Veille, Actualités et Astuces E-commerce

Google Marketplace : un futur nouveau concurrent de taille pour Amazon ?

google marketplace

Le ton est donné, le comparateur de prix Google Shopping va bientôt se transformer en marketplace avec un lancement prévu pour mi 2019. Actuellement en phase de bêta-test, ce nouveau service du géant du web marque un tournant dans sa stratégie de développement.

Google travaille en ce moment avec quatre grands distributeurs Français, dont Carrefour, Auchan, Fnac et Boulanger pour le test et le lancement de sa Marketplace en France d’ici le second semestre 2019.

Si jusqu’ici les produits Carrefour et Boulanger sont les plus commercialisés sur la nouvelle marketplace, tous les distributeurs qui remplissent les conditions de référencement exigées par Google pourront bientôt y participer. Pour garantir la satisfaction des clients, Google s’assure que les distributeurs livrent les produits à temps.

Google marketplace, comment ça marche ?

Google Marketplace côté clients

Côté consommateurs, Google marketplace leur permettra d’acheter presque n’importe quel type de produits qui sera proposé par des milliers de marchands différents, le tout, depuis une seule interface.

Le système de paiement sera simplifié au maximum pour permettre l’achat en 1 clic. En effet, les clients devront simplement enregistrer au préalable leurs informations de paiement sur Google Marketplace, ce qui leur permettra ensuite de payer leurs produits en un seul clic.

Enfin, tout comme sur Amazon, le client pourra créer des paniers multi-marchands et ensuite se faire livrer indépendamment les différents produits commandés.

Google Marketplace côté vendeurs et e-commerçants

Depuis Google Merchant Center, les e-commerçants pourront décider d’activer ou désactiver la vente de leurs produits sur la marketplace de Google (Google Express aux US, Google Shopping en France) en paramétrant Google Actions.

Une fois le paramétrage fait, les annonces Shopping des vendeurs ne redirigeront plus vers le site internet de l’e-commerçant mais directement vers Google Express aux Etats-Unis ou vers Google Shopping en France. Autre changement radical, ces derniers ne seront plus facturés au CPM ou au CPC mais à la commission sur les ventes générées.

Avec Google Marketplace, tout le process de vente sera géré par Google du début à la fin, comme sur Amazon.

Avec Google Express, tous les produits des e-commerçants référencés sur la marketplace seront visibles dans Google Shopping mais pourront également être commandés via l’interface vocale Google Assistant.

Google Marketplace : une rémunération à la commission uniquement ?

Le grand avantage pour les e-commerçants de ce nouveau système de Google Shopping sera sans aucun doute la disparition du coût par mille affichages (CPM) et de coût par clic (CPC) : les e-commerçants verseront une commission à Google qu’une fois la vente réalisée.

Google Marketplace : quelles différences notables avec Amazon ?

A la différence d’Amazon, avec Google Marketplace, tous les e-commerçants prépareront et livreront eux-mêmes les marchandises vendues, du moins, dans un premier temps.

« Si l’acheteur lie son compte à celui du retailer, celui-ci pourra utiliser ces informations pour enrichir sa base clients et mieux s’adresser à lui à l’avenir, notamment via Google. » – François Loviton

Seconde différence importante avec Amazon : avec cette nouvelle marketplace de Google, les e-commerçants pourront, dans certains cas, accéder aux données personnelles de leurs clients pour enrichir leur base de données, si ces derniers l’acceptent.

 

Même si pour Google, il ne s’agit pas là d’un premier pas réel vers l’e-commerce, le moteur de recherche le plus utilisé en France compte surement à terme pouvoir concurrencer les plus importantes marketplace mondiales actuelles, dont le numéro un actuel Amazon fait bien entendu parti.

Google Marketplace : un futur nouveau concurrent de taille pour Amazon ?
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Commenter

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top