Webmarketing

Quand les éditeurs de sites s’attaquent aux bloqueurs de publicités, pour survivre

Adblock vs Presse

Les bloqueurs de publicités sont désormais plus que répandus sur internet. Avec +69% d’utilisateurs de ces solutions anti-pubs en seulement 1 an, l’avenir des éditeurs de sites est menacé, ces derniers ont donc décidé de répliquer !

Bloqueurs de publicités : la menace qui pèse sur la gratuité du web

Alors que Google dévoilait il y a peu Google Contributor, une solution de financement alternatif des éditeurs de sites internet, les éditeurs ont décidés de partir en croisade contre les bloqueurs de publicités. Ces AdBlockers privent en effet les éditeurs d’une bonne partie de leurs revenus publicitaires, pourtant essentiels à la survie de l’information gratuite sur internet….

Bloqueurs de publicités VS éditeurs : la justice tranchera !

Adblock Justice
Une plainte devrait bientôt être déposée en France contre les éditeurs de logiciels de blocage de publicités en ligne, selon les éditeurs, c’est désormais une question de vie ou de mort !

AdBlock Plus est le bloqueur de publicités le plus populaire du monde, c’est aussi l’extension de navigateur la plus téléchargée au monde avec plusieurs dizaines de millions de téléchargements. Seulement voilà, la startup Allemande à l’origine de cette extension pourrait bien se voir inquiétée par la justice Européenne si les menaces des éditeurs de sites internet se confirment.

Dans les jours à venir, éditeurs de sites internet et annonceurs devraient déposer une plainte commune contre ces logiciels qui permettent de masquer la publicité sur internet.

Le « Geste » et l’IAB France étudient actuellement les possibilités de recours entre leurs mains pour mettre un terme aux pertes conséquentes de chiffres d’affaires entraînées par ces petits logiciels. Cette action ne devrait pas uniquement voir le jour en France, d’autres organismes Allemands souhaitent eux aussi porter plainte.

Adblockers : un succès qui s’explique le ras le bol des internautes face aux publicités :

Alors que selon une récente étude, 50% des Français seraient prêts à payer pour ne plus voir de publicités sur internet, les plus de 140 millions d’utilisateurs de bloqueurs de publicités dans le monde expriment leur ras le bol de la pub en ligne par le téléchargement de ces extensions.

Selon un récent rapport de PageFair et Adobe, le nombre d’utilisateurs des bloqueurs de publicités aurait même augmenté de 69% en seulement 1 an !

Selon le Geste, l’audience exposée à la publicité sur internet est en baisse de 20 à 40% sur les sites internet, ce qui représente le même pourcentage de perte de chiffre d’affaires pour la plupart des sites internet qui ne vivent que de la publicité en ligne.

Allons-nous vers la fin de la publicité en ligne telle que nous la connaissons ? Le native advertising comme avenir ?

Si la publicité en ligne traditionnelle est mal menée, il existe un type de publicité qui connait lui un fort essort, c’est le native advertising ! Ce nouveau moyen de communication est de plus en plus fréquemment utilisé par les marques pour promouvoir leurs dernières innovations.

Le native advertising consiste en effet à attirer l’attention du consommateur via des formats promotionnels intégrés qui respectent l’expérience utilisateur du visiteur. Le but du native advertising est de fondre la publicité dans le contenu des sites internet, pour la rendre moins intrusive et plus cohérente avec l’environnement dans lequel elle est proposée.

Si les éditeurs souhaitent s’attaquer aux bloqueurs de publicités, ils ne répondront cependant pas aux attentes de leurs visiteurs qui sont plus de 80% à considérer la publicité en ligne comme une nuisance !

Quand les éditeurs de sites s’attaquent aux bloqueurs de publicités, pour survivre
Votre avis sur cette info ?

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

2 Commentaires

2 Comments

  1. ivanoff

    5 décembre 2014 à 10 h 58 min

    Les pubs sur Internet sont une plaie. Ralentissement de chargement, agression visuelle… j’active pratiquement par défaut partout mon adblock et je trouverai toujours une solution pour me passer de ces déchets.
    On parle des pubs obligatoires avant certaines vidéos (ou la pub s’arrete si on change d’onglet ou autre chose) ? On devrait plutot porter plainte contre l’abus de pub sapin de noel partout et l’abus de pub obligatoire que de porter plainte contre des outils très pratiques.

    • marcus eucalyptus

      12 novembre 2015 à 21 h 22 min

      Je suis tous à fait d’accord avec vous ivanoff pour déposer une plainte contre tout abus de Pub et la pub forcer non mais on rêve dns quel monde va t’on est les gens acceptent çà s’en rien dire c’est plus possible celà nous pourrie l’expérience les directeur de site qui acceptent ce genre de subvention pour faire fonctionner son site n’a aucun respect pour ses auditeur je dirais mm plus il s’en fou totalement car une personne attentionnée n’accepterais pas ce genre de subvention ou faire subir ce genre de supplice à tous ses utilisateur

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

Actualités Digitales


Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale dans votre boite email ? Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle en 2 clics.

haut