Copywriting : Définition & 3 Raisons de s’y Mettre

Booster tes ventes avec des mots ? C’est possible ! Découvre le Copywriting, ses méthodes et 3 raisons de l’utiliser dans ton entreprise.

Tu cherches à écrire des contenus web de manière convaincante ? Dans le cadre d’une stratégie de Brand Content, cela peut s’avérer très utile pour convertir un bon storytelling en achat. Heureusement, il existe des techniques pour se démarquer dans ton écriture et séduire ton lecteur. Le Copywriting est sûrement la méthode à adopter pour cela.

Qu’est-ce que le Copywriting ? Définition

Le Copywriting est un technique marketing venue tout droit des États-Unis. Concrètement, c’est une façon d’écrire (ou de parler), qui a pour but de convaincre le lecteur (ou l’auditeur) d’effectuer une action. Tout simplement. C’est-à-dire qu’il faut utiliser les bons mots et les bonnes méthodes pour être suffisamment persuasif face à ton audience. En soit, on en fait tous déjà plus ou moins sans forcément s’en rendre compte. Par exemple, quand tu rédiges une méta-description, c’est dans le but d’avoir un bon CTR, de faire cliquer les gens lorsqu’ils la voient. Eh bien, c’est du Copywriting. Si tu travailles sur le web, tu l’utilises plus souvent que tu ne le penses, mais il faut savoir s’en rendre compte, et surtout travailler dessus pour progresser.

En fait, le Copywriting est même un réel besoin aujourd’hui pour faire passer ton message publicitaire. Si tes contenus sont mal rédigés, cela peut clairement impacter ton taux de conversion, et réduire le passage à l’acte d’achat pour ton audience.

Les techniques du Copywriting s’appuient non seulement sur la qualité de l’écriture, mais aussi sur la psychologie humaine. C’est en quelques sortes une science basée sur les comportements humains, qui a pour but de captiver.

Copywriting : Définition
Copywriting : Définition

Quel est le rôle d’un Copywriter ?

Tous les marketeurs et les gens qui travaillent sur le web font du Copywriting de près ou de loin. Mais, Copywriter est un vrai métier lui aussi. Le Copywriter a un poste assez difficile à décrire. On peut dire que ses missions sont d’aider l’entreprise à améliorer son taux de conversion et à optimiser son parcours d’achat en écrivant des contenus qualitatifs et impactants. L’art du Copywriting, c’est de créer du lien émotionnel avec ses lecteurs.

En général, au sein d’une entreprise, un Copywriter est également amené à travailler sur de la création de contenu par exemple. En effet, il fait souvent preuve de créativité, et sait comment s’adresser à une audience précise. Ses compétences sont donc une arme indéniable dans le cadre de la rédaction d’un article de blog, d’une newsletter, ou même dans la gestion des réseaux sociaux.

Pourquoi faire du Copywriting ? 3 raisons de l’adopter

Communication optimisée et cohérente

Une chose est sûre, le Copywriting fait monter en qualité vos contenus textuels, qu’ils soient à but informationnel ou transactionnel. Le Copywriting est par définition une méthode qui repose sur la connaissance quasi parfaite de sa cible, du support sur lequel on communique et du message que l’on veut faire passer. Et, le Copywriter connaît tout cela sur le bout des doigts ! Si tout le travail a été bien fait en collaboration avec l’équipe marketing, il est complétement au point avec l’entonnoir de vente, les besoins, les problématiques, et toutes les autres caractéristiques de la cible. Dans le cadre d’une stratégie d’Inbound Marketing, quelqu’un qui sait faire du Copywriting facilite grandement la tâche. En effet, rédiger des contenus personnalisés selon la position du lecteur dans le parcours d’achat ne lui fait pas peur. En bref, le Copywriting va te permettre de communiquer de manière incisive et optimisée.

Cela permet également d’assurer la cohérence de la communication. Un Copywriter sait comment transmettre un message de la meilleure manière par rapport à la cible et à la forme du contenu.

Améliore le parcours d’achat

Si les contenus sont précis et cohérents, le parcours d’achat sur ton site web n’en ressortira que fluidifié. Le Copywriting va accompagner tes potentiels clients tout au long du tunnel de vente, de la découverte à l’achat de tes produits. En effet, à chaque phase, le lecteur se sentira compris, considéré, et cela facilitera la conversion du visiteur en lead, puis du lead en client. Si tu utilises du storytelling avec tout cela pour raconter ta marque, il y a moyen de réaliser des parcours de vente vraiment uniques.

Créer du lien avec ton audience

L’écriture persuasive va créer un vrai lien avec les clients au coeur de votre stratégie de contenu. Si ces derniers se sentent compris et se voient au travers des contenus proposés, leur lien avec la marque sera bien plus fort que si les textes étaient génériques ou ne vantaient que les qualités du produit bêtement. Effectivement, c’est une méthode qui montre clairement au client comment subvenir à ses besoins, souhaits ou problématiques. Il vous sera redevable de répondre à ses attentes. Une fois que celui-ci est déjà passé à l’achat, le Copywriting est toujours important dans la phase de fidélisation. S’adresser à un client de manière personnalisée, lui montrer qu’il compte pour ton entreprise, que tu peux toujours subvenir à ses besoins, … c’est la base. N’oublie pas que cela coûte beaucoup moins cher de fidéliser un client que d’en trouver de nouveaux.

Quelles sont les techniques du Copywriting ?

La méthode AIDA

Bien sûr, on ne s’improvise pas Copywriter du jour au lendemain. C’est une compétence qui demande beaucoup d’entraînement et de compétences marketing. Mais, si tu veux te pencher sur ton écriture lorsque tu fais des contenus, voici une première méthodologie à suivre : la méthodologie AIDA.

C’est une méthode assez connue dans le domaine du marketing, et qui s’applique également au Copywriting. En quoi consiste la méthodologie AIDA ? Comme tu t’en doutes, il s’agit d’un acronyme : attention, intérêt, désir, action.

  • L’attention : première chose, il faut réussir à capter l’attention de tes lecteurs. C’est la base pour au minimum être lu. Cette partie concerne notamment le titre et les premières phrases de ton texte (ou discours), et il ne faut pas hésiter à utiliser des termes frappants pour taper dans l’œil de notre prospect.
  • L’intérêt : tu as bien compris, il faut réussir à créer de l’intérêt chez notre lecteur. C’est à ce moment-là qu’il faut que tu abordes le thème des problématiques. Tu dois les énoncer de la manière la plus claire possible, pour éviter tout malentendu.
  • Le désir : on entre dans la partie délicate. Tu as réussi à faire lire le texte à ton prospect, il s’est reconnu au travers de ce que tu lui dis, et maintenant ? Montre-lui que tu es la solution. Explique comment tu peux répondre à ses problèmes, comment ton produit est la solution à ses besoins. Tu vas aussi devoir insister sur les bénéfices, adopter un discours orienté sur le retour sur investissement.
  • L’action : c’est l’objectif final. Si tu as bien travaillé ton style d’écriture, mais que tu manques cette étape, tes efforts n’auront pas été utiles. Il s’agit de la phase où tu dois pousser ton lead à l’action. Attention, il ne s’agit pas forcément de le faire acheter quelque chose. On a tendance à penser que c’est seulement dans cet objectif, mais cela peut être pour un call to action, une inscription à une newsletter ou un formulaire par exemple.
Les Techniques du Copywriting
Les Techniques du Copywriting

La méthode PAS

En plus de la méthode AIDA (attention, intérêt, désir, action), on retrouve aussi de temps en temps la méthode PAS, moins répandue. Encore une fois, il s’agit d’un acronyme : problème, agitation, solution.

  • Le problème : si tu as bien travaillé sur tes cibles en amont et que tu connais les problèmes qui animent tes prospects, alors c’est gagné. L’objectif est, dans un premier temps, d’énoncer ces soucis pour attirer l’attention et mettre en état d’alerte les gens qui s’y reconnaissent.
  • L’agitation : le but de cette seconde phase est de créer des « émotions » chez le lecteur à partir de son problème. C’est pour cela qu’on parle d’agitation. On va « agiter » le problème, insister dessus, le décrire de manière très précise, afin de lui donner envie de le résoudre. C’est la partie la plus compliquée puisqu’il faut réussir à trouver l’équilibre, on peut facilement en faire trop et devenir désagréable.
  • La solution : c’est le moment de te vendre ! Une fois que le problème est bien exposé, et que l’utilisateur a envie de s’en débarrasser, propose lui ta solution. Il sera ainsi plus enclin à s’y soustraire que si tu essayais de lui vendre sans contexte.

Qui a besoin d’un Copywriter ?

Tout le monde ! Plus sérieusement, c’est une compétence vraiment importante dans le marketing digital actuel. Engager une personne en tant que « Copywriter » n’est pas une solution qui va convenir à toutes les entreprises. La vraie réponse serait que tout le monde a besoin des compétences du Copywriting. Aujourd’hui, c’est clairement quelque chose de sous-estimé en France, alors que le potentiel est énorme. En tout cas, si ton entreprise peut se le permettre, engager un Copywriter peut être une solution intéressante. Sinon, tu peux envisager de proposer une formation à tes créateurs de contenus, ou de faire appel à un freelance.

Comment apprendre le Copywriting ?

Il y a de nombreuses manières pour apprendre le Copywriting. Certains ont ça dans le sang, d’autres ont besoin de plus ou moins de travail pour réussir à y arriver.

Il est tout à fait possible de s’auto-former, au travers d’un livre par exemple. Dans le cadre d’une entreprise, « Le Guide du Copywriting » de Sélim Niederhoffer est un best-seller. Il va t’apprendre tout ce que tu dois savoir pour vendre en ligne. Il existe de nombreux autres ouvrages pour découvrir ou approfondir l’écriture persuasive tels que « Hypnotic Writing » de Joe Vitale ou « The Boron Letters » de Gary Halbert. Il faut aussi beaucoup de pratique pour s’auto-former. Il faut pouvoir écrire beaucoup, et dans le cadre du marketing, de préférence. Un autre prérequis est bien entendu la possession de compétences aiguisées en marketing et en marketing digital.

La seconde solution est bien sûr d’opter pour la formation. Si tu n’as pas beaucoup de temps, et que tu veux monter en compétences rapidement, travailler avec un coach est la solution pour toi. De plus, travailler auprès d’un professionnel du Copywriting sera une expérience très enrichissante dans ta progression.

Copywriting : Exemples

Tu doutes encore de l’utilité du Copywriting dans ta stratégie digitale ? Voici des idées de contenus web où l’écriture persuasive va t’aider à faire augmenter ta proposition de valeur :

Les Exemples de Copywriting
Les Exemples de Copywriting
  • Articles de blog : si tu développes une partie blog autour du site web de ton entreprise, il y a 99,9% de chances que ce soit à but commercial. Le Copywriting peut donc te rendre des services. Si l’objectif de ton article de blog est de pousser tes lecteurs à cliquer sur un call to action ou remplir un formulaire, il faut y songer.
  • Newsletters : encore une fois, ta newsletter a sûrement un objectif orienté commercial. De plus, tu as beaucoup de données à ta disposition sur les abonnés, donc tu peux facilement créer des mails personnalisés selon l’ancienneté, les achats récents, le panier moyen, etc…
  • E-mail marketing : plus ou moins la même chose que pour la newsletter. Tu peux segmenter ta base de données et offrir des mails adaptés aux problématiques que rencontrent tes différentes typologies de clients.
  • Page de services : c’est presque indispensable. Si tu vends un service, utiliser le Copywriting est clairement un excellent moyen pour convaincre tes prospects à prendre contact avec toi.
  • Landing page : là aussi, l’objectif est d’obtenir une action (importante) de la part de l’utilisateur. Tu attends d’eux qu’ils prennent un devis, un rendez-vous, qu’ils te contactent, qu’ils achètent, ou juste qu’ils s’inscrivent à un atelier. Tout est possible, mais il faut convaincre ton prospect avec des techniques de Copywriting.
  • Vidéos : ça fonctionne également à l’oral. Le Copywriting peut te donner un vrai pouvoir de persuasion, si tu fais du marketing par vidéo sur une chaîne YouTube par exemple.
  • Campagne Ads : séduire les internautes dans les moteurs de recherche, c’est un enjeu majeur. Dans le cadre d’une campagne search Google Ads, veille à utiliser le bon langage avec la méthode AIDA ou PAS. Pour une campagne display, LinkedIn Ads, Facebook Ads, ou Instagram Ads, le principe reste le même sur les visuels.
  • Réseaux sociaux : sur tes posts, sur tes visuels, n’hésite pas à en utiliser.
Tu l’auras compris, le Copywriting est un outil qui va te permettre d’optimiser tes processus marketing et ta relation avec les prospects et clients. Cela vaut clairement le coup de prendre le temps de s’y intéresser, de l’apprendre, ou d’engager quelqu’un qui sait le faire.
Est-ce que tu utilises le Copywriting ? Fais nous en part en commentaire et sur nos réseaux sociaux !
4.9/5 - (12 votes)

Tu souhaites recevoir nos meilleurs articles ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *