NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Comment Choisir Ses Mots Clés Pour Le Référencement (SEO) ?

Le choix des mots-clés est primordial pour le web. Voici 8 conseils à appliquer pour sélectionner les mots-clés les plus pertinents pour le SEO.

Choisir le bon mot clé est primordial quand on souhaite se positionner dans les résultats de recherche sur Google et tous les moteurs de recherche. Or, quand on génère une grande liste de mots clés, il n’est pas évident de choisir celui qui correspondra le mieux à la page qu’on souhaite créer. Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir le bon mot clé ? Comment apprécier la qualité et la pertinence d’un mot clé ? Quels sont les outils à utiliser pour trouver et choisir ses mots clés ? Découvre dans ce guide tout ce que tu dois avoir en tête au moment de choisir le mot clé sur lequel tu souhaites positionner et construire ta page.

Comment choisir les bons mots clés pour le SEO ? 8 conseils à mettre en place pour ton site web

Construire une stratégie mots clés complète pour ton site internet

Pour faciliter le choix du mot clé, l’idéal est de travailler une stratégie en amont de la création de contenu. En réalité, il faudra même réfléchir à tout cet aspect avant la création du site en lui-même. Le mot clé choisi doit s’inscrire dans une stratégie globale de site et les expressions choisies pour les pages doivent répondre à la logique imposée par la structure du site.

Penser tout cela en amont facilite le travail, à la création et à l’optimisation des pages, mais c’est aussi un moyen d’économiser de l’argent. En effet, si tu commences à créer ton site sans vraiment te soucier de toute la stratégie de mots clés, tu risques d’être embêté le jour où tu souhaiteras mettre en œuvre tout cela. Il faudra retravailler les pages, ce qui coûte du temps et de l’argent, peut-être changer les URLs et attendre leur indexation. Tu comprends donc l’importance de travailler cette stratégie en amont.

Mettre en place une stratégie pour choisir ses mots clés

Ce premier conseil concerne plutôt le « moment idéal » pour choisir ses mots clés. Il faut surtout prendre cela en compte pour les pages principales du site. Si tu veux créer une stratégie de contenu pour pousser le référencement de tes pages principales, tu peux tout à fait t’y mettre plus tard puisqu’il s’agit de contenu « additionnel ».

Un mot clé principal par page

C’est un point clé à prendre en compte quand on rédige une page pour le référencement naturel : il faut se concentrer sur un seul mot clé principal. Ensuite, bien sûr, il y a des mots clés secondaires qui en découlent (qui sont souvent assez proches ou des synonymes).

Tout d’abord, aux yeux de Google, c’est important. En effet, il vaut mieux se concentrer sur un mot clé pour montrer son expertise et montrer qu’on répond précisément à la requête. Si la requête ciblée est floue et que tu essayes de répondre à plusieurs requêtes différentes, tu ne seras en réalité vu comme un expert sur aucune d’entre elles (sauf coup de chance).

Faire des pages pour Google, c’est bien, mais écrire pour les utilisateurs, c’est encore mieux. En dehors de l’importance de se concentrer sur un mot clé pour les moteurs de recherche, c’est aussi notable pour le parcours utilisateur. Les internautes comprennent directement quelle est l’objectif de la page ou du contenu, ils ne sont pas perdus. Il aura donc plus de chance de trouver le contenu qu’il recherche : tu augmentes tes chances de convertir.

Se mettre à la place de l’audience ciblée

Quelle requête va taper les personnes que tu cibles pour trouver ta page ?

C’est une question bien plus difficile qu’il n’y paraît. Néanmoins, c’est cruciale pour trouver une idée de départ en termes de mots clés. Plus on est expert d’un sujet, plus il est difficile de répondre à cette question.

L’idéal pour ne pas se tromper est d’essayer de taper des requêtes qu’on pense potentiellement correctes et voir les résultats qui ressortent. Si les résultats correspondent à la page qu’on veut créer, alors on est sur la bonne piste. Ensuite, on peut essayer de rentrer ce mot clé dans un générateur de mots clés pour voir s’il y a des opportunités plus pertinentes en termes de volume de recherche ou de concurrence.

Bien comprendre l’intention de recherche

Pour être sûr que tu choisis le bon mot clé pour la page que tu souhaites créer, le point le plus important et malheureusement le plus souvent oublié est l’intention de recherche.

Il s’agit de la réponse que les internautes s’attendent à trouver en tapant la requête dans leur barre de recherche. Autant dire que si tu n’y réponds pas, tu n’as aucune chance de te positionner puisque Google la comprend très bien.

L’intention de recherche peut s’exprimer de différentes manières :

  • Le type de contenu : s’agit-il d’un article, d’une image, d’une vidéo, etc.
  • L’angle utilisé pour traiter la problématique : est-ce que l’internaute s’attend à tomber sur un article informatif, un comparatif, un guide d’achat, un tutoriel, une page de vente, etc.
L'intention de recherche des mots clés
L’intention de recherche des mots clés

C’est le point à absolument contrôler.

