité, pourquoi pas ?

  3. Dora

    22 juin 2016 à 2 h 05 min

    Hello !
    Super Article !
    Dans le cas d’une création et non migration comme précisé dans l’article, l’impact SEO ne serait il pas important? Cela libère florilèges d’ExactMatchDomain verrouillés depuis très longtemps sur .com .ch et permet de chaffouiner les positions trustée par les vieux noms de domaines ? J’ai beaucoup lu que les EMD souffrait ou allait souffrir d’une pénalité, mais vue le nombre que je croise et leurs positions, j’ai plus l’impression que c’est une légende Urbaine ?

    Bonne soirée !

    • Vincent Brossas

      22 juin 2016 à 7 h 36 min

      Un EMD (exact match domain) peut toujours très bien se positionner sur Google en 2016 si la stratégie SEO derrière est propre 🙂
      La majorité de ceux qui ont été pénalisés sont tous des domaines qui y sont allés un peu fort sur le netlinking sur-optimisé…
      Donc si c’est cohérent pour votre entreprise, allez-y.

  4. Dora

    22 juin 2016 à 13 h 46 min

    Génial 🙂
    En conservant une stratégie axée sur la pertinence du contenu et sur l expérience utilisateur, ça me paraît intéressant, le meilleur moyen c’est de tester, merci pour ta réponse Vincent bonne journée !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut