Rapport sur le secteur du e-commerce en 2020 et tendances 2021

Comment les entreprises du e-commerce ont-elles adaptées leur communication et leur positionnement au contexte si particulier de 2020 ? Quelles tendances pour 2021 ?

Le nouveau rapport sur le secteur du e-commerce de Talkwalker est maintenant disponible. Il aborde plusieurs tendances mondiales et françaises concernant la manière dont les marques s’adaptent au canal de vente soudainement hyperactif de la vente en ligne. De nombreuses connaissances nouvelles peuvent aider les enseignes à augmenter leur taux de croissance, à éviter des perturbations sur leur chaîne d’approvisionnement et à continuer d’établir des comparaisons solides basées sur des données par rapport aux magasins physiques.

Rapport : Les tendances du e-commerce à ne pas manquer

C’est parce que la pandémie mondiale a tout changé, notamment la saison des achats de Noël et le Black Friday et sa version locale décalée du French Black Friday.

L’expérience client dans les magasins physiques ayant volé en éclat et les clients se tournant vers le shopping en ligne, le marché du e-commerce est devenu incontournable pour de nombreuses marques, tous pays confondus.

dépenses publicitaires mentions réseaux sociaux talkwalker

Ce graphique montre comment les dépenses en communication peuvent rapporter de l’argent sous la forme de mentions sur les réseaux sociaux.

Ce rapport global, avec des exemples Français, s’intéresse à de grandes marques qui relèvent seules les défis de ce canal, notamment les derniers lancements de consoles de jeux vidéos par Sony et Microsoft, le marché grandissant du snack à la maison dans lequel PepsiCo joue un rôle plus actif, la manière dont Bed Bath & Beyond a gagné de nouvelles ventes grâce aux audiences TikTok et bien sûr les réactions des principaux détaillants comme Amazon, Walmart et Vinted en France.

Même durant une pandémie, les biens vendus en ligne ne sont pas limités à l’échelle locale, et Internet permet un commerce fluide à travers les frontières. Ce rapport inclut également des informations exclusives fournies par IKEA au Mexique et la chaîne de supermarchés britanniques Morrisons. Il comporte aussi des renseignements sur la tendance florissante du commerce social et les modèles de paiement différés (BNPL, Buy Now Pay Later).

Je télécharge le rapport gratuitement

Les changements intervenus pendant la pandémie seront des tendances persistantes

Ce n’est peut-être pas une surprise mais une nouvelle réalité à laquelle tous les e-commerçants sont confrontés aujourd’hui est l’arrivée en force des détaillants traditionnels.

Du jour au lendemain ou presque, les marques ont réinventé leurs sites Internet et les ont équipés de nouveaux outils, créant ainsi des canaux de vente directs pour leurs produits. N’ayant plus à attendre après les Amazon et eBay du monde, elles utilisent leur taille du marché pour proposer leurs offres directement aux consommateurs. Les primes du gouvernement pour digitaliser les PME et ETI, les actions mises en place par des agences web pour soutenir le tissu économique, l’implication d’étudiants pour aider les petits commerçants ont pour conséquence une augmentation drastique du nombre de boutiques en ligne. Les collectivités locales créent des places de marché virtuelles pour recréer les centre villes afin de donnée plus de visibilité aux commerces locaux.

À l’ère de la distanciation sociale, les enseignes repoussent leurs intermédiaires à plus de deux mètres. Tandis que les clients adoptent ce nouveau mode de vie où tout se fait livrer, il reste à voir s’il reste une place pour que l’ensemble du e-commerce, c’est-à-dire les interlocuteurs traditionnels du secteur, puisse rebondir.

Autre fait marquant : tout se passe en un clin d’œil avec des changements rapides !

Presque du jour au lendemain. Le e-commerce était autrefois laissé en sommeil par les habitués d’Internet. Repensez aux tendances de la vente au détail d’il y a quelques années seulement : l’ère du magasin phare, le shopping expérientiel, la vente de marchandises en édition limitée uniquement en pop-up pour une durée déterminée ; c’est là que les marques concentraient leurs efforts.

La fin des paniers abandonnés ! Je veux le rapport

Ces tendances commerciales qui ont fait le buzz pourraient faire leur retour dans la seconde moitié de 2021, mais pour l’instant tout le monde fait ses achats en (et de !) jogging. La praticité est reine et les frais de port gratuits sont rois.

lien mentions ventes réseaux sociaux

Les mentions sur les réseaux sociaux ont peu de valeur si elles ne se traduisent pas par des ventes. Une fois encore, nous constatons un lien entre mentions et ventes.

Financement par le magasin

Avec une année compliquée pour beaucoup de consommateurs au niveau financier, un modèle a fait son bonhomme de chemin : le modèle « Buy now, pay later » (BNPL) est là pour durer.

L’augmentation des options de financement disponibles sur les sites Internet fait écho au financement proposé par les grands magasins, ou même à l’industrie automobile. Mais désormais, les clients ont le choix entre de nombreux modes de règlement lors du paiement. Klarna, Affirm, Afterpay et bien d’autres entreprises rivalisent toutes pour pouvoir transformer ces transactions en versements mensuels facilités.

shein paiement plusieurs fois

Même de petits achats peuvent être divisés en achats plus petits.

Les recherches de Talkwalker conduites dans le cadre ce rapport sur le e-commerce indiquent qu’au sein de l’industrie BNPL, la moitié des interlocuteurs sont des milléniaux. La génération Z représente également plus d’un quart des discussions.

Ce canal financier florissant va continuer à grignoter les parts de marché des cartes de crédit. Partiellement en réponse à ce phénomène, nous assistons à des offres sans précédent proposées par les principaux fournisseurs de cartes de crédit afin de garder leur place de choix dans les portefeuilles pour les achats de Noël cette année.

acheter maintenant payer plus tard talkwalker

Parmi les autres résultats, on note une augmentation des mentions du modèle « acheter maintenant, payer plus tard », et les moteurs de sentiment révèlent que la facilité de fractionnement des paiements est une considération importante.

Vous pouvez vous attendre à ce que les grands distributeurs continuent à diversifier leurs méthodes de paiement et incitent davantage certains modes de dépense grâce à des partenariats plus exclusifs avec les institutions financières.

Commerce social

Une nouvelle manière de faire du shopping est en train de rapidement s’imposer comme la méthode la plus plébiscitée pour augmenter ses ventes alors que les consommateurs restent chez eux. Le commerce social est déjà une tendance populaire en Chine, et Talkwalker l’a également identifié en tant que tendance sur les réseaux sociaux en 2021.

commerce social

Capitalisez sur le syndrome FOMO (« Fear of Missing Out » ou la peur de passer à côté de quelque chose) et l’exclusivité grâce au commerce social.

Cette méthode consiste à se mettre en direct sur les réseaux sociaux pour vendre des produits dans ce contexte plus que jamais limité. Elle offre aux détaillants une opportunité d’associer exclusivité et recommandations de produits de la part de sources influentes, tout en recréant l’expérience de shopping social.

Cette tendance en progression continuera à stimuler la croissance des e-commerçants grâce au bouche-à-oreille (sous la forme de partages) bien après que la Story et que l’opportunité d’acheter le produit auront disparu.

Le e-commerce évolue rapidement

Tandis que les plus grandes marques se lancent dans ce canal, poussées par une année qui n’a rien de normal, attendez-vous à ce que les changements du secteur continuent à vitesse grand V. Les marques qui continuent à offrir aux clients ce qu’ils demandent, celles qui se réinventent encore et encore pour répondre à ces exigences changeantes et celles qui surveillent de près ces évolutions domineront encore le secteur du e-commerce.

Découvrez le rapport TalkWalker sur le secteur du e-commerce pour aider votre marque à suivre le rythme des principaux canaux de e-commerce.

Obtiens le rapport e-commerce complet dès maintenant

Cet article a été rédigé par Talkwalker dans le cadre d’un partenariat sponsorisé avec LEPTIDIGITAL

Tu souhaites recevoir nos meilleurs articles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *