SEO

Les facteurs de positionnement SEO 2016 – 2017 par SearchMetrics

facteurs positionnement SEO 2017

Découvrez les facteurs de positionnement SEO les plus importants pour 2016 – 2017 selon la dernière étude en date de SearchMetrics.

Comme chaque année, SearchMetrics a publié son étude annuelle sur les facteurs de positionnement SEO qui ont le plus de poids sur Google. Voici un résumé de l’étude.

Quels sont les facteurs de positionnement SEO qui auront le plus de poids en 2017 ?

Selon SearchMetrics, voici les facteurs de positionnement qui ont actuellement le plus de poids sur Google :

Le contenu et sa pertinence

  • Le contenu reste et restera toujours très important pour Google. Les sites les mieux positionnés disposent souvent de plus 1000 mots de contenu sur leur page de destination (certaines études recommandent d’ailleurs plus de 2000 mots). Plus le contenu sera riche, plus il pourra se positionner sur une variété importante d’expressions alternatives et de requêtes longue traine.
  • La pertinence du contenu en fonction de l’intention de recherche de l’internaute est un facteur à prendre en compte de plus en plus dans l’optimisation des contenus pour le SEO. SearchMetrics a d’ailleurs lancé un nouvel outil capable de mesurer le degré de pertinence d’un contenu pour une requête donnée.

L’expérience utilisateur et ses impacts SEO

  • Le CTR SEO (taux de clic des résultats naturels), le taux de rebond (pourçentage de personnes qui ne consultent pas une deuxième page) et le temps moyen passé sur le site sont, selon SearchMetrics, des facteurs de classement importants. Non mentionné dans l’étude, le pogosticking, nombre de personnes qui utilisent la flèche retour du navigateur juste après avoir cliqué sur un résultat, doit également avoir un fort impact sur le classement des résultats SEO.
    • Le CTR moyen des pages entre la position 1 et la 3 est de 36%
    • Le taux de rebond moyen des pages dans le top 10 est de 46%
    • Le temps moyen passé sur un site présent dans le top 10 est de 3 minutes 10
  • Le maillage interne reste selon SearchMetrics l’un des tops facteur de positionnement en 2016. Qu’il ait un intérêt pour les utilisateurs

La technique à ne pas négliger

  • L’utilisation d’un H1 accompagne d’au moins 1 H2 serait bénéfique selon SearchMetrics
  • Le HTTPS, un incontournable pour 2017 ? Selon l’étude, 45% des pages dans le top 20 sont désormais en HTTPS (ce qui rejoint les chiffres de Moz)
  • Le temps de chargement des pages reste un facteur de positionnement à ne pas négliger en 2017.
    • Le temps de chargement complet moyen des pages dans le top 10 est situé entre 7 et 8 secondes. Google recommande un temps de chargement autour de 3 à 4 secondes.
  • La compatibilité mobile reste et restera un facteur de positionnement clé dans les années à venir, surtout si Google déploie son index mobile first.

Les signaux sociaux de plus en plus importants

Même si ce n’est pas vraiment nouveau, les signaux sociaux semblent gagner en importance d’après l’étude de SearchMetrics

  • Les signaux sociaux en provenance de Facebook seraient ceux qui ont le plus de poids, suivi ensuite par les signaux sociaux de Google Plus et Twitter
  • Les signaux sociaux de Google Plus et Twitter seraient surtout importants pour départager les positions 1 et 2 selon SearchMetrics

Quels sont les facteurs de positionnement qui perdent en importance avec le temps ?

Selon l’étude de SearchMetrics, certains facteurs de positionnement historiques perdent de l’importance.

  • Alors que Google confirmait il y a encore peu que le contenu et les liens étaient les deux facteurs de positionnement SEO les plus importants pour son moteur de recherche, SearchMetrics estime de son côté que les backlinks auront de moins en moins d’importance à l’avenir.
  • L’utilisation d’expressions exactes dans les Titres de page et dans le contenu a également, selon SearchMetrics, moins d’importance qu’avant. Selon l’outil, 53% des 20 premiers résultats disposent de mots-clés dans leur balise Title, ce qui serait en baisse VS les années précédentes.

Une étude SEO à prendre avec du recul, comme toujours

Cette étude et ces résultats ne sont pas validés ou approuvés par Google, les résultats et affirmations sont donc à prendre, comme toujours, avec du recul.

Rien ne remplacera vos tests sur vos thématiques et dans votre environnement concurrentiel pour déterminer quels sont les facteurs de positionnement les plus importants pour vous.

A titre d’exemple, si SearchMetrics indique que les backlinks ont de moins en moins d’importance dans le ranking, un Googler indiquait encore en Mars 2016 que les liens étaient le 2ème facteur de positionnement le plus important après le contenu.

Cette étude générale sur les facteurs de positionnement est la dernière que l’outil publiera, conscient des spécificités liées à chaque secteur, l’outil publiera à l’avenir des études plus précises.

Source

Les facteurs de positionnement SEO 2016 – 2017 par SearchMetrics
5 - 2 votes

Vous souhaitez recevoir le meilleur de notre veille digitale ? 👇

5 Commentaires

5 Comments

  1. FRANCK

    22 décembre 2016 à 16 h 36 min

    Bonjour je trouve très pertinent votre article, mais j’ai une question concernant les contenus de plus de 1000 mots, j’ai lu sur internet que dépassez ce chiffre décourageait les lecteurs d’aller au bout de l’article, personnellement j’ai un blog de web marketing et mes contenus sont toujours d’environ 1000 mots.
    Alors qui croire dans cette jungle du net

    • Vincent Brossas

      27 décembre 2016 à 9 h 12 min

      Bonjour Franck,
      Si vous disposez d’un contenu de qualité, riche en médias (images, vidéos, …), bien structuré et bien mis en forme (avec des listes à puces), 1000 mots se lisent très bien pour peu que votre audience soit suffisamment intéressée par la thématique.
      La quantité de texte a encore beaucoup d’importance pour Google en 2016 – 2017…
      Bonne continuation,
      Vincent

  2. Joshua

    27 décembre 2016 à 10 h 18 min

    Bonjour Vincent,

    Comme chaque fin d’année, beaucoup d’articles et d’études sur les facteurs de positionnement voient le jour. Personnellement, je ne me réfère pas trop à ces études parce que d’un site à l’autre les facteurs de positionnement SEO diffèrent d’importances. Et comme vous l’avez déclaré, rien ne remplace les propres tests de chacun dans son environnement concurrentiel et les thématiques spécifiques.

    Généralement, ce sont les mêmes facteurs de 2015 et 2016 sauf que selon le célèbre Moz, le Netlinking vient au sommet : en fait, une bonne stratégie de netlinking est le premier facteur garant de positionnement selon Moz et ce constat est totalement contredit par cette étude de SearchMetrics qui trouve que ce facteur aura de moins en moins d’importance à l’avenir.

    Après des années d’expérience dans le monde de SEO, je suis du même avis que Moz, les backlinks restent toujours un facteur prépondérant dans le SEO surtout que rien n’est validé par Google (en ce qui concerne cette étude) et ce dernier a affirmé récemment à travers Matt Cutts que « si Google ne prenait pas en compte les backlinks dans son algorithme, les résultats seraient beaucoup moins qualitatifs ».

    Cette affirmation est claire en termes de l’importance de Netlinking dans le classement des sites sur SERP.

    Entre la qualité de contenu et celle des backlinks ce n’est plus une question de quel facteur est le plus important. Le bon référenceur est celui qui est capable de combiner harmonieusement les différentes techniques sans favoriser certains facteurs contre d’autres.
    Créer un contenu de forte valeur ajoutée pour l’utilisateur avec un meilleur usage des mots-clés avec une bonne stratégie Netlinking basée sur la diversification des liens et des ancres utilisées et surtout compter sur la créativité sont les clés d’un projet SEO qui peut réussir en 2010 comme en 2020.

    • Vincent Brossas

      27 décembre 2016 à 10 h 23 min

      Bonjour Joshua,
      Merci pour ta contribution très détaillée. Comme mentionné dans l’article, j’émets également des réserves quant à cette étude mais je la partage car j’estime que cela peut intéresser certains référenceurs. Un Googler indiquait il y a peu que les deux facteurs de positionnement les plus importants étaient le contenu et les liens (c’est aussi mentionné dans l’article), nulle doute que ce sera encore d’actualité en 2017 🙂

  3. Marine

    30 décembre 2016 à 14 h 04 min

    Bonjour,
    Très bon article, comme vous le dites dans cet article, les études et recommandations SEO sont à prendre avec des pincettes, même s’il est vrai que des bonnes pratiques sont à utilisées (balise H1/H2, le contenu de qualité, etc …). On entend beaucoup parler de ces bonnes pratiques du SEO, et des tendances à adopter.
    En tout cas je continue de lire vos articles avec grand intérêt, et vous souhaite bonne continuation.

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

LEPTIDIGITAL est un blog vous proposant le meilleur de l'actualité digitale (SEO, Webmarketing, Social Media, SEA, Emailing, E-commerce, ...)

LA NEWSLETTER LEPTIDIGITAL

Recevez nos meilleurs articles en 1 clic !

UN PETIT LIKE ?

leptidigital facebook
haut