Veille et Actualités Webmarketing

Compatibilité mobile : 5 erreurs fréquentes à éviter selon Google !

Compatibilité Mobile Erreurs

Alors que la compatibilité mobile deviendra un facteur de positionnement officiel à partir du 21 Avril 2015, Google revient sur les 5 principales erreurs commises par les webmasters en matière de compatibilité mobile.

Si le nouvel outil webmaster tools pour tester la compatibilité mobile d’un site ne suffit pas à Google pour prouver aux webmasters à quel point la compatibilité mobile devient importante pour son moteur de recherche, Google vient de mettre en ligne un dossier récapitulant les 5 erreurs fréquentes à éviter pour un meilleur SEO sur les sites mobiles.

1- Fichiers CSS, Javascript et images bloquées dans le robots.txt

Google nous avait prévenu, bloquer l’accès aux ressources CSS, Javascript et aux images peut affecter négativement le positionnement du site dans son moteur de recherche. Le célèbre moteur de recherche Américain avait d’ailleurs lancé un nouveau rapport « ressources bloquées » dans webmaster tools pour aider les webmasters à savoir quelles ressources étaient bloquées.

Bloquer l’accès à ces ressources CSS, Javascrit et images est donc la première erreur fréquente des webmasters. Google re-précise que ce blocage nuit directement à l’exploration du contenu d’un site et donc à son indexation.

Pour corriger ces problèmes, le moteur de recherche invite les webmasters à utiliser ses différents outils gratuits :

2- Contenu non lisible sur les terminaux mobiles

Google avait là encore averti les webmasters que les sites en flash seraient pénalisés sur Google Mobile, ce qui est désormais chose faite avec un nouveau label dédié aux sites flash dans les résultats mobiles.

En effet, toutes les animations en flash et lecteurs vidéos propriétaires qui utilisent cette technologie ne permettent pas à l’internaute mobile de visualiser le contenu, ce qui peut s’avérer très frustrant pour l’internaute. Google conseille donc à tous les webmasters d’utiliser les animations en HTML5 qui sont elles en revanche compatibles avec tous les navigateurs et l’ensemble des terminaux mobiles.

3- Les mauvaises redirections entre site principal et site mobile

Mauvaises redirections google mobile

La troisième erreur fréquente des webmasters en matière de compatibilité mobile consiste à mal gérer les redirections entre le site mobile et le site principal. Cette erreur est uniquement valable pour les sites qui ne disposent pas de version responsive.

Il existe plusieurs problèmes fréquents liés aux redirections sur mobile :

  • Le premier consiste à générer des redirections automatiques sur un site principal vers la version mobile lorsque un appareil mobile est détecté, alors que les critères d’URLs sont différents sur le site mobile, ce qui génère ainsi des 404 aux utilisateurs de smartphones.
  • Le second problème fréquent consiste a rediriger un internaute mobile vers une page catégorie lorsque une page plus profonde n’est pas réalisée en version mobile, Google déconseille fortement cette pratique qui nuit à l’expérience utilisateur.
  • La troisième erreur fréquente consiste à rediriger uniquement une partie des terminaux mobiles. Si els redirections sont en place pour les terminaux iOS, elles doivent aussi l’être pour les terminaux sous Android et Windows Phone par exemple.

Pour aider les webmasters à corriger ces problèmes de redirection :

Google met à disposition dans son rapport d’erreurs de crawl un onglet dédié aux smartphones, il y fait ainsi apparaître les éventuels problèmes de redirection. Google conseille par ailleurs aux webmasters de ne pas rediriger un internaute si une page n’est pas réalisée pour mobile. Le moteur de recherche invite enfin les webmasters à opter dès le début pour un site internet en responsive design, ce qui évite de nombreuses erreurs de compatibilité mobile.

4 – Les erreurs 404 uniquement sur mobile

Erreur 404 mobile

Certains sites internet affichent une page de la version PC en version mobile alors qu’elle n’a pas été réalisée, générant ainsi des erreurs 404 uniquement sur la version mobile.

Google déconseille ici fortement de rediriger un internaute si la page n’a pas été réalisée, il conseille plutôt de laisser l’internaute mobile sur la version desktop au pire des cas tout en conseillant d’opter pour le responsive design une nouvelle fois. Le moteur de recherche référence l’ensemble des problèmes qu’il détecte dans son rapport de crawl sur webmaster tools, dans la section « Smartphone ».

5 – Le chargement lent des pages mobiles

Le temps de chargement est un  facteur de positionnement parmi tant d’autres, en revanche, il est encore plus important sur mobile d’avoir un site internet qui se charge rapidement. Un site qui se charge lentement sur mobile est l’une des erreurs les plus communes des webmasters, Google conseille ainsi d’utiliser son outil Google Page Speed Insights pour détecter et corriger tous les problèmes qui peuvent impacter négativement la vitesse de chargement d’un site sur mobile (et version desktop).

Source : Google Developers

 

Compatibilité mobile : 5 erreurs fréquentes à éviter selon Google !
5 - 1 vote

Vous souhaitez recevoir nos meilleurs articles ?

En vous abonnant à la newsletter LEPTIDIGITAL, vous confirmez avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité et de traitement des données (votre email ne sera jamais partagé et restera anonyme 😉 ).

2 Commentaires

2 Comments

  1. Broby

    19 mai 2015 à 17 h 13 min

    Bonjour,
    Bon article. En effet, le géant Google a encore raison il n’y a rien de plus agassant que de naviguer sur mobile et d’arriver sur une page non adaptée pour smartphone. Commence alors une de ces gymnastiques… Zoom et dezoom sur petit écran, de quoi avoir les yeux qui sortent de leurs orbites… La meilleure solution pour éviter cela est de penser « first mobile » dès le départ du projet. Lisez ce magnifique livre de Luke Wrokblewski « mobile first ».

  2. Charles Berthommé

    15 juin 2015 à 10 h 55 min

    Hélas, pour encore beaucoup d’entreprises et entrepreneurs possédant un site Internet, le responsive ou le mobile n’a aucune intérêt : « j’ai déjà payé un site Internet, j’ai pas besoin de plus ».

    Et pourtant inutile de rappeler l’importance que peut revêtir un site Internet adapté mobile : de nouveaux prospects générés par un meilleur positionnement dans la version mobile du moteur de recherche.

    Sans compter ceux qui ont tenter de faire ça eux-même à moindre frais. Pour le coup cela ignore ces 5 critères.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

haut