Veille et Actualités SEO

Optimiser son taux de clic SEO sur Google : la technique d’Airbnb pour tenter de booster son CTR !

Vous recherchez des techniques pour booster votre taux de clic dans les résultats de recherche de Google ? Voici une technique intéressante utilisée par Airbnb !

Si vous vous intéressez au SEO, vous savez surement que le contenu frais est très apprécié par Google mais aussi par les internautes. Airbnb l’a bien compris, et bien que son site ne soit pas un site de contenu à proprement parlé, le site a opté pour une technique très simple et potentiellement très efficace pour tenter de booster son CTR dans les résultats des moteurs de recherche. Voici comment.

Optimisation du taux de clic dans les résultats de recherche : quels éléments ont un rôle à jouer ?

Quand on parle d’optimisation de CTR dans les résultats de recherche, plusieurs éléments, sur lesquels les webmasters et référenceurs ont la main, peuvent avoir un impact positif sur le taux de clic. En voici une petite liste non exhaustive :

  • La balise <title> : la balise title est l’un des éléments d’un résultat de recherche qui est le plus visible. Bien l’optimiser est donc primordial pour impacter positivement sur la décision de l’internaute de cliquer ou non.
  • La meta description : la meta description est, avec le Title et l’URL de la page, l’un des 3 éléments toujours visible directement dans les résultats de recherche naturels de Google sur n’importe quelle requête d’un internaute. Si la meta description a en elle même peu d’impact direct sur le positionnement SEO, elle peut en revanche avoir un fort impact sur le taux de clic d’un résultat au détriment d’un autre.
  • L’url de la page : si une site n’a pas balisé correctement son fil d’ariane ou n’en dispose tout simplement pas, l’URL de sa page sera visible dans les résultats de recherche, une structure courte et descriptive peut ainsi avoir son petit rôle à jouer dans la décision d’un internaute de cliquer ou non pour consulter la page.
  • La date de publication d’une page ou d’un article : la date de publication d’une page ou d’un article, lorsqu’elle apparait dans les résultats de recherche au début de la meta description, peut clairement avoir un impact positif (ou négatif si elle est ancienne) sur la volonté d’un internaute de cliquer ou non.
  • Les rich snippets : étoiles, nombre de votes ou d’avis, prix et disponibilité d’un produit, affichage des événements à venir, … Google affiche désormais de nombreux résultats de recherche enrichis grâce au balisage schema.org des pages et ces rich snippets ont clairement un impact sur le CTR.

Bien entendu, des éléments externes et des fonctionnalités de Google (Google Adwords, Google Shopping, Knowledge Graph, Google Images, Google Maps, Google Hotels, Google Flights, Featured Snippet, Autres questions posées…) ont clairement un impact négatif sur le taux de clic des résultats SEO traditionnels mais l’idée était ici de présenter quelques éléments sur lesquels les référenceurs peuvent jouer afin de tirer leur épingle du jeu face aux autres résultats naturels présents sur des requêtes spécifiques.

Comment Airbnb tente de booster son CTR via sa Meta Description ?

Vous l’aurez compris via le titre de cette section, outre le balisage Schema.org bien utilisé sur Airbnb, le site a recours à une technique très simple et intéressante pour tenter de booster le taux de clic de ses pages dans les résultats naturels de Google : l’ajout d’une date au début de sa meta description et sa mise à jour automatique tous les jours.

Cette technique, bien que très simple, permet à Airbnb d’afficher une date très récente sur la quasi totalité de ses pages, avec un affichage très proche de ce que Google fait naturellement sur ses résultats de recherche.

Voici la différence concrète entre un affichage de date manipulé via la meta description et un affichage de date naturel récupéré par Google via le balisage Schema.org de la page :

Airbnb hack date Google

Vous voyez la différence ? 90% des internautes eux, ne la verront pas !

Le premier résultat affiche une « fausse date » ajoutée dynamiquement par Airbnb dans sa meta description en reprenant exactement le même format d’affichage que Google.

Le second résultat, lui, affiche une « vrai » date récupérée volontairement par Google via le balisage Schema.org.

La seule différence visuelle entre ces deux dates est la légère différence de couleur entre la date et la meta description sur le second résultat, qui prouve qu’il s’agit bien d’une date remontée par Google.

Sur le premier résultat, si Airbnb peut afficher la date qu’il veut et dans le format qu’il souhaite, il ne peut en revanche pas différencier sa couleur du reste de la meta description étant donné qu’elle en fait partie intégrante.

Vous n’y croyez pas ?

Voici à quoi ressemble la meta description du premier résultat dans le code de la page d’Airbnb :

meta description airbnb

Comme on peut le voir sur ce screenshot, le meta description d’Airbnb change tous les jours avec la date du jour insérée au début sous le même format que Google affiche les dates dans ses SERPs .

Des résultats à partager ? Un risque de pénalisation par Google ?

Si l’on ne dispose d’aucunes données sur un éventuel boost du CTR (taux de clic) suite à la mise en place de ce petit « hack », cette technique n’a que peu de chances d’être pénalisée par Google car Airbnb est libre de mettre ce qu’il souhaite dans sa meta description.

Si cette technique vous inspire, n’hésitez pas à la tester et à nous faire votre retour d’expérience chiffré par la suite !

Optimiser son taux de clic SEO sur Google : la technique d’Airbnb pour tenter de booster son CTR !
3.7 - 6 votes

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

Commenter

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut