NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Top 29 meilleurs logiciels de gestion de projet (en 2024)

Découvrez notre liste des 29 meilleurs logiciels de gestion de projet en 2024. Que vous soyez débutant ou expert, notre liste complète vous permettra de trouver l’outil qui correspondra le mieux à vos besoins. Gagnez en efficacité et en productivité avec notre sélection !

Notre sélection des 3 meilleurs outils de gestion de projet

Un outil puissant et complet de gestion de projet

La plateforme qui simplifie le travail en équipe

Un outil disponible sur tout type de supports

Face à la complexité croissante des projets et à la diversité des équipes, le choix d’un logiciel de gestion de projet devient plus qu’une nécessité : c’est un levier de succès. Que vous soyez un entrepreneur à la recherche d’efficacité, un chef de projet aspirant à l’excellence, ou une équipe cherchant à maximiser sa productivité, la question demeure : quel outil est le plus adapté à vos ambitions ? Notre sélection des 29 meilleurs logiciels de gestion de projet pour 2024 est conçue pour vous offrir un panorama clair et précis des solutions les plus performantes.

Quels sont les 29 meilleurs outils de gestion de projet ?

Monday

Modèle Monday
© Monday

Monday est souvent cité lorsqu’il s’agit de choisir le meilleur logiciel de gestion de projet. Sa renommée n’est pas totalement usurpée et il propose d’excellents outils intégrés.

Monday est une des rares solutions de gestion de projet qui allie facilité de prise en main et fonctionnalités pléthoriques.

La plateforme de gestion des équipes est accessible et fluide.

Chaque membre de l’équipe peut se voir attribuer un groupe de travail coordonné avec d’autres groupes afin d’optimiser les échanges et d’accomplir les étapes du projet en respectant les délais. Cette facilité de coordination est d’autant plus appréciée par les équipes qui mixent télétravail et présentiel. 

Comme tout outil polyvalent, Monday met l’accent sur l’interconnectivité et est un des rares logiciels à pouvoir se connecter à des logiciels CRM. Cette fonctionnalité permet à Monday de proposer un véritable logiciel de gestion complet d’un projet en y ajoutant la facturation, la comptabilité, le suivi client, etc.

Autre petit plus de Monday : les certifications et récompenses. L’entreprise a misé très tôt sur l’obtention de certifications de sécurité (normes ISO notamment) afin de rassurer sa clientèle. Pari réussi puisque Monday collabore aujourd’hui avec de très grands groupes comme Coca-Cola, PayPal ou Uber par exemple.

Les avantages :

  • Simplicité d’utilisation.
  • De nombreuses fonctionnalités avancées.
  • Prise en main aisée (tutos, centre d’aide, vaste communauté, ticketing efficace).

Les inconvénients :

Monday est une solution extrêmement compétitive tant il dispose d’outils et de fonctionnalités qui en font assurément un des mastodontes du marché. Il est particulièrement adapté aux grandes entreprises.

Asana

Exemple feuille de route Asana
© Asana

Lancé en 2011, Asana est aujourd’hui un des logiciels de gestion de projet les plus complets du marché. Il permet de piloter tous types de projets et il embarque toute une série de fonctionnalités clés accessibles dans sa version gratuite. La solution est utilisée par plus de 100 000 entreprises dans le monde.

Asana met l’accent sur l’espace collaboratif qui est pensé pour faciliter les échanges entre les équipes et même avec les personnels externes à l’entreprise. Une messagerie dédiée est incluse dans chaque projet et le suivi de la charge de travail de chaque membre est facilité grâce à un affichage visuel clair et ergonomique. Ainsi, chaque membre du projet connaît son périmètre d’action et cela évite de se demander qui fait quoi de manière récurrente. 

Toutes les fonctionnalités que l’on serait en droit d’attendre d’un logiciel de gestion de projets efficient sont disponibles dans Asana. Ce dernier propose un outil de gestion et de planification très complet (avec une vue Gantt, Pert ou Kanban, au choix), un espace de stockage de fichiers, un espace collaboratif sécurisé et un tableau de bord personnalisable dans les moindres détails.  

Les avantages :

  • De nombreuses fonctionnalités (même en version gratuite).
  • Gestion d’équipe facilitée.
  • Ergonomique.
  • Très bonne interconnectivité.

Les inconvénients :

  • Prise en main qui peut se révéler ardue pour les équipes juniors.
  • Support client pas toujours réactif.

Asana est un logiciel de gestion de projets hautement recommandable et conviendra aux entreprises de toutes tailles. 

Clickup

Offre ClickUp
© ClickUp

Clickup est une solution collaborative assez récente puisqu’il a été créé en 2016. Pour autant, son ascension a été fulgurante et l’outil revendique aujourd’hui près de 800 000 utilisateurs dans le monde. À l’instar d’Asana ou de Monday, Clickup est un outil de gestion de projets polyvalent qui peut (presque) tout faire. Son architecture solide lui permet d’accueillir de très grosses équipes sur un même projet.

Accessible à partir de tous les terminaux (mobile, PC, tablette, etc.), Clickup offre une personnalisation très poussée de ses interfaces (jusqu’à 20 widgets disponibles). Autre point fort : les vues. En effet, il propose de nombreuses vues différentes comme un tableau Kanban, un diagramme de Gantt, un calendrier, des timelines ou encore des mind maps.

Les avantages :

  • Convient à tous types d’utilisateurs (des indépendants aux grandes entreprises).
  • Le nombre de vues différentes.
  • Service client centré sur l’utilisateur (mises à jour régulières, ajout de fonctionnalités, etc.)

Les inconvénients :

  • Possibilités de personnalisation trop nombreuses qui peuvent rebuter certains utilisateurs.
  • Les fonctions de reporting avancées uniquement disponible en version payante.

Véritable logiciel tout-en-un, Clickup est apprécié pour sa souplesse et sa puissance qui en font un des leaders du marché. 

Zoho Projects

Interface Gantt de Zoho-Projects
© Zoho-Projects

Zoho Projects est un outil de gestion de projets simple et efficace. Il met à disposition des outils de suivi et de reporting lisibles grâce à plusieurs affichages (graphique, Gantt, Kanban, timeline). 

Zoho Projects propose également un workflow efficace qui permet aux équipes de suivre et de corriger avec précisions les problèmes et autres bugs. De plus, des rapports détaillés peuvent être édités afin de documenter chaque dysfonctionnement et d’anticiper les prochains. 

Enfin, Zoho Projects offre des fonctionnalités collaboratives nécessaires à la bonne marche d’un projet ; un espace pour publier des commentaires et organiser des discussions sur les tâches en cours, la possibilité de mentionner des utilisateurs, etc.

Ce logiciel se distingue aussi grâce à des fonctionnalités inédites par rapport à ses concurrents que sont la mise à disposition d’un forum interne et un tchat intégré.

Les avantages :

  • De nombreux moyens de communication intégrés au logiciel.
  • Très bon rapport qualité-prix.
  • Suivi des anomalies performant.

Les inconvénients :

  • Support client difficile à trouver et peu réactif.
  • Pas adapté aux grandes équipes.

Zoho Projects dispose de fonctionnalités simples et d’outils collaboratifs avancés qui en font un bon choix pour des petites structures ou des travailleurs indépendants. 

Jira

Vue Kanban sous Jira
© Jira

Jira rassemble plusieurs solutions de référence pour la gestion des projets. Édité par la société australienne Atlassian, Jira existe depuis 2002. Historiquement, ce logiciel s’adressait à une population de techniciens (développeurs) et ses principales fonctionnalités tournaient autour du suivi de bugs et d’incidents ainsi que du traitement des demandes clients. Aujourd’hui, la gamme s’est étendue et permet d’atteindre de nouveaux clients (chefs de projet).

Jira est un logiciel de gestion de projet généraliste qui conserve un socle solide en gestion et traitement des incidents auquel s’ajoutent désormais des outils collaboratifs et de planification. Le principe majeur de fonctionnement de Jira est la méthode Agile. D’ailleurs, à la création d’un projet dans l’outil, le choix de la structure porte sur Scrum ou Kanban. L’interface mise à disposition est dépendante de ce choix, mais peut être modifiée par la suite en fonction du besoin client.

Les avantages :

  • Outils agiles puissants.
  • Gestion des incidents et ticketing parmi les meilleurs du marché.
  • Sécurisé.

Les inconvénients : 

  • Davantage conçu pour les utilisateurs techniques.
  • Pas de timelines
  • Outils collaboratifs limités.

De par son historique, le logiciel Jira reste parfaitement adapté aux équipes techniques même si des efforts louables ont été faits pour essayer d’attirer d’autres clients (décisionnaires).  

Wrike

Tableau de bord Wrike
© Wrike

Wrike s’est fait une place de choix dans l’univers des logiciels de gestion de projets. Malgré tout, cette solution s’adresse avant tout aux équipes marketing et créatives. 

C’est un logiciel entièrement personnalisable qui offre un tableau de bord exhaustif permettant de suivre les tâches projet d’un seul coup d’œil. Comme tous les logiciels à vocation exhaustive, Wrike embarque un certain nombre de fonctionnalités comme l’édition de rapports, un planificateur, des diagrammes, des outils collaboratifs, intégrations tierces multiples, etc.

Toutefois, Wrike se distingue sur le suivi des tâches des collaborateurs. Ces derniers ont accès à une vue interactive et à un système de tags propre à la solution. La clarté visuelle et le gain de temps obtenu sont appréciés par les équipes et contribuent à avancer dans les jalons du projet en respectant les délais. En cela, Wrike aide à rationaliser les flux de travail et à terminer les projets plus rapidement.

Les avantages :

  • Tableau de bord exhaustif.
  • Suivi des tâches optimal.
  • Interconnectivité considérable (logiciels marketing).

Les inconvénients :

  • Courbe d’apprentissage difficile.
  • Tarifs élevés.

Wrike présente des fonctionnalités intéressantes, mais s’adresse davantage à une certaine clientèle ayant un besoin créatif prononcé. De plus, son prix peut dissuader les petites structures.

Notion

Exemple d'un CRM Notion
© Notion

Notion a suscité un engouement très fort ces dernières années et a conquis de nombreux utilisateurs. La principale force de Notion réside dans son design minimaliste et dans sa personnalisation très avancée. En effet, toutes les fonctionnalités ont été pensées pour rendre plus efficace l’organisation d’un projet. Raccourcis clavier, création de pages à la volée, paramétrage infini ; tout y est pour faciliter la vie des utilisateurs, même les moins techniciens.

L’accès à l’outil est gratuit et de nombreuses possibilités sont disponibles dans cette version. 

Notion permet notamment de gérer les tâches d’un projet avec efficacité en partageant avec les autres membres de l’équipe les rôles de chacun, les objectifs à atteindre et les résultats.

Notion est également un système de gestion de contenus puissant. Il est possible d’y sauvegarder un grand nombre de notes, d’importer des liens, d’archiver, etc.

Les avantages :

  • Prise en main facilitée.
  • Système de gestion de contenus complet.
  • Personnalisable à l’envie.

Les inconvénients :

  • Seulement un outil de productivité.

Notion est un formidable outil de productivité qui autorise la gestion de petits projets en équipe réduite. Ce faisant, il ne peut être comparé à des solutions comme Asana ou Monday qui embarquent davantage de fonctionnalités propres à la gestion de projet.

Motion

Motion se positionne sur le marché comme une solution d’optimisation de la productivité, promettant une augmentation de performance de 137% grâce à son assistant AI.

Motion app - gestion de projet et de planning
Motion – un outil de gestion de projet et de planning

Destiné aux professionnels et aux équipes, il offre une planification automatique des tâches basée sur les priorités, avec une interface qui permet une gestion intégrée des projets et un suivi proactif des échéances.

Cette approche vise à alléger la charge de travail manuelle et à garantir une organisation optimale de la journée.

L’outil se distingue par « The Happiness Algorithm », un algorithme propriétaire qui priorise les tâches pour maximiser la satisfaction de l’utilisateur tout en augmentant la productivité.

Il intègre également les calendriers et facilite la planification des réunions, proposant ainsi une solution tout-en-un pour la gestion du temps et des projets.

Les avantages :

  • Automatisation de la planification : Planifie automatiquement les tâches et ajuste le planning en temps réel, visant une organisation quotidienne optimisée.
  • Priorisation des tâches : Utilise un algorithme unique, « The Happiness Algorithm », pour prioriser les tâches, augmentant la satisfaction et la productivité de l’utilisateur.
  • Gestion de projet complète : Offre des outils pour transformer les listes de tâches en plans d’action concrets et assure un suivi proactif des deadlines.
  • Intégration de multiples calendriers et agendas : Permet l’unification des calendriers personnels et professionnels pour une meilleure gestion du temps.
  • Optimisation des réunions : Simplifie la planification des réunions en identifiant les créneaux optimaux, réduisant ainsi les conflits d’agenda.
  • Suivi et reporting de la charge de travail : Aide à évaluer et ajuster la charge de travail pour éviter le surmenage et fixer des échéances réalistes.

Les inconvénients :

  • Courbe d’apprentissage : L’automatisation et l’approche basée sur l’IA peuvent demander un temps d’adaptation pour les utilisateurs préférant une gestion manuelle.
  • Dépendance à l’IA : La forte reliance sur l’algorithme d’IA pour la planification et la priorisation pourrait ne pas convenir à tous les styles de travail.
  • Risque de surcharge de notifications : Les notifications fréquentes pour les mises à jour de planning et les alertes de deadlines peuvent être perçues comme envahissantes par certains utilisateurs.
  • Nécessité d’une intégration complète : Pour tirer pleinement parti des fonctionnalités, les utilisateurs doivent s’engager à utiliser Motion comme outil central, ce qui peut impliquer un changement dans les habitudes de travail.

Basecamp

Offre Basecamp
© Basecamp

Outil collaboratif par excellence, Basecamp permet de travailler et de communiquer en équipe grâce à ses solutions natives comme un espace de discussion, une gestion des documents ou encore un tchat intégré.

Son rôle est de communiquer les informations du projet au sein d’un même espace ouvert à tous les membres (clients et prestataires). Tous les membres du projet ont ainsi accès à la même information, en temps réel.

Entre autres fonctionnalités attachées à la gestion de projet, Basecamp propose des rapports détaillés, des listes de tâches, le stockage et le partage de fichiers ou encore des calendriers ergonomiques.

Les avantages :

  • Outils de communications intégrés.
  • Excellent support client

Les inconvénients :

  • Pas de timelines.
  • Peu de fonctionnalités avancées.

Bien qu’il puisse suffire en tant que logiciel de gestion de projet pour de petites équipes, Basecamp est avant tout un outil collaboratif qui déploie ses atouts en complément d’un logiciel de gestion de projet plus complet.

Trello

Exemple d'un tableau Kanban Trello
© Trello

Trello est sans doute un des logiciels de gestion de projet les plus connus. Simple à prendre en main et inspiré de la méthode Kanban, Trello a conquis des millions d’utilisateurs à travers le monde. Pour autant, ce n’est pas seulement un outil collaboratif et il compte aujourd’hui des fonctionnalités qui lui permettent de rivaliser avec les grands du secteur.

Organisé en colonne, Trello permet d’organiser les tâches d’un projet de manière polyvalente, visuelle et flexible. De cette façon, chaque membre du projet identifie les tâches en instance, en cours et terminées. La vue par « cartes » permet d’ajouter des descriptions, des liens, des commentaires, des notifications, etc.

Autre point fort de la solution : l’interconnectivité. Il existe de nombreuses extensions qui ajoutent des fonctionnalités. D’ailleurs, il est même possible d’ajouter des extensions Scrums afin de mettre en place des projets orientés agile. 

Les avantages :

  • Simplicité.
  • Polyvalence.
  • Nombreuses extensions.

Les inconvénients :

  • Limité dans les fonctions de gestion de projet avancées.

Avec son organisation en tableau Kanban, Trello jouit d’une notoriété importante et de nombreux utilisateurs y ont recours. Cela dit, malgré des extensions pléthoriques, il reste assez limité en tant que logiciel de gestion de projet à proprement parler.

Freedcamp

Gestion des tâches sous Freedcamp
© Freedcamp

Fondé en 2010, Freedcamp est un outil de gestion et d’organisation projet classique qui dispose des fonctionnalités attendues pour ce type de logiciels. Il s’adresse à tous types de clients allant de l’indépendant jusqu’aux grandes entreprises en passant par les TPE/PME.

Le principal atout de Freedcamp réside dans les fonctionnalités offertes dans la version de base gratuite. Tout y est : planificateur, diagrammes de Gantt, gestion d’équipe (collaborateurs et clients), calendrier, cadencement projet, jalonnements… De plus, le nombre d’utilisateurs est illimité. 

Les avantages :

  • Fonctionnalités nombreuses en version gratuite.
  • Accessibilité.

Les inconvénients :

  • Pas d’automatisation.
  • Ergonomie non intuitive.

Les fonctionnalités de base de Freedcamp en font un très bon choix pour n’importe quelle typologie de projet. 

Microsoft Project

Interface ventilation des ressources Microsoft Project
© Microsoft-Project

Microsoft Project (appelé aussi MS Project) est un des logiciels de gestion de projet les plus anciens (1990 pour la version Windows). 

Microsoft Project est historiquement dédié aux chefs de projet. Il permet à ces derniers d’organiser la planification et l’organisation de leurs projets en fournissant une solution adaptée et disposant de tous les outils nécessaires à la bonne marche d’un projet.

Ainsi, il comprend notamment une vue tableau qui affiche les ressources disponibles et les tâches en cours. L’incontournable diagramme de Gantt est également disponible dans sa version chronologique. De plus, chaque ressource dédiée au projet dispose de son calendrier qui définit ses disponibilités. 

Enfin, des feuilles de route et de gestion du temps, couplées à un module comptable permettent de suivre les dépenses du projet à maille fine.

Les avantages :

  • Fiable et robuste.
  • Complet.

Les inconvénients :

  • Pas de version gratuite (non inclus dans la suite Office).
  • Prise en main complexe pour les néophytes.

Microsoft Project est un outil de gestion de projet très complet et résolument orienté chefferie de projet. 

TeamGantt

Affichage d'un diagramme de Gantt sous TeamGantt
© TeamGantt

TeamGantt qui, comme son nom l’indique, utilise principalement les diagrammes du même nom est le champion de la planification de projet. Un diagramme de Gantt est un diagramme à barres horizontales utilisé pour suivre visuellement l’avancement d’un projet avec les tâches et leurs dépendances qui le composent.

TeamGantt est très simple à utiliser, même pour les débutants, grâce à ses fonctionnalités de type « glisser-déposer ». La solution peut aussi afficher des tableaux Kanban à la demande ainsi que des vues de calendrier par équipe.

Ce logiciel est aussi très efficace pour intégrer plusieurs projets et plusieurs intervenants sur le même diagramme.

Enfin, il autorise le regroupement et la conservation de toutes les données du projet (tâches, jalons, disponibilités des équipes, etc.) en un seul et même endroit.

Les avantages :

  • Idéal pour les spécialistes des diagrammes de Gantt.
  • Interface utilisateur intuitive

Les inconvénients :

  • Prix indexé sur le nombre d’utilisateurs.
  • Peu de fonctionnalités natives.

TeamGantt reste une très bonne solution si la gestion du projet est axée sur l’utilisation des diagrammes de Gantt. En revanche, il se révèle frustrant sur les autres fonctionnalités qui sont peu développées.

VisualProjet

Interface principale de Visualprojet
© Visualprojet

VisualProjet est un outil français qui, un peu à l’image de TeamGantt, centralise son fonctionnement sur les diagrammes de Gantt. Toutefois, il propose bien plus de fonctionnalités de gestion de projet. Il intègre notamment des plans d’action, des plannings, des outils de gestion des ressources, un suivi des dépenses et des revenus, etc. En résumé, il comprend tous les outils nécessaires au pilotage d’un projet.

De plus, il permet d’afficher et d’exporter (XML ou Excel) des rapports statistiques détaillés.

Les avantages :

  • Centré sur les diagrammes de Gantt.
  • Support réactif (en français).

Les inconvénients :

  • UX améliorable.
  • Courbe d’apprentissage ardue.

Deux mots pour résumer VisualProjet : robuste et efficace. Même si, comme la plupart des outils très complets, il peut présenter des difficultés dans sa prise en main.

Teamwork

Tableau de bord Teamwork
© Teamwork

Teamwork est sans doute un des moins connus dans le monde des logiciels de gestion de projet. Pourtant, il met à disposition tout l’inventaire standard d’un gestionnaire de projet digne de ce nom. 

Plutôt destiné aux échanges entre prestataires et clients, Teamwork n’en demeure pas moins un outil disposant de fonctionnalités primordiales comme un planificateur, des calendriers, un outil de suivi du temps et des ressources, un outil de jalonnement projet, etc. 

Il dispose même d’un module qui mesure la rentabilité du projet en analysant les recettes/dépenses vis-à-vis du prévisionnel.

Autre point fort, de nombreuses applications tierces (Google Suite, Teams, etc.) sont intégrables à Teamwork et renforcent ses usages. 

Les avantages :

  • Fonctionnalités riches.
  • Simple d’utilisation.

Les inconvénients :

  • Interface un peu laborieuse.

Teamwork a toutes les cartes en main pour devenir un gestionnaire de projet plébiscité dans les années à venir.

Google Workspace (la suite Google)

Vue agenda Google Agenda
© Google Agenda

Dernier de cette liste, et pas des moindres, la suite d’outils développée par Google. Le géant de Mountain View, avec Google Workspace, y est allé de sa suite logicielle à destination des chefs de projet. 

Sans être un logiciel de gestion de projet à proprement parler, la suite Google permet tout de même d’organiser et de planifier des projets grâce notamment aux outils comme Google Sheets, Google Docs, Google Drive, Google Agenda, etc.

Ces outils sont aujourd’hui utilisés par des millions de personnes à travers le monde et constituent un socle solide au lancement d’un tout premier projet. Pour autant, nous conseillons d’utiliser la suite Google en complément d’un gestionnaire de projet spécifiquement développé dans ce but.

Les avantages :

  • Largement déployé dans le monde.
  • Versions gratuites généreuses.

Les inconvénients :

  • La G suite ne peut se substituer à un logiciel complet de gestion de projet

La suite Google reste un incontournable dans une phase d’avant-projet pour centraliser les informations qui permettront ensuite de déployer pleinement le projet.

Choisir un logiciel de gestion de projet n’est pas chose aisée. Plusieurs critères, propres à chaque projet, sont à considérer. Ainsi, la taille de l’équipe, le type d’organisation ou encore l’interconnectivité souhaitée devraient être réfléchis en amont afin de démarrer le projet dans les meilleures conditions.

Smartsheet

Smartsheet se distingue des autres solutions de gestion de projet par sa flexibilité et son approche basée sur des feuilles de calcul, tout en offrant des fonctionnalités avancées de gestion de projet et de collaboration. Il est particulièrement apprécié pour sa capacité à s’adapter à différents types d’entreprises et de projets.

Airtable

Airtable combine la simplicité d’une interface de feuille de calcul avec la puissance d’une base de données. C’est l’outil idéal pour ceux qui recherchent une solution flexible pour organiser leurs projets, leurs données et leurs idées de manière visuelle.

Kanbanize

Kanbanize est un outil de gestion de projet axé sur la méthode Kanban. Il offre des tableaux Kanban avancés avec des fonctionnalités de gestion du travail en temps réel, d’analyse et de reporting, ce qui le rend parfait pour l’amélioration continue des processus.

ProofHub

ProofHub propose une suite complète pour la gestion de projet et la collaboration d’équipe, incluant la planification de projet, la collaboration, le suivi du temps, et la révision & approbation de documents. Sa simplicité d’utilisation et ses prix compétitifs en font une option attrayante.

Scoro

Scoro est un logiciel de gestion de projet tout-en-un qui se concentre sur les agences, les cabinets de conseil, et les équipes de services professionnels. Il combine gestion de projet, facturation, gestion du temps, et CRM dans une seule plateforme.

nTask

nTask est un outil de gestion de projet relativement nouveau mais en pleine croissance, offrant une solution complète avec des fonctionnalités de gestion des tâches, de gestion des risques, de suivi du temps, et de gestion financière, le tout dans une interface épurée.

Gouti

Gouti est un outil de gestion de projet pragmatique qui propose une approche structurée et centrée sur les résultats. Il est conçu pour faciliter la planification, le suivi et la collaboration, avec une attention particulière à la gestion des tâches et des ressources.

Gryzzly

Gryzzly est un outil axé sur le suivi du temps et la gestion de projet. Il permet aux équipes de suivre efficacement le temps passé sur les tâches, offrant ainsi une meilleure visibilité sur la productivité et les coûts de projet.

Stafiz

Stafiz est une solution de gestion de ressources et de projets, idéale pour les consultants et les entreprises de services. Elle propose des fonctionnalités pour la planification des ressources, le suivi du temps et la facturation, le tout dans une interface intuitive.

Hubstaff Tasks

Hubstaff Tasks est un outil de gestion de projet agile qui utilise des techniques de visualisation de tâches, comme le Kanban, pour améliorer la productivité des équipes. Il est intégré à Hubstaff, permettant le suivi du temps et des activités.

GitLab

GitLab n’est pas seulement une plateforme de gestion de version pour le code, mais offre également des fonctionnalités robustes de gestion de projet pour les équipes de développement logiciel. Elle permet de planifier, organiser, et suivre le travail dans un environnement intégré.

Miro

Miro est un outil de tableau blanc en ligne collaboratif, idéal pour le brainstorming, la planification de projet, les réunions d’équipe, et la gestion agile. Sa flexibilité permet de l’adapter à de nombreux scénarios de travail collaboratif.

Slack (pour l’intégration de gestion de projet)

Bien que Slack soit principalement connu comme un outil de communication d’équipe, sa capacité à s’intégrer avec une multitude d’outils de gestion de projet le rend indispensable pour centraliser les notifications de projet, les mises à jour, et faciliter la collaboration rapide.

Notre sélection des 3 meilleurs logiciels de gestion de projet

Un outil puissant et complet de gestion de projet

La plateforme qui simplifie le travail en équipe

Un outil disponible sur tout type de supports

Qu’est-ce qu’un outil de gestion de projet ?

Logiciel gestion de projet
Logiciels de gestion de projet

Un logiciel de gestion de projet est un outil qui permet de rassembler en un unique endroit toutes les ressources (humaines et matérielles) indispensables à la réussite d’un objectif commun. 

En pratique, les logiciels de gestion de projets offrent des fonctionnalités clés qui favorisent la création, le suivi et la gestion d’un projet.

De fait, les probabilités de réussite d’un projet sont significativement plus élevées avec le recours à un outil de gestion de projets.

Pourquoi utiliser un logiciel de gestion de projet ?

Centraliser les informations et suivre l’évolution des projets

Un logiciel de gestion de projets est un outil conçu pour centraliser et rendre accessible toute la documentation à l’ensemble des intervenants du projet.

En cela, il favorise et optimise les échanges d’informations (via des fichiers, des notes, des tableaux, etc.) au sein et entre les équipes.

La centralisation des données, dans un espace sécurisé, permet aux collaborateurs (qui sont de plus en plus amenés à travailler de manière asynchrone) d’avancer séparément dans l’exécution de leurs tâches dédiées. Enfin, disposer d’une vision partagée des objectifs et des tâches de chacun dispense le chef de projet de micro-tâches managériales chronophages.

Parmi les outils fréquemment mis à disposition par les solutions logicielles, les agendas et les plannings de suivi participent à la bonne marche du projet dans l’un de ses piliers fondamentaux : le respect des délais. De fait, une organisation programmée des étapes clés du projet améliore les chances de fournir les livrables à temps pour le(s) client(s).

Faciliter la collaboration en équipe

Assurer une bonne communication au sein d’un projet est primordial pour la réussite dudit projet. Sans cela, un projet ne peut avancer sereinement et respecter les contraintes fixées par les clients.

La plupart des logiciels de gestion de projets intègrent dans leur stack des outils facilitant les échanges entre membres d’une équipe projet. Certains sont même dédiés à cela. Un bon logiciel doit comporter, à minima :

  • Une messagerie intégrée (ou du moins la possibilité d’en connecter une via une extension).
  • Un système de notes et/ou commentaires.
  • Un référentiel reprenant les coordonnées de l’équipe.

Sécuriser et maîtriser les risques des projets

Le risque quand on démarre un projet sans logiciel de suivi est de naviguer à vue en ne sachant pas vraiment qui fait quoi, quelles sont les étapes ou quel est le restant à faire.

Cette méthode conduit invariablement à un projet bâclé, sans résultats, dans lequel un budget aura été engagé sans bénéfices clients.

Pour éviter cela, la plupart des logiciels de gestion de projet embarquent des outils de gestion des risques (matrices des risques). Ils permettent de documenter les errements du projet dans le but d’identifier et de prévenir des risques futurs. Les risques sont de nature diverse et peuvent porter sur la gouvernance, le budget (consommation et allocation), la perte de ressources, etc.

Gagner en efficacité 

Toutes les fonctionnalités disponibles dans un outil de gestion de projets concourent à améliorer l’efficacité opérationnelle. Le gain de temps obtenu grâce aux outils de communication partagés libère les équipes de tâches chronophages inutiles qui parasitent l’avancée du projet. Le chef de projet gagne aussi en disponibilité pour se concentrer sur les phases critiques qui nécessitent une analyse et des décisions stratégiques.

