NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Alternatives à Adsense : Comparatif des 10 Meilleures !

Tu es éditeur de site et recherche les meilleures alternatives à Adsense pour monétiser ton site web ? Pour gagner plus ? Voici un comparatif des 10 meilleures !

Google Adsense est une plateforme publicitaire bien connue, mais ce n’est pas la seule. En fait, il existe plusieurs bonnes alternatives à Google Adsense qui peuvent vous aider à gagner de l’argent avec votre site Web. Dans cet article de blog, nous allons explorer quelques-unes des meilleures alternatives à Adsense. Ces alternatives peuvent être un excellent moyen de monétiser votre site Web et de gagner des revenus supplémentaires. En plus de cela, nous allons rapidement parcourir les différetes solutions de monétisation qui s’offrent à vous et notamment la monétisation push qui est devenu un must auprès de nombreux éditeurs en France. Donc, si vous recherchez une alternative à Google Adsense, lisez la suite !

Pourquoi utiliser une alternative à Adsense ?

L’inconvénient de la plate-forme de Google est qu’elle n’est pas adaptée à certains sites Web. Dans cet article, je vais vous donner quelques raisons courantes et légitimes de choisir un réseau publicitaire concurrent plutôt qu’AdSense.

  • Conditions d’admission : De nombreux réseaux, y compris AdSense, exigent qu’un site Web réponde à certaines mesures avant de devenir affilié. Si Google n’autorise pas votre compte AdSense sur votre blog, vous devez d’abord passer à un réseau avec des exigences d’approbation plus souples.
  • Partage des revenus : Avec AdSense, les éditeurs peuvent gagner 68 % de la publicité de leur site. Il s’agit d`un taux compétitif, mais certains réseaux alternatifs offrent une part encore plus importante. Vous devrez disposer d`un site Web avec un trafic régulier et important, pour pouvoir prétendre à ce tarif, mais cela en vaut la peine si vous êtes éligible.
  • Personnalisation des annonces : Certains réseaux publicitaires vous permettent d’adapter l’apparence de vos annonces au thème de votre site Web afin qu’elles s’intègrent plus naturellement à votre contenu original. Le niveau de personnalisation varie selon le service, mais beaucoup vous permettent d’ajuster la couleur, la taille etc, soit beaucoup plus flexible que ce que permet AdSense.
  • Paiement minimum : Le paiement minimum d’un réseau est le montant minimum des gains que vous devez réaliser avant de pouvoir recevoir un versement. Le paiement minimum d’AdSense est de 100 $, ce qui est plus élevé que celui de certaines autres solutions. Si votre site Web est plus petit ou moins bien établi, il vous faudra peut-être plus de temps que vous ne le souhaiteriez pour atteindre 100 $ de bénéfices. Il serait peut-être préférable de vous associer à un service qui offre un paiement minimum moins élevé.

Les 10 meilleures alternatives à Adsense

Utilisez-vous Adsense pour monétiser votre site Web ? Si c’est le cas, vous êtes en bonne compagnie : plus de deux millions de sites Web dans le monde entier s’appuient sur ce réseau publicitaire populaire pour générer des revenus. Mais si vous recherchez des alternatives à Adsense, vous n’êtes pas seul. Un certain nombre de réseaux publicitaires alternatifs gagnent rapidement en popularité grâce à leurs caractéristiques attrayantes. Dans cet article, nous allons examiner trois des alternatives Adsense les plus populaires. Alors, qu’attendez-vous ? Commencez à explorer et voyez laquelle est la mieux adaptée à vos besoins !

EZOIC

Ezoic alternative à Adsense

Ezoic est une plate-forme d’intelligence artificielle (IA) permettant de générer des publicités en ligne et de les utiliser pour monétiser votre site Web. La plate-forme collecte des données sur le trafic et les habitudes des visiteurs des sites Web. Son objectif principal est de générer un maximum de clics et d’augmenter les ventes des éditeurs, grâce à une expérience utilisateur fluide et optimisée. La plateforme donne accès à de nombreux outils pour augmenter la rentabilité et optimiser la navigation sur le site, notamment des outils de test et d’analyse des performances.  AdTester est un outil indispensable pour Ezoic. Cela vous aidera à optimiser les annonces de votre site Web et à atteindre vos objectifs de revenus. Grâce à cet outil basé sur l’IA, vous pouvez personnaliser votre combinaison d’annonces pour répondre au mieux aux attentes de chaque internaute. Ezoic affiche non seulement des publicités sur votre site Web, mais utilise également l’apprentissage automatique pour mieux comprendre comment le rendre aussi efficace que possible et vous fournir de nombreuses informations pour optimiser au maximum votre site Web. Par conséquent, grâce à Big Date Analytics Suite d’Ezoic, vous pouvez obtenir un rapport très complet.

MEDIA.NET

Media.net alternative Adsense

Media.net est un leader de la publicité contextuelle. Ce service est géré par Bing et Yahoo, et il est largement considéré comme l’alternative de choix à AdSense. Media.net propose plusieurs types d’annonces d`affichage et d`annonces natives pour les ordinateurs et les mobiles, et vous pouvez vous attendre à gagner à peu près la même chose avec ces annonces qu’avec AdSense.  Comme pour toutes les alternatives AdSense, faites attention aux conditions d’approbation de Media.net. Pour être accepté, votre site doit offrir un contenu de haute qualité et respecter un design propre et professionnel. La source du trafic est également importante. Media.net exige que la majorité des visiteurs se trouvent aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Si vous recherchez un service qui rivalise avec AdSense en termes de fonctionnalités, de qualité et de taux de paiement, il est préférable de commencer par Media.net. Le montant minimum de retrait via PayPal est de 100 $  et les paiements sont effectués mensuellement.

ADTHRIVE

AdThrive est un autre réseau publicitaire réputé qui se soucie des entrepreneurs Web. Ce réseau publicitaire CPM travaille en étroite collaboration avec les éditeurs et les annonceurs pour s’assurer que seules les bonnes annonces de produits de bonnes entreprises apparaissent sur votre site. L’équipe AdThrive travaillera avec vous sur des stratégies de monétisation pour vous aider à placer vos annonces aux bons endroits. Mais la meilleure raison de rejoindre AdThrive est sans doute les paiements directs et les garanties de paiement  à 75% des éditeurs. Même si AdThrive n’est pas payé à temps par les annonceurs, ils seront toujours payés en totalité et à temps. Tout cela signifie qu’AdThrive n’est pas destiné aux blogueurs novices. Vous avez besoin d’au moins 100 000 pages vues par mois, dont la plupart doivent être  aux États-Unis. Cependant, les sites Web établis devraient apprécier ce service. Le paiement minimum pour PayPal et les dépôts directs est de 25 $.

MONUMETRIC

Monumetric (anciennement Blogger Network) est un réseau publicitaire centré sur les pages qui accorde une attention particulière aux créateurs de contenu et garantit que les publicités diffusées sur votre site sont de haute qualité et pertinentes pour vos lecteurs. Monumetric utilise un modèle CPM au lieu d’un modèle CPC. Autrement dit, vous êtes payé lorsque votre annonce est affichée sur la page, et non lorsque le visiteur clique sur la page. Les revenus d’impressions sont inférieurs aux revenus de clics, mais Monumetric compense ce manque à gagner avec de la publicité ciblée. Monumetric se démarque également avec quatre programmes de monétisation qui sont superposés en fonction du nombre de pages vues par mois, augmentant le support à mesure que votre site se développe. Vous devez approuver un minimum de 10 000 pages vues par mois, mais ce seuil est inférieur aux autres réseaux de cette liste et peut être atteint par des blogs de taille moyenne. Notez également que les sites avec moins de 80 000 pages vues par mois paieront un prépaiement de 99 $  pour l’installation. Le montant minimum de retrait est de 10 $ pour PayPal ou dépôt direct.

MEDIAVINE

Mediavine partage 75 % des revenus professionnels et offre des placements publicitaires hautement personnalisés, comparables à AdThrive, mais ne recquiert que la moitié (50 000) des pages vues par mois. Mediavine a été fondée par des blogueurs qui comprennent l’importance de la vitesse et de la qualité du chargement des publicités, ainsi que de la transparence. L’organisation répond à toutes les questions concernant la publicité sur votre site Web. Le montant minimum de retrait pour Mediavine est de 25 $ pour PayPal et les dépôts directs (200 $ pour les dépôts directs internationaux).

REVCONTENT

Revcontent est un leader de la publicité native conçu pour correspondre à l’apparence du contenu du site Web. Ces publicités sont  ciblées et se fondront dans votre page. Revcontent propose également d’autres formats de publicité tels que l’affichage, le mobile et la vidéo.  Revcontent a la réputation d’avoir d’excellents clients  tant du côté des éditeurs que des annonceurs. Cela fonctionne avec les éditeurs susceptibles de générer de gros trafics et attire les annonceurs qui sont prêts à payer des frais plus élevés. Cependant, Revcontent est très lourd et encore plus strict que Google AdSense. Pour réussir, votre site Web doit attirer au moins 50 000 visiteurs par mois et générer en permanence un contenu précieux. En retour, Revcontent promet un taux d’engagement plus élevé, donc ça vaut le coup d’essayer. Les éditeurs sont payés mensuellement et le paiement minimum est de 50 $.

SHEMEDIA

SHE Media est une entreprise de médias numériques qui produit du contenu pour et par les femmes. Elle est surtout connue pour ses blogs SheKnows, Blogher et StyleCaster, qui sont lus des dizaines de millions de fois par mois. SHE Media exploite également un réseau d’affiliation qui met en relation des annonceurs spécialisés avec des blogueuses et des créatrices de contenu. Si votre blog est principalement destiné aux femmes, envisagez SHEMedia pour la monétisation. S’il est approuvé, le partage du même annonceur que la propriété de blog acclamée s’associera à une organisation qui tente d’amplifier la voix féminine. Vous pouvez également recevoir des publicités de haute qualité d’annonceurs sélectionnés qui font la promotion de vos produits sans compromettre l’expérience de vos lecteurs. Pour être admissible, votre site Web doit générer au moins 20 000 visites par mois. Le trafic doit être composé d’au moins 80% de résidents américains et d’au moins 70% de femmes. Le SHE Media Partner Network paie mensuellement les blogueurs via PayPal.

INFOLINKS

InfoLinks offre une alternative viable à l’affichage d’annonces – sa spécialité est le placement de publicités dans le texte. InfoLinks recherche des mots-clés dans le corps du texte de votre site et associe automatiquement les annonces aux extraits de texte pertinents. Lorsqu’un visiteur survole ce texte spécial, une annonce pertinente apparaît à côté. Les annonces dans le texte fonctionnent bien sur les blogs car plus il y a de mots sur une page, plus il y a d’opportunités pour des annonces pertinentes.

InfoLinks peut monétiser n’importe quel site, ancien ou nouveau. Il n’y a pas de frais d’installation, ni de minimum de pages vues. Une fois installé, vous pouvez rapidement mettre en place des annonces dans le texte (ainsi que des annonces ciblées, si vous le souhaitez) et obtenir des informations grâce au tableau de bord. InfoLinks paie tous les 45 jours via PayPal (le paiement minimum est de 50 $), Western Union et Payoneer.

BIDVERTISER

Bidvertiser fonctionne selon un système de campagne d’enchères. Plutôt que de placer des annonces automatiquement, Bidvertiser vend des espaces publicitaires sur votre site à l’annonceur qui paie le plus.

Il y a des avantages et des inconvénients à un tel système. Si votre site génère suffisamment de trafic, les annonceurs essaieront de surenchérir pour obtenir de l’espace, et vous pourriez finir par gagner beaucoup plus avec les enchères qu’avec AdSense. Mais si les annonceurs ne connaissent pas votre site, vous risquez de ne pas recevoir d’offres du tout.

Avant d’essayer Bidvertiser, réfléchissez à la catégorie dans laquelle se situe votre site. Si le système d’enchères vous convient, vous bénéficierez de l’outil de personnalisation des annonces de Bidvertiser, de l’absence de restrictions d’approbation et du paiement des clics et des conversions. Les utilisateurs de Bidvertiser sont payés mensuellement, et le paiement minimum est de 10 $ via PayPal.

ADCASH

Adcash dessert plus de 200 millions d’utilisateurs actifs et 850 000 installations d’applications chaque mois. Il prend en charge presque tous les formats publicitaires, des annonces d’affichage standard aux unités plus premium comme les pop-unders et les annonces vidéo en streaming. Il est facile de placer et de personnaliser n’importe quelle unité publicitaire, et vous pouvez consulter des rapports en temps réel sur les performances de vos publicités via le panneau d’administration.Adcash suit également un modèle de paiement par action. Il propose des paiements via PayPal, Payoneer, Skrill et WebMoney. En outre, le paiement minimum de 25 $ est relativement faible.

Voici un récapitulatif du nombre de clients de ces différents services en France et dans le monde :

comparatif des alternatives à google adsense
Source : RedVolcano – Février 2022

Sur les graphiques ci-dessous, vous trouverez les niches les plus populaires pour chacun de ces réseaux publicitaires :

niches populaires ezoic
Source : RedVolcano – Février 2022
niches populaires media.net
Source : RedVolcano – Février 2022
niches populaires google adsense
Source : RedVolcano – Février 2022

Les autres types de monétisation

Vous l’aurez compris, lorsque l’on pense monétisation de sites web, on pense directement aux annonces publicitaires. Il est facile de penser que les blogs gagnent beaucoup d’argent grâce aux espaces publicitaires qu’ils mettent à disposition des annonceurs, car les sites de contenus en sont très souvent truffés.

Cependant, cela est à nuancer. Plusieurs raisons expliquent pourquoi vous ne devriez pas monétiser en utilisant uniquement les bannières publicitaires AdSense.

Première raison, environ 36% des internautes français utilisent un bloqueur de publicité, ce qui signifie qu’ils ne sont pas monétisables par ce biais. Deuxième raison, les CPM (coût pour mille impressions) sont très faibles. Voyons ensemble les autres possibilités qui s’offrent à vous.

Le Native advertising

Le native advertising désigne la publicité qui s’intègre parfaitement (ou presque) aux contenus d’un site. En général, il offre une visibilité et un temps d’attention largement supérieur au display. Si vous souhaitez vendre des espaces publicitaires sur votre site, ce format vous rapportera logiquement plus que le display. En revanche, on observe les mêmes problèmes que les bannières AdSense : le public Adblocké ne voit pas la publicité, et les CPM (coût pour mille impressions) restent relativement faibles.

Les dons

Cette méthode fait appel aux compétences que vous possédez et au contenu créatif que vous affichez. Certains lecteurs sont maintenant prêts à donner une compensation monétaire à leurs influenceurs favoris.

Si votre contenu a de la valeur et que vous avez besoin de soutien pour développer votre site Web, vous pouvez demander poliment des dons. Pas tous les lecteurs feront des dons, mais si vous avez assez de trafic, vous pourriez obtenir assez de fonds pour faire fonctionner votre site Web. Vous pouvez mettre en place des boutons de don sur votre site qui permettent aux lecteurs d’y contribuer directement. Reliez-les à des processeurs de paiement tels que PayPal, ou Stripe.

Les abonnements

Vous pouvez créer des abonnements qui offriront du contenu exclusif à tous les adhérents. Cela vous obligera à créer davantage de contenu, voir de recruter quelqu’un pour vous épauler ou faire appel à des freelances… alors calculez bien votre budget afin d’avoir un Retour sur Investissement positif !

Le contenu sponsorisé

Un contenu sponsorisé est une collaboration entre vous en tant qu’éditeur et les marques avec lesquelles vous êtes partenaire. Vous êtes payé par les entreprises pour créer du contenu pour ces dernières et le publier sur votre site.Le contenu peut être sous forme d’annonces de produits, des offres spéciales, d’infographies ou de revues. Ils peuvent être rédigés par vous-même ou par la marque sponsor elle-même. Vous pouvez facturer un tarif plus élevé si vous rédigez l’article et le publiez sur votre site Web. Un contenu sponsorisé est un moyen viable d’ajouter des revenus à votre site Web. N’oubliez pas d’être transparent avec vos lecteurs et de faire preuve d’intelligence dans le processus.

