NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Comprendre le Tracking en Affiliation : Une Exploration Approfondie (en Infographie)

L’univers du suivi en affiliation semble souvent complexe et obscur, mais cette époque est révolue ! Cet aspect crucial du marketing d’affiliation, joue un rôle déterminant dans la relation entre les éditeurs, les annonceurs et les plateformes d’affiliation. Alors, comment le suivi en affiliation s’adapte-t-il aux changements technologiques et réglementaires ? Dans cet article, nous plongeons au cœur de cette question, en dévoilant les subtilités et les défis du suivi en affiliation. Nous analysons également les impacts de ces évolutions sur les différents acteurs de l’écosystème de l’affiliation et explorons les solutions mises en place pour surmonter ces obstacles. Un regard éclairé et approfondi sur un élément fondamental du marketing d’affiliation moderne.
Le tracking en affiliation
Le tracking en affiliation

Pour nous aider dans la rédaction de cet article, nous nous sommes basés sur la très bonne analyse et infographie réalisé par les professionnels de l’affiliation de chez Effinity.

Leurs spécialistes se sont en effet penchés sur ce sujet pour élaborer une infographie détaillée du système de suivi utilisé par leur plateforme (et pas que).

L’objectif ? Clarifier les raisons des écarts parfois significatifs entre le nombre de conversions réalisées par les éditeurs et celles comptabilisées par les annonceurs pour leur rémunération.

Voici une explication complète en infographie :

Infographie : le tracking en affiliation

Infographie sur le tracking en affiliation
Infographie sur le tracking en affiliation

L’Importance cruciale du suivi dans le Marketing d’Affiliation

Le suivi des actions menées par les affiliés est fondamental dans le marketing d’affiliation.

C’est grâce au suivi des actions des visiteurs depuis le site de l’éditeur jusqu’à la transaction finale sur le site marchand que la rémunération équitable des affiliés est assurée.

Avec le temps, ce suivi est devenu de plus en plus complexe, en raison notamment de l’apparition des « zones blanches » où le suivi des actions des visiteurs est impossible.

Selon le navigateur et le système de suivi utilisé, les chemins de conversion varient et n’aboutissent pas toujours à une rémunération pour les éditeurs.

Dans certains cas extrêmes, les écarts entre les ventes réalisées et celles mesurées peuvent atteindre 50%.

Cette situation nuit à l’écosystème basé sur la confiance entre annonceurs, éditeurs et la plateforme d’affiliation, essentiel pour une rémunération juste.

Les facteurs de complexité du suivi en affiliation

Plusieurs facteurs contribuent à cette complexité.

Sur le plan juridique, l’exigence de consentement des utilisateurs pour l’utilisation des cookies, conformément au RGPD depuis avril 2021, est un obstacle majeur.

On estime à 20% le pourcentage d’acheteurs en ligne qui refusent le suivi, rendant leurs achats invisibles pour les éditeurs.

Sur le plan technique, la décision des navigateurs Safari et Firefox de bloquer les cookies tiers et de limiter la durée de vie des cookies de première partie à 24 heures chez Safari, ainsi que la fin annoncée des cookies tiers dans Chrome, complique davantage le suivi des ventes en affiliation.

De plus, les AdBlockers, utilisés par 41% des internautes de 16 à 29 ans et 15% des plus de 60 ans, selon une étude de PageFair, effacent également le parcours des utilisateurs.

Une infographie pour améliorer la relation entre annonceurs et éditeurs

Effinity a pris la très bonne initiative de créer une infographie (vraiment claire) pour éclairer les annonceurs et les éditeurs sur les réalités du suivi en affiliation.

Elle vise à encourager les annonceurs à adopter des méthodes de suivi plus efficaces et permettre aux éditeurs de négocier une rémunération sur le trafic non suivi mais générant des ventes.

Des plateformes comme Effinity encouragent depuis plusieurs mois, voire années, les annonceurs à adopter des systèmes de suivi plus performants, comme le cookie First-Party ou le tracking server to server.

Certaines plateformes affichent également désormais le mode de suivi utilisé par les annonceurs, permettant aux éditeurs de choisir en toute connaissance de cause avant de faire la promotion d’une marque (bien que ce soit encore trop peu le cas malheureusement).

Quelles sont les meilleures alternatives aux cookies pour tracker les ventes issues des affiliés ?

Dans le contexte actuel où les cookies tiers sont de plus en plus restreints et où la protection de la vie privée devient une priorité, les annonceurs et les plateformes d’affiliation sont à la recherche de méthodes de suivi alternatives plus respectueuses de la vie privée et tout aussi efficaces.

Voici quelques-unes des meilleures alternatives aux cookies tiers pour le suivi des ventes issues des affiliés :

  1. Cookies First-Party :
    • Définition : Les cookies First-Party sont stockés directement par le site que l’utilisateur visite. Ils sont souvent utilisés pour mémoriser les préférences de l’utilisateur ou pour suivre son comportement sur le site.
    • Avantages : Ces cookies sont généralement considérés comme plus sécuritaires et respectueux de la vie privée. Ils sont moins susceptibles d’être bloqués par les navigateurs ou les outils anti-traçage.
    • Utilisation en affiliation : Ils permettent de suivre les actions des utilisateurs directement sur le site de l’annonceur, rendant le suivi plus précis et fiable.
  2. Tracking Server to Server (S2S) :
    • Définition : Le tracking S2S envoie les données de suivi directement d’un serveur à un autre, sans dépendre du navigateur de l’utilisateur.
    • Avantages : Cette méthode offre une grande précision et est moins susceptible d’être affectée par les bloqueurs de publicités ou les restrictions de navigateur. Elle est aussi plus respectueuse de la vie privée car elle ne nécessite pas de stocker des informations sur l’appareil de l’utilisateur.
    • Utilisation en affiliation : Le tracking S2S peut suivre les conversions et les interactions des utilisateurs de manière fiable, sans dépendre des cookies.
  3. Fingerprinting numérique :
    • Définition : Le fingerprinting consiste à collecter des informations sur la configuration matérielle et logicielle d’un appareil pour créer une empreinte numérique unique.
    • Avantages : Cette méthode peut être utilisée pour suivre les utilisateurs sans cookies, bien qu’elle soulève des questions de respect de la vie privée.
    • Utilisation en affiliation : Elle permet de suivre les conversions en identifiant les utilisateurs de manière unique, même en l’absence de cookies.
  4. Liens avec paramètres UTM :
    • Définition : Les paramètres UTM (Urchin Tracking Module) sont ajoutés à l’URL pour suivre l’efficacité des campagnes marketing en ligne.
    • Avantages : Simple à mettre en œuvre, cette méthode fournit des données précises sur la source du trafic et l’efficacité des campagnes.
    • Utilisation en affiliation : Les affiliés peuvent utiliser des URL personnalisées avec des paramètres UTM pour suivre les conversions et les visites.
  5. Identifiants utilisateurs consensuels :
    • Définition : Ces systèmes reposent sur le consentement de l’utilisateur pour partager un identifiant unique.
    • Avantages : Respectueux du RGPD et autres réglementations sur la vie privée, ils offrent une alternative aux cookies tiers tout en protégeant la confidentialité.
    • Utilisation en Affiliation : Ils permettent un suivi précis tout en respectant les préférences de vie privée des utilisateurs.

Chacune de ces méthodes présente ses avantages et ses inconvénients, et le choix final dépend surtout des besoins spécifiques de la campagne d’affiliation, des préférences des annonceurs et éditeurs (et bien sûr, des exigences réglementaires locales).

Rappel : quels sont les différents modes de tracking communs en affiliation ?

  • Les cookies First-party sont déposés par le même domaine que celui visité et servent à enregistrer les préférences de l’utilisateur.
  • Les cookies Third-party sont déposés par un domaine différent et permettent le partage d’informations sur l’utilisateur entre différents sites.
  • Le tracking Server to server transmet les informations de suivi de l’utilisateur de serveur à serveur, sans déposer de trace dans le navigateur.

Pour conclure

L’affiliation s’est adaptée aux évolutions majeures de son environnement. La fin des cookies tiers, autrefois vue comme une menace pour l’affiliation, est en passe de devenir un lointain souvenir. Avec des systèmes de suivi adéquats, l’affiliation demeure un modèle attractif et efficace, qui continue à valoriser la diversité des partenaires et leurs contributions.

Avant de se quitter…

Si cet article sur le tracking en marketing d’affiliation vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux, à vous abonner à notre newsletter digitale et/ou à nous suivre sur Google Actualités pour recevoir nos prochains articles.

Vous pouvez également suivre nos meilleurs articles via notre flux RSS : https://www.leptidigital.fr/tag/newsletter-digitale/feed/ (il vous suffit de l’insérer dans votre lecteur de flux RSS préféré (ex : Feedly)).

Nous sommes aussi actifs sur LinkedIn, X, Facebook, Threads et YouTube. On s’y retrouve ?

Un avis ? post

Vous Souhaitez Recevoir Nos Meilleurs Articles ?

(Vous pourrez vous désinscrire à tout moment.)


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *