Webmarketing

Comment trouver des sujets d’articles qui se partagent ?

trouver sujet article

Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale ? 👇

Nous, blogueurs et rédacteurs web, ne voyons pas les réseaux sociaux comme le « commun des mortels » !

Partager des photos de petits chats, trÚs peu pour nous : les réseaux sociaux sont avant tout un moyen de trouver de nouveaux lecteurs et de rester en contact avec notre communauté de lecteurs.

Alors trouver des sujets d’articles que nos lecteurs auront envie de partager avec leur entourage est une vraie problĂ©matique ! Je vais essayer d’y rĂ©pondre


Cet article a été rédigé par la rédaction de Wifeo.

Quels sont les différents types de partage ?

Vos visiteurs ont plusieurs façons de partager votre blog ou les articles que vous publiez.

Il faut dans un premier temps considĂ©rer la multiplicitĂ© des rĂ©seaux sociaux qui ont chacun leurs caractĂ©ristiques. En effet, on ne partage pas la mĂȘme chose de la mĂȘme façon sur Twitter, Facebook et Pinterest par exemple.

Il faudra donc fournir dans vos articles des contenus adaptés pour les différents types de partage que vous souhaitez obtenir.

Typiquement, si vous souhaitez ĂȘtre partagĂ© sur Pinterest, il faudra agrĂ©menter vos articles d’images et d’illustrations trĂšs parlantes ou amusantes (ou encore instructives comme une infographie, sujet abordĂ© un peu plus bas).

Si vous souhaitez ĂȘtre partagĂ© sur Twitter, lĂ  encore il serait intĂ©ressant de mettre en exergue des citations (de 140 caractĂšres maximum) extraites de votre article que vos lecteurs pourraient retweeter en un clic.

Les lecteurs peuvent aussi partager plusieurs types de contenu au sujet de votre blog :

Le partage de vos articles.

Vos lecteurs vont en effet pouvoir en premier lieu partager vos articles. Ce type de partage peut ĂȘtre fait par n’importe qui, qu’il soit un lecteur rĂ©gulier ou occasionnel.

Il suffit qu’il trouve l’article intĂ©ressant pour que ce dernier dĂ©cide de le partager Ă  son rĂ©seau via ses diffĂ©rents comptes sociaux.

Ce type de partage va augmenter la popularitĂ© d’un article en particulier et se fait gĂ©nĂ©ralement via un bouton de partage prĂ©sent sur la page de votre article.

Le partage de votre blog.

PlutĂŽt fait par des lecteurs habituĂ©s qui connaissent la qualitĂ© gĂ©nĂ©rale de votre blog et qui ont dĂ©jĂ  eu l’occasion de vous lire Ă  plusieurs reprises, ce type de partage est plus difficile Ă  obtenir. En effet, il rĂ©sulte d’une action plus volontaire de votre lecteur qui a envie de faire savoir Ă  son entourage qu’il suit votre blog, tout en les incitant Ă  faire de mĂȘme.

Le partage de vos pages de réseaux sociaux

Un autre type de partage, souvent oubliĂ© mais pourtant pas dĂ©nuĂ© d’intĂ©rĂȘt. En effet vos lecteurs ont aussi la possibilitĂ© de partager vos pages de rĂ©seaux sociaux (par exemple votre page Facebook).

En partageant vos pages de rĂ©seaux sociaux, vos lecteurs donnent l’opportunitĂ© Ă  leur entourage d’aimer votre page, et d’ĂȘtre ainsi informĂ© de vos prochaines publications.

Vous devez essayer d’encourager ces trois types de partages qui ont tous les trois des intĂ©rĂȘts spĂ©cifiques qui convergent vers un mĂȘme rĂ©sultat : faire connaĂźtre votre blog Ă  toujours plus de monde.

Comment trouver un sujet de rédaction ?

Bien entendu, la chose la plus importante est le sujet sur lequel vous allez Ă©crire.

Pour ĂȘtre partagĂ©, ce sujet doit intĂ©resser vos lecteurs, au point de leur donner envie d’en faire profiter leur entourage.

L’idĂ©e va donc ĂȘtre de vous donner quelques pistes pour orienter votre recherche de sujet en essayant de favoriser ceux qui sont les plus plĂ©biscitĂ©s sur internet (et qui ont donc un potentiel de partage thĂ©oriquement plus important).

Il existe pour cela diffĂ©rents outils. Comme l’explique plus en dĂ©tail cet article du blog de Wifeo, deux outils sont particuliĂšrement efficaces (et gratuits) pour trouver des sujets d’articles populaires : AnswerThePublic et Quora.

AnswerThePublic va vous permettre, Ă  partir d’un sujet gĂ©nĂ©raliste, de connaĂźtre les questions connexes les plus posĂ©es par les internautes sur Google. Tapez par exemple « Marmotte », et AnswerThePublic vous indiquera que les questions « comment attraper une marmotte ? » et « pourquoi les marmottes hibernent-elles ? » sont particuliĂšrement recherchĂ©es.

Si vous disposez d’un blog qui parle de la faune sauvage par exemple, cet outil vous permettra de savoir que ces deux sujets pourraient donner deux articles avec un fort potentiel de partage.

Quora quant Ă  lui est une sorte de plate-forme de question/rĂ©ponse. En anglais uniquement, cet outil permet aux internautes de poser une question prĂ©cise, et d’avoir des rĂ©ponses de la part d’autres internautes. Ce second site a l’avantage d’ĂȘtre dotĂ© d’un moteur de recherche, dont les rĂ©sultats sont classĂ©s par popularitĂ©. En faisant une recherche dans Quora sur « marmot » (marmotte en anglais), vous pourrez voir en premier les questions les plus plĂ©biscitĂ©es sur ce petit animal, et ainsi en dĂ©duire des sujets d’articles.

Les titres racoleurs ?

Si, et seulement si le contenu de l’article suit !

Nous en avons tous marre des titres racoleurs qui dĂ©bouchent sur des articles sans aucun contenu intĂ©ressant. Tout le monde s’est dĂ©jĂ  fait avoir par un titre « putaclic » comme « L’histoire incroyable de cette petite fille au courage exceptionnel » derriĂšre lequel se trouve un article niait, souvent rĂ©digĂ© Ă  la va-vite, et dont l’unique but est de gĂ©nĂ©rer des revenus publicitaires via des affichages (ces derniers sont d’ailleurs dĂ©sormais pĂ©nalisĂ©s par l’algorithme de Facebook).

Choisir un bon titre est primordial, mais ce n’est pas cela qui va inciter au partage de votre article.

Concentrez-vous sur le contenu de votre article et mettez tout en oeuvre pour que celui-ci soit intĂ©ressant. Si vous misez tout sur le titre comme certains blogs en ont fait leur spĂ©cialitĂ©, vous aurez peut-ĂȘtre un certain nombre de « vues », mais peu de partages car les lecteurs se rendront vite compte de la supercherie. Probablement un mauvais calcul sur le long terme.

Des boutons de partage visibles

Souvent, l’action de partage se joue sur quelques secondes, vos lecteurs ne chercherons pas pendant plusieurs minutes oĂč sont situĂ©s vos boutons de partage.

Il serait dommage d’entraver l’enthousiasme de vos lecteurs simplement parce que vos boutons de partage sont mal placĂ©s ou trop discrets.

Choisissez des endroits stratégiques pour disposer vos boutons de partage. En premier lieu, placez-les directement à la fin de vos articles (cela répond à une certaine logique car les gens pourraient avoir envie de partager aprÚs avoir terminé de lire votre article).

Mais ce n’est pas tout, car certaines personnes ne vont pas lire en entier vos articles, et pourraient tout de mĂȘme avoir envie de les partager. Vous pourriez donc aussi les placer en « position fixe » Ă  droite ou Ă  gauche de votre page, ou dans une colonne de droite ou de gauche si vous en avez.

Vous pouvez aussi intégrer des outils de partage au sein de votre article, comme par exemple des boutons de partage Pinterest sur vos images, ou encore des « Click-to-tweet » (des citations mises en exergue sur lesquelles il suffit de cliquer pour tweeter).

Vous trouverez sur internet des services comme SumoMe qui fournissent ce type d’outils.

Et surtout, n’hĂ©sitez pas Ă  demander explicitement Ă  vos lecteurs de partager vos articles. Un petit « vous avez aimĂ© ? partagez ! » pourraient en donner l’idĂ©e Ă  certains lecteurs.

Les médias se partagent souvent plus facilement

A qualitĂ© et a intĂ©rĂȘt Ă©gal, vous pourrez obtenir plus de partages en publiant sur votre blog Ă©galement des articles composĂ©s de mĂ©dias.

Et par mĂ©dia, je veux parler bien entendu de vidĂ©os (une bonne occasion de se lancer en temps que « blogueur-Youtuber » !), mais aussi d’infographies.

Les infographies sont des images (généralement en hauteur) qui présentent de maniÚre graphique un sujet précis. Tapez « infographie » dans Google, et vous obtiendrez de nombreux exemples.

Les infographies ont aussi l’énorme avantage de pouvoir ĂȘtre reprises telles-quelles par d’autres blogs en vous citant en rĂ©fĂ©rence avec un lien (vous obtenez ainsi un backlink, sans avoir de problĂšme de duplicate content).

Bien entendu, produire des vidĂ©os et des infographies est plus compliquĂ© que d’écrire un article, cela demande des compĂ©tences spĂ©cifiques et un budget consĂ©quent (car il s’agit de produire de la qualitĂ© aussi bien dans le fond que dans la forme).

Mais il me semblait important d’en parler.

Les partages, mais pas que !

Pour finir, je conclurais en vous rappelant qu’il ne faut pas tout miser sur le mĂȘme cheval, et que l’augmentation de la popularitĂ© de votre blog peut passer par plusieurs moyens.

Les réseaux sociaux et leur pouvoir de partage sont trÚs importants pour vous faire connaßtre (et ils sont également un des moyens les plus virales et les plus accessibles car ce sont vos lecteurs qui feront une partie du « travail » via leurs partages).

Mais cela ne reste qu’une composante de votre promotion et de votre fidĂ©lisation.

Ne nĂ©gligez pas les autres vecteurs comme par exemple les newsletters (je vous invite d’ailleurs Ă  vous inscrire Ă  la Newsletter du ptidigital !) et bien Ă©videmment le rĂ©fĂ©rencement (aussi appelĂ© SEO) qui vous permettra d’apparaĂźtre en bonne position dans les rĂ©sultats de recherche de Google (Ă  ce sujet je vous conseille la lecture de l’article sur l’optimisation du contenu pour le SEO.

Et vous, avez-vous des techniques particuliÚres pour trouver des sujets de rédaction ? Pensez-vous que les réseaux sociaux sont un outil trÚs efficace pour vous faire connaßtre ? Dites-nous tout dans les commentaires !

Comment trouver des sujets d’articles qui se partagent ?
5 - 2 votes

Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale ? 👇

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Gwendoline

    28 octobre 2016 Ă  16 h 03 min

    Merci pour cet article !

    Effectivement le choix et la rĂ©daction d’un titre est parfois plus compliquĂ© que la rĂ©daction de l’article en lui-mĂȘme.
    Pour ma part j’en rĂ©dige 5 et j’en teste plusieurs via les rĂ©seaux sociaux pour voir celui qui fonctionne le mieux. Et ce n’est pas forcĂ©ment celui qui gĂ©nĂšre le plus de clics.

    J’ai bien aimĂ© le fait d’insister sur « il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le mĂȘme panier ». Pour moi ce point est primordial, surtout lorsque l’on dĂ©bute !
    Il est trĂšs important de crĂ©er sa liste emails dĂšs le dĂ©part et de s’en servir pour crĂ©er du trafic Ă  chaque nouvel article ou Ă©vĂ©nement important.

    Les rĂ©seaux sociaux sont Ă©galement un vecteur intĂ©ressant pour se faire connaitre. Pour autant, je recommande de se concentrer sur une seule plateforme pour ne pas trop s’Ă©parpiller.

RĂ©pondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

LA NEWSLETTER LEPTIDIGITAL

Recevez nos meilleurs articles en 1 clic !

UN PETIT LIKE ?

leptidigital facebook
haut