NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Comment Faire du Netlinking en 2023 ? Guide (et Erreurs à Éviter)

Comment mettre en place une stratégie de netlinking efficace en 2023 ? Le netlinking est une composante essentielle du référencement naturel (SEO) et un élément clé pour améliorer la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche. Dans cet article, nous allons vous présenter comment concevoir et actionner une stratégie de netlinking efficace et durable. Nous passerons brièvement en revue les bases du netlinking et les bonnes pratiques à adopter avant de présenter les différentes techniques concrètes pour obtenir des liens de qualité. Nous finirons par lister quelques erreurs fréquentes à éviter.
Guide netlinking

Qu’est-ce que le netlinking ?

Le netlinking, également appelé link building, consiste à obtenir des liens entrants (backlinks) depuis d’autres sites web vers le vôtre. Ces liens sont considérés par les moteurs de recherche comme des « votes de confiance » et peuvent améliorer la notoriété et l’autorité d’un site web.

A condition qu’elle soit bien conduite, une campagne de netlinking bien menée peut donc contribuer à l’amélioration du positionnement d’un site dans les résultats de recherche organiques sur ses mots-clés ciblés.

Pourquoi le link building est-il important ?

Les liens externes sont, avec le contenu et l’optimisation technique d’un site web, l’un des trois piliers d’une stratégie de référencement naturel efficace.

En effet, Google et les autres moteurs de recherche considèrent les liens externes comme des « votes de confiance » attribués à un site.

Ainsi, plus un site reçoit de liens de qualité, plus il est susceptible d’être considéré comme une source d’information pertinente et fiable par les moteurs de recherche (et plus il a donc de chances de remonter dans les premiers résultats de recherche non sponsorisés). Par conséquent, le netlinking permet d’augmenter la notoriété perçue d’un site web et d’attirer ainsi davantage de trafic organique en provenance des résultats de recherche naturels des principaux moteurs de recherche.

Quels sont les différents types de liens entrants ?

Il existe différents types de liens entrants qui peuvent être utilisés dans le cadre d’une campagne de netlinking en SEO. Dans cette section, nous allons nous intéresser aux différences dofollow vs nofollow / UGC ainsi qu’aux types de liens qui peuvent être créés par les référenceurs dans le cadre de campagnes de linkbuilding.

Dofollow vs nofollow vs ugc et sponsored : quelles différences ?

En netlinking, les liens les plus importants sont les liens suivis par les moteurs de recherche (dofollow), mais voici un récapitulatif des différents types que l’on rencontre habituellement :

  • Les liens dofollow : les liens dofollow sont des liens suivis par les moteurs de recherche qui transmettent la popularité et le PageRank (« linkjuice ») de la page à l’origine du lien. Ce sont les plus importants à créer dans le cadre d’une campagne de netlinking car ceux qui ont le plus d’impact sur le positionnement.
  • Les liens nofollow : un lien nofollow en référencement est un lien hypertexte doté d’un attribut HTML (rel= »nofollow ») qui indique aux moteurs de recherche de ne pas le prendre en compte pour l’évaluation du classement d’une page. Ils restent toutefois intéressants pour diversifier le profil de backlinks, car un mélange naturel de liens dofollow (transmettant du « jus SEO ») et nofollow aura davantage tendance à prouver aux moteurs de recherche que le site respecte les consignes des moteurs et n’essaie pas de manipuler artificiellement son classement.
  • Les liens UGC et sponsored : ces types de liens fonctionnent comme ceux avec l’attribut nofollow (ils ne sont pas suivis). Google a introduit le rel= »sponsored » et le rel= »ugc » afin que les webmasters puissent l’aider à distinguer les différents types de liens. En pratique, peu de sites utilisent ces nouveaux attributs HTML pour qualifier les liens.

Les différents types de backlinks que vous pouvez créer :

  1. Les liens texte : Ce sont des liens hypertexte incorporés dans le contenu écrit d’une page web. Ils sont généralement constitués d’un mot ou d’une phrase clé qui est mis en évidence et qui, lorsque l’on clique dessus, redirige l’utilisateur vers une autre page web. C’est le type de lien le plus fréquent.
  2. Les liens image : Les liens image sont des liens hypertexte qui utilisent une image comme élément cliquable pour rediriger les utilisateurs vers une autre page. Pour ce type de lien, l’ancre retenue par les moteurs de recherche sera la balise « alt » de l’image, il est donc crucial de l’optimiser pour aider les moteurs de recherche à comprendre son contexte.
  3. Les liens sidebar : Les liens sidebar sont des liens qui se trouvent dans la barre latérale d’un site web. Ils peuvent être sous forme de texte ou d’image. Bien que ces liens puissent avoir un impact sur le SEO, ils sont généralement considérés comme moins puissants que les liens texte intégrés dans le contenu principal d’une page.
  4. Les liens sitewide : Les liens sitewide sont des liens qui apparaissent sur l’ensemble des pages d’un site web, généralement dans le pied de page ou la barre de navigation. Ces liens sitewide ont un impact SEO plus limité, car les moteurs de recherche peuvent les considérer comme moins pertinents ou même comme du spam s’ils sont utilisés de manière abusive.

Qu’est-ce qu’un backlink de qualité ?

Les moteurs de recherche évaluent la qualité des liens en fonction de plusieurs critères. Voici les 5 éléments les plus importants à garder à l’esprit :

  • La pertinence thématique : un lien entrant provenant d’un site ayant un contenu similaire ou complémentaire au vôtre est généralement plus valorisé. L’indicateur Topical Trust Flow (TTF) de l’outil Majestic est un bon indicateur de pertinence sémantique. Ceci dit, même sans indicateur tiers, il suffit d’analyser rapidement la thématique principale d’une page ou d’un site pour déterminer s’il évolue dans le même univers thématique que son site ou sa page cible. 
  • L’autorité du site source : un backlink provenant d’un site reconnu et ayant une forte autorité sera plus bénéfique pour votre référencement. Plusieurs indicateurs comme le Domain Rating (DR), Citation Flow (CF), Trust Flow (TF) ou le Domain Authority (DA) permettent de mesurer la « puissance » d’un domaine ou d’une page. Concrètement, plus un domaine ou une page aura d’autorité, plus elle pourra en transmettre via un backlink.
  • La diversité des sources : il est important d’obtenir des liens provenant de différents domaines, différentes pages et différents types de sources (blog, forum, médias, …) pour diversifier son profil de liens, rester en dehors des radars des algorithmes des moteurs de recherche et éviter la sur-optimisation.
  • La diversité des ancres de lien : si insérer dans les ancres de liens (texte sur lequel le lien est inséré) des termes liés aux mots-clés ciblés par la page est un facteur de positionnement SEO important, il est vivement recommandé de faire varier les textes d’ancrage pour ne pas avoir un profil d’ancre trop optimisé. En règle générale, pour éviter tout risque de pénalisation, il est recommandé de disposer d’un taux d’ancres optimisées (contenant le mot-clé ciblé par la page) faible, en dessous des 5% par exemple, et de diversifier les ancres avec des ancres de marque, d’URL ou des termes génériques comme « cliquez-ici », « en savoir plus », « source », …
  • Le placement du lien sur le site source : plus le lien est accessible en peu de clics depuis la page d’accueil du domaine référent, plus il transmettra de « jus » SEO. Dans le même esprit, plus il sera placé haut dans la page référente, plus il aura de poids. Enfin, un placement dans le corps du texte de la page qui fait le lien est préférable à un placement en sidebar ou dans le footer par exemple.

Quelles techniques utiliser pour obtenir des liens de qualité ? 10 approches complémentaires

Obtenir des backlinks de qualité est souvent considéré comme l’une des tâches les moins aisées en référencement naturel. Et pourtant, il existe un certain nombre de techniques efficaces qui permettent d’obtenir des liens de manière gratuite ou payante dans le cadre d’une stratégie de netlinking. Voici un tour d’horizon des principales 

1- Acheter des liens sur des pages déjà positionnées

L’achat de liens est une pratique très répandue qui permet d’obtenir des liens de qualité sur les sites de son choix, le tout, en contrôlant totalement l’angle de l’article, la thématique et l’ancre de lien.

Plutôt que d’acheter un article sponsorisé complet, une stratégie de netlinking intéressante qui se développe de plus en plus ces dernières années consiste à acheter un lien sur une page déjà visible sur Google sur des requêtes spécifiques.

Ce type de placement offre de nombreux avantages aux annonceurs. Ils sont en effet assurés d’acheter un lien sur une page qui reçoit déjà une certaine visibilité de Google. Cette dernière a donc plus de chances de transmettre de l’autorité et du « jus SEO » qu’une page invisible sur le moteur de recherche (même si elle a été publiée sur un site avec des indicateurs SEO qui semblaient intéressants).

Comment trouver des sites ouverts à la vente de liens sur des pages positionnées ?

Si vous pouvez identifier des sites pertinents sur lesquels acheter des liens sur des articles existants par vous-même, le plus simple reste de passer par une plateforme de netlinking comme RocketLinks qui répertorie et centralise des milliers de sites sur lesquels il est possible d’acheter un lien sur une page existante (dans des dizaines de thématiques différentes).

Pour découvrir les pages les plus pertinentes sur lesquelles acheter un lien, il vous suffira d’effectuer une recherche via le moteur de recherche de la plateforme en ayant préalablement sélectionné l’option « Liens sur articles existants« .

recherche simple liens sur articles RocketLinks
Aperçu d’une recherche simple de pages positionnées sur lesquelles acheter des liens via RocketLinks

Pour effectuer votre recherche, trois options s’offrent à vous :

  1. Vous pouvez renseigner un ou plusieurs mots-clés liés à la page de destination pour laquelle vous souhaitez acheter un lien et valider pour obtenir les résultats disponibles dans le catalogue de plus de 80 000 sites de RocketLinks ;
  2. Vous pouvez renseigner un ou plusieurs mots-clés et affiner votre recherche avec des critères précis comme le prix, les metrics SEO de la page (trust flow, citation flow, trafic organic estimé, …) ;
  3. Vous pouvez utiliser RocketLinks AI, une fonctionnalité qui a vous aider, grâce à l’intelligence artificielle, à trouver les placements les plus pertinents en fonction de vos critères (ex : liens de vos concurrents que vous n’avez pas).
recherche avancée liens articles existants RocketsLinks
Aperçu d’une recherche avancée de pages positionnées sur lesquelles acheter des liens via RocketLinks

Une fois la recherche effectuée, vous pourrez comparer les différentes pages et les prix associés avant de passer votre commande. Lors du passage de la commande, vous pourrez transmettre un brief spécifique que l’éditeur s’engagera à suivre s’il accepte votre commande. Vous pourrez également bien entendu définir l’ancre de lien souhaitée pour votre backlink.

Résultats de recherche liens positionnés RocketLinks
Aperçu d’une page de résultats de recherche de pages disponibles à l’achat d’un lien positionné via RocketLinks

Il est aussi possible de renseigner une URL spécifique d’un domaine afin d’obtenir une estimation du prix du placement si ce dernier est disponible.

2- Acheter des articles sponsorisés sur des plateformes spécialisées

L’achat d’articles sponsorisés avec un ou plusieurs liens dofollow vers votre site web est également une pratique très répandue qui permet d’obtenir des backlinks dofollow sur des sites de qualité préalablement sélectionnés.

Là encore, deux choix s’offrent à vous : soit vous contactez en direct un à un les sites qui vous intéressent pour obtenir leurs conditions, soit vous centralisez toute votre recherche et votre gestion sur une plateforme de netlinking spécialisée.

Comme pour l’achat de liens sur des articles déjà positionnés, vous pouvez rédiger un brief détaillé qui sera envoyé à l’éditeur ou soumettre votre propre article pour publication (si cette option est autorisée par les sites sélectionnés depuis la plateforme).

De même que pour l’achat d’un lien sur un article déjà positionné, vous pouvez utiliser RocketLinks pour rechercher des sites ouverts à la vente d’articles sponsorisés liés à la thématique de votre activité. Pour cela, il vous suffit de cocher « Articles sponsorisés » dans le moteur de recherche puis d’insérer un ou plusieurs mots-clés génériques liés à votre activité ou la page que vous souhaitez pousser en netlinking.

recherche simple articles sponsorisés sur RocketLinks
Aperçu du moteur de recherche de sites acceptant les articles sponsorisés sur RocketLinks

Une liste de sites pertinents vous sera ensuite proposée et il ne vous restera plus qu’à sélectionner ceux qui correspondent le mieux à vos critères avant de passer commande.

Résultats de recherche articles sponsorisés RocketLinks
Aperçu des résultats de recherche de sites acceptant les articles sponsorisés sur RocketLinks

3- Mettre en place des campagnes relations presse (RP)

Engager une agence de relations presse (RP) et mettre en place une stratégie de RP globale peut vous aider à obtenir des liens de très bonne qualité en provenance de sites média à forte autorité.

Bien qu’il soit possible également de payer pour obtenir des placements garantis, ce type d’approche peut être complémentaire dans le cas où vous avez des nouveautés ou produits susceptibles d’intéresser les journalistes.

4- Créer des contenus à potentiel de linkbaiting

Concevoir des contenus de qualité, informatifs et attrayants, qui incitent naturellement les autres sites web à créer naturellement des liens vers les vôtres est une approche pertinente et efficace pour obtenir des liens de qualité.

Le linkbaiting consiste ainsi à créer du contenu spécifiquement conçu pour attirer l’attention et générer des backlinks, comme des infographies, des études de cas, des études statistiques ou des articles de fond détaillés comme des tutoriels.

5- Pratiquer le guest-blogging

Le guest blogging est une méthode populaire pour obtenir des liens de qualité. Elle consiste à écrire gratuitement des articles pour d’autres sites web en échange d’un lien vers le vôtre.

Pour mettre en place ce type d’approche, vous pouvez soit rechercher des partenariats avec des sites ayant une audience similaire ou complémentaire à la vôtre et les contacter en direct pour leur proposer ce type d’approche, soit passer par des plateformes de netlinking pour vous assurer que vos articles publi-rédactionnel seront publiés par les propriétaires des sites (moyennant dans ce cas une compensation financière variable en fonction du site).

6- Pratiquer l’échange de liens

Les échanges de liens peuvent être une méthode efficace pour obtenir des backlinks gratuitement, à condition qu’ils soient réalisés de manière triangulaire (a minima).

En effet, il est recommandé d’éviter de faire des échanges réciproques et de préférer les échanges de liens entre plus de deux sites web.

Pour cette approche qui peut être chronophage à mettre en place, il conviendra de contacter les éditeurs de site en direct pour leur proposer cette approche ou de se rendre sur des groupes Facebook spécialisés pour poster ses besoins.

7- Obtenir des liens depuis des forums

Bien qu’il existe de moins en moins de forums actifs, obtenir des liens depuis des fils de discussions de forums est un signal intéressant pour les moteurs de recherche (à condition que les discussions soient publiques, indexables et accessibles aux robots d’exploration comme GoogleBot).

Répondre à des questions de forums publics en insérant un lien vers une ressource associée sur son propre site est donc un moyen intéressant de diversifier son profil de backlinks.

8- Obtenir des liens depuis les commentaires de blogs

Technique très utilisée par le passé et de moins en moins en vogue, répondre à des commentaires de blogs les acceptant en intégrant un lien externe redirigeant vers son site web est toujours une approche intéressante pour diversifier son profil de liens (à condition que cela soit fait sur des articles avec des thématiques associées à la page maillée dans le commentaire).

Bien que la plupart de ces liens soient aujourd’hui en nofollow, ils peuvent toujours s’avérer intéressants.

9- Créer un réseau de sites privés (PBN)

La création d’un réseau de blogs privés (PBN) peut être une stratégie intéressante à considérer pour les niches les plus concurrentielles. Même si cette pratique est généralement considérée comme une technique de référencement « black hat », les PBN de qualité ont plusieurs avantages non négligeables :

  1. Contrôle des liens entrants : Un PBN offre un contrôle total sur les liens qui pointent vers votre site principal. Vous pouvez ainsi choisir le texte d’ancrage, le contenu et les sites qui vous relient. En cas de pénalisation, vous pouvez également manuellement modifier ou supprimer les liens.
  2. Gestion de la proximité sémantique des liens : Grâce aux PBN, vous avez la main sur les articles source qui vont effectuer un lien vers la page de destination, vous avez ainsi le contrôle total sur la proximité sémantique et le placement de votre lien dans la page source.
  3. Rapidité de mise en place : Les PBN peuvent permettre de créer rapidement des liens, ce qui peut représenter un avantage intéressant dans une thématique très concurrentielle.

10- Surveiller les mentions de sa marque sans liens

Si vous disposez d’une marque recherchée sur les moteurs de recherche, une approche simple pour obtenir des backlinks consiste à effectuer une veille sur le nom de votre marque pour identifier les éventuels sites web qui vous citeraient sans pour autant faire de lien vers votre site.

Une fois détectés avec des outils comme Google Alerts ou en utilisant des opérateurs de recherche de type « intext: » sur Google, il ne vous reste plus qu’à prendre contact avec les journalistes ou webmasters concernés afin de leur demander l’insertion d’un lien vers votre site.

En fonction de la notoriété de votre marque, cette approche peut s’avérer intéressante pour obtenir des liens de qualité sans payer sur votre nom de marque.

Comment concevoir sa stratégie de netlinking ? Les étapes clés

Définir une stratégie de netlinking (ou backlinking) pour améliorer le référencement d’un site web nécessite de suivre une série d’étapes qui varient légèrement si vous travaillez sur un site existant avec des années d’ancienneté ou sur un nouveau site.

Chaque cas étant unique et différent, nous allons ici nous contenter de lister les principales étapes importantes pour concevoir une stratégie d’acquisition de liens efficace qui sera à la fois valable pour un site existant comme pour un site qui vient d’être lancé :

  1. Auditer les backlinks actuels (pour les sites existants uniquement) : Vérifiez tous les liens entrants sur votre site pour identifier ceux qui sont bénéfiques et ceux qui pourraient nuire à votre référencement. A cette étape, vous voudrez par exemple analyser le pourcentage d’optimisation des ancres de liens, le nombre de domaines référents (et leur qualité), la pertinence sémantique des liens en place, le pourcentage de liens dofollow vs nofollow, la présence de liens potentielle toxiques (sur-optimisés, en provenance de fermes de liens ou sites peu qualitatifs, …), la diversité des types de liens créés (articles de blog, forums, commentaires, médias, …). 
  2. Analyser la concurrence : Identifiez qui sont vos concurrents directs en SEO et analysez leur profil de backlinks. Cela peut vous donner des idées pour de nouvelles opportunités de backlinks mais aussi vous aider à définir vos objectifs d’acquisition. Vous pouvez soit réaliser l’analyse concurrentielle vous-même, soit vous faire aider d’une solution dédiée comme RocketLinks Benchmark. Cet outil vous aide à analyser en quelques minutes les stratégies de netlinking mises en place par vos concurrents tout en filtrant exclusivement les backlinks qui ont un impact. La solution vous propose également une estimation tarifaire du coût de chaque campagne pour vous aider à estimer le budget qu’il faudrait allouer pour les concurrencer.
  3. Définir ses objectifs : Quels sont les résultats que vous souhaitez obtenir avec votre stratégie de netlinking ? Cela peut inclure l’amélioration de la visibilité de votre site, l’augmentation du trafic ou l’amélioration de votre classement dans les moteurs de recherche sur des mots-clés précis. A cette étape, vous pouvez également vous fixer des objectifs de nombre de liens à acquérir en moyenne par mois par typologie ou encore vous donner d’autres objectifs plus précis comme un pourcentage d’ancres optimisées ou de liens dofollow à ne pas dépasser.
  4. Rechercher des opportunités de liens : Identifiez les sites pertinents, les blogs, les forums, etc., où vous pouvez obtenir des backlinks. L’analyse concurrentielle et l’utilisation de plateformes de netlinking spécialisées (comme RocketLinks) vous feront gagner un temps non négligeable à cette étape.
  5. Contacter et briefer les sites partenaires : Si vous optez pour l’achat de liens sur des articles existants ou sur de nouveaux articles comme la plupart des référenceurs actuels, il vous faudra systématiquement définir un brief si vous souhaitez sous-traiter la rédaction (optionnel en fonction des sites). Vous pouvez ainsi vous préparer quelques briefs types pour ensuite gagner du temps dans votre gestion des partenaires.
  6. Créer du contenu de qualité : Développez une réelle stratégie de content marketing et rédigez du contenu de haute qualité sur votre site pour attirer des liens naturels. Comme nous l’avons vu précédemment, les articles de type infographies, statistiques, études de cas et tutoriels sont les typologies de contenus qui ont le plus de chances d’attirer naturellement des liens vers votre site web en provenance de sites tiers.
  7. Suivre ses backlinks et l’évolution de ses positions SEO : Suivez régulièrement vos backlinks et leur impact sur le classement des mots-clés que vous suivez sur les principaux moteurs de recherche comme Google. Ajustez ensuite votre stratégie si nécessaire.

En suivant ces principales étapes, vous serez en mesure de créer une stratégie de backlinking avec de très bonnes bases. Si vous passez par une agence de netlinking ou une plateforme proposant un accompagnement, vous pourrez également bien entendu sous-traiter cette étape ou vous faire accompagner pour être sûr d’avancer dans la bonne direction.

Netlinking : 3 erreurs fréquentes à éviter

En netlinking comme en SEO en général, certaines erreurs peuvent coûter très cher à votre visibilité sur les moteurs de recherche. Voici 3 erreurs fréquentes que l’on vous recommande d’éviter au maximum pour limiter les risques de pénalisation de votre visibilité.

1- Sur-optimisation des ancres de liens

L’une des erreurs les plus fréquentes en matière de netlinking est la sur-optimisation des ancres de liens. Aidé par son algorithme Penguin, Google pénalise en effet les pages et sites web qui obtiennent des liens avec une part d’ancres optimisées trop importantes. Il est donc crucial de diversifier son profil de liens mais aussi, et surtout, ses ancres de liens.

Bin qu’il n’existe pas un ratio idéal exact, certains experts recommandent moins de 5% d’ancres contenant les mots-clés associés à la page ciblée, le reste étant des ancres plus naturelles sur le nom de marque, le titre complet de la page, l’URL de la page ou encore des termes neutres comme « Source », « Cliquez-ici », « ici »…

2- Ne pas assez diversifier ses types et sources de liens

Obtenir l’intégralité de ses liens en dofollow en provenance d’articles de blog n’est pas un profil de lien « naturel ». L’idéal en matière de netlinking est d’obtenir un peu de tout.

Plus votre profil de liens entrants sera diversifié, plus vous aurez de chances de passer sous les radars des filtres algorithmiques de Google.

Obtenir quelques liens de forums, de commentaires de blogs, quelques liens sur des images, ou encore quelques liens nofollow, est donc toujours intéressant pour que le profil de backlinks global reste en dessous des radars.

3- Obtenir trop de backlinks en peu de temps sur un site récent

Si certains domaines avec une ancienneté importante et un historique de backlinks déjà en place peuvent encaisser plus facilement des pics d’acquisition de nouveaux liens entrants, les sites récemment mis en ligne doivent faire attention à la vélocité avec laquelle ils vont obtenir des liens pour que cela reste naturel aux yeux des moteurs de recherche.

Il est ainsi recommandé de répartir sa stratégie d’acquisition de backlinks sur plusieurs mois pour limiter les risques de pénalisation.

En suivant les différents conseils prodigués dans cet article, vous disposerez de bases solides pour vous lancer dans votre première campagne de netlinking. Si vous souhaitez vous faire accompagner dans cette démarche, vous pouvez vous tourner vers des agences ou plateformes spécialisées (comme RocketLinks) qui proposent un accompagnement dédié.

Cet article a été rédigé par LEPTIDIGITAL dans le cadre d’un partenariat sponsorisé avec RocketLinks

4.9/5 - (9 votes)

One Reply to “Comment Faire du Netlinking en 2023 ? Guide (et Erreurs à Éviter)”

  • Samia a dit :

    Article bien structuré, et information toujours d’actualité. Le netlinking est une composante essentielle pour un bon référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *