Google Sponsorisé

Google met en garde les blogueurs contre les partenariats sponsorisés !

SEO

Google vient de publier un article d’avertissement sur son blog destiné à tous les blogueurs qui mettent en place des partenariats avec des marques, notamment via des tests de produits « sponsorisés ».

Google n’apprécie guère que l’on manipule son algorithme qui calcule le classement des sites dans ses résultats naturels de recherche. Dans le meilleur des mondes possible de Google, tout le monde suivrait ses règles à la lettre et surtout tout le monde en aurait connaissance, ce qui est loin d’être le cas dans la réalité (et bien heureusement)…

En effet, selon les consignes de qualité de Google, les sites avec trop d’affiliation ou trop de formats publicitaires (non proposés par Google) sont des sites qui ne sont pas suffisamment qualitatifs pour correctement remonter sur son moteur de recherche. Une partie de ses consignes de qualité est également dédiée aux partenariats sponsorisés et à l’achat et la vente de liens, qui doivent suivre des règles bien précises pour être conformes à ce que souhaite Google.

Ces consignes sont en ligne depuis déjà plusieurs années mais ne sont que très peu suivies par les webmasters et les blogueurs, Google souhaiterait-il avec ce nouvel article faire une petite piqûre de rappel en faisant craindre une future sanction des blogueurs qui ne suivraient pas ses règles ? C’est fort probable, même si dans la réalité, au delà des dénonciations peu vérifiables, Google aurait du mal à détecter quand un article a été rédigé à la suite d’un prêt ou don de produit.

Quels sont les consignes officielles de Google concernant les articles sponsorisés ?

Officiellement, Google souhaite que tous les liens externes qui pointent vers des sites en lien avec l’entreprise à l’origine du contenu sponsorisé soient en « nofollow ». Google justifie cette demande car ces liens non naturels ont un impact direct sur son PageRank et le classement des sites dans ses résultats naturels.

Le moteur de recherche indique que tous ces liens sont concernés :

  • le site officiel de l’entreprise commanditaire
  • les réseaux sociaux de l’entreprise
  • la page d’une boutique en ligne qui commercialise le produit de cette entreprise
  • la page d’un site qui évalue le produit avec des avis d’utilisateurs notamment
  • la page de téléchargement de l’application mobile de l’entreprise sur une plateforme externe comme le Play Store ou L’App Store

En France, selon l’article L.121-1 du code de la consommation, tout article sponsorisé doit être annoncé comme tel via la mention « article sponsorisé ». Cette mention peut être ajoutée n’importe où dans l’article même s’il est généralement recommandé de l’ajouter assez haut dans l’article (ce qui est rarement suivi).

Outre cette contrainte légale, Google invite également les blogueurs et webmasters à indiquer lorsqu’il s’agit indirectement d’un article sponsorisé, dans le cas d’un test de produit envoyé gratuitement par exemple.

Ces consignes sont valables pour les articles sponsorisés rédigés à la suite d’un don ou prêt de produit mais aussi pour les autres articles sponsorisés, libre à vous ensuite de suivre ou non ces recommandations. Sachez que le risque principal pour votre site, si vous ne suivez pas ces consignes, est de recevoir une pénalité manuelle pour liens sortants factices par Google. Dans le cas ou cela arriverait, un nettoyage de votre site serait à réaliser pour sortir de cette pénalité. Ce genre de pénalité n’a, contrairement aux pénalités algorithmiques, pas toujours d’impact négatif sur le trafic SEO de votre site.

Google n’abuserait-il pas un peu trop de sa position dominante ?

Google est bien conscient que les blogueurs ont tout intérêt à suivre les consignes de qualité de son moteur de recherche s’ils souhaitent obtenir du trafic qu’ils pourront ainsi monétiser ensuite.

Avec plus de 95% des parts de marché de la recherche en France, devant Bing, DuckDuckGo ou encore Qwant, Google est en très forte position dominante, une position qu’il utilise à de nombreuses reprises pour tenter d’imposer des choses aux webmasters (balise nofollow, compatibilité mobile, HTTPS).

Si parfois ces recommandations sont bénéfiques à tous (compatibilité mobile et HTTPS par exemple), d’autres recommandations ont pour simple but de lui faciliter la tâche en laissant les webmasters faire le travail de distinction entre les liens naturels de qualité et les autres à sa place (balise nofollow).

Votre avis sur cette info ?

Vincent Brossas

Fondateur de LEPTIDIGITAL et responsable SEO, je suis passionné par le webmarketing, les réseaux sociaux, la photographie et les voyages !

Vous aimerez peut-être

3 Réactions

  1. Alisson 14 mars 2016 à 9 h 01 min

    Je trouve cela complètement à côté de la plaque. Quand on prête un produit à un blogueur, le blogueur est content parce que ça lui fait du nouveau contenu intéressant à proposer à ses lecteurs, les lecteurs sont contents car ils profitent des retours d’une personnalité dont ils apprécient le point de vue, et la marque /boutique est contente parce qu’elle bénéficie d’un soupçon de visibilité.

    Je veux bien que Google fasse la chasse aux abus, mais là c’est une stratégie commerciale vieille comme le monde : le bouche à oreille. Ça fonctionne comme ça IRL également, alors en quoi ça ne serait pas « naturel »? Google me saoule, je vais changer de moteur de recherche X)

    • Vincent Brossas 15 mars 2016 à 8 h 04 min

      En fait Google n’a rien contre ces partenariats s’ils sont réalisés en suivant SES règles… Il faut donc simplement que les blogueurs ajoutent la mention « article sponsorisé » et qu’ils passent les liens en nofollow. En soit, si la boutique n’a pas d’objectif SEO, cela ne changera rien pour elle. Si en revanche elle fait cette démarche avec un objectif SEO, le nofollow limitera beaucoup son action.

      En résumé Google veut se servir des blogueurs pour faire un boulot qu’il peine à faire de lui même…

    • Vincent Brossas 15 mars 2016 à 8 h 04 min

      En fait Google n’a rien contre ces partenariats s’ils sont réalisés en suivant SES règles… Il faut donc simplement que les blogueurs ajoutent la mention « article sponsorisé » et qu’ils passent les liens en nofollow. En soit, si la boutique n’a pas d’objectif SEO, cela ne changera rien pour elle. Si en revanche elle fait cette démarche avec un objectif SEO, le nofollow limitera beaucoup son action.

      En résumé Google veut se servir des blogueurs pour faire un boulot qu’il peine à faire de lui même…

RÉAGIR À CET ARTICLE

Revenir en haut

LEPTIDIGITAL est un blog webmarketing spécialisé dans l'actualité des Réseaux Sociaux, du Webmarketing et du SEO.

N'hésitez pas à nous rejoindre Twitter, Facebook et Google + !