En somme, un projet piloté efficacement avec un logiciel est un projet qui fournit des livrables de qualité, dans les temps, et en respectant le budget alloué.

Comment choisir son logiciel de gestion de projet ?

Maintenant que vous comprenez tout l’intérêt d’utiliser un logiciel de gestion de projets, il reste à le choisir. Pour vous aider à faire le bon choix, voici les principaux critères à considérer :

  • Les fonctionnalités. Probablement le critère le plus important. Vous devez vous demander quels sont vos besoins en prenant éventuellement en compte les outils déjà en place au sein de votre structure. Essayer aussi d’anticiper les besoins et d’opter pour une solution évolutive.
  • La méthode projet employée. Certains logiciels sont orientés méthodes agiles quand d’autres sont conçus pour la méthode Kanban ou les diagrammes de Gantt. 
  • Facilité d’utilisation. Ce critère dépend de la maturité technique de vos équipes et est important à prendre en compte pour éviter une perte de temps voire un découragement des équipes dans l’utilisation au quotidien d’un outil trop exigeant.
  • Le prix. Ce dernier dépend principalement des fonctionnalités retenues et du nombre d’utilisateurs. Attention toutefois à ne pas considérer qu’un logiciel cher (et inversement) est plus adapté ; le prix n’est qu’un facteur et le choix d’un logiciel de gestion de projet doit avant tout répondre à un besoin clair.
  • Les intégrations disponibles. Les extensions peuvent grandement contribuer à la réussite d’un projet et il faut veiller à choisir un logiciel en capacité de se connecter à d’autres solutions, le cas échéant.
  • Support et service client. Un critère souvent négligé qui, hélas, peut parfois paralyser complètement un projet. Une solution qui offre un support réactif est une garantie de pouvoir avancer sereinement en cas de bugs majeurs.

Et les plateformes de gestion de projet open source ?

Tous les logiciels de gestion de projets ne sont pas payants et des alternatives du côté de l’open source existent. Ces logiciels sont d’excellentes solutions pour des TPE/PME au budget limité. Généralement, les logiciels open source répondent à leurs besoins qui restent assez sommaires.

Leur point fort réside dans leur facilité de prise en main et dans leur configurabilité avancée. Parmi les offres disponibles, on peut citer Redmine, OpenProject, Odoo ou encore ProjeQtOr

Quel est le meilleur outil de gestion de projet ? (S’il ne devait en rester qu’un)

Difficile de répondre à cette question tant les offres disponibles sont variées. En réalité, il n’y a pas vraiment de « meilleur outil de gestion de projet » ; la question à se poser serait plutôt : « de quoi ai-je besoin ? ». 

Toutefois, si nous devions nous positionner sur les critères suivants :

  • Le plus complet (fonctionnalités) : Asana.
  • Meilleur rapport qualité-prix : Zoho Projects.
  • Meilleur logiciel open source : OpenProject.

Avant de se quitter…

Si cet article sur les meilleurs logiciels de gestion de projet vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à vous abonner à notre newsletter digitale pour recevoir nos prochains articles.

Vous pouvez également suivre nos meilleurs articles via notre flux RSS : https://www.leptidigital.fr/tag/newsletter-digitale/feed/ (il vous suffit de l’insérer dans votre lecteur de flux RSS préféré (ex : Feedly)).

Nous sommes aussi actifs sur Linkedin, Twitter, Facebook et YouTube. On s’y retrouve ?

Pour toute question associée à cet article, n’hésitez pas à utiliser la section « commentaires » pour nous faire part de votre remarque, nous vous répondrons dans les meilleurs délais (avec plaisir). 

4.9/5 - (30 votes)

2 Replies to “Top 29 meilleurs logiciels de gestion de projet (en 2024)”

  • Emile a dit :

    Bonjour, et le logiciel Projector ? Quel est votre avis sur ce logiciel ?

    • Vincent B a dit :

      Bonjour Emile, vous parlez du logiciel opensource gratuit de gestion de projet ProjeQtOr ? Je ne l’ai personnellement jamais testé car les autres logiciels gratuits de gestion de projet me suffisent amplement : Trello, Google SpreadSheet avec des templates Gantt, JAM, Checklist… Je dirai : tout dépend de votre besoin ;). Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *