NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Faire Un Site E-Commerce Avec WordPress : Guide en 6 Étapes

Comment créer un site eCommerce à partir de WordPress ? Découvre notre guide en 6 étapes

WordPress est de très loin le CMS le plus utilisé par les concepteurs de site web. Facile à mettre en place, efficace et pas cher, WP présente de nombreux avantages pour les experts comme pour les débutants du web. Pour construire une boutique en ligne, c’est logiquement que WordPress se pose comme une solution à fortement considérer. Comment construire un site e-commerce sur WordPress ? Quelles extensions faut-il utiliser ? Quel thème choisir ? Découvre tout ce que tu dois savoir sur les boutiques en ligne sur le CMS numéro 1.

Pourquoi créer sa boutique en ligne sur WordPress ?

À la base, WordPress n’était pas forcément destiné à devenir un CMS référence pour les boutiques. Lors de ses débuts, en 2003, ce CMS se réservait plutôt à des fonctionnalités de blogging. Celles-ci sont toujours présentes aujourd’hui, mais se sont vues complétées par un tas de possibilités supplémentaires. Actuellement, on peut plus ou moins tout faire à partir d’un site WP.

La flexibilité

Tout d’abord, le premier avantage de WordPress est très largement sa flexibilité. Comme on l’a dit, tout est possible sur cette plateforme. En effet, comparé aux autres solutions, WordPress est un vrai bac à sable dans lequel chacun y trouvera ses intérêts et des réponses à ses besoins.

Grâce à sa puissante communauté, le CMS a évolué et évolue toujours en continu dans le but d’être toujours au top. On y retrouve toutes les fonctionnalités dont on peut avoir besoin sur l’interface. Créer des pages, des articles, gérer ses médias, les paramètres, etc… Tout t’appartient et fonctionne comme bon te semble.

La flexibilité de WordPress pour les sites eCommerce
La flexibilité de WordPress pour les sites eCommerce

La flexibilité est d’autant plus accrue que la liste des extensions existantes est grande. Toujours grâce à sa forte communauté, WordPress présente un nombre de plugins très important qui vont te permettre d’ajouter de nouvelles fonctionnalités à ton site. Pour le commerce en ligne, on verra que ce point est primordial.

La facilité d’utilisation

Pas besoin d’être un expert du code pour créer son site web sur WP. Il ne s’agit pas de la plateforme la plus simple pour créer un site web, mais cela reste relativement simple, au vu du potentiel de celle-ci. Sans aucune compétence en code, tu vas pouvoir créer de A à Z un site qui répond à tes besoins.

Même chose en ce qui concerne les thèmes. Ces derniers sont des designs pré-conçus, qui vont te permettre de construire un site facilement, sans être un expert du webdesign. Gratuit ou payant, il y a des thèmes pour tous les goûts, tous les domaines et tous les types de sites, qu’il s’agisse de blogs, de boutiques ou de sites vitrines.

Un coût assez limité

Un autre aspect à ne pas sous-estimer, le prix. Créer son site sur WordPress coûte exactement 0 €. Enfin, ce n’est pas si simple que cela en réalité. Le site en lui-même est gratuit mais pour le faire fonctionner, tu vas devoir mettre quelques euros. En d’autres termes, il faut payer un hébergement pour que ton site soit accessible à tous en ligne et un nom de domaine (souvent offert pendant 1 an avec l’hébergement).

Si tu cherches des fonctionnalités plus poussées pour développer ton site, il faudra aussi mettre la main à la poche. Il existe de nombreuses extensions gratuites sur WordPress mais ce n’est pas le cas de certaines d’entre elles. C’est assez logique quand on y pense puisqu’il s’agit souvent de solutions développées par de développeurs bénévoles.

Comment créer un site e-commerce avec WordPress ? Les 6 Étapes à suivre

Maintenant que tu connais les qualités de WordPress, nous pouvons passer à la création de ta boutique en ligne.

1 – Construire sa stratégie et son cahier des charges

Avant de passer à la conception concrète du site, il faut construire toute la stratégie qui va donner du sens à ce site.

Il faut prendre en considération le contexte de celui-ci. Si tu veux que ta boutique en ligne soit sur WordPress, c’est sûrement pour qu’elle puisse être gérée par toi-même, ou par une équipe qui n’est pas experte en développement. C’est aussi une manière d’être propriétaire de son contenu et de ne pas dépendre d’une agence par exemple. Ou alors, il s’agit peut-être d’un site personnel, pour vendre des produits, des services ou faire du dropshipping par exemple.

