SEO

Comment générer du trafic sans Google ?

trafic sans Google

Est-il encore possible en 2016 de se passer de Google pour sa stratégie d’acquisition de trafic ? Voici comment.

Il y a des opposants farouches, des fans inconditionnels, mais il y a surtout une vérité : le moteur de recherche, et a forciori Google, est devenu la référence pour attirer un trafic naturel ou payé vers un site web.

Et pourtant, la tendance est à l’ouverture vers d’autres sources de trafic que Google. Les réseaux sociaux en tête, mais surtout toutes les formes d’abonnement et de création d’un trafic récurrent vers un site. On ne vise plus simplement du trafic, mais véritablement un trafic qualifié et récurrent source de fidélité et à priori de meilleures opportunités d’affaires. Avec l’Inbound Marketing et sa logique média comme bon exemple, on se dirige peu à peu vers un marketing en forme de quatre quarts comme recette du marketing parfait : référencement / trafic direct / social / emailing

Exit la longue traîne, exit les obligations d’optimisation SEO à tous prix, et si on se concentrait sur une logique de médias pour réussir à faire revenir l’audience naturellement et autrement qu’avec des recherches web ?

1. Le constat : le trafic search naturel trop lent à générer et difficile à conclure

Oui, le trafic search naturel reste fort, mais à court terme, créer une audience et la fidéliser ne passe plus simplement par une stratégie de référencement.

Il est évident que vouloir récolter du trafic gratuit est une stratégie très efficace à long terme. Et si vous y parvenez, c’est par une vraie stratégie de contenu et un investissement à réfléchir sans lesquels vous n’y arriverez pas. Une stratégie à long terme très performante, mais qui n’est pas la seule source de trafic à espérer.

Tout en ayant un coût, il convient d’identifier les sources génératrices du trafic les mieux adaptées à son activité.

Ainsi le meilleur rendement pour un site marchand ne serait il pas tout simplement issu du trafic pertinent généré par le référencement naturel dans les moteurs de recherche ?

2. Les bonnes pratiques de l’Emailing : un trafic simple et facile à renouveler

Toute première source de recrutement et de fidélisation, l’emailing est une solution généraliste car utilisée largement par tous, sous la forme de Newsletter, mails de remerciements ou de fidélisations, envois de codes promos ou offres particulières. Toutes les occasions sont bonnes pour envoyer un mail vers les abonnés Opt-In de votre base de clients ou prospects.

C’est justement parce que le mailing est utilisé par tous qu’il est devenu un outil de recrutement sensible et difficile à bien utiliser.

Les bases d’adresses mail sont “lessivées” à force d’être utilisées. Les logiciels anti-spam ainsi que les filtres mis en place par les FAI deviennent de plus en plus intelligents et performants. Par conséquent assurer la bonne délivrabilité d’une campagne e-mail est devenue la gageure numéro Un.

C’est pourquoi, les marques cherchent davantage à intéresser plutôt qu’à promouvoir au travers de leurs envois d’emailings. On n’envoie plus de promotions ou de mails pour simplement souscrire à une offre commerciale, on préfère un contenu qui soit intéressant pour la cible afin que son destinataire en prenne connaissance (ouverture du mail) et réponde à la sollicitation ( transformation).

Ces deux éléments, les taux d’ouverture et de transformation, sont les chiffres les plus importants pour mesurer la validité d’une campagne d’e-mailing. Un chiffre qui évolue suivant les secteurs bien sûr. Et qu’on peut optimiser au travers d’un A/B Testing.

Bien évidemment avant de lancer des campagnes de mail, il convient de bien garnir sa base de données, d’une part avec les adresses récoltées naturellement sur son site avec les clients effectifs, ou les adresses d’inscription à votre Newsletter. Il est possible également de récupérer des listes d’adresses en vue de mails destinés à convertir et récolter les adresses mail louées à des brokers en spécifiant le type de profil adapté à votre activité. La tendance de la location de bases mail est en forte perte de vitesse, à savoir que les campagnes mail sur des bases louées sont de moins en moins performantes alors qu’elles récoltent souvent les foudres de certains utilisateurs.

Si l’emailing vous intéresse, c’est la fidélisation qui sera votre meilleure alliée. Encore une fois, c’est sur du contenu au travers de vos mailings que vous ferez la différence ! Alors, un mail, oui, mais toujours avec la promesse d’un contenu efficace !

3. Les réseaux sociaux : la poule aux oeufs d’or pour créer un trafic abonné ?

Le meilleur conseil pour vos réseaux sociaux, c’est de prendre exemple sur les médias ! Les grands médias tirent en moyenne 20 à 30% de leur trafic au travers des réseaux sociaux. Un chiffre qui ne demande qu’à croître avec la création d’une relation fidèle avec votre audience.

L’animation des réseaux sociaux génère aussi un bon flux de trafic et draine un volume conséquent de clients potentiels. Pourtant tous les réseaux sociaux ne sont pas logés à la même enseigne en matière d’opportunité pour votre business.

Facebook, ou l’empire du reach ?

Le réseau social fonctionne sur la base d’un algorithme qui “match” l’intérêt d’un utilisateur pour les contenus de la marque et le taux d’intéraction sur ces contenus par ses amis ou d’autres profils d’utilisateurs similaires. De façon obscure il vous donne la possibilité d’afficher vos publications de marques sur un maximum de flux d’actualités.

Twitter, le réseau par excellence pour se construire une audience !

Le second acteur sur les réseaux sociaux, a pour particularité la capacité à rendre extrêmement viral les Tweet les plus intéressants. Ceux-ci étant largement repris par la communauté pour être Retweetés à l’infini c’est pourquoi un tweet, s’il a souvent une durée de vie de moins de 10 minutes peut néanmoins être repris à l’infinie pour créer à nouveau l’intérêt sur un contenu.

La bonne pratique sur Twitter consiste à suivre un maximum d’abonnés en vue de recevoir des suiveurs en échange ou en remerciement et ainsi augmenter son propre volume d’abonnés.

Pour ce faire, rien ne vaut l’envoi d’information de première qualité pour inciter vos abonnés à les relayer…

LinkedIn, le réseau officiel du personal branding et du social selling !

Réservé aux professionnels, Linkedin permet de mettre en ligne une page entreprise et offre la possibilité de s’inscrire à des groupes organisés par thématiques ou par métiers. Mais ce sont les commerciaux et influenceurs de la marque qui seront le meilleur relais des contenus de votre site. En pratique, une tribune efficace sur Pulse, le réseau dédié à l’expression de Linkedin peut vous attirer un trafic riche en volume et bien ciblé. Linkedin devient peu à peu un réseau très fort en contenus de qualité et en prospects en veille de contenus.

Pinterest fonctionne sous forme de tableaux, l’image est donc primordiale. Il s’agit d’échanger, de commenter, de partager, de se montrer proche d’une communauté qui se rejoint autour d’un même centre d’intérêt. Très actif sur les secteurs de la mode et la gastronomie, Pinterest est aussi devenu un réseau très actif en matière d’infographie

Les Google+ ou Tumblr, Viadeo, Instagram, YouTube ou encore Vimeo et Dailymotion sont aussi des sources conséquentes pour générer du trafic vers son site web. Aucun de ces réseaux n’est à négliger car ils on tous, chacun à sa manière, la capacité de relayer votre offre surtout lorsque celle-ci prend la forme d’un jeu concours, code promo, etc.

4. Publiez des tribunes et favorisez le Native Publishing

Oui le trafic referal est souvent un levier très performant pour acquérir un trafic ciblé et par la même occasion doper votre légitimité, mais aussi votre référencement avec des backlink en provenance de sites autoritaires.

Le guest blogging, ou native publishing s’il est rémunéré, est un échange de bon procédé entre bloggeurs qui s’invitent mutuellement à publier des articles sur leurs blogs respectifs.

Cette pratique peut être fortement génératrice de trafic si vous arrivez à vous faire citer ou présenter par un bloggeur de renom. Sachant que les meilleurs d’entre eux peuvent communiquer sur un lectorat de plusieurs centaines de milliers de lecteurs ou lectrices, voir des millions pour certains.

Toutefois avoir le bonheur d’être relayé par ces faiseurs de tendances n’est pas gratuit à moins d’avoir le produit suffisamment original et innovant pour faire Tilt !

En étant présent sur divers forums en rapport avec son secteur d’activité, en qualité d’expert, et en se manifestant avec des commentaires pertinents sur différents blogs, on parvient également à atteindre un public directement concerné par son offre.

Même si on ne vous le recommande pas, travailler sans Google, n’est pas une mince affaire. En revanche, de véritables business se développent sur des stratégies de marketing entrant et de fidélisation. L’enjeu est celui d’une audience fondée sur la fidélité et de nombreuses portes d’entrées sociales, sur YouTube et des sites référants. En pratique les marketers cherchent à créer une culture et des valeurs de marques par lesquels créer la fidélité au travers de médias et de contenus dédiés au conseil en grande partie. Un excellent exemple est celui de BeardBrand, une société amie des barbus qui tire son épingle du jeu sur un modèle dénué d’accroche commerciale.

Et si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet, pour mettre en place des contenus et les relayer avec ou sans Google : je vous conseille de consulter notre guide du marketing de contenu et découvrir comment les traffic managers et marketers réussissent à ouvrir leurs stratégies de génération de trafic avec des lignes éditoriales pensées pour créer une audience d’habitués.

Comment générer du trafic sans Google ?
Votre avis sur cette info ?

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. FRANCOIS Rodrigue

    30 avril 2016 à 19 h 15 min

    Article très intéressant…! Les sites référents sont aussi de bons leviers encore faut-il qu’ils soient qualitatifs. Le point majeur étant surtout de bien définir sa mission de marque sur le net et d’avoir un point de différence majeur versus la concurrence et pertinent pour le consommateur.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

LA NEWSLETTER LEPTIDIGITAL

Recevez nos meilleurs articles en 1 clic !

UN PETIT LIKE ?

haut