NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Monétisation : YouTube va (Bientôt) Mieux Rémunérer les Créateurs de Shorts !

YouTube va bientôt offrir de nouvelles options de monétisation aux créateurs de vidéos courtes verticales (YouTube Shorts). Cela pourrait-il être un coup fatal pour TikTok et son leadership en matière de vidéo de courte durée ?

Le New York Times rapporte que YouTube ajoutera bientôt une nouvelle option de monétisation directe pour les YouTube Shorts, ce qui offrirait aux créateurs de contenus courts une voie plus directe pour gagner de l’argent avec leurs YouTube Shorts.

Monétisation des YouTube Shorts : 45% des revenus publicitaires bientôt reversés aux créateurs ?

monétisation youtube shorts

« YouTube va introduire la publicité dans les Shorts, selon l’enregistrement audio d’une réunion interne et deux personnes connaissant bien le sujet. La société prévoit de verser aux créateurs 45 % de l’argent des publicités, selon l’une de ces personnes. Les créateurs de YouTube ont traditionnellement reçu 55 % de l’argent provenant des publicités diffusées avant et pendant leurs vidéos. »

New York Times

D’après ces sources internes, les YouTubers publiant des Shorts pourraient ainsi compléter leurs différentes sources de revenus actuelles avec une nouvelle corde à leur arc : les publicités sur les Shorts et 45% du CA publicitaire généré par YouTube sur leurs vidéos qui leur serait reversé.

Un accès bientôt simplifié au programme partenaires YouTube ?

Selon la fuite d’un document audio interne, YouTube abaissera également la barrière d’entrée du programme de partenariat YouTube, ce qui permettra à davantage de créateurs de gagner de l’argent grâce aux publicités YouTube.

Actuellement, il faut atteindre un total de 4 000 heures de visionnage par le public sur sa chaîne au cours des 12 derniers mois pour avoir droit à monétiser ses vidéos via des publicités YouTube. Il faut par ailleurs avoir plus de 1 000 abonnés pour faire partie des créateurs autorisés à monétiser leurs vidéos.

Ces exigences ne sont probablement pas compatibles avec les Shorts, où le temps de visionnage total est généralement beaucoup plus faible, tandis que la réduction du nombre d’abonnés permettrait à un plus grand nombre de créateurs débutants d’avoir un intérêt financier à créer des YouTube Shorts.

L’ensemble de ces éléments pourrait faire de YouTube Shorts une perspective beaucoup plus attrayante pour les créateurs de vidéos de courte durée (et ainsi faire de l’ombre au roi actuel du secteur : TikTok ?).

Si l’on considère également que le contenu de Shorts est désormais visionné par 1,5 milliard d’utilisateurs de YouTube par mois (source : guide YouTube Shorts) et qu’il a connu une forte croissance au cours de l’année écoulée, les arguments en faveur de la création sur YouTube et de la rentabilisation de votre contenu seraient clairement renforcés par cette proposition d’expansion.

MAJ : l’info ayant fuité, YouTube a confirmé officiellement quels paliers devront être atteints pour être éligible à ce nouveau programme de monétisation

Les créateurs devront comptabiliser au total 1000 abonnés et 10 millions de vues de Shorts au cours de 90 derniers jours pour être éligibles au nouveau programme partenaire et avoir accès à des « fonctionnalités exclusives ».

YouTube en a profité pour annoncer la fin du fond Shorts pour 2023. (Ce fond, qui était un moyen peu rémunérateur pour les créateurs, ne devrait manquer qu’à peu de YouTubers…).

Des nouveaux formats publicitaires YouTube à venir ?

Si YouTube envisage de monétiser les Shorts d’ici à quelques semaines / mois, il y a fort à parier qu’un ou plusieurs nouveaux formats publicitaires YouTube devraient prochainement voir le jour.

Ces derniers devraient surement s’inspirer des nouveaux (et actuels) formats publicitaires de TikTok (sans oublier les Stories / Reels sponsorisées d’Instagram et Facebook).

Si cet article sur la monétisation des chaines YouTube publiant des Shorts vous a plu, n’hésitez pas à le partager et à vous abonner à notre newsletter digitale pour recevoir nos prochains articles.

Vous pouvez également suivre nos meilleurs articles via notre flux RSS : https://www.leptidigital.fr/tag/newsletter-digitale/feed/ (il vous suffit de l’insérer dans votre lecteur de flux RSS préféré (ex : Feedly)).

Nous sommes aussi actifs sur Linkedin, Twitter, Facebook et YouTube.

Pour toute question associée à cet article, n’hésitez pas à utiliser la section « commentaires » pour nous faire part de votre remarque, nous vous répondrons (avec plaisir) dans les meilleurs délais.

4.8/5 - (6 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.