NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Les Différents Types d’Hébergement Web (et leurs Avantages / Inconvénients)

Vous envisagez de créer votre propre site e-commerce ? Vous êtes entrepreneur ou commerçant et souhaitez mettre en ligne votre site vitrine ? Vous souhaitez lancer votre propre blog ? Quel que soit votre projet de création de site internet, tout site web se doit d’être hébergé sur un serveur afin de pouvoir être consulté sur internet par les internautes. Voici quelques pistes pour bien choisir son type d’hébergement web.

Les Différents Types d'Hebergement
Les Différents Types d’Hebergement

Qu’est-ce que l’hébergement web d’un site internet ?

Lorsque vous naviguez sur internet depuis un navigateur (Google Chrome, Mozilla Firefox, Edge, …) et que vous consultez des pages web, vous consultez en réalité des pages de code écrits dans différents langages de programmation (PHP, HTML / CSS, JavaScript, …) associées à des contenus qui sont stockés sur des serveurs.

PS : N’hésitez pas à lire notre article sur les meilleurs hébergeurs PHP.

Les serveurs, qui sont en réalité de gros ordinateurs connectés à internet (et dotés de leurs propres processeurs, disque durs, …) sont la plupart du temps mis à disposition, moyennant un abonnement, par des hébergeurs web (sociétés propriétaires des serveurs).

L’hébergement web consiste donc, pour des sociétés spécialisées, à louer à des entreprises des serveurs (entiers ou divisés) pour que ces dernières puissent héberger leurs sites et les données associées.

Quels sont les différents types (4) d’hébergement web disponibles ? (Comparatif de leurs avantages / inconvénients)

Aujourd’hui, il existe 4 types d’hébergement web pour les sites internet :

1- L’HÉBERGEMENT MUTUALISÉ :

L’hébergement mutualisé consiste à se partager à plusieurs un seul et même serveur.

LES AVANTAGES :

  • Ce type d’hébergement web est le plus économique de tous
  • Ce type d’hébergement web est facile à configurer, utiliser et monitorer, même pour des novices grâce au cPanel et aux nombreux outils mis à disposition par les hébergeurs

LES INCONVÉNIENTS :

  • Vous partagez un même serveur avec plusieurs autres sites internet, ce qui peut affecter les performances de votre site internet
  • Ce type d’hébergement n’est pas adapté aux sites à fort trafic
  • Il est impossible pour des utilisateurs avancés de personnaliser la configuration de leur serveur web

QUAND OPTER POUR UN HÉBERGEMENT MUTUALISÉ ?

L’hébergement mutualisé est particulièrement adapté pour :

  • Les sites vitrines qui attirent peu de visites par mois (moins de 50 000)
  • Les blogs qui attirent encore peu de visiteurs
  • Les petites boutiques en ligne avec peu de produits et peu de trafic

2- L’HÉBERGEMENT DÉDIÉ :

L’hébergement dédié consiste à louer auprès d’un hébergeur web un serveur complet qu’il est ensuite possible de configurer selon ses besoins (choix du système d’exploitation, choix de la configuration et des applications, …).

LES AVANTAGES :

  • Ce type d’hébergement est adapté à tous les sites dont ceux à fort trafic.
  • Ce type d’hébergement permet de personnaliser intégralement la configuration du serveur.
  • Opter pour un serveur dédié permet d’améliorer les performances de son site web.
  • Le choix d’un serveur dédié permet de mieux sécuriser son site internet et ses données associées (avec l’aide d’un professionnel compétent).

LES INCONVÉNIENTS :

  • Louer un serveur dédié est l’une des solutions d’hébergement les plus couteuses pour une entreprise.
  • La configuration et la gestion d’un serveur dédié nécessite de bonnes connaissances en administration système.
  • Toutes les interventions techniques sont à la responsabilité et la charge du client.

QUAND OPTER POUR UN HÉBERGEMENT DÉDIÉ ?

L’hébergement dédié est particulièrement recommandé pour :

  • Les sites à fort trafic et gourmands en ressources : ex : boutiques en ligne avec plusieurs milliers de produits et plusieurs dizaines de milliers de visiteurs

3- L’HÉBERGEMENT VPS :

L’hébergement VPS (Serveur Virtuel Privé) est un système hybride à mi-chemin entre l’hébergement mutualisé et l’hébergement dédié. Le VPS consiste en effet à créer plusieurs serveurs virtuels sur un même serveur réel, via des technologies logicielles de virtualisation, qui peuvent être redémarrés indépendamment et évoluer sur des systèmes d’exploitation distincts.

Concrètement, cette solution d’hébergement permet à l’utilisateur de choisir précisément les paramètres de son serveur (mémoire, espace disque, RAM) que lui seul utilisera.

LES AVANTAGES :

  • L’hébergement VPS offre un bon rapport prix – performance
  • Il est possible d’adapter son serveur virtuel en fonction de ses réels besoins
  • Vous pouvez installer et configurer votre VPS, redémarrer ou arrêter votre serveur chaque fois que vous le souhaitez

LES INCONVÉNIENTS :

  • L’hébergement VPS nécessite de bonnes connaissances en administration système.

QUAND OPTER POUR UN HÉBERGEMENT VPS ?

L’hébergement VPS est particulièrement adapté pour les utilisateurs avancés qui souhaitent profiter de bonnes performances sans avoir à opter pour un serveur dédié. Le VPS sera adapté aux boutiques en ligne de taille moyenne, aux sites communautaires avec de nombreux utilisateurs ou encore des sites vitrines et blogs à fort trafic.

4- L’HÉBERGEMENT CLOUD :

Contrairement à l’hébergement mutualisé, l’hébergement dédié et l’hébergement VPS, l’hébergement Cloud ne repose pas sur un serveur mais sur une multitude de serveurs et le client paye pour ce qu’il utilise vraiment, ce qui permet une flexibilité accrue.

LES AVANTAGES :

  • L’hébergement Cloud est la méthode d’hébergement la plus flexible
  • L’utilisateur paye pour ce qu’il utilise réellement
  • L’hébergement Cloud permet aux sites de supporter de fortes variations de besoins en bande passante

LES INCONVÉNIENTS :

  • L’hébergement Cloud implique que les données soient hébergées hors de l’entreprise, il convient donc de s’assurer que le fournisseur met tout en place pour sécuriser ces données

QUAND OPTER POUR UN HÉBERGEMENT CLOUD ?

N’importe quelle entreprise peut décider d’opter pour l’hébergement Cloud. Ce dernier est particulièrement adapté aux entreprises qui envisagent de croitre rapidement et souhaitent obtenir une solution d’hébergement flexible.

QUEL PRESTATAIRE CHOISIR POUR HÉBERGER SON SITE WEB ?

Il existe de nombreux hébergeurs web sur le marché proposant à la fois de l’hébergement mutualisé, dédié, du VPS et du Cloud Computing.

Parmi les différents prestataires disponibles, certains se démarquent avec des offres très bon marché adaptées aux petites entreprises, c’est notamment le cas d’Hosteur qui propose des offres d’hébergement mutualisé à partir de 1€ HT / mois.

FAQ : Que devez-vous savoir pour créer un site web ? (et choisir votre hébergeur)

Questions Fréquentes sur le CRC

Qu’est-ce qu’un cPanel ?

Un cPanel est un panneau de contrôle d’hébergement web facile à utiliser. Il offre une interface graphique qui simplifie le processus d’hébergement d’un site Web.

Avec cPanel, vous pouvez gérer des comptes de messagerie, des bases de données, des connexions FTP et bien plus encore en quelques clics. Il comprend également des outils pour configurer les certificats SSL, les sauvegardes, le transfert/enregistrement des domaines, etc.

Ainsi, le cPanel peut être utilisé pour mettre en place des mesures de sécurité telles que des mots de passe forts et une authentification à deux facteurs.

Dans l’ensemble, le cPanel facilite grandement la gestion de votre site Web tout en vous donnant un contrôle total sur votre contenu et votre environnement d’hébergement – c’est pourquoi il est si largement utilisé par les webmasters du monde entier.

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

Un nom de domaine est une adresse unique pour un site web ou un service en ligne qui l’identifie sur l’internet. Il se compose généralement de deux éléments : le nom de domaine et son suffixe (par exemple, .com, .org, .net).

Le nom de domaine lui-même décrit normalement quelque chose sur le site, comme son sujet ou son propriétaire (par exemple, google.com ou wikipedia.org). Les noms de domaine peuvent être enregistrés auprès d’un bureau d’enregistrement, qui leur fournit un registre de propriété ainsi que les coordonnées du détenteur du nom de domaine.

Les noms de domaine doivent être enregistrés et renouvelés chaque année pour rester actifs et être utilisés par le public. Ils constituent un atout important pour les entreprises opérant en ligne, car ils offrent aux utilisateurs un moyen facile de trouver et de se souvenir de leurs sites web, sans avoir à retenir de longues adresses IP ou URL.

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Un CMS (Content Management System) est une plateforme logicielle basée sur le Web qui permet aux utilisateurs de créer et de publier du contenu sur leurs sites Web, comme des articles, des articles de blog, des pages de produits et d’autres pages Web.

Un CMS est généralement livré avec un éditeur web intégré et une variété de plugins pour aider l’utilisateur à ajouter de nouveaux éléments ou un nouveau style à son site web. Avec l’aide d’un CMS, la création de designs et de mises en page personnalisés pour les pages Web est devenue plus facile que jamais.

De plus, de nombreux CMS populaires sont dotés de fonctions de sécurité intégrées pour se protéger contre les menaces courantes telles que les virus et les logiciels malveillants. Beaucoup d’entre eux proposent également des options de mise à niveau si nécessaire, ce qui facilite la mise à jour de votre site Web.

Dans l’ensemble, un CMS est un outil incroyablement puissant qui vous aide à créer et à gérer tout le contenu de votre site Web rapidement et efficacement.

Quelles sont les différences entre l’hébergement partagé, le VPS et le serveur dédié ?

Voici un tableau comparatif des différences entre l’hébergement partagé, le VPS et le serveur dédié :

CaractéristiquesHébergement partagéVPS (Virtual Private Server)Serveur dédié
Isolation des ressourcesLes ressources sont partagées entre plusieurs sitesRessources dédiées à chaque instance virtuelleRessources dédiées exclusivement au site
PerformancePeut être affectée par le trafic et les activités des autres sites sur le même serveurStabilité et meilleure performance que l’hébergement partagéPerformance optimale et meilleure évolutivité
PersonnalisationLimitée, avec des configurations prédéfinies par l’hébergeurPlus grande flexibilité pour personnaliser le système d’exploitation et les ressourcesContrôle total sur l’environnement d’hébergement et personnalisation approfondie
ÉvolutivitéLimitée, les ressources sont partagées entre les sitesÉvolutif, avec possibilité d’ajuster les ressources en fonction des besoinsÉvolutif, permet une expansion sans contraintes de ressources
SécuritéRisque de sécurité plus élevé en raison de la présence d’autres sites sur le même serveurPlus sécurisé que l’hébergement partagé, chaque instance est isoléeNiveau de sécurité élevé, avec des mesures personnalisées et dédiées
CoûtPlus abordable, car les coûts sont partagés entre les sitesCoût intermédiaire, offrant un bon équilibre entre performances et budgetPlus coûteux, en raison des ressources exclusives et de la performance supérieure
GestionFacile à gérer avec un panneau de contrôle fourni par l’hébergeurGestion plus avancée, avec un accès root et la possibilité d’installer des applicationsGestion complète avec accès root, permettant une configuration et une administration complètes
Idéal pourSites web de petite à moyenne taille avec trafic modéréSites web de taille moyenne à grande avec des besoins de personnalisationSites web à fort trafic, applications gourmandes en ressources et exigences spécifiques

Attention : ces différences sont générales et peuvent varier en fonction des fournisseurs d’hébergement spécifiques et de leurs offres.

Comment connecter le nom de domaine avec l’hébergement web ?

La mise en relation d’un nom de domaine et d’un hébergement web est une étape essentielle du développement d’un site web.

  1. Achetez un nom de domaine
  2. Vous devrez le stocker sur un compte d’hébergement web pour qu’il soit accessible en ligne
  3. Vous devez vous connecter à votre compte chez votre hébergeur et sélectionner la section « Domaines » dans le menu principal.
  4. Entrez le ou les noms de domaine que vous avez achetés et cliquer sur « ajouter »
  5. L’étape suivante est généralement un processus de configuration au cours duquel vous devez fournir certains détails sur votre pack d’hébergement, tels que le type de serveur ou l’adresse IP, entre autres
  6. Une fois que vous avez rempli toutes les informations relatives à votre pack d’hébergement et sélectionné toutes les options nécessaires, cliquez sur « connecter » pour achever le processus de connexion entre votre nom de domaine et votre compte d’hébergement Web

Le cloud VPS, qu’est-ce que c’est ?

Le Cloud VPS (Virtual Private Server) est une forme d’hébergement web qui combine les avantages du cloud computing avec les fonctionnalités d’un serveur virtuel privé.

Puis-je transférer mon site web d’un hébergeur à un autre ?

Oui, il est généralement possible de transférer votre site web d’un hébergeur à un autre. Le processus de transfert peut varier en fonction des hébergeurs et des plateformes utilisées pour créer votre site, mais voici les étapes générales impliquées dans un transfert de site web :

  1. Choisissez un nouvel hébergeur : Recherchez un nouvel hébergeur qui répond à vos besoins en termes de fonctionnalités, de performances, de support technique, etc.
  2. Effectuez une sauvegarde complète : Avant de procéder au transfert, assurez-vous de sauvegarder tous les fichiers de votre site web, y compris les bases de données, les fichiers source, les images, etc. Cela garantira que vous disposez d’une copie de sauvegarde en cas de problème pendant le processus de transfert.
  3. Configurez le nouvel hébergement : Souscrivez à un plan d’hébergement chez le nouvel hébergeur et configurez votre compte. Cela peut inclure la création d’un nouveau domaine, la configuration des paramètres du serveur, la mise en place de la base de données, etc.
  4. Transférez vos fichiers : Il existe différentes méthodes pour transférer vos fichiers de l’ancien hébergeur vers le nouveau. Vous pouvez utiliser un client FTP (File Transfer Protocol) pour télécharger vos fichiers sur votre ordinateur, puis les télécharger sur le serveur du nouvel hébergeur. Certains hébergeurs offrent également des outils de transfert automatisés pour faciliter le processus.
  5. Importez votre base de données : Si votre site web utilise une base de données, vous devrez exporter la base de données depuis l’ancien hébergeur et l’importer dans le nouvel hébergeur. Cela garantit que toutes les données et configurations sont transférées correctement.
  6. Effectuez les ajustements nécessaires : Assurez-vous de mettre à jour les paramètres de configuration, tels que les informations de connexion à la base de données, les URL du site, les chemins des fichiers, etc., pour refléter le nouvel environnement d’hébergement.
  7. Effectuez des tests : Avant de rediriger définitivement votre nom de domaine vers le nouvel hébergeur, effectuez des tests approfondis pour vous assurer que votre site fonctionne correctement sur le nouvel hébergement. Vérifiez les liens, les fonctionnalités, les formulaires, etc.
  8. Mettez à jour les enregistrements DNS : Lorsque vous êtes prêt à finaliser le transfert, mettez à jour les enregistrements DNS de votre nom de domaine pour pointer vers les serveurs du nouvel hébergeur. Cela redirigera le trafic vers le nouvel hébergement.

Bon à savoir : le processus de transfert peut être technique et peut nécessiter des connaissances en gestion de serveur et en développement web. Si vous n’êtes pas à l’aise avec ces aspects techniques, il peut être préférable de demander l’assistance de professionnels ou du support technique de votre nouvel hébergeur pour vous aider dans le processus de transfert.

Quels sont les aspects à considérer pour la croissance future de mon site web lors du choix d’un hébergeur ?

Lors du choix d’un hébergeur pour votre site web et en tenant compte de sa croissance future, voici quelques aspects importants à considérer :

  1. Évolutivité : Assurez-vous que l’hébergeur offre des solutions évolutives pour répondre aux besoins de votre site web en termes de trafic, de ressources et de capacité de stockage. Vérifiez si vous pouvez facilement passer à des plans d’hébergement supérieurs ou si l’hébergeur propose des options de mise à l’échelle automatique.
  2. Performances : Votre hébergeur doit être en mesure de garantir des performances optimales pour votre site web, même lorsque le trafic augmente. Recherchez des hébergeurs offrant des technologies telles que la mise en cache de contenu, la répartition de charge ou l’utilisation de CDN (Content Delivery Network) pour améliorer la vitesse de chargement des pages.
  3. Ressources et limites : Vérifiez les ressources allouées par l’hébergeur, telles que la mémoire, le processeur, la bande passante et l’espace disque. Assurez-vous que ces ressources sont suffisantes pour soutenir la croissance future de votre site web. Également, renseignez-vous sur les limites imposées par l’hébergeur, telles que le nombre de visiteurs simultanés ou les requêtes par seconde, pour vous assurer qu’elles correspondent à vos prévisions de croissance.
  4. Fiabilité et disponibilité : Choisissez un hébergeur réputé pour sa fiabilité et son temps de disponibilité élevé. La disponibilité de votre site web est essentielle pour assurer une expérience utilisateur optimale et minimiser les temps d’arrêt.
  5. Support technique : Assurez-vous que l’hébergeur propose un support technique réactif et compétent, disponible 24h/24 et 7j/7. Vous pourriez avoir besoin d’assistance pour résoudre des problèmes techniques ou des questions liées à la croissance de votre site web.
  6. Options de mise à niveau : Vérifiez si l’hébergeur propose des options de mise à niveau flexibles pour répondre à vos besoins croissants. Cela peut inclure des plans d’hébergement supérieurs, l’ajout de ressources supplémentaires à la demande ou la possibilité de passer à des serveurs dédiés si nécessaire.
  7. Sécurité : La sécurité de votre site web est cruciale pour sa croissance future. Assurez-vous que l’hébergeur dispose de mesures de sécurité solides, telles que des pare-feu, des sauvegardes régulières, des certificats SSL gratuits, des outils de détection des logiciels malveillants, etc.
  8. Options de développement : Si vous envisagez d’ajouter de nouvelles fonctionnalités ou d’utiliser des technologies spécifiques à l’avenir, vérifiez si l’hébergeur prend en charge ces technologies ou offre des environnements de développement adaptés.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec Hosteur

PS : n’hésitez pas à consulter notre article sur les hébergeurs incluant un nom de domaine dans leurs offres.

Avant de se quitter…

Si cet article sur les différents types d’hébergement web vous a plu, n’hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux et à vous abonner à notre newsletter digitale pour recevoir nos prochains articles.

Vous pouvez également suivre nos meilleurs articles via notre flux RSS : https://www.leptidigital.fr/tag/newsletter-digitale/feed/ (il vous suffit de l’insérer dans votre lecteur de flux RSS préféré (ex : Feedly)).

Nous sommes aussi actifs sur Linkedin, Twitter, Facebook et YouTube. On s’y retrouve ?

Pour toute question associée à cet article, n’hésitez pas à utiliser la section « commentaires » pour nous faire part de votre remarque, nous vous répondrons dans les meilleurs délais (avec plaisir).

5/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *