Internet

Google Chrome 64 bloquera bientôt les redirections malveillantes et tentatives d’arnaques !

Google Chrome bloque arnaque

Google Chrome 64 bloquera bientôt automatiquement toutes les redirections malveillantes détectées et tentatives d’arnaques ! Voici comment.

Google Chrome, dans sa prochaine version 64, bloquera désormais automatiquement toutes les tentatives de redirections malveillantes et autres arnaques qui lancent une nouvelle fenêtre.

Via son navigateur web très populaire utilisé par plus de 48% des internautes Français, et après avoir lancé le signalement des sites comme non sécurisés depuis la version 62 s’ils ne disposent pas d’HTTPS, Google s’attaque désormais aux pop-unders qui redirigent les internautes vers des sites malveillants qui tentent de les arnaquer.

tentative phishing arnaque google chrome

Cette page très similaire à la page de connexion de Facebook est en réalité une arnaque sur laquelle il est assez facile de tomber en cliquant depuis une fausse publicité ou en se faisant redirigé automatiquement via une iframe intégrée dans un site malveillant : Google Chrome 64 tentera prochainement de limiter au maximum les redirections vers ce type de sites web malveillants en bloquant toutes les redirections forcées

Blocage des redirections abusives sur Google Chrome : comment cela fonctionnera concrètement ?

Concrètement, dès que Google détectera une iframe tierces intégrées dans une page et qui tentera de rediriger l’internaute vers une autre page sans que ce dernier n’est rien demandé, Google Chrome affichera une barre d’information bloquant la redirection et demandant à l’internaute s’il accepte ou non cette dernière.

Que l’internaute navigue sur Google Chrome depuis un mobile ou un ordinateur, le blocage sera le même.

Google Chrome 64, 65, 66 : vers le bloquage de toutes les expériences abusives !

A partir de la version 64 de Google Chrome, qui devrait voir le jour dans les prochaines semaines, le navigateur web préféré des Français va bloquer la plupart des expériences qu’il considère comme abusives :

  • redirection automatique sans que l’internaute n’est effectué la moindre action pour que cela se produise à cause d’une iframe intégrée et masquée dans la page.
  • action qui va induire en erreur ou tenter de tromper l’internaute pour que ce dernier intéragisse avec elle. Parmi ces éléments considérés comme trompeurs et que Google tentera de bloquer via son navigateur, on retrouve notamment les annonces et éléments qui :
    • s’apparentent à des messages d’erreur ou des avertissements mais qui sont en réalité des tentatives d’escroquerie ou d’arnaque ;
    • s’apparentent à des messages, des systèmes de chat ou des notifications similaires à celles que l’on peut retrouver sur des réseaux sociaux ;
    • intègrent de faux boutons de fermeture qui déclenchent un clic et une redirection non souhaitée de l’internaute vers une autre page ;
    • intègrent de fausses bordures (contour invisible), qui, lorsque cliqué, redirige l’internaute vers une autre page web ou un autre contenu sans que ce dernier ne l’ait souhaité.

Voici un exemple d’expérience abusive qui sera bientôt bloqué via Google Chrome 64 et les versions qui suivront :

expériences abusives bloquées hrome

Vous pensez que votre site peut proposer une expérience abusive de ce type qui pourrait être bloquée par Google Chrome 64 ?

Les webmasters peu rassurés par cette nouvelle peuvent dès à présent tester via Google Search Console si leur site dispose d’expériences considérées par Google et Chrome comme abusives.

Pour se faire, il suffit de se rendre ici et de sélectionner une propriété validée à tester : https://www.google.com/webmasters/tools/abusive-experience-unverified

Si votre site propose des expériences publicitaires considérées comme abusives, Chrome bloquera automatiquement toutes les tentatives d’ouverture de nouvelles fenêtres ou de nouveaux onglets.

Un délai de 30 jours sera toutefois octroyé au webmaster pour qu’il se mette en conformité avant que l’intégralité des expériences abusives ne soient automatiquement bloquées par Chrome.

Pour déterminer si des expériences abusives sont pratiquées sur un site, Google analysera un échantillon d’URLs uniquement. Pour en savoir plus sur ce rapport Search Console et son fonctionnement, cette page d’aide peut vous être utile.

Google Chrome 64 bloquera bientôt les redirections malveillantes et tentatives d’arnaques !
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ? ?

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

LA NEWSLETTER LEPTIDIGITAL

Recevez nos meilleurs articles en 1 clic !

UN PETIT LIKE ?

leptidigital facebook
haut