NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Étude SEO : Quelle est la Durée de Vie Moyenne des Liens ?

Quelle est la durée de vie moyenne des backlinks en netlinking ? Quelles sont les principales raisons de perte de liens ? Quels enseignements en tirer ?

En SEO, on parle souvent de netlinking, de backlinks et de l’intérêt qu’ils ont dans le cadre d’une stratégie de référencement naturel. En revanche, on oublie souvent de préciser que les liens ne sont pas éternels et qu’il convient d’en acquérir de nouveaux de manière régulière si l’on souhaite maintenir de bonnes positions SEO dans le temps, et ceci, pour plusieurs raisons. Dans une récente étude publiée par Ahrefs, le logiciel SEO historiquement spécialisé dans l’analyse du netlinking s’est penché sur la durée de vie des liens et des principales raisons pour lesquels ces derniers disparaissent. Voici les résultats de l’étude et les principaux enseignements à en tirer.

Les chiffres à retenir sur la « link rot » study d’Ahrefs, l’étude dédiée au netlinking

Pour obtenir des chiffres pertinents, Ahrefs a analysé les liens externes pointant vers plus de 2 millions de domaines différents (2 062 173) depuis 2013.

En près de 10 ans, 74,5% des backlinks analysés ont été perdus (66,5% perdus + 6,45% avec des erreurs de crawl) ! La durée de vie moyenne d’un lien est donc de moins de 10 ans dans la grande majorité des cas.

Ainsi, près des 3/4 des liens acquis par les plus de 2 millions de domaines analysés depuis 2013 n’ont plus aucun intérêt SEO pour différentes raisons.

Quelles sont les principales raisons de la perte de liens dans le temps ?

raisons liens perdus étude seo Ahrefs

Les principales raisons pour lesquelles les liens sont considérés comme perdus dans l’étude d’Ahrefs sont les suivantes :

  • Page inexistante ou impossible à crawler par Ahrefs : ils représentent 47,7% des liens perdus (c’est le cas quand des domaines sont supprimés par exemple) ;
  • Lien supprimé par le propriétaire du site : 34,2% des liens perdus ;
  • Erreur de crawl : 6,45% (erreurs rencontrées par Ahrefs lors du crawl de la page)
  • Page référente redirigée en 301 : 5,99% (lors de migrations ou refontes, les liens historiques ne sont pas toujours gardés) ;
  • Pages référentes supprimées ou répondant en 404 : 4,11% (pages contenant historiquement un backlinks mais non redirigées) ;
  • Page avec un changement de canonical : 0,82% des liens perdus ;
  • Page référente avec un noindex (qu’elle n’avait pas avant) : 0,73% ;

Quels enseignements tirer de cette étude sur la durée de vie des liens et les raisons de leur disparition ?

Cette étude nous rappelle à quel point il est important de :

  • Monitorer ses liens régulièrement pour suivre l’évolution de ses domaines référents et détecter d’éventuels problèmes avec ses liens qui pourraient être corrigés avec un simple contact du webmaster hébergeant le lien (refonte de page n’intégrant plus le lien, redirections 301 non configurées, pages répondants en 404 alors que disponibles sous une nouvelle URL, …).
  • Continuer d’acquérir des liens de manière régulière dans le temps : que ce soit en passant par des plateformes de netlinking, en direct avec des sites, via des articles invités, via des stratégies de PBN, …

Source

Un avis ? post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.