Veille et Actualités SEO

Mise à jour Google : la pénalisation des interstitiels et pop-ups sur mobile est live (2017) !

pénalisation interstitiels SEO

TOUS les interstitiels (hors quelques exceptions légales) seront pénalisés par Google dès 2017 sur les résultats mobiles !

Si jusqu’à présent le moteur de recherche avait annoncé en Septembre 2015 la pénalisation des sites mobiles qui faisaient la promotion de leur application mobile de manière trop agressive via des interstitiels qui prenaient une part trop importante de l’écran des smartphones, le moteur de recherche s’attaque désormais à tous les sites qui disposent d’un interstitiel ou d’un pop-up masquant la majorité d’une page mobile. Cette mise à jour est effective depuis le 10 Janvier 2017 !

Edit 12/01/2017 : via John Muller et Gary Illyes, Google a officiellement confirmé le déploiement de la mise à jour pénalisant les versions mobiles des sites avec un interstitiel / pop-up masquant une partie importante de l’écran des mobinautes dès leur arrivée sur le site.

confirmation deploiement google

Petite précision qui a son importance : cette mise à jour n’impacte QUE les interstitiels et pop-up qui s’affichent directement après que l’internaute soit arrivé des résultats de recherche de Google. Si un interstitiel s’affiche plus loin dans la navigation du mobinaute sur la seconde page vue par exemple, Google ne pénalisera pas cette pratique, peu importe le type d’interstitiel et la part de la page qu’il occupe.


Cette nouvelle annonce a été faite en même temps que l’annonce de la fin du label « site mobile » dans les résultats de recherche mobiles de Google. Le moteur de recherche estimant que désormais 85% des sites étaient compatibles, l’ajout de cette mention n’a plus grand intérêt.

Tous les sites mobiles avec des interstitiels et pop-ups seront pénalisés par Google dès Janvier 2017 !

Pour une fois, la communication de Google a le mérite d’être précise. Tous les sites qui disposeront d’un interstitiel ou d’un pop_up qui masque une partie importante de la page sur mobile pourront voir leur trafic mobile chuter à partir du 10 Janvier 2017 !

Voici des exemples d’interstitiels et pop-ups qui seront pénalisés par Google dès début 2017 (qu’ils soient publicitaires ou d’auto-promotion) :

pénalisation interstitiel mobile Google

Ce nouveau filtre impactera tous les types d’interstitiels, qu’ils soient publicitaires, d’auto-promotion pour une application mobile ou tout autre élément. Les pop-ups d’auto promotion et publicitaires seront également ciblés par cette nouvelle mise à jour.

Voici quelques exemples d’interstitiels qui ne seront pas pénalisés (exceptions) :

interstitiels google non pénalisés

Google ne pénalisera pas les interstitiels qui sont obligatoires à cause de la législation sur les sites internet. Les interstitiels qui ne couvriront pas une part majoritaire de l’écran ne seront également pas pénalisés.

Les interstitiels  non pénalisés en 2017 seront ceux qui :

  • Servent à obtenir l’accord des internautes à l’utilisation des cookies
  • Servent à confirmer l’âge d’un internaute sur un site avec une limite d’âge pour accéder au contenu
  • Font la promotion d’applications de manière beaucoup moins intrusive en ne prenant qu’une petite partie de l’écran

Quels impacts à prévoir sur les sites avec interstitiels ?

Google rappelle dans la fin de son annonce que ce nouveau facteur de positionnement n’est qu’un élément parmi plus de 100 autres éléments.


Ainsi, une page qui se positionne avant la mise à jour très bien sur les résultats mobiles car correspondant parfaitement à la requête d’un internaute pourra toujours très bien remonter sur Google malgré ce nouveau filtre Google dédié à la pénalisation des interstitiels.

Source

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

To Top