L’affiliation

Depuis quelques années, le marketing d’affiliation prend de l’ampleur. De nombreuses marques payent des influenceurs pour mettre en avant leurs produits, leurs services.

Si vous avez un talent dans les revues ou la promotion de produits, vous pouvez essayer le marketing d’affiliation pour monétiser un site Web.

Grâce aux liens d’affiliation, vous pouvez gagner des commissions lorsque les lecteurs achètent les produits ou les services des entreprises avec lesquelles vous êtes affilié. Le marketing d’affiliation est l’une des meilleures méthodes pour gagner un revenu passif. Le plus grand programme d’affiliation est celui d’Amazon mais il existe de nombreux plus petits également.

Créer une boutique en ligne

Votre site éditeur a de nombreux abonnés? Ces personnes-là vous font peut-être des dons, achètent vos formations, s’abonnent à votre contenu exclusif… Ils achèteraient probablement vos produits en ligne! Créer une boutique peut très bien fonctionner, mais attention! Il faut prendre en compte les différents facteurs : gestion des stocks, logistique et livraison, création et gestion de la boutique en ligne… Vous devrez probablement employer quelques personnes pour vous épauler et vous conseiller, alors calculez bien votre Retour sur Investissement.

Vendre son expertise

Et si vous profitiez de votre notoriété et de votre expertise pour proposer à vos lecteurs des formations payantes ? Cette technique est beaucoup utilisée et a vu sa notoriété baisser à cause de bon nombre de charlatans qui vendent des formations creuses à des prix exorbitants. Mais ne vous méprenez pas, c’est une formule gagnante ! Malgré la charge de travail très importante induite par un tel projet, vous pouvez générer une nouvelle source de revenus ! De plus, une fois la formation réalisée, elle devient un revenu passif… Un bel investissement ! Néanmoins, gardez bien en tête que vous devez avoir une belle influence et avoir gardé vos secrets bien au chaud pour ne pas tout dévoiler gratuitement, afin que la formation apporte une réelle valeur ajoutée.

L’emailing

L’emailing reste l’un des leviers d’acquisition clients le plus utilisé du marché.

Vous avez la possibilité de vous constituer une base e-mail que vous pourrez partager avec des annonceurs ! Attention tout de même, il est impératif de le préciser lorsque vous demandez un email à un visiteur. Un consentement de l’internaute à recevoir des offres de vos partenaires est obligatoire pour être en conformité avec le RGPD.

Il existe différentes façons de récupérer un email :

  • La Newsletter ;
  • Le jeu-concours ;
  • La création de compte.

Vous pouvez bien évidemment mixer les différentes solutions afin de maximiser le nombre d’adresses email récoltées. Une fois que vous vous êtes constitué une base de donnée « Contacts », vous pouvez les mettre à disposition des annonceurs contre une participation financière. Ceci représente un excellent moyen de monétiser son site, et de garder le contact avec ses abonnés !

Le nouveau favori 2022 : la notification web push

Les éditeurs étant sans cesse en recherche de nouveaux moyens de monétiser leur contenu,  les notifications push pourraient être la réponse. Les notifications push permettent aux utilisateurs de s’inscrire pour recevoir des notifications d’un site Web, qui peuvent ensuite inclure aussi bien du contenu propre que du contenu publicitaire. Cela peut être un excellent moyen de maintenir l’intérêt des lecteurs pour le site et de les encourager à revenir plus souvent. Les notifications push ont également le potentiel de générer des revenus importants pour les éditeurs, il vaut donc la peine d’envisager d’utiliser cet outil dans le cadre de votre stratégie marketing. Cette technologie, en vogue depuis quelques années car bien plus efficace que l’email, permet aux éditeurs de sites de partager les informations essentielles à leur communauté d’abonnés en utilisant un canal performant et moderne. De ce fait, les éditeurs de site peuvent partager leurs nouveautés mais également du contenu sponsorisé avec de monétiser leur activité. Dans cette section, nous allons vous présenter le fonctionnement des notifications web push en se basant sur le service d’OutPush, un acteur qui vient de se lancer sur le marché français et qui compte déjà 400 éditeurs à son actif.

Comment ça marche ?

alternative adsense notifications push

Comme vous pouvez le constater sur l’exemple ci-dessus, en visitant votre site web l’utilisateur reçoit une première pop-up lui demandant de s’abonner aux notifications pour s’informer des nouveautés du site en question, et également recevoir du contenu sponsorisé. À partir de là, le fonctionnement est très simple, Outpush génère 3 à 4 contenus publicitaires chaque jour sous format push, que les visiteurs reçoivent même après avoir quitté le site web. En cliquant, l’utilisateur est redirigé vers l’annonceur et l’éditeur est rémunéré.

Comment implémenter la solution ?

outpush alternative Google Adsense

Rien de plus simple ! Il suffit d’intégrer un script de collecte d’abonnés sur son site et… c’est tout ! Ce script permet de personnaliser la demande d’opt-in pour atteindre 15% d’abonnés en moyenne. Les contacts que vous récupérez sont monétisés par une régie publicitaire et 60 à 70% du chiffre d’affaires réalisé grâce à vos abonnés vous sont reversés. Autre avantage, l’implémentation n’a strictement aucun impact sur les métriques de votre site web en termes de chargement ou de rapidité, à la différence des publicités par affichage qui souvent viennent alourdir votre site web. La première étape sera de créer un compte sur le site d’OutPush.

Quelle rémunération pour l’éditeur ?

Plusieurs facteurs entrent en jeu. L’origine du trafic, le device utilisé par les visiteurs (desktop, mobile ou tablette), ou encore la fréquence d’envoi des notifications push sont tous trois des éléments qui influencent les revenus auxquels peuvent prétendre les éditeurs qui adoptent la solution. Outpush prend une commission allant de 30 à 40% en fonction du trafic de votre site web. Voici un aperçu des revenus que vous pourriez générer en fonction du trafic et de la localisation :

rpm outpush alternative adsense
*Visiteurs mensuels d’un site web et revenus mensuels potentiels avant commissions

Et vos propres push dans tout ça ?

C’est là tout l’avantage d’Outpush sur sa concurrence. En effet, la fonctionnalité est complètement gratuite là où la plupart des concurrents chargent 10€ par mois pour 1000 utilisateurs. Un plus non négligeable pour les éditeurs quand on sait que 1 à 2 notifications push par jour peut faire monter le trafic de 10%, il s’agit là d’un bon moyen de fidéliser votre audience et générer des vues sur votre blog. Pour les sites web à très gros trafic, c’est aussi l’opportunité d’apparaître dans la catégorie “Discover” de Google et d’amener des forts volumes de trafic sans investir le moindre effort en termes de SEO et SEA.

Compatible avec les autre formats publicitaires

Eh oui ! Rien ne vous empêche de combiner les notifications push à d’autres formats plus traditionnels comme le display via des fournisseurs tels que Adsense ou Ezoic. En effet, les contrats d’exclusivité ne couvrent pas les notifications push puisqu’il s’agit d’un canal bien distinct. C’est l’occasion pour vous de multiplier vos sources de revenus publicitaires, et adopter Outpush ne vous engage aucunement à rompre la collaboration avec vos autres partenaires annonceurs.

À propos d’OutPush

OutPush, société nouvellement lancée sur le marché français de la technologie pour les éditeurs de sites Web, aide les blogs, médias et autres sites de contenu à monétiser leurs activités grâce aux notifications push Web. Ces notifications envoyées lorsqu’un abonné quitte le site permettent aux éditeurs de diffuser des communications ciblées.

Leur service permet aux éditeurs de gagner plus d’argent en envoyant des notifications et en ciblant les utilisateurs avec des messages pertinents au bon moment. C’est comme avoir une source de revenu supplémentaire qui fonctionne 24h/24 et 7j/7 sans effort supplémentaire.

Et enfin, voici un exemple concret d’une notification push pour les plus curieux :

outpush presentation

Cet article a été rédigé par Outpush dans le cadre d’un partenariat sponsorisé

4.8/5 - (6 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.