NEWS #Digitale : envie de recevoir nos meilleurs articles ?  Inscription → 

Créer Un Blog : Notre Guide Complet & Gratuit en 7 Étapes

Tu cherches à construire un blog à bas coût ou gratuitement ? Découvre tout ce qu’il faut savoir pour te lancer facilement dans ce guide.

Un blog, qu’il soit professionnel ou personnel, permettent de communiquer de pleins de manières différentes avec une audience. Il peut avoir simplement des objectifs informatifs, ou entrer dans une stratégie d’acquisition avec un objectif commercial. Quoi qu’il en soit, il y a un nombre de bonnes pratiques à suivre pour le rendre intéressant, qualitatif et optimisé pour le trafic. Comment créer un blog ? Peut-on le faire gratuitement ? Quels sont les prérequis, les étapes à suivre et les méthodes à appliquer ? C’est ce que nous allons essayer de décrypter dans cet article. Découvre notre guide gratuit pour créer un blog.

Qu’est-ce qu’un blog ? Définition

Avant d’entrer plus en détail dans des explications techniques, remettons les choses dans leur contexte : de quoi parle-t-on quand on utilise le terme « blog » ?

Il s’agit tout simplement d’un site internet sur lequel on va publier, plus ou moins régulièrement, des articles. À la base, le blog était surtout utilisé à des fins personnels, comme une sorte de journal intime en ligne. Aujourd’hui, les objectifs d’un blog varient selon le contexte dans lequel il est utilisé.

Tous les jours, des centaines de blogs sont créés en ligne et cette mode n’est pas prête de s’éteindre, tant il peut apporter à une entreprise ou à un particulier.

Qu'est-ce qu'un blog ?
Qu’est-ce qu’un blog ?

Quel est l’intérêt de créer un blog ?

Les avantages d’un blog d’entreprise

Dans un premier temps, voyons quels sont les intérêts d’une entreprise à créer un blog sur son site.

Booster son référencement naturel (SEO) et sa visibilité

Le premier avantage n’est pas des moindres. Créer un blog va permettre de décupler la visibilité en ligne de l’entreprise en boostant son référencement naturel.

En effet, grâce à un blog, ton entreprise va pouvoir positionner son site web sur de nombreuses requêtes liées au domaine d’expertise de celle-ci. Un site web qui n’a qu’une dizaine de pages va peiner à se placer dans les résultats de recherche. À moins d’avoir une très forte stratégie de netlinking, une image de marque très puissante ou une grosse stratégie SEA, il est très dur de se positionner sans passer par de la création de contenu.

En plus de cela, c’est une manière « gratuite » de booster sa présence en ligne. La création de contenu ne coûte rien, à part du temps. Si on compare aux autres leviers cités juste avant, comme le SEA ou le netlinking, tu peux publier des articles pour 0 €. Néanmoins, il faut bien prendre en compte que l’efficacité est plus longue à arriver et moins sûre. Il ne suffit pas de publier un article pour avoir 2 fois plus de visiteurs sur son site le lendemain.

Le SEO, plus généralement, est un levier qui demande beaucoup de temps. Si tu pars de 0, il est probable que ton blog mette des mois, voir plus, à bien se positionner sur les requêtes que tu vises. Par contre, tu vas attirer un trafic naturel, qui ne te coûte rien sur le long terme.

Et là aussi, il ne suffit par de publier des articles, et d’attendre quelques mois pour voir des visiteurs arriver en masse. Il y a un certain nombre de pratiques à maîtriser pour optimiser son blog au référencement naturel. Déjà, les articles en eux-mêmes doivent être optimisés avec un mot clé bien ciblé, un bon titre, un bon balisage Hn (sous-titres), etc… Le blog lui aussi doit être optimisé avec un bon maillage interne entre les articles, des catégories bien définies, un site performant, responsive, propre techniquement, etc…

Bref, le blog va te permettre de donner plus de visibilité à ton site et ton entreprise dans les résultats de recherche. Si tu suis les bonnes méthodes, tu devrais réussir à atteindre un bon trafic. À ce sujet, il faut bien prendre en compte qu’un trafic important ne sert à rien pour ton business s’il n’est pas qualifié. En d’autres termes, et nous y reviendrons pour le 4ème avantage, il faut que tes articles attirent des personnes susceptibles de passer à l’achat (ou au devis) sur ton site.

Se positionner comme un expert

Un autre intérêt très puissant du blog pour ton entreprise, est le statut qu’il va te conférer. Grâce aux différents articles que tu vas publier sur celui-ci, tu vas potentiellement devenir une référence sur ton sujet.

Au travers des articles, tu vas montrer à tout le monde que tu es un expert de ton domaine d’activité, en partageant tes connaissances et compétences. Aux yeux d’un potentiel client, cela peut faire la différence. Surtout si on reprend le premier avantage. Il va peut-être chercher une information concernant le domaine dans lequel tu évolues. Si tu lui apportes une réponse pertinente, avec de la valeur ajoutée, il te fera confiance.

Créer un blog pour renforcer son expertise
Créer un blog pour renforcer son expertise

Aux yeux de tes concurrents et des autres professionnels, le constat est le même. Si tu es considéré comme une source de confiance par tes confrères, tu renforces l’expertise de ton entreprise.

Le blog est donc une manière pour ton entreprise de créer un lien de confiance avec le client, en devenant une référence de ton domaine d’activité. Cette réputation que tu vas gagner te donnera un avantage certain face à tes concurrents.

Renforcer son image de marque

En partageant des informations et du savoir, ton image de marque sera d’autant plus renforcée. C’est l’occasion de donner un côté « humain » au site de ton entreprise.

Tu vas avoir l’occasion de créer du lien avec eux au travers d’articles. En effet, tu vas transmettre à tes visiteurs la vision de ton entreprise. Tu vas en quelque sorte les inviter dans ton entreprise pour leur partager des informations qu’ils recherchent. Grâce à cela, tu mets toutes les chances de ton côté pour rester ancré dans l’esprit de ton lecteur, qui, accessoirement, est sûrement intéressé par ton business.

Tu vas aussi créer du lien avec l’espace commentaire sous les articles, dans lequel tes lecteurs vont pouvoir valider, contredire ou donner un complément sur ton contenu. Peut-être que si ton article est qualitatif, il sera partager par certains de tes lecteurs sur leurs réseaux sociaux, une belle preuve de reconnaissance sociale.

Trouver des clients

Le blog est un réel outil d’acquisition pour une entreprise. Si tu souhaites travailler dans une logique d‘Inbound Marketing, le blog, ou du moins la création de contenu, est presque indispensable.

En te positionnant sur les différentes requêtes, tu vas attirer un certain trafic. Le but est comme on l’a dit d’attirer un trafic qualifié, potentiellement intéressant par ce que tu essayes de vendre.

Si tu réussis à apporter suffisamment de valeur ajoutée à tes lecteurs, tu devrais réussir à les convertir en lead. Pour cela, il faut bien sûr ajouter des call-to-action vers de contenus annexes pertinents comme une newsletter, un livre blanc, un webinar, une checklist, etc… Les possibilités sont immenses mais le principe reste le même : obtenir les informations de contact.

Le reste de travail du tunnel de vente peut aussi se servir du blog pour transformer le lead en client. Par exemple, des articles comparatifs, des études de cas clients, peuvent être pertinent. Ensuite, dans le cadre de la fidélisation, des articles d’actualité peuvent maintenir un certain lien avec ton client.

Créer un blog pour trouver des clients
Créer un blog pour trouver des clients

Les avantages d’un blog personnel

Peut-être que tu es un particulier et que tu cherches à créer un blog à titre personnel, pour partager ta passion, ta vie ou ton expertise sur un sujet particulier. Découvre les avantages que tu peux tirer d’une création de blog.

Partager et approfondir sa passion

La passion : le principe de base. Oui, on peut créer un blog juste pour l’argent sur un sujet qui ne nous intéresse pas, mais la qualité ne sera jamais au niveau d’un blog « passionné ». Si tu comptes créer un blog, publier des articles régulièrement et t’y tenir, il vaut être passionné, parce que tu vas y passer du temps !

Le blog est une façon pertinente de partager sa passion avec une communauté. Personnellement, c’est enrichissant, tu apprends à transmettre des connaissances et un savoir-faire.

En plus de cela, tu vas approfondir le sujet. Si tu comptes écrire des articles toutes les semaines ou tous les jours, tu vas creuser les sujets au maximum pour toujours avoir quelque chose à communiquer avec ton audience. Autrement dit, tu vas renforcer ton expertise sur le thème.

Si ce sujet est en lien avec ton activité professionnelle, c’est aussi une excellente manière de faire de la veille. Déjà, cela t’oblige à tenir ta veille quotidiennement pour avoir de quoi écrire. Et puis, tu rends service à toutes les personnes qui cherchent, elles aussi, à faire leur veille.

Faire parler de soi

Créer un blog est un bon moyen d’asseoir son personal branding. Autrement dit, avec ce blog, tu vas pouvoir renforcer ton image de marque personnelle.

Si ton blog parle d’un sujet en lien avec ton activité professionnelle, tu deviendras une référence en la matière, une source de confiance. Le jour où tu seras amené à chercher un emploi, cela peut largement jouer en ta faveur puisque cela montre à quel point tu aimes ton domaine, et à quel point tu es à jour sur celui-ci.

Si ton blog parle d’un tout autre sujet, le résultat est le même. Il peut te permettre de te reconvertir dans ce domaine que tu aimes tant. Le blog est une manière de se créer des opportunités en faisant parler de soi.

Créer une source de revenu

L’argent, on y vient. Le blog est aussi une façon de se créer un revenu parallèle, voire un revenu entier. Encore une fois, un blog crée avec comme seule motivation l’argent (sans passion ou connaissance du sujet) est presque mort dans l’œuf. Mais, il faut reconnaitre que cela peut peser dans la balance.

Il existe différentes manières de gagner de l’argent avec un blog :

  • Faire de l’affiliation : il s’agit de faire des liens vers des sites de vente. Dès lors qu’un achat a été réalisé à partir de ton lien, tu touches une commission sur le prix de vente.
  • Écrire des articles sponsorisés : dès que ton blog aura une visibilité correcte dans ton domaine d’activité, tu pourras prétendre à proposer ce service. Concrètement, une entreprise te paye pour que tu publies un article qui parle d’elle, de son produit ou de son service. Il faut bien préciser dans l’article qu’il est sponsorisé pour ne pas tromper ses lecteurs.
  • Faire de la publicité en display : proposer des espaces publicitaires sur ton site en échange d’une rémunération. Payé en CPM (coût pour mille impressions) ou en CPC (coût par clic), ce type de publicité est facile à mettre en place, mais ne permet pas de vivre décemment. C’est tout de même un petit plus et ça ne te coute rien.
  • Vendre des prestations : grâce à ton blog, tu peux facilement te lancer en freelance grâce à l’expertise que tu démontres sur celui-ci.

Développer ses compétences digitales et entrepreneuriales

La création d’un blog est aussi l’occasion de lancer un projet qui te tient à cœur. Si ton blog est bon, il sera bête de se passer de la rémunération qui peut en découler. Dans ce cas, ton blog devient une vraie entreprise et un projet entrepreneurial à proprement parlé.

Créer son statut d’auto-entrepreneur est très rapide et nécessaire pour commencer à gérer ses revenus. Pourquoi ne pas tenter l’aventure ? Peut-être qu’un jour, et on te le souhaite, ce blog te permettra de vivre à 100 % de ta passion. Quoi qu’il en soit, c’est une opportunité de développer ses compétences d’entrepreneur au travers d’un projet.

Devenir entrepreneur en créant son blog
Devenir entrepreneur en créant son blog

C’est aussi l’occasion d’approfondir son savoir-faire digital. En gérant un blog, tu vas apprendre à gérer un site web, optimiser le SEO, améliorer l’expérience utilisateur, et bien plus encore. Avec un tel projet, tu vas t’initier à de nombreuses facettes du marketing digital. C’est une expérience non négligeable aujourd’hui, qui peut faire la différence dans tous les domaines d’activité.

Comment faire un blog facilement et gratuitement ? Le guide en 7 étapes

Maintenant que tu sais tout ce que le blog peut t’apporter et que tu es décidé, passons à la création de celui-ci. Il y a un certain nombre de prérequis à prendre en compte avant de passer à la conception concrète du site. Il s’agit des 4 premières étapes, elles sont importantes pour débuter sur de bonnes bases et mettre toutes les chances de son côté.

1 – Définir le thème général du blog

La première chose à faire est bien sûr de savoir de quoi tu vas parler au sein de ce blog. Pour une entreprise, le blog devra parler du domaine d’expertise de l’entreprise, afin d’appuyer sa réputation auprès de Google et des internautes.

Pour un particulier, le sujet est totalement libre, mais une fois qu’il est choisi, il vaut mieux s’y tenir. En effet, pour performer dans les résultats de recherche, il vaudra mieux s’établir comme étant un expert absolu d’un sujet, plutôt qu’amateur de 10 thèmes différents.

2 – Travailler son positionnement et sa charte éditoriale

Ensuite, il faut que tu travailles la manière à travers laquelle tu vas transmettre ton savoir. Autrement dit, cela revient à travailler sa « marque personnelle » dont on parlait précédemment. Et, la meilleure manière de savoir comment se positionner est d’étudier en détail son audience.

Au vu du thème général que tu vas attribuer à ton blog, il va falloir que tu définisses quelles seront les personnes qui vont composer ton audience. Si tu as une certaine connaissance du sujet, la tâche ne devrait pas représenter de difficulté pour toi. Néanmoins, c’est un point à ne surtout pas sous-estimer. Cela va conditionner l’ensemble de tes actions par la suite. Même si tu trouves ça « inutile » parce que tu as déjà tout en tête, mettre à l’écrit permet vraiment d’ancrer physiquement les choses.

Une méthode généralement utilisée en marketing peut être mise en place pour mieux visualiser ton audience : les personas. Les personas sont des personnages fictifs qui représentent les différents types de personnes que tu vas cibler. C’est un moyen de voir concrètement comment se compose ton audience et donc de mieux la cerner.

Grâce à cette étude de ton audience, tu vas pouvoir travailler ton positionnement. Il faut que celui-ci ait du sens par rapport à l’audience, à tes compétences et ce que tu souhaites transmettre. S’il y a un objectif commercial derrière, c’est d’autant plus important.

Maintenant que tu as travaillé sur ton audience, tu vas aussi pouvoir écrire ta charte éditoriale. Dans le cadre d’un blog, c’est indispensable. Une charte éditoriale est un document référence qui va définir le ton que tu vas prendre ton blog et donc tes articles. Ici aussi, plus tes cibles seront définies précisément et cohérentes, plus la charte éditoriale sera facile à faire et pertinente.

Dans la charte éditoriale, on doit idéalement trouver :

  • L’identité de marque.
  • La ligne éditoriale à suivre dans les articles.
  • La ligne éditoriale à suivre sur les différents supports de l’entreprise liés au site.
  • Les objectifs de communication.
  • Le style rédactionnel à adopter sur le site.
  • Les différentes catégories / thèmes du site.
  • La charte « iconographique » : quelles images utiliser pour illustrer ?
  • Une stratégie SEO si celle-ci est au point.

Tout mettre à plat avant de commencer la conception concrète du site est important pour guider son travail. Si tu comptes travailler avec d’autres personnes sur ton blog, c’est aussi une manière d’apporter de la cohérence à ton blog. Quelqu’un qui ne connaît pas le site doit être capable d’écrire un article parfait pour celui-ci après avoir lu le document.

3 – Étudier la concurrence

Une autre étape à ne pas sous-estimer : l’étude concurrentielle. Ici, nous l’avons mis comme étape 3 mais tu pourrais aussi la mettre en 1 ou 2.

Pour que ton site performe, notamment dans les résultats de recherche, il faut qu’il se positionne devant les autres. Qu’est-ce que ces derniers font pour marcher ? Quelle valeur ajoutée apportent-ils à leurs lecteurs ? Sélectionne tes 5 à 10 meilleurs concurrents, et essaye de comprendre ce qui fait leur force. Il n’y a pas de mal à s’en inspirer, tant que tu ne copies pas bêtement.

Faire une étude concurrentielle pour la création de son blog
Faire une étude concurrentielle pour la création de son blog

Il faut aussi se pencher sur ce qui fait les faiblesses de tes concurrents. Si tu arrives à identifier leurs faiblesses, tu pourras transformer cela en une opportunité de te démarquer vis-à-vis d’eux.

Il y a différents points sur lesquels tu devrais t’attarder durant cette analyse concurrentielle. Déjà, commence par l’étape « superficielle » : est-ce que leurs sites sont agréables visuellement ? Cela reste plutôt subjectif mais un site vraiment peu travaillé sur la forme est pénalisant pour eux. Sur le visuel, il faut surtout s’attarder sur l’expérience utilisateur : est-ce que la navigation est claire et simple ? Est-ce que les articles sont faciles à lire ? Est-ce qu’ils sont bien illustrés ? Pose-toi autant de questions que nécessaire pour identifier les potentielles failles de tes adversaires.

Ensuite, intéresse-toi aux stratégies de tes concurrents sur un plan éditorial. Quels types de contenus utilisent-ils ? Quelle est leur fréquence de publication ? Quels sont leurs meilleurs articles ? Le but est de comprendre leur positionnement sur le marché. Tu peux aussi t’intéresser à leur façon d’écrire : la manière dont ils s’adressent à leurs lecteurs, le champ lexical, etc… Là aussi, il faut trouver quels sont leurs forces et leurs faiblesses afin de mieux comprendre.

Une autre étude concurrentielle possible pourrait concerner le SEO. Si tu débutes en référencement naturel ou que tu n’en as jamais entendu parler, cette partie n’est pas obligatoire. Grâce à certains outils comme SE Ranking, tu peux par exemple extraire l’ensemble des mots clés sur lesquels tes concurrents sont positionnés ainsi que leur position dans les SERPs, le trafic estimé, etc… Extraire les mots clés de tous tes concurrents de cette façon va te permettre de créer une base de données de requêtes. Il s’agit des requêtes où tes concurrents sont plus ou moins bien placés. La meilleure manière de passer devant eux est d’aller chercher le trafic où ils sont. Donc, avec une telle méthode, tu peux prioriser les mots clés à utiliser pour ton site.

Il existe tellement de critères sur lesquels tu peux consulter la concurrence. Rien qu’en SEO, on ne t’a parlé que des mots clés positionnés mais tu pourrais aussi te pencher sur les backlinks, sur l’aspect technique, sur les performances, sur les optimisations des articles, sur le maillage interne, etc… Quoi qu’il en soit, étudier la concurrence, c’est trouver des opportunités, des inspirations et aussi se positionner de manière plus réaliste.

4 – Créer un planning éditorial

Maintenant que tu as défini dans les grandes lignes de ton blog, il faut passer à une partie plus concrète : le choix des articles. Le but est de « choisir » les articles dans l’objectif de créer un planning éditorial.

Il peut être tentant d’écrire « au jour le jour » et d’improviser à chaque fois mais tu risques de perdre du temps. Il vaut largement mieux tout préparer à l’avance et se poser le moins de questions possible au moment venu.

Pour créer son planning éditorial, il nous faut des sujets d’écriture. Et pour avoir des sujets d’écriture, il nous faut des mots clés. Pour obtenir des mots clés, il nous faut une analyse mots clés, tout simplement !

Grâce à un outil SEO comme SE Ranking qu’on a déjà cité, tu vas pouvoir faire ce genre d’audit mot clé. Nous t’invitons à lire notre article à ce sujet pour le faire comme un pro.

Pour compléter cette analyse mot clé, il peut être intéressant d’utiliser une analyse mot clé concurrentielle comme celle que nous t’avons conseillé dans l’étape précédente. Dans un premier temps, c’est une façon de trouver des idées de mots clés que tu n’as peut-être pas eu avec ton outil SEO. Ensuite, c’est aussi une méthode pour grimper plus vite : aller prendre le trafic là où il se trouve.

Faire une bonne recherche de mots clés avant de créer son blog
Faire une bonne recherche de mots clés avant de créer son blog

En dehors des analyses mots clés centrées sur le SEO, il y a d’autres manières de trouver des idées de contenus. Un classique mais efficace brainstorming avec ton équipe permet d’obtenir de nombreuses idées avec différents points de vue. Faire de la veille est aussi primordial. Cela permet d’être toujours au courant des actualités et donc des sujets potentiellement tendances.

La création d’un planning éditorial favorise la tenue d’une bonne fréquence de publication sur ton site. Dans un cadre professionnel, il va aussi te permettre de mieux répartir les travaux dans ton équipe et d’avoir une vision globale sur le budget et le temps nécessaire à la rédaction.

Grâce à tes cibles bien définies et à tes nombreuses idées de contenus, tu vas pouvoir passer à la création du planning très rapidement. Dans ce planning, il faudra que tu renseignes de nombreuses informations à propos des contenus que tu as prévus : (important de noter qu’un planning comme celui peut également s’appliquer à des contenus sur les réseaux sociaux par exemple)

  • Le titre
  • La date de publication ciblée / échéance
  • Le type d’articles : s’agit-il d’un guide, d’une news, d’un comparatif, etc…
  • Le mot clé SEO qui est ciblé
  • Le persona visé : est-ce que cet article a pour but de toucher toutes vos cibles ou seulement une partie d’entre elles ?
  • Le thème / la catégorie de l’article : à quelle catégorie de votre blog correspond cet article ?
  • Un petit descriptif du contenu de l’article pour guider la personne qui va rédiger. Tu peux même renseigner la structure de l’article (balises Hn)
  • L’URL, une fois que l’article est publié
  • Un léger suivi des statistiques après publication

Pour construire ce planning éditorial, tu peux utiliser un tableur, comme Excel ou Google Sheets. Il est également possible de faire ce genre de tâche dans un outil de gestion de projet comme Teams, Asana, Notion ou Trello.

Si tu comptes travailler avec des rédacteurs externes, il faudra plutôt rédiger des briefs rédactionnels pour chacun des articles commandés. Il s’agit d’un document qui résume globalement les différentes informations que l’on vient d’énumérer.

5 – Choisir la bonne plateforme pour ouvrir son blog

Tu as désormais toutes les clés en mains pour commencer la conception de ton site web. Il existe différentes manières de créer un blog, que nous allons passer en revue.

Utiliser un CMS gratuit (WordPress)

La première solution est, selon nous, la plus pertinente. Utiliser un CMS est dans beaucoup de cas sur le web la solution la plus efficace. Un CMS est un logiciel sur lequel tu peux gérer en quelques clics ton site web et ses contenus. Le leader des CMS se nomme WordPress et cela tombe bien puisqu’à la base, il s’agissait d’une plateforme de blogging.

L’avantage d’un CMS est qu’il couple la facilité d’utilisation d’un outil sans code et la flexibilité d’une solution développée sur-mesure. SI ton entreprise possède déjà un site web sur WordPress, il sera très simple d’ajouter une partie blog puisque, tu l’as peut-être déjà remarqué, on peut trouver un onglet « Articles » dans l’interface administrateur.

Créer un blog avec WordPress
Créer un blog avec WordPress

Posséder un site sur WordPress est totalement gratuit. Tu peux créer ton site web gratuitement et écrire autant d’article que tu le souhaites, sans limite budgétaire. Néanmoins, cette option n’est pas totalement gratuite parce qu’il faut compter l’hébergement de ton site. C’est malheureusement (et logiquement) le seul coût que tu ne peux pas vraiment esquiver.

Pour l’hébergement, nous te conseillons Ex2, un hébergeur écologique et francophone. Il convient très bien aux débutants avec son service client de grande qualité. Les prix débutent à 4,49 € par mois, avec un nom de domaine et un certificat SSL offerts.

Il est également possible d’héberger son site gratuitement avec certaines solutions comme 000webhost. Cette solution, développé par Hostinger, propose un forfait d’hébergement totalement gratuit, mais très limité. Si tu cherches vraiment à créer un blog gratuit, c’est une alternative à considérer.

Passer par une plateforme de création de blog gratuite

WordPress n’est pas un outil très compliqué. Il demande certaines compétences et une certaine patience au début, mais il ne représente rien d’insurmontable. Et puis, son potentiel est tel que c’est une opportunité à ne pas louper.

Néanmoins, il se peut que tu sois totalement allergique à la technique et que tu recherches une solution qui simplifie au maximum le travail. C’est un argument valable. En effet, si tu as un problème sur WordPress et que ton site est down, tu ne pourras compter que sur la communauté WP, ton hébergeur et toi.

Il existe de nombreuses plateformes qui peuvent te permettre de gérer ton blog gratuitement et très facilement. On peut penser à Wix dans un premier temps, même si sa fonctionnalité de blog est plutôt limitée en termes de profondeur. Tu peux aussi passer par Jimdo, Blog4ever, Tumblr mais toutes ne sont pas parfaitement gratuites. Par exemple, Tumblr nécessite que tu possèdes déjà un nom de domaine pour ton site web.

À propos des noms de domaine, il faut savoir que les plateformes gratuites qui gèrent elles-mêmes l’hébergement te fourniront à coup sûr un URL avec leur nom dedans. Par exemple, sur Jimdo, on trouve « ton-blog.jimdosite.com ». Ces solutions ont l’avantage d’être gratuit mais un nom de domaine comme celui-ci ne fait pas professionnel. Selon nous, c’est plutôt une solution à privilégier dans le cadre d’un blog personnel, avec peu de besoins en termes de fonctionnalités.

Ajouter un blog sur son site e-commerce

Il est possible que tu cherches à ajouter un blog à ton site e-commerce. Dans la majorité des cas, sache que c’est possible.

Par exemple, sur Shopify, tu peux le créer en quelques clics. Par défaut, tu as une sorte de blog de démonstration nommé « News ». Soit tu pars de celui-ci pour créer le tien, soit tu pars de 0.

Sur PrestaShop, tu ne pourras pas créer un blog gratuitement. En effet, pour l’ajout de fonctionnalité, PrestaShop fonctionne avec des extensions, appelées addons. Contrairement à Shopify et d’autres solutions e-commerce, PrestaShop ne possède pas de fonctions de blogging natives, il faut donc ajouter une extension. Et, ces extensions ont un coût. Il en existe plusieurs mais sache que le moins cher se situe à 69,99 € HT la 1ère année.

Créer un blog sur son site PrestaShop
Créer un blog sur son site PrestaShop

Pour une solution de commerce en ligne comme WooCommerce, c’est très simple puisque cela fonctionne déjà sur WordPress. La gestion du blog est la même que sur un site WordPress classique.

Selon la plateforme que tu utilises pour gérer ton site e-commerce, tu trouveras toujours le moyen de créer un blog. Renseigne-toi sur des blogs dédiés ou sur le site de la plateforme. Il reste juste à savoir si tu peux le faire gratuitement ou non.

6 – Commencer à écrire ses articles

Une fois que tu as créé ton site web sur la plateforme de ton choix, tu n’as plus qu’à dérouler le planning éditorial que tu as fait.

Même avec le meilleur calendrier éditorial du monde, apprendre à écrire des articles ne se fait pas du jour au lendemain. Il y a un ensemble de bonnes pratiques à respecter, afin d’être pertinent pour ton lecteur, agréable à lire et optimiser pour le référencement naturel.

Au début, il est probable que tes articles ne soient pas parfaits, ou qu’ils te prennent plus de temps à réaliser que prévu. Tout cela est normal et fait parti de l’apprentissage.

Voici les différentes étapes à suivre pour écrire un superbe article de blog (tu trouveras une version beaucoup détaillée de cette méthode dans l’article indiqué ci-dessus) :

  1. Tout d’abord, il faut être sûr de l’aspect stratégique. Intègre bien tout ce que tu as construit au niveau de ton audience, avec les personas, que ton blog soit fonctionnel et accessible pour les internautes, etc…
  2. Ensuite, il faut encore te servir de tout le travail préalable que tu as effectué en choisissant un mot clé sur lequel tu vas construire ton article. Dans le choix du mot clé, il vaut parfois mieux cibler des requêtes peu recherchées, mais beaucoup plus ciblées et moins concurrentielles.
  3. Une fois que tu as sélectionné un certain mot clé, observe ce que la concurrence a fait. Quels sont les articles qui ressortent sur cette requête ? Comment sont construits les 3 meilleurs articles ? Quels thèmes abordent-ils ? Quel angle et quel format ont-ils choisi d’utiliser ? Combien de mots ont-ils écrits ? Analyse tout ce que tu vois sur les 3 premiers articles. S’ils sont en cette position, c’est que Google et les internautes les apprécient beaucoup. Pour trouver de l’inspiration, tu peux regarder tout ce qui a été fait dans les articles moins bien classés.
    Parfois, il ne faut pas non plus se laisser berner par le positionnement. Certains articles très mauvais vont se retrouver dans les meilleures positions parce que le site a une grosse autorité par exemple. C’est pour cela qu’il faut tout de même prendre du recul là-dessus.
  4. Une fois que tu as ressorti de précieuses informations des articles concurrents, tu vas pouvoir définir de quelle manière attaquer le tien. En réalité, tu peux réaliser cette étape en même temps que la précédente. Quelle forme va prendre ton article : un guide, un top, un comparatif, un article informatif classique, une news ? Tu peux traiter un article de pleins de façons différentes. Pour choisir laquelle choisir, essaye de déceler l’intention de recherche de ta requête. Autrement dit, comprend ce que les internautes recherchent en tapant le mot clé dans la barre de recherche.
  5. Tu es désormais prêt à rédiger le titre de l’article. C’est une partie importante puisque cet élément a une importance notable pour ton référencement aux yeux de Google. De plus, un titre bien rédigé va plus facilement donner envie de cliquer aux internautes qui vont le voir. Il doit être inférieur à 60 caractères et expliquer clairement le contenu de l’article. Tu n’es pas obligé d’insérer précisément le mot clé cible de ton article dedans. Si tu mets une expression proche et que ton article est bien écrit, Google devrait être en mesure de comprendre.
  6. Il va ensuite falloir travailler la structure de l’article à l’aide des balises Hn (H2, H3, etc…). Il s’agit des différents niveaux de titres. Leur impact est positif pour le référencement naturel puisqu’il aide Google à comprendre comment tu as construit ta page et quelles informations tu transmets. C’est également un élément positif pour tes lecteurs. Un article bien structuré est toujours plus facile et agréable à lire. Pour t’inspirer, en plus de la concurrence, tu peux regarder dans les résultats de recherche : les PAA, les recherches associées et les requêtes suggérées.
  7. Tu peux ensuite commencer à rédiger l’introduction de ton article. Il est important puisque Google accorde plus d’importance aux contenus textuels situés au-dessus de la ligne de flottaison. C’est aussi important pour l’utilisateur puisqu’il doit se rendre compte ou non si les informations qu’il cherche sont présentes dans l’article. N’hésite pas à « trop en dire » pour inciter l’internaute à poursuivre la lecture.
  8. Tu peux ensuite rédiger l’ensemble du corps de l’article. N’oublie pas de rédiger la meta description de l’article, le petit extrait qui apprait sous le titre dans les résultats de recherche. Il n’a pas d’impact SEO donc concentre-toi sur l’utilisateur en rédigeant cette balise. Elle doit avoir une taille inférieure à 160 caractères.
Écrire des articles de blog
Écrire des articles de blog

7 – Entretenir son blog

Écrire un article, c’est bien, tenir un rythme de publication pendant plusieurs semaines, mois ou années, c’est encore mieux mais c’est difficile. En effet, si ce blog n’est qu’une activité secondaire, il peut être compliqué de se dégager du temps ou de faire face aux imprévus.

Quoi qu’il en soit, la régularité reste la clé. Il faut aussi continuer les efforts en termes d’optimisation SEO. Le maillage interne, par exemple, est très important et peut te permettre de booster tes nouveaux articles. Malheureusement, c’est souvent un point qui est oublié et relégué au second plan.

Interactions avec la communauté

Si tu as des réseaux sociaux, n’hésite pas à partager chacun de tes contenus lors de leur sortie. Tu peux les réutiliser plus tard comme de la matière pour créer des publications. Par exemple, tu peux utiliser une partie précise d’un post pour rédiger un post LinkedIn et alimenter ton image d’expert de ton secteur.

Tu dois absolument soigner tes relations avec ton audience / ta communauté. Ce sont ces personnes qui te donnent de la visibilité. Pense à bien répondre aux différents commentaires qui peuvent être laissé sous tes articles. Sur les réseaux sociaux aussi, n’hésite pas à remercier ceux qui partagent ton article ou qui soutiennent ton travail.

Mises à jour et améliorations des articles du blog

Puis, on a la partie la plus importante de l’entretien : les mises à jour / améliorations de tes contenus. Améliorer continuellement ses contenus, cela présente des avantages pour tout le monde.

  • Pour tes lecteurs, tu apportes encore plus de valeur ajoutée, avec de nouvelles informations, l’ajout d’un nouveau format de contenu dans l’article ou une mise à jour des données énumérées.
  • Pour Google, c’est top, tu lui apportes du contenu frais, plus riche et donc plus susceptible de répondre aux requêtes des internautes.
  • Ainsi, tu es également gagnant puisque tes lecteurs te le rendront positivement et Google aussi en te positionnant potentiellement plus haut dans les résultats de recherche.

Bien sûr, il se peut que ta mise à jour produise l’inverse de l’effet escompté. Pas d’inquiétude, cherche à comprendre ce qui n’a pas plus à Google, ou à tes lecteurs. Rien n’est jamais définitif ! Tu as la main sur ton contenu, et il est amené à évoluer tout au long d’existence.

Entretenir et optimiser son blog
Entretenir et optimiser son blog

Pour apporter de la valeur ajoutée à tes articles en les mettant à jour, voici quelques actions possibles à réaliser :

  • Ajouter du texte qui donne une valeur ajoutée supplémentaire et donne plus de détails sur le sujet traité
  • Ajouter du contenu qui répond à une demande d’un lecteur en commentaire
  • Ajouter une infographie qui résume le contenu de manière visuelle
  • Ajouter des images
  • Mettre à jour le titre et/ou la meta-description pour remédier à un faible taux de clic (CTR) dans les résultats de recherche
  • Mettre à jour les balises Hn éventuellement mauvaises
  • Reformulation et amélioration de certains passages ou paragraphes mal expliqués
  • Amélioration du maillage interne : ajout de CTA vers d’autres articles de ton site
  • Ajouter du contenu répondant aux améliorations des articles concurrents
  • Revoir la mise en page pour aérer et faciliter la lecture

Une fois que tu as procédé à ces mises à jour, tu peux modifier la date de ton article à une date plus récente. Si tu n’as rien modifié et que tu n’as apporté aucun nouveau contenu, il ne vaut mieux pas faire cela.

Nos 5 conseils pour monter un blog de qualité

Ne sois pas trop perfectionniste

Comme on l’a vu juste avant, faire des mises à jour et des améliorations n’a rien de grave, c’est même positif. Et, comme il est déjà difficile d’être régulier, il ne faut pas se mettre de pression sur la qualité du contenu. Si ton contenu n’est pas complet ? Ce n’est pas grave, tu le mettras à jour plus tard quand tu auras le temps. Ton contenu n’est pas assez qualitatif ? Pas de soucis, tu l’amélioreras dans quelques semaines.

Ce conseil s’applique notamment au début d’un blog, lorsque tu n’as pas beaucoup de trafic et que tu cherches à en acquérir rapidement. Il faut réussir à publier le plus de contenu possible pour te positionner le plus possible et créer une vraie autorité sur ton nom de domaine.

Cela ne signifie pas qu’il faut privilégier la quantité plutôt que la qualité. Pour être au top, notamment en SEO, il faut qu’il y ait les deux. Mais, quand tu débutes, le plus important dans un premier temps est de produire en grosse quantité.

Ne pas avoir peur de tester

Sur un blog, comme en SEO plus généralement, faire des expériences permet d’apprendre énormément de choses. Il ne faut pas avoir peur de tenter des choses. Surtout si ton blog a un but commercial derrière, travailler en mode A/B testing peut être pertinent pour comprendre quelles sont les pages qui convertissent le mieux.

Tu peux aussi tester un nouveau format de contenu, tu n’en tireras que des enseignements positifs. C’est aussi l’occasion de développer ses compétences et de casser la routine de rédaction.

Organiser sa veille

Quand on lance un blog sur un sujet particulier, il est très important de rester à jour sur ses connaissances. Faire de la veille est une bonne manière de se tenir au courant. Lis des articles, écoute des podcasts, regarde des webinaires, en bref, enrichis en continu tes connaissances sur ton domaine d’expertise.

Cela fera la différence avec des articles concurrents. Pour organiser ta veille, il existe plein d’outils gratuits comme Feedly par exemple pour suivre des flux RSS de blogs. Les réseaux sociaux comme Twitter ou même LinkedIn sont également de bonnes ressources pour trouver des informations.

Ne laisse pas l’analytics de côté

Lorsqu’on gère un blog, ou même un site internet plus globalement, il faut maîtriser un outil d’analytics. Pour améliorer à long terme son site, il faut comprendre son trafic, ce qui lui plaît et les difficultés qu’il rencontre.

Google Search Console (ou équivalent) est plus important que Google Analytics dans le cadre d’un blog. En effet, la majeure partie du trafic créé par le blog sera organique. Autrement dit, il arrivera en provenance d’une page de résultats de recherche de Google. Grâce à Search Console, tu peux voir quels sont les mots clés qui se positionnent le mieux, sur quels mots clés se positionnent chaque page, mais aussi les positions moyennes, les taux de clics, etc… Tu peux suivre tous les indicateurs liés aux résultats en recherche.

Si ton blog a un objectif commercial, Google Analytics (ou une alternative) sera tout de même très important pour suivre les objectifs de conversion, les parcours des visiteurs sur ton site, les taux de rebond, etc…

Se munir des bons outils

On a parlé dans cet article des étapes à suivre pour créer et entretenir un blog, avec notamment le choix de la plateforme sur lequel tes articles seront publiés. Mais, il y a un autre point à considérer : quels outils sont nécessaires pour réussir son blog ? En soit, si on reste sur le principe que tu cherches à créer un blog gratuitement, il est tout à fait possible de d’y arriver en utilisant seulement Google Docs pour écrire ses articles.

Comme on l’a vu dans les démarches à suivre plus haut, tout ce dont tu as besoin se trouve déjà sur la page de résultats de recherche, ou chez tes concurrents. Les différentes sources dont tu peux avoir besoin se trouvent sur Google. Il est même possible d’utiliser un outil de correction orthographique en ligne gratuit comme Language Tool par exemple.

Pour optimiser ton travail, nous te recommandons d’utiliser un outil SEO pour une recherche de mots clés de qualité.

Pour illustrer tes articles, tu peux avoir besoin d’une banque d’images, et d’outils pour compresser ou modifier les images. IL en existe de nombreux qui sont gratuits, ce n’est pas ici qu’il faut mettre de l’argent en priorité.

En ce qui concerne les réseaux sociaux, tu peux les gérer de façon totalement gratuite. Néanmoins, si ton blog prend de l’ampleur ou que tu as des objectifs ambitieux pour tes réseaux sociaux, tu peux songer à utiliser un outil, comme Swello, pour programmer et analyser tes publications.

Enfin, si tu cherches une plateforme tout-en-un pour gérer tes articles de blog et tes optimisations, tu peux par exemple te tourner vers Semji. Avec cet outil, tu n’auras qu’à rentrer le mot clé souhaité et il te fournira toutes les informations nécessaires à la bonne rédaction de ton article : intentions de recherches, questions fréquemment posées, sujets à intégrer, taille minimum de l’article, etc… Semji te permet même d’analyser tes articles existants et de leur donner des scores d’optimisations.

Tu sais désormais tout ce qu’il faut connaître pour créer un blog de qualité gratuitement (ou presque). Si tu as d’autres conseils à partager en ce qui concerne les blogs, n’hésite pas à le faire dans la zone de commentaire placée ci-dessous.

Un avis ? post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.