Peu importe le contexte, et malgré les avantages, il faut bien se demander si WordPress est la solution adéquate. Dans beaucoup de cas, c’est une solution pertinente. Mais, si tu souhaites avoir un support totalement sur-mesure, tu peux développer ta propre solution, avec des développeurs ou une agence.

Tout le reste de la stratégie est plus de l’ordre du business et du marketing. Voici différents éléments stratégiques qu’il faut prendre en compte avant de lancer un site e-commerce :

  • La stratégie marketing : que vas-tu vendre et comment vas-tu le vendre ? Tout cela va s’accompagner de leviers stratégiques à activer sur ton site pour attirer des clients (emailing, SEO, SEA, etc…). C’est aussi un point important pour comprendre son marché et connaître son audience.
  • L’étude concurrentielle : il faut absolument prendre le temps de connaître ses « adversaires », et étudier leur présence sur le web. Dans la stratégie marketing, on étudie leur positionnement et leurs produits, ici, on se penche plus sur l’aspect technique. Sur quel CMS ont-ils construit leur site ? Sur quels mots clés se positionnent-ils ? Quels leviers digitaux mettent-ils en place ? Etc…
  • La gestion des produits : il faut bien sur s’assurer que les produits que tu vas vendre soient à ta disposition, et que toute la logistique soit possible en cas d’achat sur le site.
  • Les lois : ce n’est pas le point le plus marrant, mais il faut s’assurer que tout ton travail rentre bien dans le cadre juridique qui lui est dédié.

Notre conseil pour faciliter la création de ta boutique en ligne est de procéder à la rédaction d’un cahier des charges. C’est le document de référence qui va regrouper toutes les informations liées à la création de ton site. Concrètement, quelqu’un qui n’a rien à voir avec le projet doit être capable de le réaliser à partir de ce document.

Si tu travailles tout seul sur ce site, c’est l’occasion de faire le point sur les fonctionnalités de celui-ci, ainsi que sur les objectifs et les contraintes techniques. Pour un projet d’équipe, ce dossier est indispensable pour que tout le monde soit au point et aille dans la même direction.

2 – Créer son site WordPress

Si tu n’as jamais installé et créé de site sous WordPress, n’hésite pas à consulter notre article à ce sujet, pour procéder à cette étape.

Choisir un nom de domaine et un hébergement

Pour que ton site soit en ligne et qu’il devienne ainsi accessible à tous, il te faut un hébergement web et un nom de domaine. Tu trouveras de nombreux hébergeurs en cherchant un petit peu, mais celui que nous te recommandons est Ex2. Contrairement aux « gros » hébergeurs classiques, Ex2 met l’accent sur le service client et t’accompagne de A à Z pour héberger ton site. En plus de cela, ils sont très forts en ce qui concerne WordPress. Le nom de domaine est offert sur leurs forfaits WordPress.

Rendre son site e-commerce WordPress conforme au RGPD en quelques clics

Depuis la mise en place du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) en Mai 2018, tout site internet collectant ou traitant des données personnelles se doit de respecter un certain nombre de bonnes pratiques afin d’être en conformité et d’éviter des sanctions financières et juridiques pouvant être très lourdes.

Parmi les actions à mettre en place sur n’importe quel site, les e-commerçants français doivent :

  • Disposer d’une politique de confidentialité accessible depuis toutes les pages du site ;
  • Afficher une bannière (pop-up) de consentement aux cookies permettant à l’utilisateur de personnaliser ses choix et de refuser intégralement ces derniers s’il le souhaite ;
  • De collecter et stocker une preuve des préférences exprimées ;
  • Établir des conditions générales de vente et d’utilisation (vivement recommandées surtout pour un site e-commerce !).

Pour que la mise en conformité soit toujours garantie, de plus en plus d’e-commerçants sur WordPress se tournent vers des outils spécialisés comme iubenda.

iubenda conformité RGPD

Ces experts internationaux de la mise en conformité ont développé un plugin WordPress qui gère tout cela de son côté et ne nécessite que quelques minutes de paramétrage lors de son installation.

interface complète iubenda rgpd
Aperçu de l’interface de gestion de iubenda

Si tu envisages de rendre ta boutique en ligne accessible à l’international, le plugin adaptera la mise en conformité et la langue des messages en fonction de la législation applicable au pays correspondant. 

(Paragraphe sponsorisé par iubenda)

3 – Installer une extension dédiée pour vendre sur WordPress

Une fois que tu es en possession de ton site WordPress, il faut que tu y ajoutes une extension pour lui conférer des fonctionnalités de commerce en ligne. Il en existe plusieurs, mais la plus répandue d’entre elles est WooCommerce. Découvre 3 plugins possibles à utiliser pour installer une boutique en ligne sur ton site WP.

Woocommerce, le plugin e-commerce référence

WooCommerce est de très loin l’extension WordPress la plus utilisée pour transformer son site en boutique en ligne. En fait, à l’échelle globale, au-delà de WP, c’est un des outils e-commerce les plus répandus puisque le CMS représente 65,2 % des parts de marché des CMS e-commerce.

Cette extension est bien entendu gratuite et c’est ce qui fait sa force. Il suffit de l’installer pour avoir accès à toutes les fonctionnalités e-commerce de base que l’on peut attendre. Le nombre de produits que tu peux ajouter est illimité.

WooCommerce : le plugin eCommerce pour WordPress
WooCommerce : le plugin eCommerce pour WordPress

WooCommerce est développé à tel point qu’ils possèdent leur propre marché d’extension. À l’instar de ce qu’on peut retrouver sur WP, il est possible d’intégrer des plugins à WooCommerce pour l’améliorer. Il y a aussi des thèmes qui y sont dédiés, mais on y reviendra par la suite. Les extensions ne sont pas toutes gratuites et peuvent représenter un investissement conséquent.

Bigcommerce

De base, Bigcommerce est un CMS à part entière, mais ces derniers ont décidé de mettre au point leur propre extension pour WordPress. Quand on voit la part de marché que représente WordPress, ce n’est pas idiot de leur part. Comme on l’a dit, WP possède de nombreux avantages et beaucoup de gens n’y sont pas insensibles.

Comme ils l’expliquent sur leur site, cette extension est en quelque sorte le meilleur de WP et du commerce en ligne combinés. C’est-à-dire qu’on peut profiter du côté contenu, expérience, personnalisation et multi-sites de WP, tout en ayant accès à une excellente plateforme e-commerce qui centralise tout sur une seule interface.

BigCommerce : eCommerce sur WordPress
BigCommerce : eCommerce sur WordPress

Pour le moment, cet outil n’est disponible que sur demande mais on peut imaginer qu’il sera présent sur le marché des extensions WordPress sous peu.

Ecwid

Enfin, un autre plugin qu’il est possible d’installer sur ton WordPress pour le transformer en véritable site e-commerce est Ecwid. Cette solution est assez particulière puisqu’elle est en réalité disponible sur quasiment tous les principaux CMS du marché. On peut le retrouver sur Joomla, Weebly, Wix ou même Squarespace. Peu importe la plateforme sur laquelle tu te développes, Ecwid peut t’accompagner pour y vendre tes produits. Ils t’aident même à vendre sur les réseaux sociaux.

Ecwid propose beaucoup de fonctionnalités à ne pas sous-estimer. Tout d’abord, elles sont présentes nativement, sans ajouter d’autres extensions supplémentaires. Il est possible d’opter pour plusieurs plans différents. Le forfait gratuit, lui, te limite à 10 produits. Pour passer à 100 produits, cela ne coutera que 12,50 € par mois, ce qui n’est pas très cher par rapport à certains plugins WooCommerce.

Ecwid pour transformer WordPress en site eCommerce
Ecwid pour transformer WordPress en site eCommerce

Selon la solution que tu choisiras, le déroulé de la création du site sera plus ou moins différente. Sur BigCommerce et Ecwid, tu seras un peu plus guidé que sur WooCommerce pour créer les produits, la page d’accueil, les catégories, ainsi que gérer les moyens de paiements et les taxes. Néanmoins, sur WooCommerce, la communauté d’utilisateurs est telle que tu trouveras totues les informations en ligne.

4 – Quel thème wordpress pour l’e-commerce ?

Maintenant que tu as choisi l’extension e-commerce qui convient le mieux à tes besoins, il faut travailler la forme de ton site. Pour optimiser ton nombre de ventes et donc ton chiffre d’affaires, il faut que l’expérience utilisateur de ton site soit optimale. Cela passe évidemment par un visuel travailllé, qui facilite le bon déroulement des visites des internautes. Attention, travaillé ne veut pas dire compliqué, adopter un style très simple et épuré n’est pas un point faible.

Exemple de thèmes WordPress
Exemple de thèmes WordPress

Sur les différentes extensions que nous avons vu dans la partie précédente, il est possible d’intégrer des thèmes pour faciliter la conception visuelle de ton site, c’est un avantage de WordPress. En d’autres termes, tu ne partiras pas de zéro pour la création graphique de ton site.

Choisir un thème peut s’opérer selon différents critères :

  • Le prix : ici aussi, l’argent est une composante importante de la question. Il existe des thèmes gratuits et des thèmes payants. Mais, comme tu t’en doutes, pour avoir les meilleurs, il faut payer. Il existe d’excellents thèmes gratuits mais il y a plus de chances que d’autres sites l’utilisent déjà. Sur WordPress, les thèmes ne sont pas excessivement chers en réalité. On se situe entre 30 et 70 € en général.
  • Le style : le côté esthétique reste à l’appréciation de chacun mais il est surtout important que le style du thème corresponde à la charte graphique de ton entreprise.
  • Tes besoins : évidemment, le thème doit être spécialisé selon tes besoins. Un thème centré sur les blogs aura peu d’intérêt pour un site de vente en ligne, et inversement.
  • La compatibilité : c’est un point à toujours vérifier avant de passer à l’achat. Par exemple, un thème WordPress n’est pas forcément compatible avec WooCommerce ou autre. Il faut se renseigner à ce propos en amont.

Il existe d’autres moyens pour personnaliser visuellement sa boutique en ligne sur WordPress. En effet, il est possible d’installer un « theme builder ». Concrètement, c’est un constructeur de page qui va te permettre de créer facilement tes pages avec des blocs. Cela peut faire penser à la méthode de construction des pages sur Shopify, Squarespace ou Wix. Les 2 plus célèbres d’entre eux sont Elementor et Divi, et ils sont totalement compatibles avec l’extension WooCommerce.

5 – Ajouter les bonnes extensions

Cette étape va notamment concernée ceux qui choississent d’utiliser WooCommerce pour créer leur site e-commerce. Sur les 2 autres solutions que nous avons vu plus haut, les fonctionnalités sont présentes d’autres manières.

Sur WooCommerce, comme on l’a dit, il y a un store assez large de plugins à ajouter pour avoir la boutique en ligne qui correspond le mieux à tes besoins. Il y a de nombreux points sur lesquels tu pourrais avoir besoin d’une extension :

  • La gestion de la logistique (transporteur, etc…)
  • Le marketing digital : SEO, analytics, création de contenu, SEA, Ads, emailing, etc…
  • Optimisation de l’expérience utilisateur sur ton site : chatbots, constructeur de thème, etc…
  • Service client
  • Moyens de paiement
  • Performances du site web
  • Traduction du site en d’autres langues

Avant d’installer ou d’acheter une extension, renseigne toi au maximum sur les forums, sur YouTube et dans les avis du store. Cela évite les déconvenues inutiles. Il ne faut pas oublier qu’il s’agit souvent de solutions développées par la communauté.

6 – Entretenir et optimiser sa boutique en ligne

Enfin, maintenant que tout est au point et que tu as lancé ton site de vente en ligne, il faut savoir l’entretenir. Le sujet est assez vaste mais voici les principaux points sur lesquels il y a généralement du travail :

  • Le marketing : ce point demande un travail constant pour maintenir les ventes et espérer les faire progresser. Organiser et faire des actions marketing ne s’improvise pas et doit s’inscrire dans une stratégie globale.
  • Le SEO : le référencement naturel est en réalité un aspect du marketing. En effet, c’est un levier qui va te permettre d’attirer du trafic, qui va potentiellement devenir client. Le SEO est en un travail de longue haleine, qui demande du temps, mais les résultats en valent le coup. En mettant en place une stratégie de création de contenu, de netlinking et avec un site bien optimisé niveau performance, tu devrais pouvoir te positionner sur toutes les requêtes les plus importantes aux yeux de tes clients.
  • La relation client : on dit souvent que le client est roi dans le commerce. Dans le commerce électronique, c’est la même chose. Il est important de gérer ses liens avec les clients, au niveau des avis, des retours, et du service après-vente plus généralement.
  • La logistique : bien être au point sur ses transporteurs et ses modes de livraison est primordial. Le moindre problème doit être résolu au plus vite pour que tes produits soient accessibles n’importe quand pour les clients.
  • La maintenance du site : l’aspect maintenant classique d’un site web doit aussi être respecté. Sur WordPress, pense bien à faire les mises à jour et diverses maintenances.

Tu connais maintenant les étapes à suivre les solutions à envisager pour créer une boutique en ligne à partir d’un site web WordPress. Ce CMS très puissant et flexible saura répondre à toutes tes attentes en termes d’e-commerce. Si tu as d’autres extensions de vente en ligne à nous conseiller pour WordPres, n’hésite pas à la faire dans les commentaires ou sur nos réseaux sociaux.

4.7/5 - (8 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.