Pour vérifier l’intention de recherche, c’est très simple puisque Google te mâche le travail. Il te suffit de rechercher le mot clé voulu dans ta barre de recherche et analyser la page de résultats (SERP). Observe bien quel type de contenu ressort sur la première page et sous quel angle la problématique a été traité.

Par exemple, si tu souhaitais faire une liste des meilleurs outils d’emailing, il ne faut pas se positionner sur « emailing », qui ne contient que des articles informatifs. Le mot clé idéal sera « logiciel emailing », qui contient principalement des tops de plateformes du genre.

Étudier la concurrence dans les résultats de recherche

On a vu que la concurrence dans les résultats de recherche permet de définir l’intention de recherche pour savoir si on ne se trompe pas de mot clé. Il ne faut pas s’arrêter aux SERPs, leurs pages ont également beaucoup à nous apprendre.

On a vu qu’on devait se concentrer sur un mot clé principal, entouré d’expressions secondaires qui appuient ce premier. En parcourant le contenu des pages qui apparaissent dans le top 3 des résultats de recherche permet de donner des idées de synonyme à adopter, de thèmes à aborder et même de balisage Hn. C’est aussi l’occasion de trouver des « sous-thèmes » qui pourraient être le sujet d’autres pages. Puis, pour aller au bout de la vérification de l’intention de recherche, tu auras vraiment toutes les informations en main en te rendant sur le contenu lui-même.

Étudier la concurrence pour choisir les mots clés
Étudier la concurrence pour choisir les mots clés

Voici une extension qui peut t’aider à étudier les contenus concurrents : Web Developer. Disponible gratuitement sur Chrome, Firefox ou Opera, cette extension te donne de nombreuses informations techniques et sémantiques sur les pages web. Tu pourras par exemple consulter le « Document Outline » (dans l’onglet « Information ») et voir le balisage Hn de la page. Si celle a bien été construire, cela te permet de faire ressortir les principaux sujets abordés et les variantes du mot clé utilisées.

Ne pas hésiter à aller vers des mots clés de longue traîne

Qu’est-ce qu’un mot clé de longue traîne ?

Ce sont des expressions de mots clés composées généralement de plus de 3 mots. Il s’agit souvent de mots clés avec de faibles volumes de recherche et surtout une faible concurrence. Le premier réflexe qu’on peut avoir face à cette typologie de mots clés est le faible trafic qu’elle va attirer. En réalité, ce problème est plutôt une opportunité.

En effet, une requête de ce genre, surtout dans un contexte commercial ou transactionnel, a plus de chances d’apporter un trafic qualifié, qui va potentiellement convertir. Pour qu’un internaute tape une requête aussi précise, c’est qu’il sait ce qu’il veut. L’intention de recherche est très clairement exprimée. En plus, il y a fort à parier que la concurrence y sera beaucoup plus faible donc tu pourras positionner ta page beaucoup plus facilement. À l’inverse, sur des mots clés plus généralistes, la concurrence est très forte, alors tu mettras beaucoup de temps à te positionner et tu devras sûrement payer pour du netlinking.

La longue traîne n’est pas la seule typologie de mot clé existante, en voici d’autres :

  • Les mots clés génériques : c’est l’inverse du mot clé de longue traîne. Ce sont les expressions de moins de 3 mots, sur lesquels l’intention de recherche est beaucoup plus floue. Il s’agit généralement de requêtes à but informatif, ou alors à but transactionnel, mais très concurrentiel.
  • Les mots clés de longue traîne : nous l’avons expliqué juste au-dessus.
  • Les mots clés locaux : pour un artisan, une entreprise qui vend des services physiques ou un point de vente physique, ces mots clés ont pour but de faciliter le référencement local d’un site. Ils sont très facilement reconnaissables puisqu’on retrouve un indice de localisation dedans (ville, département, quartier, etc).
  • Les mots clés événementiels : il s’agit ici de mots clés à popularité éphémère. Ils sont souvent liés à une actualité, un évènement récent ou à venir. Les exploiter demande beaucoup de temps et d’attention, pour des résultats à court terme seulement.

Vérifier sa présence sur les mots clés avec Google Search Console

Enfin, avant de vouloir se positionner sur un mot clé, il faut déjà vérifier… qu’on n’est pas déjà positionné dessus ! En effet, il se peut tout à fait que 2 pages de ton site traitent d’un sujet proche et qu’une page vienne empiéter sur un autre mot clé où tu souhaites te placer.

On peut très facilement vérifier cela depuis Google Search Console : l’outil gratuit de Google qui te permet d’analyser ta présence dans le moteur de recherche. Il faut bien entendu que ton site soit connecté à l’outil au préalable.

Regarder ses mots-clés Search Console
Regarder ses mots-clés Search Console

Pour accéder à ces données, il faut :

  • Se rendre sur le tableau de bord « vue d’ensemble » de Search Console puis aller dans « résultats de recherche », situé sur le menu de gauche dans la partie « performances ».
  • Maintenant, il faut ajouter un filtre en cliquant sur « + Nouveau » à côté du filtre de type de recherche et de date.
  • Choisis « requête… » puis tape le mot clé souhaité en sélectionnant « requête exacte ».
  • Tu as désormais accès aux performances de ton site dans les résultats de recherche sur la requête que tu as tapée. S’il n’y a pas de clics ou d’impressions ou seulement très peu, tu peux y aller et construire une page sur ce mot clé.

Être au point sur le champ lexical de son site

Enfin, dernier conseil qui concerne plutôt la rédaction de la page. Même si tu as défini un mot clé précis pour ta page, ce n’est pas pour autant qu’il faut le répéter en boucle. Premièrement, ce n’est pas très agréable à lire, puis, Google n’est pas vraiment fan de ce genre d’optimisation. En effet, un usage abusif d’un mot clé peut être perçu comme étant du Keyword Stuffing (« bourrage de mots clés »). C’est une pratique qui était répandue auparavant sur Google pour maximiser ses chances d’apparaître sur la requête ciblée.

Aujourd’hui, Google a mis fin à cette méthode par des pénalités. Le Keyword Stuffing est considéré comme une technique SEO Black Hat puisque cela n’apporte aucune valeur ajoutée à l’utilisateur et que le but est de manipuler le moteur de recherche.

Maintenant, les pages sont favorisées lorsqu’elles utilisent un vocabulaire varié. En d’autres termes, l’idéal serait de définir une liste de synonyme du mot clé et d’essayer d’alterner entre ceux-ci autant que possible dans la page.

Quels outils utiliser pour trouver des mots clés pertinents pour le référencement naturel ?

Pour te faciliter le travail et trouver plus facilement les bons mots clés, il faut aussi choisir le bon outil pour y parvenir. En réalité, tu vas avoir besoin de plusieurs types d’outils. Tout d’abord, il y a ceux qui peuvent te permettre de trouver des idées de mots, c’est-à-dire des « générateurs de mots clés« . Ensuite, pour suite l’évolution des positions de ton site sur ceux-ci, il va te falloir un outil SEO. Il existe aussi des outils qui regroupent ces 2 fonctionnalités. Dans l’idéal, il te faudrait aussi un outil pour traiter les mots clés quand tu les exportes (Google Sheets ou Excel). Mais, concentrons-nous ici sur les mots clés.

SE Ranking, la plateforme SEO complète et professionnelle

On parlait d’outil qui regroupe plusieurs fonctionnalités en SEO : SE Ranking en est le parfait exemple. Il s’agit là d’une plateforme SEO complète, qui te donne toutes les clés pour optimiser la présence de ton site dans les SERPs.

Choisir ses mots clés avec SE Ranking
Choisir ses mots clés avec SE Ranking

En ce qui concerne les mots-clés, l’outil est top. Il suffit de taper une requête dans leur interface et SE Ranking te donne de nombreuses informations : difficulté SEO, volume de recherche mensuel avec tendance, CPC, dynamique du classement, etc. Ce sont des informations qui peuvent influencer ton choix de mot clé. En plus de cela, SE Ranking génère 3 listes de mots clés supplémentaires avec ta requête : les mots clés similaires, les mots clés en lien et les mots clés à volume de recherche faible.

Google Keyword Planner, l’outil gratuit pour définir des listes de mots clés

Si tu veux rechercher des mots clés de manière illimitée et totalement gratuitement, il existe une alternative : Google Keyword Planner. Il s’agit en effet de l’outil disponible dans Google Ads pour rechercher des mots clés et en générer de nouveaux.

Même si c’est gratuit et qu’il n’y a pas de limite d’utilisation, tu n’auras accès à tous les détails que si tu as une campagne Google Ads active. Sinon, pour les volumes de recherche ou le niveau de concurrence, tu n’auras que des fourchettes / estimations.

Utiliser Google Keyword Planner pour trouver des mots clés
Utiliser Google Keyword Planner pour trouver des mots clés

Néanmoins, malgré cela, cet outil peut en dépanner plus d’un et sa fonctionnalité de génération de mots-clés n’est pas bridée donc il faut en profiter. Pour y accéder, il faut se rendre sur son interface Google Ads > Outils et paramètres > Outils de planification des mots clés.

Answer the Public, le site qui t’aide à comprendre les questions des internautes

Quand on est en réflexion autour d’un mot clé, il peut être intéressant d’utiliser un outil qui « sonde » les utilisateurs et nous rapporte les différentes questions que se posent les internautes autour d’un thème donné. C’est exactement ce que propose Answer The Public. Il suffit de rentrer un mot clé sur leur site, et ATP ressort toutes les questions qui tournent autour.

Tu as désormais tous les éléments en main pour choisir à la perfection tes mots clés. Si tu as d’autres conseils ou d’autres outils à conseiller, n’hésite pas à le faire au travers de l’espace commentaire ci-dessous.

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.